Sarah en Andorre : « Il y beaucoup de choses à voir et à faire ici »

  • Sarah en Andorre
Interview
Publié le 2015-05-28 00:00
Expatriée d'origine toulousaine, Sarah s'est installée, en 2014, à Escaldes où elle est chef d'entreprise. Elle apprécie particulièrement les randonnées en montagne et le sport pendant son temps libre.

D'où viens-tu, Sarah, et que fais-tu actuellement ?

Originaire de Toulouse, j'ai décidé de venir tenter l'aventure en Andorre. J'exerçais déjà la fonction d'agent immobilier en France. J'ai donc décidé de créer ma propre agence immobilière en Andorre. Je suis actuellement chef d'entreprise et je gère mon agence immobilière dans le centre-ville avec un associé (qui est de mon propre choix).

Pourquoi as-tu choisi de t'expatrier en Andorre ?

La vie est devenu quelque peu difficile en France, notamment pour ses charges, ses impôts mais aussi pour son insécurité.

Comment s'est passée ton installation ?

Mon installation s'est très bien passée. On m'a un petit peu aidée et l'installation s'est, en effet déroulée, à merveille.

Qu'est-ce qui t'a attirée vers Escaldes ?

Escaldes m'a attirée non seulement pour sa proximité avec le centre-ville d'Andorre, mais aussi par son côté petite ville. Cela fait à présent un an et demi que j'y vis et j'y suis très bien. J'ai tout à côté.

Quelles étaient les procédures à suivre pour qu'une citoyenne française s'expatrie en Andorre ?

Dans mon cas (création de société), j'ai fait appel à un cabinet (à taille humaine) pour m'aider à faire les démarches administratives. J'ai premièrement fait une demande d'investissement en Andorre (qui nécessite un casier judiciaire vierge obligatoirement). Ensuite, tout s'est déroulé très vite : demande de noms de société, commerce, etc. Lorsque tout cela a été accepté, j'ai fait ma demande de résidence.

As-tu éprouvé des difficultés à franchir ces étapes ?

Forcément, quitter sa famille, ses amis et son pays est difficile au début. Mais l'Andorre offre un cadre de vie qui est irréprochable et apaisant. Je m'y suis très vite adaptée.

Qu'est-ce qui t'as le plus surpris à ton arrivée à Escaldes ?

Honnêtement, pas grand-chose, mis à part le fait d'être entourée par ses montagnes. Cela peut surprendre au début.

Quelles sont les particularités du marché de l'emploi local ?

Le marché est différent de celui auquel j'étais habituée quand je travaillais en France, mais avec de l'acharnement, on y arrive. Concernant les offres d'emploi ici, je pense que c'est comme partout ailleurs.

Quels sont les types de logements qui y sont disponibles et accessibles aux expatriés ?

On en trouve de tout et à tous les prix. Par exemple, un appartement avec deux chambres, de bonne prestation, peut se louer environ 550€ par mois.

Que penses-tu du mode de vie des locaux ?

Je pense que les gens sont cool, agréables et aidants.

Une idée reçue qui s'est avérée fausse ?

« À part les magasins, il n'y a rien d'autre à faire ». C'est faux ! Il y beaucoup de choses à voir et à faire ici. Le centre historique d'Andorre est très joli. Il y a aussi beaucoup de randonnées à faire, sans oublier les deux grands domaines skiable de Vallnord et et Granvalira qui offrent de magnifiques stations de ski.

A quoi ressemble ton quotidien à Escaldes ?

Je travaille énormément.

Que fais-tu pendant ton temps libre ?

Lorsque j'ai du temps libre, je vais boire un verre et manger des tapas avec des amis. Je vais aussi à la salle de sport, ou alors, me changer les idées dans les montagnes avec une jolie randonnée.

Qu'est-ce qui te plait le plus à Escaldes ?

Tout simplement mon cadre de vie, la sécurité, le temps.

Tes spécialités culinaires préférées ?

La viande argentine. Il y a plusieurs restaurants qui proposent ce type de cuisine. J'adore notamment grignoter des nachos entre amis, ou alors manger une bonne entraña de bœuf avec une petite sauce argentine, le chimichurri, un véritable régal. Je conseille d'ailleurs fortement les restaurants suivants : La Casa Bistec (situé en plein centre de l'Avenue Carlemany) ou alors le Surf (situé sur les hauteurs à Arinsal).

Quel est ton avis sur le coût de la vie à Escaldes et en Andorre en général ?

Le coût de la vie est comme partout. Mais je pense qu'il est tout de même moins élevé qu'en France.

Qu'est-ce qui te manque le plus par rapport à la France ?

Ma famille simplement.

Des conseils aux personnes qui souhaiteraient s'expatrier en Andorre ?

N'hésitez pas à frapper à plusieurs portes afin que l'on vous aide au maximum dans vos démarches.

Tes projets d'avenir ?

Je voudrais continuer dans mon domaine de l'immobilier, si possible agrandir mon équipe, et tout simplement rester ici. J'ai presque envie de dire fonder une famille mais ça, ça reste à venir.

6 Commentaires
carraroe35
carraroe35
il y a 4 ans

Bonjour. Ne nous sommes nous pas rencontrés lors de notre passage début juillet, à la recherche d'un appartement? Ma compagne est nommée à l'école française d'Escaldes.

Répondre
Pitch97.6
Pitch97.6
il y a 5 ans

Bonjour, J'arrive en Andorre avec mon conjoint et mes deux enfants en juillet. Je vais travailler au lycée français à Andorre la vieille. Je cherche un logement, peut être que Sarah peut m'aider puisqu'elle est dans l'immobilier ? Merci pour votre réponse Pitch97.6

Répondre
Sioup
Sioup
il y a 3 ans

Bonjour, est ce que tu sais, svp, si au lycée il cherche des profs d'allemand, anglais , russe ?

Répondre
Youyou78
Youyou78
il y a 5 ans

merci Sarah Yougoudou

Répondre
Youyou78
Youyou78
il y a 5 ans

Bonjour, Bel interview. Est il possible d'obtenir l'adresse mail de Sarah? Cordialement,

Répondre
sarabagz
sarabagz
il y a 5 ans

bonjour, sara.bagot @ yahoo.fr pas d'espace avant/apres le @ :)

Répondre
Partagez votre expérience d'expatrié !

Si vous souhaitez participer aux interviews, contactez-nous.

Participer