Obtenir la nationalité vietnamienne

.

Bonjour a tous,

je cree ici mon sujet, car comme beaucoup d'expat, les formalites en tant qu'etranger ne sont pas toujours evidentes, meme lourdes enfin a mon niveau, je les vis mal.

J"envisage donc de faire la demande de nationalite vietnamienne, en revanche il m'a semblé d'apres les infos sur lesquelles je suis tombé, que l'on peut obtenir la nationalite vietnamienne tout en gardant sa nationalite originelle (dans mon cas, francaise). Est-ce exact ? j'ai un texte de 20 pages traduit par un forum sur le vietnam concernant la double nationalite au Vietnam.

Mon profil est le suivant :

- Je suis né en France, de mere francaise et de pere vietnamien
- Mes parents sont décédés.
- En 1975, j'ai été dechu de ma nationalite francaise au profit de la nationalite vietnamienne avec, a la clef, un passeport vietnamien.
- En 1976, j'ai été dechu de ma nationalite vietnamienne, dans le cadre de nouveaux accords entre la France et le Vietnam. N'etant a cette epoque pas encore majeur, je n'ai pas pu choisir, et suis redevenu automatiquement francais.
- Je suis en possession du dit passeport vietnamien que j'ai toujours gardé comme une précieuse relique, dans l'idee qu'un jour ca pourrait servir. (dans ce fameux texte de 20 pages, il est dit q'une personne ayant ete detentrice de la nationalite vietnamienne et l'ayant perdu sans la repudier est en droit de demander au Vietnam de lui redonner sa nationalite, mais je ne sais si cela s'applique a la double nationalite, et le texte date de 2009).
- Je vis au Vietnam depuis 2002 reellement en continu de manière définitive avec le statut de résident, vivant en location avec un contrat de location enregistré auprès de la ville de ma residence.
- Je suis détenteur d'une exemption de visa 5 ans, le fameux Giay Mien Thi Thuc
- Je parle usuellement vietnamien mais seulement avec les citoyens du Nord, j'ai du mal a comprendre ceux du Sud, je lis et j'ecris de maniere basique. Je me prepare a l'idee de faire la demande, je pense suivre des cours de perfectionnement de la langue.
- Je suis marié avec une vietnamienne
- Je projette d'acheter un terrain et de faire construire une maison, pas pour moi mais pour que mon epouse et notre fils soit a l'abri quand je serai parti (car nous avons une grande difference d'age).
- Je veux avoir la nationalite vietnamienne, pour des raisons liees a l'histoire particuliere de mon pere
- J'ai la ferme intention de finir ma vie au Vietnam, et d'y mourir pour reposer pres de ma grand-mere, les autres tombes, de mon grand pere et celle des mes oncles ont ete malheureusement perdues definitivement pendant la guerre, mon pere repose en France, je n'ai pu faire rapatrier ses cendres au Vietnam, les affaires des familles comme vous le savez, c'est tres souvent compliqué.


je pense que j'ai logiquement toutes les chances pour obtenir la nationalite vietnamienne (en boostant quand meme mon niveau de viet, pour mettre toutes les chances de mon cote), cependant je me posent les questions suivantes :

- Y a t'il depuis 2009 des changements au Vietnam sur la double Nationalite ?
- Y a t'il des inconvenients importants ou majeurs d'apres vous, de votre experience personnelle au Vietnam et de vos connaissances, d'avoir la nationalite vietnamienne ?

Merci a tous pour le retour de vos infos, sur cette lourde et complexe question, qui englobe beaucoup de points je crois.

.

Mon fils née en france de mère vietnamienne et moi Français aurait eu la nationalité vietnamienne si nous avions ( mon epouse demandant et je signe  que je suis d accord ) fait la demande à l’ambassade du vietnam à paris  avant ses 16ans ( ce qui a été fait pour sa sœur ) maintenant il a 26 ans et nous pensions que c était facile et bien non , maintenant il doit faire sa demande en qualité d etranger et renoncer à sa nationalité d origine ( c est réel et vécu sur paris à l’ambassade du vietnam ) .
Pour ce qui est de ton cas si tu as ton extrait de naissance vietnamien ( écrit qu’en vietnamien ) tu es sauvé car tu peux reprendre ta nationalité avec la demande de passeport en premier et en deuxième à ton retour sur le territoire vietnamien avec au minimum un ho khau ( excuse les accents) tu demandes ta carte d’identité vietnamienne et là tu seras à 100/100 vietnamien .
Tu ne seras pas obligé comme mon fils de répudier ta nationalité Française., mais sur le sol vietnamien tu sera vietnamien et non Francais .après dans les autres pays où tu iras cela sera en fonction du passeport avec lequel tu es rentré.
J espère avoir répondu à ta question
Bien à toi
Éric

