C'est les fêtes au fait de l'actualité

C'est ma fêteueu je fais ce qui me plaît, ce qui me plaîeueueu chantait un certain Ricardo Abraham Btesh plus connu sous le pseudo de Richard Antony.
Malheureusement ce chanteur talentueux aimait peut-être un peu trop fêter et naturellement il est décédé d'un cancer qu'il a traîné de nombreuses année, malgré avoir été opéré.
Donc un bon conseil pour ces fêtes de fin d'année, on peut très bien faire la fête sans alcool et sans nourriture trop riche d'autant que des bons jambons-beurre avalé entre deux trains ne sont pas si innocents non-plus car ce beau et bon jambon rose est bourré de nitrite pour lui donner une teinte appétissante mais nocive car on estime à 4000 décès par an provoqués uniquement par les nitrites.
Donc pensez-y car la santé n'a pas de prix.

https://www.hebergeur-image.com/upload/102.68.224.81-5e02caf641d5c.JPG

Merci de veiller aussi bien sur nous😊

Voici un exemple de nourriture saine que ma divine Sergine m'a concocté pour midi sous les tropiques à savoir du riz grillé à l'huile d'olive extra vierge avec du curry puis avec du jus d'ananas accompagné des morceaux de thon rouge un peu rosé à l'intérieur afin qu'il ne soit pas trop sec le tout arrosé naturellement de jus d'ananas et basilic fenouil et citron vert (ingrédients de ma production personnelle).
Bon il est évident que je saurai pas me passer de mes crudités comme tous les jours.

https://www.hebergeur-image.com/upload/102.68.227.122-5e03232f62c0c.jpg

Connais toi toi même. et votre composition,histoire  génétique familiale. Tout avec modération a fonctionné pour moi et je n'ai jamais été chez un médecin de toute ma vie d'adulte.
jamais, y compris un contrôle. . La pensée essentielle se trouve dans l'oeuvre du poète grec Hésiode (vers 700 av. J.-C.), «observez la juste mesure; la modération est meilleure en toutes choses », et du dramaturge comique romain Plautus (c.250–184 av. J.-C.),« la modération en toutes choses est la meilleure politique.  Cependant, la modération en elle-même peut être ennuyeuse, donc un peu d'extrêmes est bon pour la recherche d'âme d'après les oeuvres de l'artiste USA tropicAlex.( 1954-2019A.D).


Et oui Joyeux Noël et bonnes fêtes à tous

Je crois qu'il faut aussi évoluer selon son époque car on ne dit plus (vers 700 av. J.-C.) mais plutôt vers 700 avant notre ère car qui est Jésus? sinon un pauvre hère illuminé qui s'est fait martyriser et au nom duquel on a maintenu des générations d'ignorants dans un obscurantisme qui a bien favorisé certains mamamouchis qui se vantaient ou qui se vantent encore aujourd'hui de "porter la parole divine" avec aucune preuve alors que pour l'évolution des espèces les preuves sont bien établies contrairement au créationnisme béat...

madagaston :

Je crois qu'il faut aussi évoluer selon son époque car on ne dit plus (vers 700 av. J.-C.) mais plutôt vers 700 avant notre ère car qui est Jésus? sinon un pauvre hère illuminé qui s'est fait martyriser et au nom duquel on a maintenu des générations d'ignorants dans un obscurantisme qui a bien favorisé certains mamamouchis qui se vantaient ou qui se vantent encore aujourd'hui de "porter la parole divine" avec aucune preuve alors que pour l'évolution des espèces les preuves sont bien établies contrairement au créationnisme béat...

Si j'ose dire c'est un peu la même base pour toutes les religions et croyances, que de l'irrationnel, cet irrationnel qui fou le bordel partout... ou presque ! Et si on retournait à l'ère de crocmagnon en flashant la mémoire collective !

