Les problèmes que nous pouvons rencontrer avec la police Vietnamienne

Bonjour, Je créais ce sujet car je ne peux négliger aucune information sur la construction de mon projet. Et on m'a abordé celui-ci.

Je voudrais avoir un retour de vos expériences, belle ou mauvaise si possible de personne qui on ouvert une entreprise au Vietnam en tant que étranger, de comment ça sait passé au sujet des contrôles policiers. Que vous soyez en règles ou non, qu'elles ont étaient leurs procédures, comment ils mettent la pression et quelles alternatives avez vous du user pour obtenir la tranquillité je dirais. 

Mes salutations ;) 
Saoût

Je crois que j'avais  parler ce problème  là dernière fois.

Tous ce que je te conseille   c'est  de rien faire ici tu vas tout perdre.
Merci de ton soutient. 
Ok on suit son conseil donc on enlève toutes les entreprises d'étrangers au Vietnam, et ça devient la somalie.

Sinon je n'ai que "entendu" des choses, rien de précis.
J'ai plus d'exemples d'étrangers qui ont renoncé parce que le propriétaire augmentait régulièrement le loyer par exemple. Quand on est pas proprio, on est otage du propriétaire (ici rien de protège les locataires dans les faits).


Moi les exemples que j'ai, c'est quand un policier de la route a envie d'argent, il m'arrête sans raison, refuse d'écrire un PV et me demande des billets. C'est l'ambiance au pays de la corruption.


Je ne crois pas que vous trouverez beaucoup de gens ayant créé une entreprise au Vietnam dans ce forum, il s'agit essentiellement de retraités.
En vrai, je vais à la cueillette d'un maximum d'informations. Comme on l'a abordé j'ai posé ça. 

Mais dans le fond, je vais faire en sorte de ne rien laisser au hasard et construire un projet le mieux ficelé possible. 

Je ne m'inquiète pas et le monde aura beau me dire ceci cela pour me décourager mais tant que je suis pas zéro je ne m'arrêterai pas. 

J'ai choisi mon chemin alors je vais m'y investir sérieusement.
Créer une entreprise au Vn ce n'est pas un problème sauf qu'il faut que la majorité soit vietnamienne, donc une personne avec une confiance totale : souvent conjointe ou conjoint.

Sinon si on prend des associés Vietnamiens ils sont souvent seulement intéressés aux résultats de l'entreprise, et ne font rien d'autre qu'apporter leurs noms et prendre leurs parts de résultats
Créer une entreprise au Vn ce n'est pas un problème sauf qu'il faut que la majorité soit vietnamienne, donc une personne avec une confiance totale : souvent conjointe ou conjoint.

Ca n'est plus le cas, ça peut être 100% étranger.

@Erikji Oui selon les domaines d'activité les entreprises peuvent être 100% étranger : moi dans le médical 100% étranger, mais il y a d'autres domaines (mais peu) où c'est aussi possible. 

Dans l'informatique en tout cas.
La restauration aussi ! 
Bref tout...

Peut-être pas le nucléaire.

@GOUDMANN Et encore !Il y a eu beaucoup de surprises avec les conjoints et conjointes vietnamiens et leurs familles surtout. Une des principales "qualités" des vietnamiens est l'esprit familial (héritage de la  pensée chinoise suite aux mille ans de vassalité). Vous rajoutez un manque total d'assurance santé correcte, une retraite quasi-inexistante, une assurance chômage inexistante et vous avez le cocktail qui justifie toutes les arnaques possibles de la conjointe (le plus souvent) envers son mari étranger ou viet-kieu. La fin justifie les moyens car la piété familiale est au dessus des "pièces rajoutées" surtout si ces "pièces" sont sonnantes et trébuchantes.