LDL- :

- Je suis né de mere francaise et de pere vietnamien
- En 1975, j'ai été dechu de ma nationalite francaise au profit de la nationalite vietnamienne avec, a la clef, un passeport vietnamien.
- En 1976, j'ai été dechu de ma nationalite vietnamienne, dans le cadre de nouveaux accords entre la France et le Vietnam. N'etant a cette epoque pas encore majeur, je n'ai pas pu choisir, et suis redevenu automatiquement francais.
- Je suis en possession du dit passeport vietnamien

Long,

Je n'ai conservé que les informations pertinentes dans le cadre de la reconnaissance de ta nationalité vietnamienne et l'obtention d'un passeport vietnamien valide.

Je suis perplexe sur l'utilisation du mot "déchu". Né d'un père vietnamien, tu étais vietnamien à la naissance conformément à la Convention franco-vietnamienne du 16 août 1955. L'éventuelle naturalisation française de ton père en 1976 pourrait expliquer que tu sois devenu français par filiation puisque tu étais mineur. Ce fut mon cas en 1969.

Quoi qu'il en soit tu relèves, a priori, de l'article 13 de la loi 24/2008/QH12 sur la nationalité vietnamienne modifiée par la loi 56/2014/QH13. Cet article te permet d'obtenir, à l'aide de ton vieux passeport vietnamien, la reconnaissance de ta nationalité vietnamienne sans que s'applique l'article 3 de la même loi qui considère que les vietnamiens n'ont qu'une seule nationalité.

Cette disposition s'adresse principalement aux vietnamiens de l'étranger et l'obtention de cette reconnaissance de nationalité vietnamienne et du passeport est très simple dès lors que tu possèdes un document prouvant ta nationalité vietnamienne, très rapide (un mois) et tarifée (j'ai dû payer de l'ordre de 100 €uros pour le document de reconnaissance et 100 €uros pour le passeport).

Ces formalités sont, a priori, possible au Vietnam mais selon des témoignages plus compliquées puisque encore une fois la cible est les vietnamiens de l'étranger.

Quoi qu'il en soit c'est un droit et tu peux probablement sous-traiter comme tu en as l'habitude.

Bien à toi.

Philippe

Je comprends mieux pourquoi tu as besoin de tes originaux de mariage LDL-  :o

mon extrait de naissance est forcement ecit en francais puisqu'il est francais, a moins de le faire traduire mais ce n'est pas la meme chose evidemment. A l'epoque, en 1959,je ne sais a quelle date ton fils est né, un enfant, né sur le sol francais, de mere francaise et de pere etranger etait automatiquement consideré francais, par sa mere, et non pas son pere (je peux supposer que il y a eu peut-etre des modifications de loi en France a ce sujet depuis),c'est comme cela que j'ai eu automatiquement la nationalite francaise.

Dans ce texte de loi de 20 pages de 2009, il est bien precise que si j'ai ete vietnamien a un moment de ma vie et que j'ai perdu la nationalite sans la repudier,ce qui est toujours mon cas, je suis en droit de demander au Vietnam de me reintegrer dans ma nationalite vietnamienne. Il n'est fait mention a aucun moment que la double nationalite ne sera pas accorde pour un enfant ne a l'etranger de pere ou de mere vietnamien et n'ayant pas demande la nationalite vietnamienne. Maintenant, le texte date de 2009, est-ce que aujoud'hui c'est toujours valable, apparemment ces chapitres sur ce texte de loi vietnamien rentre dans le cadre de la double nationalite, va falloir aller a la peche aux infos.

sinon oui, en ayant la nationalite vietnamienne, sur le sol vietnamien je sui tenu de repondre a la loi vietnamienne concernant les citoyens vietnamiens etant moi meme vietnamien.