A propos du porc, vous ne mangerez pas de leur chair, et vous ne toucherez pas leurs carcasses; ils sont impurs pour vous. L'autre principale loi alimentaire tirée de la Bible est également tirée de Lévitique (11: 3 et 11: 7-8). Ici, la Bible dit que l'homme devrait manger "tout ce qui écarte le sabot, est fendu et mordille le cud". ... Les types d'aliments qui peuvent être consommés comprennent: Grains - orge, maïs, millet, avoine, riz, seigle, blé.

L'Ancien Testament dit de ne manger que des poissons avec des nageoires et des écailles---->B.C.

La science est la religion de l'homme moderne, sans dieu ni morale, mais elle a toutes les qualités d'une religion oppressive. Il peut poursuivre l'objectif de faire avancer la science, c'est-à-dire l'institution, plutôt que la recherche de connaissances. La science est une expérience, mais seulement tant que les expériences soutiennent les théories actuelles! Si le dogme actuel est menacé, alors tous les pouvoirs de la religion de la science sont utilisés pour arrêter l'hérésie.

Les nitrates et les nitrites sont-ils vraiment mauvais pour nous? ... Les nitrates et les nitrites, tels que le nitrate de potassium et le nitrite de sodium, sont des composés chimiques naturels qui contiennent de l'azote et de l'oxygène. Dans les nitrates, l'azote est lié à trois atomes d'oxygène, tandis que dans les nitrites, l'azote est lié à deux atomes d'oxygène

La religion à Madagascar est une hérésie vu le schéma suivant :
- 200 places remplies dans un temple ou une église
- 2 services religieux par jour
- 2 quêtes minimum par service religieux
- 500 Ar par quete
--> 200 x 2 x 30 x 2 x 500 = 12 000 000 Ar minimum par mois

Et combien est reversé aux nécessiteux ?

La religion est une science commerciale...

Oui, vaste discussion au sujet des religion... quant au porc et autres sabots ils ne sont pas tirés de la bible mais tirés par les cheveux car les religions se sont inspirées des croyances obscures et divagatrices de quelques illuminés pour ne pas dire des fous qui se prenaient pour des dieux ou pour leurs représentants.
Pour ma part parler de croyance relèverait plutôt de la psychanalyse car chacun a le droit de croire ce qu'il veut du moment qu'il ne fait de mal à personne par contre on ne peut pas en dire autant des guerres de religions du passé ou actuelles.

Quant au titre de cette discussion, je l'avais pourtant corrigé car ce n'est pas au fait de l'actualité mais au faîte de l'actualité c'est à dire au sommet de l'actualité.
Je me demande bien qui a osé corriger ma correction... :joking:

La religion dans le monde a un but précis : la multiplication de l'être humain...
- Pour faire les guerres
- Pour avoir encore plus d'adeptes
- Pour avoir plus de pouvoir

--> aujourd'hui, on ne jure que par la surpopulation... Elle est belle la religion de notre passé...

Et je ne compte pas les morts aux noms de ces religions envers tous les impies... Il ne faut pas s'étonner si on en est là où est aujourd'hui : au bord de notre extinction !!!

Vous préférez peut-être la philosophie chinoise. La Chine a la plus grande population irréligieuse du monde, et le gouvernement chinois et le Parti communiste sont officiellement athées

Ne soyons pas si pessimistes car les gens commencent à voir un peu plus clair et ne se laissent plus si facilement marcher sur les pieds car s'ils croient encore au Père Noël, dès que l'an neuf aura pointé le bout de son nez le plus grand nombre ira pointer son ticket de métro pour reprendre le train train quotidien car toute récréation a deux bouts le début et la fin tout comme les saucissons.
En ce qui concerne la surpopulation, ce n'est pas vraiment un problème sauf que le fait de s'agglutiner à un endroit plutôt qu'à un autre pose problème donc si on change de comportement grâce aux technologies nouvelles et on ne payant plus des fonctionnaires pour fonctionner de travers mais en employant des fonctionnaires virtuels de l'IA (Intelligence Artificielle) on réduirait déjà de beaucoup l'accumulation de matière grise qui pourrai être employée bien plus avantageusement ailleurs que dans des bureaux.
D'ailleurs les fonctionnaires qui reconnaissent leur inutilité méritent tout notre respect.

