ATTENTION AU MARIAGE AVEC UNE MALGACHE

Voilà ma deuxième fille viens de naître 3k330 et 50cm
Une maman qui va très bien et papa super heureux
Bonne journée a tous🤣🤣🤣🤣

Félicitation pour les 5 min du papa et des 9 mois de la maman ))))

chicot olivier :

Voilà ma deuxième fille viens de naître 3k330 et 50cm
Une maman qui va très bien et papa super heureux
Bonne journée a tous🤣🤣🤣🤣

Bravoooooooo à cet enfant de l'Amour d'avoir choisi cette jolie famille pour naître à la Terre ! Que son livre, écrit jour après jour , soit fait de lettres de joie et de douceur...
Félicitations aux parents et à la grande soeur pour qui la tranquillité, c'est finiiiiiiiii :D
Un grand panier de câlins doux et vanillés à partager !
Lys

J'attend avec impatience le mois de septembre pour féliciter de vive voix le papa et la maman en souhaitant déjà au bébé un chemin parsemé de bonheur et d'amour.

Merci beaucoup lys

Moi aussi j'ai hâte d'être en septembre pour vous présenter toutes ma petite famille

Que du bonheur !

Ca me fait penser qu'il faudrait que je cherche où j'ai bien pu mettre mes spermatozoïdes depuis quelques décénnies ?

Peut-être " myheritage ?

Bonjour à tous.
Après avoir visité plusieurs pays pauvres, on retrouve plus ou moins ce type d'union avec de grandes différences d'âges. Les motivations sont en général les mêmes : changer de condition matériel pour soit et sa famille,changer de statut social, émigration, avoir des enfants métisses...(sic) .La place de l'amour dans cette liste peut être prioritaire ou relayer à la dernière place voir absente. Nehamoins l'image subliminale imcomprehensible du vazah chez certainnes est tellement haut placée que la différence d'âge , le manque de moyens financiers du quidam, de mauvaises habitudes (alcool, infidélité) ...sont relayés au second plan. Quand j'avais 20 ans je ne fantasmais pas sur une femme de 60 ans. Soyez lucides et pas naïfs. (J'attends encore de voir les exceptions minoritaires helas). Ces unions tendent à disparaitre quand le pays s'enrichit. Ces "sacrifices" pour certaines n'ont plus lieu d'être. (Je m'attends à une salve de plomb des expats pour qui ça marche personnellement !). Quand à la question épineuse des volas, des tunnes, du pognon .... bah c'est partout pareil. Quand ça va plus tout le monde veut des billes voir toutes les billes,quelle qu'en soit la/les raisons initiale(s) de l'union. Le code civil étant calqué sur celui français d'il y a quelques décennies,il faut s'attendre au même parcours légal.Donc le contrat pour les  naïfs y est vivement recommandé. À savoir qu'ici la dimension africaine y est à rajouter. Un très grand nombre de fonctionnaire sont corruptibles et les jugements pas toujours logiques et jamais en faveur de celui qui ne pratique pas la corruption bien sûr. Même certains arrêts de concubinage avec des demandes extravagantes, grotesques de compensations, aboutissent et des fois légalement.  L'intimidation, la menace, le chantage,les faux témoignages sont très courants. Loin de ce tableau faste et extrême, il faut quand même en être conscient. Cela arrive tous les jours ici....ma  recommandation est la prudence meme si tout est beau au début....

jerome44nantes :

Après avoir visité plusieurs pays pauvres, on retrouve plus ou moins ce type d'union avec de grandes différences d'âges.

Néanmoins l'image subliminale imcomprehensible du vazah chez certainnes est tellement haut placée que la différence d'âge , le manque de moyens financiers du quidam, de mauvaises habitudes (alcool, infidélité) ...sont relayés au second plan.

Les temps changent !!!!!

En ASIE, par exemple, on voit de moins en moins de mariages avec une grande différence d'âge, du fait de l'augmentation du niveau de vie des populations locales.