A l'etranger, effectivement cela va dependre de quel visa j'utilise pour entrer dans un pays, mais de toute facon, pas evident d'obtenir un visa a l'etranger pour un vietnamien, j'utiliserai donc forcement mon passeport francais, ce pourquoi je souhaite avoir la double nationalite, au cas ou.

[at]Philippe H,
donc d'apres toi je peux effectivement avoir la double nationalite tout en demandant la nationalite vietnamienne, c'est bien ca ?
(sinon je veux bien un topo de tes demarches, si t'as le temps hein.

[at]Philippe C,
oui je prevois, tu vois, je suis pas encore tout a fait gaga.
:P
.

Philippe Chaligne :

Je comprends mieux pourquoi tu as besoin de tes originaux de mariage LDL-  :o

Strictement aucun rapport, le fait d'être marié à une vietnamienne n'aura aucun impact sur son dossier dans le cadre de l'application de l'article 13 sur la nationalité. Seul le fait qu'il est et a toujours été vietnamien sera pris en compte.

Bien à toi.

Philippe

LDL- :

A l'etranger, effectivement cela va dependre de quel visa j'utilise pour entrer dans un pays, mais de toute facon, pas evident d'obtenir un visa a l'etranger pour un vietnamien, j'utiliserai donc forcement mon passeport francais, ce pourquoi je souhaite avoir la double nationalite, au cas ou.

La bi-nationalité entraîne ce genre de complications partout dans le monde. Sortir en tant que vietnamien, voyager français, rentrer en tant que vietnamien.

Dans les premiers temps que le Viêt-Nam avait accepté la double nationalité (pas si vieux que ça) il était conseillé de présenter aux douaniers de l'aéroport la version vietnamienne concoctée par le consulat des nouvelles dispositions légales de la double nationalité au Viêt-Nam (uploadée déjà sur ce site mais à priori inutile aujourd'hui).

Philippe Hùng :
Philippe Chaligne :

Je comprends mieux pourquoi tu as besoin de tes originaux de mariage LDL-  :o

Strictement aucun rapport, le fait d'être marié à une vietnamienne n'aura aucun impact sur son dossier dans le cadre de l'application de l'article 13 sur la nationalité. Seul le fait qu'il est et a toujours été vietnamien sera pris en compte. Bien à toi.
Philippe

Tu as raison mais comme il va s'occuper à les retrouver / refaire, faut pas le décourager... La mécanique est lancée.

Je suis perplexe sur l'utilisation du mot "déchu". Né d'un père vietnamien, tu étais vietnamien à la naissance conformément à la Convention franco-vietnamienne du 16 août 1955. L'éventuelle naturalisation française de ton père en 1976 pourrait expliquer que tu sois devenu français par filiation puisque tu étais mineur. Ce fut mon cas en 1969.

J'ai pas bien compris ce passage.

J"ai la nationalite francaise des la naissance, je sais que ma mere s'est bataillee car les autorites francaises qui lui avaient signifie que j'etais vietnamien et qu'il fallait me naturaliser, au bout du compte cela n'a pas ete necessaire, ma mere etant pupille de l'etat francais, du moins d'apres ma mere. Sur mon extrait de naissance, il n'est pas precise que j'ai ete naturalise, mais je ne sais si ce genre d'info apparait quelque part. Mon pere lui, etait vietnamien au moment de ma naissance, en 1975 il n'a pas ete naturalise francais, il etait et est resté vietnamien. J'ai ete,dechu, oui effectivement ce n'est peut-etre pas le mot exact juridique du reste, disons j'ai perdu la nationalite vietnamienne par l'accord franco-vietnamien et j'ai etre reintegre automatiquement dans ma nationalite francaise sans rien faire, sans rien demander a personne, puisque apparemment justement dans cet accord de 76, tout enfant de pere vietnamien etant né en France de mere francaise sera considere comme francais, raison pour laquelle tout d'un coup on m'a enlevé ma nationalite vietnamienne sans que je demande quoi que ce soit, et on la remplacé par la nationalite francaise, accord qui avait ete rompu en 75, mon pere lui etant resté toujours vietnamien pendant tout ce temps.

[at]Philippe C,
moques toi, moques toi, profites....
;)
.

LDL- :

A l'epoque, en 1959,je ne sais a quelle date ton fils est né, un enfant, né sur le sol francais, de mere francaise et de pere etranger etait automatiquement consideré francais, par sa mere, et non pas son pere (je peux supposer que il y a eu peut-etre des modifications de loi en France a ce sujet depuis),c'est comme cela que j'ai eu automatiquement la nationalite francaise.