http://atheisme.free.fr/Accessoires/Et_pendant_ce_temps_la.jpg

D'ailleurs les fonctionnaires qui reconnaissent leur inutilité méritent tout notre respect. :D  :D Universal

Franchement je ne comprend pas cette irrévérence systématique faite aux fonctionnaires !
On les critique à souhait, mais quand les administrations disparaissent de l'environnement de notre quotidien on mesure alors leur utilité !
Regardez en France où dans le milieu rural on ne trouve plus de bureau de Poste... le service est confié à des entreprises privées... parfois au bar Tabac du coin qui n'y comprend pas grand chose !
Tentez de joindre un peu l'entreprise privée sensée être super efficace par rapport à nos fonctionnaires et qui n'a plus aucune vitrine physique, mais juste un numéro de téléphone qui aboutit à un quelconque endroit du monde... ou juste une FAQ internet !
Je viens, après le décès de ma mère, de me farcir tout l'administratif inhérent à ce départ... on ne peut plus rencontrer personne... jamais le même interlocuteur... que ce soit pour la sécu, les assurances, les banques....

Personnellement, je défends les fonctionnaires...
J'ai souvent rencontré des agents de la fonction publique très serviables qui avaient à cœur de rendre le service pour lequel ils étaient payés et parfois en faisaient même un peu plus que prévu !
Il est bien dommage qu'on veuille les remplacer par des commerciaux juste passionnés par leur prime de rendement !

Eh oui ! c'est la modernisation qui a tué les fonctionnaires sérieux.
Mais il faut dire qu'il y a eu trop d'abus et que ce sont les fonctionnaires eux-même qui se sont tiré une balle dans le pied avec leurs revendications alors qu'ils sont privilégiés par rapport au secteur privé...
Et si on demande aux français leur avis sur les fonctionnaires:
https://infos.emploipublic.fr/article/m … s-eea-9292
On se rendrait compte qu'entre les fonctionnaires et les français on chante "je t'aime... moi non plus".
Pour ma part je n'ai que très rarement été été assisté que ce soit pour ma santé ou pour mon instruction et je n'ai jamais été assisté dans mon travail que j'ai toujours exercé en toute honnêteté. Quant à la justice, je pense que si les juges étaient dans le secteur privé il y aurait cent fois moins de documents en attente de jugement. En ce qui concerne l'armée, la police et autres ils sont à la botte des mamamouchis du pouvoir.
Donc il faut bien l'avouer il y a quelque chose de pourri dans le royaume de France comme aurait pu le dire un certain William avant de Shakespearer.

http://ekladata.com/Gjq5lT9hRIB2jNacxdZYGzgTHgU.jpg

Fonctionnaire à la retraite puisque ancien professeur, je suis atterré par les énormités et les généralisations abusives, répétées et outrancières de certains sur cette catégorie de travailleurs! Dans la sphère où j'ai exercé, j'ai rencontré peu de glandeurs mais une grande majorité qui travaillait très consciencieusement dans des conditions de plus en plus difficiles; j'ai personnellement eu du mal à terminer dignement mon parcours, et je plains mes collègues en activité qui ont encore de longues années à tirer.
J'estime que certains participants à ce forum gagneraient en respectabilité s'ils privilégiaient dans leurs interventions les sujets sur lesquels ils ont des compétences ou des connaissances réelles, en nous épargnant leurs lubies. Et s'ils évitaient les digressions fielleuses et les généralisations peu intelligentes.
C'est pas l'tout, demain matin je reprends mon sac à dos pour partir voyager et me régénérer, ça m'a fait du bien, avant, de me laisser un peu aller....
Sans rancune.:cheers:

Les fonctionnaires privilégiés par rapport au privé ! En voilà une des énormités épouvantables qui traînent de ci de là !!!
Privilégiés en quoi ?
Des salaires gelés depuis des années, des départs à la retraite, pour la majorité, alignés désormais sur le privé... le droit de faire gréve ?
Mais en France, tout le monde peut faire gréve à part quelques corps de métiers... et encore heureux que le public fasse gréve car le Privé n'aurait pas les avantages conséquents qui sont le résultat de mobilisations portées par les fonctionnaires !!!
Des tire au flancs, des branleurs, il y en a partout... et le privé n'est pas en reste !