Je crois que MADAGASCAR reste "un cas particulier".

jerome44nantes :

Après avoir visité plusieurs pays pauvres, on retrouve plus ou moins ce type d'union avec de grandes différences d'âges. Les motivations sont en général les mêmes : changer de condition matériel pour soit et sa famille,changer de statut social, émigration, avoir des enfants métisses...(sic) .

Je partage vos constats à l'exception du dernier - avoir des enfants métis -.

L'enfant métis trouvera sa place dans la société malgache à la condition qu'il ait un "statut" - social ou  financier -.

À défaut, sa condition restera difficile à vivre. - cf. le sort des enfants métis que l'on peut, parfois, voir en brousse -.

Sur un sujet de base sur le bonheur d'une naissance il y en a tjrs qui vont venir avec du malheur, c'est tout de même terrible , comme si toutes les conditions de celui-ci à Madagascar devait être totalement différent du reste du monde.

Cher Jérome vous nous apprenez que: Quand j'avais 20 ans je ne fantasmais pas sur une femme de 60 ans. Soyez lucides et pas naïfs.
Confidence pour confidence sachez que la première femme avec qui j'ai eu de vraies relations sexuelles c'étais justement quand j'avais vingt ans avec une femme rencontrée par hasard lors d'une virée en ville alors que j'étais bidasse et sans le sou. Je ne me souviens même plus de son prénom, mais j'ai gardé pour elle une place pour toujours dans mon petit jardin secret. Elle est revenu le lendemain au poste de garde mais je n'avais plus droit de sortie et je ne l'ai plus jamais revu. Petit détail sans importance: elle était plus près de la soixantaine que de la vingtaine.

madagaston :

Cher Jérome vous nous apprenez que: Quand j'avais 20 ans je ne fantasmais pas sur une femme de 60 ans. Soyez lucides et pas naïfs.
Confidence pour confidence sachez que la première femme avec qui j'ai eu de vraies relations sexuelles c'étais justement quand j'avais vingt ans avec une femme rencontrée par hasard lors d'une virée en ville alors que j'étais bidasse et sans le sou. Je ne me souviens même plus de son prénom, mais j'ai gardé pour elle une place pour toujours dans mon petit jardin secret. Elle est revenu le lendemain au poste de garde mais je n'avais plus droit de sortie et je ne l'ai plus jamais revu. Petit détail sans importance: elle était plus près de la soixantaine que de la vingtaine.

Que de beaux souvenirs, je pense !!!!!

Vous avez donné à cette dame la vigueur de vos vingt ans et, elle, l'expérience de ses soixante.

Un peu à l'image de ces jeunes filles malgaches qui offrent la fraîcheur de leurs vingt ans à des septuagénaires contre un peu de "confort" matériel.

Cher Gaston,
Votre sexualité vous regarde. Tout le monde aura compris qu'un grand l'écart d'âge dans un couple stable est moins courant.(5.7% des couples ont plus  10 ans d'écart en France INSEE)....pas de chiffres pour l'Afrique

jerome44nantes :

Cher Gaston,
Votre sexualité vous regarde. Tout le monde aura compris qu'un grand l'écart d'âge dans un couple stable est moins courant.(5.7% des couples ont plus  10 ans d'écart en France INSEE)....pas de chiffres pour l'Afrique

Et encore, vous parlez là de 10 ans d'écart seulement !!!!!

Je pense que, dans le contexte de MADAGASCAR, les chances qu'un couple "malgacho-vazaha" avec une grande différence d'âge "tienne" sont d'autant plus fragilisées par des éléments "périphériques" tels, souvent, la différence de milieu social et culturel, l'appétence de la famille et même, dans certains cas, la barrière de la langue.

J'ai eu mon démon de midi après mon divorce assez tôt, disons un peu avant la cinquantaine , alors que je reprenais des études et passait un équivalent bac pour pouvoir entrer en fac ( mes yeux ne me permettant plus de régler mes machines à bois sans risquer mes doigts au quotidien ), j'ai rencontré une belle brune bretonne grande et painpolaise ( et non une grande bretonne ) qui, me disait-elle, aurait du être manequin. Elle était sublime !