Non, conformément à l'article 10 de la convention franco-vietnamienne de 1955, un enfant né de père vietnamien était vietnamien :
Article 10 : les enfants nés après le 16 août 1955 :
1.    sont français si le père est français et la mère originaire du Vietnam ;
2.    sont vietnamien si le père est vietnamien et la mère française .
À leur majorité, ces enfants disposent d’un droit d’option pour l’autre nationalité.

J'ai lu ton nouveau message et, pour moi, cela ne change rien sauf si ton père était devenu français ou si, bien que non prévu, ton père ait accompagné la démarche de ta mère ou que comme moi je vivais seulement avec ma mère et que les autorités françaises m'ont donné une carte d'identité française avant que je ne sois français. Sur mon acte de naissance enregistré à Nantes il est indiqué la date du décret de naturalisation. C'est comme cela que je l'ai appris.

Les autorités locales françaises pouvaient, à tort, ignorer cette convention ce qui expliquerait ta situation et la mienne qui n'ont pas été strictement conforme au droit.


La loi de 2008 sur la nationalité énoncent "L’État vietnamien reconnaît que les citoyens vietnamiens ont une seule nationalité qui est la nationalité vietnamienne, sauf cas exceptionnels prévus par la présente Loi." Une des rares exceptions ouvre la possibilité pour les vietnamiens de l'étranger de faire reconnaître leur nationalité vietnamienne sans que soit remis en cause la ou les nationalités qu'ils auraient par ailleurs. Cette disposition était provisoire mais a été pérennisée par une loi de 2014.

Pour ma part, auprès du consulat du Vietnam à Paris, j'ai fourni une copie de mon acte de naissance vietnamien (ils ne s'intéressent qu'aux documents vietnamiens), rempli 1 formulaire pour la reconnaissance et 1 formulaire pour le passeport, le même jour, j'ai payé et suis revenu un mois après.

Les enfants de calvi2b relève de l'article 16 de la loi sur la nationalité qui précise que l'accord des 2 parents est nécessaire. Cet article ne relève pas des exceptions à l'article 3. En conséquence aux yeux des autorités vietnamiennes sa fille est exclusivement vietnamienne même si elle est aussi considérée comme française par les autorités françaises. Il est vrai que pour son fils la naturalisation vietnamienne emporterait la renonciation à la nationalité française dont les autorités françaises pourraient être informées par les autorités vietnamienne et cela change complètement la donne.

Bien à vous.

Philippe

Vous devez être contents quand vous l'avez votre passeport vietnamien...

Grâce à expat.com...

https://i.skyrock.net/8540/19968540/pics/569628235.jpg

ok. en tout cas, sur mon acte de naissance il n'est en aucun point mentionne que j'ai ete naturalise francais. Cela du reste selon ce que j'ai vecu va a l'encontre de ce que tu precises, car comment tu expliques qu'un 76 je perds soudainement ma nationalite vietnamienne, sans rien demander a personne, mes parents n'ayant fait strictement aucune demarche et u'on me redonne la nationalite francaise, ma mere etant francaise et mon pere vietnamien.

Je me rappelle que a chaque fois que j'en parlais, ma mere se mettait en petard et me racontait qu'elle avait ete faire un scandale a l'epoque en demandant : faut savoir ! un jour mon fils est francais, un autre jour il est vietnamien, une autre jour il est francais, ca va durer longtemps cette histoire ? On lu a repondu :

Madame, selon les nouveaux accords signes entre la France et le Vietnam, votre fils est francais, ne sur le sol francais de mere francaise, ce pourquoi il vient de perdre sa nationalite vietnamienne sans que vous ayez fait quoi que ce soit, et il a ete reintegre dans sa nationalite francaise, et apparement si les accords sont maintenus, il le restera. Depuis ce jour de 76, je suis toujours resté francais.

Comme tu le suggeres, il est effectivement possible que les autorites a l'epoque, fort de tous ces chamboulements se soient emmeles les pinceau, cela, je ne saurais te le dire.

(P.S. :J'adore les shadoks, trop bien ! )
.