J'ai travaillé longtemps dans le Privé... un des plus rudes qui soit je pense à cause des collusions qui règnent entre le pouvoir et les patrons de presse... le bon "ton" de mise, le sens de la "concession" à la limite du "publi-reportage",  l'auto-musellement aussi... auto-censure dit on le doigt sur la couture du pantalon !
J'ai quitté ce métier volontairement... pour redonner du sens à ma vie et j'ai passé un concours pour la fonction publique où... j'ai gagné 10 fois moins d'un coup d'un seul !
Le sacrifice n'a pas été rude car j'ai pu y faire des choses qui m'ont rendu fière de moi... car j'avais un très haute idée de la notion de "service public"... c'est à dire le service à mes "concitoyens", quels qu'ils soient, sans distinction de rang, de richesse ou de statut social...
Ce travail m'a exalté puis, petit à petit à perdu de son sens... rattrapé par ceux qui confondent "rentabilité poussée à l'absurde" et "sens de l'organisation"... ceux qui veulent plus de chiffres sans ce soucier des résultats réellement obtenus... ceux qui ont placé des "vendeurs de casseroles" à la tête des "lieux citoyens" !

A l'heure où le pouvoir actuel détricote consciencieusement tous les droits acquis par des générations de lutte tout en préservant bien entendu ceux des "régnants"... je pense qu'il vaudrait mieux défendre nos "exceptions à la française" dont notre service public... que d'hurler avec les loups pour leur éradication !
C'est bien cela, à mon avis, se tirer une balle dans le pied...  !

Bien entendu qu'il y a des personnes consciencieuses autant dans le privé que dans la fonction publique et pourtant je ne pense pas que l'assistanat tout azimut soit vraiment le must. En effet combien profitent du système sans vergogne?
Souvent la grève des transports du public paralysent le pays tout entier et s'il y a des métiers pénibles comme celui des enseignants, il ne faut pas perdre de vue qu'ils ont vraiment des avantages non négligeables en compensation car pour ma part dans le privé on n'a pas plusieurs mois de congés dans l'année et souvent même on est obligé de faire des heures supplémentaires si on veut s'en sortir côté finances.
Pour la petite histoire,
J'ai un oncle qui était fonctionnaire à la DDE et je le voyais plus souvent appuyé sur le manche de sa pelle qu'en train de travailler. Un jour que quelqu'un lui avait fauché sa pelle et il l'a dit au chef et celui-ci lui a répondu qu'il n'avait qu'à s'appuyer contre le camion.

Combien profitent du système sans vergogne ?
Je dirai... euhhh... déjà, nos chers élus, députés, sénateurs... ceux là même qui votent des lois qui vont nous priver de droits chèrement acquis mais font bien attention à ce que leurs privilèges se pérennisent tout en augmentant de façon exponentielle !

Ceux là même qui nous expliquent qu'il faut se sacrifier pour l'avenir de la France, qui asseyent leur gras popotin dans les dorures de l'Etat providence en minimisant la pénibilité du travail alors que certains n'ont jamais même connu ce qu'est un vrai travail, brillent dans les hémicycles surtout par leur absence.. et je ne parle pas des représentants de dynasties politiques !

Qui est sans vergogne ?
Celui qui ne déclare pas ses petits boulots au noir tout en touchant son malheureux RSA ou celui qui, élu du peuple se sert allègrement dans la caisse pour se payer des villas à Saint Bart ?
Celui qui tire un peu sur un arrêt maladie parce qu'il n'en peut plus ou celui qui "oublie" de déclarer au fisc ses 14 revenus à "jeton" ?
Celui qui est "mis à la porte" après des décennies de travail et va devoir justifier en permanence sa recherche d'emploi dans un monde qui ne veut plus manifestement de lui ou celui qui est est remercié de ses diverses incompétences à la tête d'entreprise d'Etat par des régimes de parachutes dorés qui donnent le tournis ?
Celui qui va travailler encore des années comme un chien pour une retraite semblable à une obole ?