Fou amoureux je supportais de regarder ce qui la faisait rever, tel le festival de cannes en boucle ou roland garos,  aussi des films sentimentaux et à caractère psy, bref tout ce qui d'ordinaire me fait profondément c...r.
Elle en avait 32 et moi 48, après tout, me disais-je, mon père avait 37 ans quand il a épousé ma mère qui en avait 20.
C'est vrai que ma mère était super, elle oui, mais pas lui jaloux violent, etc !
Corinne dont la passion était bien sur les fringues m'a entièrement relooké, rhabillé à grand frais dont j'ai encore quelques restes qui me font toujours honneur aujourd'hui. Evidemment j'ai changé de bagnole pour une plus "convenable " !
Ca a duré le temps que j'obtienne mon diplôme et un boulot dans l'aménagemant du territoire, milieu sensible à Sable d'or les pin côtes d'armor, quand même 4 ans !
Pfuiii, sais pas comment j'ai fait ; qu'est ce qu'on s'emmerde avec une jeune qui n'a que la culture des apparences !
Je faisais environ 200 bornes à vélo avec le père de Corinne chaque semaines, il avait été marin - cuisinier boulanger sur les bateaux de commerce ( du temps où il y en avait encore ) - il avait un resto à Painpol et il cultivait derrière de l'ana mafane et faisait donc le roumazva.
Il me parlait sans cesse de ses virées à Tamatave et aussi, mais moins aux comores, je reparais tout chez eux, ces gens là m'adoraient et prnaient ma défense en cas d'embrouille avec leur filles qualifiée " d'emmerdeuse " : " on aurait du la faire entrer dans la gendarmerie " ! disait le père " une vraie peau de vache ! "
Bref je leur dois ma découverte de mada !
je suis ensuite parti prendre un boulot au PNR du Verdon chez moi et retrouver mon bateau à Port de Bouce aussi.
Je me suis retrouvé à monter des dossiers Feder zone 5b pour dégotter des subventions européennes tous azimuts durant 5 ans, subventions toujours détounée de leurs buts initiaux par nos chers zélus si prolixes et ingrats de surcroit !

Ouh là là, hors sujet je suis !
Mais ce que je voulais dire c'est que 7 ans de différence avec mon épouse Mg ça suffit amplement pour trouver des désaccords et par contre , comme en quelque sorte elle est plus franchouillarde de coeur et de culture que moi, ça permet ayant vécu à peu près les mêmes évènements en même temps de mieux s'entendre.

Passé la les premiers frissons, j'ai donc du mal à saisir ce que font dans la durée des mecs de mon age avec des filles de 20 ans avec lesquelles il semble quasi imposible d'échanger des idées !

Yann jean louis :

J'ai eu mon démon de midi après mon divorce assez tôt, disons un peu avant la cinquantaine , alors que je reprenais des études et passait un équivalent bac pour pouvoir entrer en fac ( mes yeux ne me permettant plus de régler mes machines à bois sans risquer mes doigts au quotidien ), j'ai rencontré une belle brune bretonne grande et painpolaise ( et non une grande bretonne ) qui, me disait-elle, aurait du être manequin. Elle était sublime !

Fou amoureux je supportais de regarder ce qui la faisait rever, tel le festival de cannes en boucle ou roland garos,  aussi des films sentimentaux et à caractère psy, bref tout ce qui d'ordinaire me fait profondément c...r.
Elle en avait 32 et moi 48, après tout, me disais-je, mon père avait 37 ans quand il a épousé ma mère qui en avait 20.
C'est vrai que ma mère était super, elle oui, mais pas lui jaloux violent, etc !
Corinne dont la passion était bien sur les fringues m'a entièrement relooké, rhabillé à grand frais dont j'ai encore quelques restes qui me font toujours honneur aujourd'hui. Evidemment j'ai changé de bagnole pour une plus "convenable " !
Ca a duré le temps que j'obtienne mon diplôme et un boulot dans l'aménagemant du territoire, milieu sensible à Sable d'or les pin côtes d'armor, quand même 4 ans !
Pfuiii, sais pas comment j'ai fait ; qu'est ce qu'on s'emmerde avec une jeune qui n'a que la culture des apparences !
Je faisais environ 200 bornes à vélo avec le père de Corinne chaque semaines, il avait été marin - cuisinier boulanger sur les bateaux de commerce ( du temps où il y en avait encore ) - il avait un resto à Painpol et il cultivait derrière de l'ana mafane et faisait donc le roumazva.
Il me parlait sans cesse de ses virées à Tamatave et aussi, mais moins aux comores, je reparais tout chez eux, ces gens là m'adoraient et prnaient ma défense en cas d'embrouille avec leur filles qualifiée " d'emmerdeuse " : " on aurait du la faire entrer dans la gendarmerie " ! disait le père " une vraie peau de vache ! "
Bref je leur dois ma découverte de mada !
je suis ensuite parti prendre un boulot au PNR du Verdon chez moi et retrouver mon bateau à Port de Bouce aussi.
Je me suis retrouvé à monter des dossiers Feder zone 5b pour dégotter des subventions européennes tous azimuts durant 5 ans, subventions toujours détounée de leurs buts initiaux par nos chers zélus si prolixes et ingrats de surcroit !