Je peux simplement préciser que 2 août 1976, les autorités françaises ont unilatéralement considéré que la convention de 1955 était caduque. Cette caducité ne remettait pas en cause, a priori, les situations individuelles acquises. Entre 1955 et 1976, l'application de cette convention n'a pas toujours été facile compte-tenu de la situation du VIetnam.

Je ne peux expliquer ta situation faute de détails qui relèvent de ton histoire personnelle et de la mémoire transmise ou non de tes parents.

A titre d'exemple, mon père m'a toujours affirmé qu'il ne n'avait pas déclaré ma naissance aux autorités vietnamiennes pour éviter toute difficulté. Hors, par la suite c'est lui qui m'a remis la copie de l'enregistrement de ma naissance à l'Ambassade du Vietnam à Londres (je suis né en Tunisie) qui m'a permis d'obtenir la reconnaissance de la nationalité vietnamienne.

De même, il m'a toujours indiqué qu'il avait quitté le Vietnam à 15 ans pour effectuer ses études en France. Dans un écrit qu'il a laissé c'était à 17 ans.

Enfin, mon père ne m'a jamais parlé de sa famille ou du Vietnam jusqu'à notre séjour ensemble en 2000.

L'essentiel est que tu détiennes un document vietnamien justifiant de ta nationalité.

Bien à toi.

Philippe

bon, en tous cas merci a tous pour cette joyeuse et captivante participation, restera a definir si il y a des inconvenients majeurs ayant la nationalite vietnamienne, a part l'administration qui va se vautrer sur moi en me disant, vous etes viet, donc vous n'ignorez pas la loi vietnamienne, tatata, tatata...le reste, je vois pas.

LDL- :

restera a definir si il y a des inconvenients majeurs ayant la nationalite vietnamienne, a part l'administration qui va se vautrer sur moi en me disant, vous etes viet, donc vous n'ignorez pas la loi vietnamienne, tatata, tatata...le reste, je vois pas.

Pour ma part et, à ce stade, je n'y vois que des avantages :
- je n'ai plus besoin d'exemption de visa ou de visas
- je peux séjourner de façon illimitée de séjour au Vietnam
- je peux visiter plus de pays sans visa (les pays membres de l'Asean)
- Je peux acheter un bien immobilier sans qu'il soit question de quota pour étranger
- j'ai pu ouvrir un compte bancaire ordinaire qui permet des virements entrants locaux sans aucun justificatif et qui permet aussi des dépôts à terme qui financent mon quotidien
...

Je n'ai pas pu immatriculer ma moto à mon nom car il faudra d'abord que j'ai le Hộ khẩu. Pour l'instant je me suis enregistré au poste de police de mon quartier pour 25.000 VND (Sổ tạm trú). Après 2 années, je devrai renouveler la formalité, d'une part. L'enregistrement initial donnant une date de départ de ma résidence permanente au Vietnam je devrais pouvoir obtenir le Hộ khẩu puisque je pourrai justifier de 2 années de présence, d'autre part.

Autre conséquence, en tant que vietnamien titulaire d'un permis de conduire français, j'ai dû demander, contre rémunération, l'authentification de la photocopie par le consulat général de France. Un français qui effectuerai la même formalité n'a pas, actuellement, à produire le même document.

J'avance étape par étape et je ne rechigne pas à faire face au formalisme administratif qui n'est pas si problématique dès lors que l'on respecte le processus, que l'on est patient, que l'on garde son calme (c'est le plus dur pour ce qui me concerne) et le sourire malgré les allers-retours, les incohérences apparentes,...

Bien à toi.

Philippe

Hung, tu es plus vietnamien que moi indeniablement, qui a du mal a garder son calme.
(je sais parfaitement garder mon tres beau sourire devant les vietnamiens, mais des qu'il s'agit de formalites, ca monte de suite, j'ai encore bien du chemin a faire..).

merci pour ton retour.
Long.
.

Les formalités ce n'est pas ton fort, comme Thomas Thévenoud... qui a préféré zapper ses devoirs envers Bercy, son bailleur et la préfecture de Police.

https://www.closermag.fr/politique/thom … yes-394802

Philippe Hùng me semble est bâti un de ces 4 pour faire le "Guide Administratif du Viêt-Nam" à l'usage des expats. Qualités indispensable, le calme (façon canard qui palme comme un fou sous l'eau) et le sourire.

Nouvelle discussion