Je pense personnellement que la République Française n'est que la survivance de l'Ancien Régime... nos différentes révolutions n'ont jamais réussi à casser les privilèges de quelques castes qui "travaillent" surtout pour elles et ceux qu'elles servent docilement et pas pour un  peuple dont elles suppriment les droits un à un !

Pour finir, je dirai que la grève, pour en avoir faite quelques unes et pas en restant à la maison devant ma télé...  est la réponse ultime à l'absence de négociations !
Personne n'enfonce des portes si elles sont ouvertes à la discussion... et personne n'a envie de se voir privé d'une partie de son salaire (car il est faux de dire que les fonctionnaires "ne payent pas" leur grève ) !
C'est la posture actuelle de l'Etat et de ses représentants qui misent sur le pourrissement et aggravent ainsi la situation de ceux qui sont bloqués dans leur transports quotidiens... en espérant que le peuple se désolidarisera des grévistes !

Ne pas se tromper de combat... c'est offrir un avenir à la légitimité des revendications en cours portés seulement par quelques uns !
Tu as le droit de t'en foutre mon cher Gastounet... parce que tu n'es pas impacté déjà et parce que tu as fait des choix de vie qui sont les tiens qui t'ont mené là où tu vis et bien... mais songe tout de même que ta retraite actuelle est le fruit de combats que tu n'as pas toi même mené mais dont tu profites, quoi que tu en dises !
Donc... respect !

Fort bien rédigé, ma chère Lys.

"-Celui qui ne déclare pas ses petits boulots au noir tout en touchant son malheureux RSA,
-Celui qui tire un peu sur un arrêt maladie parce qu'il n'en peut plus,
-Celui qui est "mis à la porte" après des décennies de travail et va devoir justifier en permanence sa recherche d'emploi dans un monde qui ne veut plus manifestement de lui,
-Celui qui va travailler encore des années comme un chien pour une retraite semblable à une obole ?"


Des celui comme ça, j'en rencontre tous les jours et pas qu'en France et beaucoup dans la classe jadis moyenne.

Je me faisais une réflexion sur le pouvoir d'achat que l'élite pense préservé : quand j'ai commencé à travailler, 3 années de salaire net suffisaient pour acquérir un appartement 2 chambres en seconde main à Bruxelles. Maintenant il faut 10 ans.

Il y a manifestement un dysfonctionnement sociétal, consécutif à mon avis d' une économie, une géopolitique, une démographie, une mondialisation, une financiarisation et une technologie délirantes.

Et les manifestations se manifestent: Gilets jaunes, Brexit, Catalogne, ...

Ça va être dur pour nos enfants et les générations  futures.