Ouh là là, hors sujet je suis !
Mais ce que je voulais dire c'est que 7 ans de différence avec mon épouse Mg ça suffit amplement pour trouver des désaccords et par contre , comme en quelque sorte elle est plus franchouillarde de coeur et de culture que moi, ça permet ayant vécu à peu près les mêmes évènements en même temps de mieux s'entendre.

Passé la les premiers frissons, j'ai donc du mal à saisir ce que font dans la durée des mecs de mon age avec des filles de 20 ans avec lesquelles il semble quasi imposible d'échanger des idées !

Belle analyse, pleine de lucidité.

Je déjeune ou dîne très régulièrement au restaurant, obligations professionnelles obligent, et il m'arrive parfois de me retrouver attablé à côté de l'un de ces couples "avec grande différence d'âge".

On comprend très vite que ces couples "improbables" n'ont rien en commun, rien à échanger. Le repas défile et aucun des deux ne décroche un mot, le Monsieur contemplant le plus souvent sa "belle" avec les yeux de l'amour et, elle, détournant le regard, un peu gênée, pour le porter, parfois, sur d'autres hommes assis à des tables voisines.

Il y a couples et couples. Et la différence d'âge n'a parfois rien à voir car j'ai vécu pendant vingt ans "à côté" de ma femme en France et on n'avait que cinq ans d'écart. elle adorait le café-clatch avec ses copines et moi j'adorait la nature donc nous n'avions rien en commun sauf les trois enfants qu'elle adorait.
Puis vint l'époque où les enfants commençaient à vouloir vivre indépendamment de nous et comme on s'ennuyait ensemble on a pris la décision commune de nous séparer et de refaire notre vie malgré les tentatives de trouver des points commun comme la danse etc. mais tout passe, tout lasse, tout casse... et si après notre séparation il nous venait l'envie encore d'avoir de brèves relations, ce n'était plus que du café réchauffé alors que maintenant cela fait huit ans que je vis avec ma compagne gasy actuelle et nous avons une bonne quarantaine d'années de différence mais nous avons beaucoup de points communs et s'il y a parfois des étincelles, tout se règle le jour même et les oreiller pourraient vous en dire beaucoup plus à ce sujet...
Le seul problème qu'elle a c'est de ne pas ressentir la fierté de pouvoir gagner elle-même son argent car l'argent que je lui donne tous les mois pour l'intendance elle considère que ce n'est pas celui qu'elle a gagné comme elle le faisait quand elle travaillait en zone franche... même si ce revenu qu'elle avait ne lui permettait même pas le confort représentant le centième de ce qu'elle peut se permettre aujourd'hui.
Mais si vous voulez on peut en parler... car j'aurai tant aimé faire psychologue comme un de mes cousins et trouver des problèmes... là où les solutions sont évidentes....

https://www.facebook.com/france2/videos … 1/?app=fbl

Eux n'ont rien eu à se dire du tt à l'époque vu leur différence de language, et pourtant 75 ans après les médias montrent et portent leur amour aux yeux de tous... 😉

Lys de Nosy Bé :

Bon je ne sais pas moi les gars... il faudrait un peu réfléchir !
Qu'est ce qui pourrait pousser une jeune et jolie femme à épouser un homme de l'âge de son grand père !
Mes connaissances et copines malgaches me disent combien ce type d'homme est crédule !
Le discours qui est généralement servi est "qu'elles en ont marre des jeunes de leur âge qui ne sont pas sérieux", "qu'elles cherchent un vrai compagnon", "que l'âge ce n'est pas important"...  gnagna ... le tout accompagné de ce "cousin", "frère"... qui est censé les protéger et que le "vieux fiancé" régale à sa table !

Bon, laissons les femmes malgaches de côté... car les couples à grande différence d'âge ne sont pas seulement les mixtes franco-malgache !
Qu'est ce qui peut pousser une jeune et jolie fille à tomber amoureuse, jusqu'à l'épouser peut être... d'un homme qui a l'âge se son grand père :
Je vois 3 principales raisons !

1/ L'argent, la célébrité : à l'instar de notre Johnny National, si souvent cité en référence à ce type de mariage, et tant d'autres quand ils affichent des millions d'euros au compteur... ceux ci ont l'embarras du choix ! Comment croire qu'une Laetitia, une Adeline avant elle, aient fait des mariages de pur amour ? Je ne m'étend pas plus... l'attrait de la célébrité, les "avoirs" du vieux fiancé.... Ces femmes seraient elles tombées amoureuses d'un chanteur de métro  rmiste soixantenaire vivant en HLM ?

2/ Un mentor : Là, et c'est à mon avis le seul cas où l'amour peut être crédible est celui qui lie une personne à un mentor, un professeur, un responsable plus âgé, qu'il soit femme ou homme... amour à la base empreint d'admiration toute intellectuelle.... Ce type d'amour peut rester platonique ; c'est souvent le cas mais les relations sont très passionnelles et souvent exclusives !
Céline Dion en est un parfait exemple comme notre actuel Président (peut être !) !

3/ La raison : las de la solitude, on finit par se chercher un conjoint car l'horloge tourne, que la vie est plus facile matériellement à deux, les impôts... tout çà... mais je dirais que ce type de mariage touche plutôt les femmes actives célibataires entre 30 et 40 ans... qui n'ont pas trop eu le temps de s'occuper de leurs histoires de coeur à temps ! :D

Bien entendu il peut y avoir une histoire d'amour un peu extra terrestre... comme on en voit beaucoup ici... et quelques unes peuvent être sincères !!! Bon, moi c'est vrai, je n'y crois pas beaucoup... mais je suis une grande septique concernant l'être humain !
On ne se refait pas !

j'ai lu ton message est j'ai voulue te répondre au point de créer un compte lol..

Je suis marié depuis 6 ans avec une fille d'origine malgache qui a 25 ans de moins que moi ... on est sortis ensemble quand elle avait 18 ans et moi 42
Évidement pour les gens qui ne nous connaissent pas, c'est simple, elle veut ses papiers et mon pognon, surtout qu'elle est très belle et que moi suis pas ou plus très au  top selon moi ...

alors pour te répondre :
1)
pour les papier et le pognon :
Elle est d'origine malgache, mais française et quand je l'ai rencontré elle avait ses papiers et vivait en france depuis petite ...
Et notre mariage est religieux et pas civile, donc en réalité on est pas marié pour l'état français.

Mon pognon ? j'en avait pas, suite a des problème personnel, j'avais coulé ma boite et j'etais endetté, seule avec deux gosses a charge, par contre elle de son coté est bien plus riche que moi, sans compter ce qu'elle a au pays ..
Et en plus depuis notre mariage elle a monté une entreprise, je suis totalement étranger a son aventure de chef d'entreprise, je l'ai épaulé un peu, mais l'idée et les fonds vienne d'elle et je suis même son employé .

2)
Mentor ?
Absolument pas. on s'est connu quand elle avait 16 ans elle enmennait ses petits frere et soeur au parc où ils jouaient avec mes fils, on communiquait beaucoup on échangeait nos points de vue sur tout un tas de sujet, mais j'ai autant appris d'elle, que d'elle de moi.
le truc c'est que ce sont les autres qui voient notre différence d'age, pas nous.