Veloma et bon vent à Mada qui me manque tant.
JP

Rhhooo Lys ! oserais-tu mettre en doute la belle démocratie de la France basée sur la démagogie républicaine et sur l'ordre établi avec tous les privilèges que nous en tirons?
J'aimerai toutefois qu'on m'explique une chose c'est à dire la différence entre un maçon employé chez un patron dans le privé comme l'était mon père pendant des années jusqu'à ce qu'il soit cassé et qu'il comprenne qu'il valait mieux aller travailler dans une usine où les pierres étaient moins lourdes à porter et où on ne travaillait pas sur un échafaudage sous le soleil écrasant ou le froid à faire fendre les pierres et un enseignant qui  peut se permettre de se dorer au soleil une bonne partie de l'année et qui de surcroît est à l'abri des intempéries et surtout possède la sécurité de l'emploi contrairement au secteur privé.
L’enseignant français donne 924 heures de cours par an en primaire et 648 heures au collège et au lycée. Alors qu'un salarié dans le privé fait entre six et sept fois plus d'heures et qu'on vienne pas me dire que les enseignants travaillent  autant à la maison qu'à l'école... ce qui peut être vrai pour certains mais en général d'autres ont vite fait de corriger les examens pendant les cours quand les élèves sont occupés à faire des exercices.
Je ne dis pas que ce n'est pas stressant de faire des cours à parfois des éléments indisciplinés (comme je l'étais moi-même) mais quand on n'a pas une certaine force de caractère et assez de self contrôle on ne choisi pas ce métier qui somme toute je le conçois ne doit pas être facile tous les jours et que le jour de repos hebdomadaire en plus des autres catégories de travailleurs doit certainement contribuer autant à se déstresser qu'à corriger les copies de la semaine.
Quant aux revendications portées par quelques-uns, non merci j'ai déjà donné car ce sont ceux qui profitent du système qui revendiquent pour eux au détriment de la population en général.
Pour ma part, quand j'avais une revendication à faire concernant mon statut, je demandais rendez-vous avec mon employeur et cela se passait entre quat'yeux. J'ai toujours obtenu ce que je désirai car j'étais estimé et je comprend que ceux qui n'aiment pas travailler unissent leur forces pour entraver volontairement l'ordre établi afin de pousser de plus en plus les employeur à délocaliser et au diable les syndicats qui crient par la suite leur désaccord.
Il y a des personnes dont Lys qui s'emploient à faire aimer le travail à leurs employés et c'est une question d'intelligence car ce n'est pas par la force qu'on résous des problèmes car comme le disait déjà un certain conteur: "patience et longueur de temps font plus que rage et désespoir".

Oui nos élus se gavent... Par exemple, il faut faire 5 ans pour toucher une rente à vie quand l'on rentre dans l'hémicycle... Comment font ils pour connaitre le parcours d'un demandeur d'emploi ???

Oui les enseignants profitent de beaucoup de jour de congés... Mais qui sait qu'ils sont rémunéré sur 11 mois lissés sur 12 ? Pour autant, ils ne disent pas non plus que leur retraite est basée sur le salaire des 11 mois...

Oui il faut mettre tout le monde au même niveau pour éviter les injustices. Travaillez plus longtemps ça avait déjà été proposé il y a 10 ans avant que l'ont soit devant le mur, aujourd'hui, nous sommes devant ce mur car la rue avait dit non à l'époque... Maintenant, le babyboom est devenu le papyboom, plus assez de travailleurs par rapport aux retraités qui en passant gagne plus qu'en activité (ma mère est passé de 550 € à mi temps en activité à 750 € à la retraite...).

Demain nos enfants ? Je ne me tracasse pas, car un jour au l'autre le papyboom disparaitra avec l'age, et à nouveau la pyramide des ages sera équilibré... Et mieux encore, ils pourront travailler plus longtemps si cela est leur volonté, car le travail c'est la santé... Combien je vois de jeunes retraités se décomposer en quelques années !!!

Notre descendance n'est pas assuré ? Que nenni, on les instruit pour qu'ils aient plus de choix que nous tout en regardant vers le haut... Pas de soucis, l'immigration nous sauvera, car qui vident les poubelles, entretiennent les surfaces, travaille dans le bâtiment ?

Je pense que nous avons des oeilléres et la vue basse. Il faut vivre avec son temps car ce qui était valable hier ne l'ai plus aujourd'hui et inversement ce qui est valable aujourd'hui ne l'est plus demain... Le latin de base ne jure que par carpe diem, vu la dette française de plus de 2 200 milliards d'euros, on a bien profité collectivement... Qu'en sera t'il demain ?

Il n'y a plus de guerre sur notre territoire, la mondialisation l'a remplacée, l'homme consomme en 6 mois le potentiel renouvelable de la planète... Qui peut dire si c'est un bien ou un mal tout ce qui se passe aujourd'hui ?

On commence à prendre conscience de tout ceci par les nouveaux phénomènes qui nous entourent... Quel en sera l'issu, seul le temps pourra nous le dire !!!

Heureusement que grâce à Internet on n'est plus obligé de lire ce que notre chère Lys appellerait peut-être les écrits sur la couture du pantalon.

Nouvelle discussion