Déjà quand elle avait 16-17 ans j'avais des discussions avec elle que bien des personnes plus vielles que moi sont incapable d'avoir. Certes sa jeunesse fait que sur certains sujets elle manquait et manque encore d'expérience, mais de mon coté, il y a plein de sujet qu'elle maitrise où je manque d'expérience..

On s'est retrouvé sur des points comme la religion, l’éducation des enfants, la politique où elle est largement plus au faite que moi

3)
las de la solitude ?
Bah non elle avait 18 ans et toute la vie devant elle ....

Bref on a beaucoup de différence d'âge, et on est ensemble car on s'aime tout simplement, avec des hauts et des bas comme tous les couples, à ceci prêt que notre différence d'age de culture de couleur etc nous oblige a communiquer plus que les couples "classiques" et nous rend plus fort.

Et ce qui nous rend plus fort c'est aussi les coups qu'on prend tous les jours.
Surtout elle au début, quand on est sorti ensemble, entre sa famille qui ne voulait pas de blancs (ça c'est plus qu'arranger depuis qu'ils ont appris a me connaitre) et toute ses copines qui lui ont fait la misère avec des réflexions grossière et sexiste (qui sont depuis presque toute mère célibataire en galère depuis).
Ha ça on en a pris des coups, la violence quotidienne des regards et des reflexions des gens on se les mange, au début c'était pas simple, surtout pour elle, maintenant ça ne nous touche plus et au final, on en est ressortis plus fort..

bref on est ensemble depuis presque 7 ans, elle élève mes deux premiers fils qui la considèrent comme leur maman et depuis on a eu deux autres enfants, de 4 et 2 ans...

On part dans quelques jours a mada, où on va subir encore plus les aprioris qu'ici, surtout de la part des wazaha que j'évite comme la peste ..

Bref l'amour entre des gens qui ont une grande différence d'âge ça existe, c'est le même que celui de personne du même âge, c'est pas la peine de toujours chercher des raisons pécuniaires, administrative ou psychologique. Mais je peux comprendre ce genre d'attitude, car j'avais le même appriori avant que ça me tombe dessus :)

sur ce bonne vie a tous

Yann jean louis :

J'ai eu mon démon de midi après mon divorce assez tôt, disons un peu avant la cinquantaine , alors que je reprenais des études et passait un équivalent bac pour pouvoir entrer en fac ( mes yeux ne me permettant plus de régler mes machines à bois sans risquer mes doigts au quotidien ), j'ai rencontré une belle brune bretonne grande et painpolaise ( et non une grande bretonne ) qui, me disait-elle, aurait du être manequin. Elle était sublime !

Fou amoureux je supportais de regarder ce qui la faisait rever, tel le festival de cannes en boucle ou roland garos,  aussi des films sentimentaux et à caractère psy, bref tout ce qui d'ordinaire me fait profondément c...r.
Elle en avait 32 et moi 48, après tout, me disais-je, mon père avait 37 ans quand il a épousé ma mère qui en avait 20.
C'est vrai que ma mère était super, elle oui, mais pas lui jaloux violent, etc !
Corinne dont la passion était bien sur les fringues m'a entièrement relooké, rhabillé à grand frais dont j'ai encore quelques restes qui me font toujours honneur aujourd'hui. Evidemment j'ai changé de bagnole pour une plus "convenable " !
Ca a duré le temps que j'obtienne mon diplôme et un boulot dans l'aménagemant du territoire, milieu sensible à Sable d'or les pin côtes d'armor, quand même 4 ans !
Pfuiii, sais pas comment j'ai fait ; qu'est ce qu'on s'emmerde avec une jeune qui n'a que la culture des apparences !


Passé la les premiers frissons, j'ai donc du mal à saisir ce que font dans la durée des mecs de mon age avec des filles de 20 ans avec lesquelles il semble quasi imposible d'échanger des idées !

t'es juste pas obligé de te mettre avec une jeune femme dont tu ne partages aucun centre d’intérêt.
tu te met avec une nana qui n'a rien de commun avec toi et t'en conclu que votre problème c'etait la grande différence d'age .
bah non votre problème c'était votre incompatibilité ....


j'ai 25 ans de différence avec ma douce, on partage plein de choses, en ayant aussi nos activités de notre coté et on est bien plus proche et fusionel que plein de couples de pôtes du même âge qui se font chier ensemble, ne partagent rien et n'ont rien a se dire

GrG.nadj :
Lys de Nosy Bé :

Bon je ne sais pas moi les gars... il faudrait un peu réfléchir !
Qu'est ce qui pourrait pousser une jeune et jolie femme à épouser un homme de l'âge de son grand père !
Mes connaissances et copines malgaches me disent combien ce type d'homme est crédule !
Le discours qui est généralement servi est "qu'elles en ont marre des jeunes de leur âge qui ne sont pas sérieux", "qu'elles cherchent un vrai compagnon", "que l'âge ce n'est pas important"...  gnagna ... le tout accompagné de ce "cousin", "frère"... qui est censé les protéger et que le "vieux fiancé" régale à sa table !

Bon, laissons les femmes malgaches de côté... car les couples à grande différence d'âge ne sont pas seulement les mixtes franco-malgache !
Qu'est ce qui peut pousser une jeune et jolie fille à tomber amoureuse, jusqu'à l'épouser peut être... d'un homme qui a l'âge se son grand père :
Je vois 3 principales raisons !

1/ L'argent, la célébrité : à l'instar de notre Johnny National, si souvent cité en référence à ce type de mariage, et tant d'autres quand ils affichent des millions d'euros au compteur... ceux ci ont l'embarras du choix ! Comment croire qu'une Laetitia, une Adeline avant elle, aient fait des mariages de pur amour ? Je ne m'étend pas plus... l'attrait de la célébrité, les "avoirs" du vieux fiancé.... Ces femmes seraient elles tombées amoureuses d'un chanteur de métro  rmiste soixantenaire vivant en HLM ?

2/ Un mentor : Là, et c'est à mon avis le seul cas où l'amour peut être crédible est celui qui lie une personne à un mentor, un professeur, un responsable plus âgé, qu'il soit femme ou homme... amour à la base empreint d'admiration toute intellectuelle.... Ce type d'amour peut rester platonique ; c'est souvent le cas mais les relations sont très passionnelles et souvent exclusives !
Céline Dion en est un parfait exemple comme notre actuel Président (peut être !) !

3/ La raison : las de la solitude, on finit par se chercher un conjoint car l'horloge tourne, que la vie est plus facile matériellement à deux, les impôts... tout çà... mais je dirais que ce type de mariage touche plutôt les femmes actives célibataires entre 30 et 40 ans... qui n'ont pas trop eu le temps de s'occuper de leurs histoires de coeur à temps ! :D

Bien entendu il peut y avoir une histoire d'amour un peu extra terrestre... comme on en voit beaucoup ici... et quelques unes peuvent être sincères !!! Bon, moi c'est vrai, je n'y crois pas beaucoup... mais je suis une grande septique concernant l'être humain !
On ne se refait pas !

j'ai lu ton message est j'ai voulue te répondre au point de créer un compte lol..

Je suis marié depuis 6 ans avec une fille d'origine malgache qui a 25 ans de moins que moi ... on est sortis ensemble quand elle avait 18 ans et moi 42
Évidement pour les gens qui ne nous connaissent pas, c'est simple, elle veut ses papiers et mon pognon, surtout qu'elle est très belle et que moi suis pas ou plus très au  top selon moi ...

alors pour te répondre :
1)
pour les papier et le pognon :
Elle est d'origine malgache, mais française et quand je l'ai rencontré elle avait ses papiers et vivait en france depuis petite ...
Et notre mariage est religieux et pas civile, donc en réalité on est pas marié pour l'état français.

Mon pognon ? j'en avait pas, suite a des problème personnel, j'avais coulé ma boite et j'etais endetté, seule avec deux gosses a charge, par contre elle de son coté est bien plus riche que moi, sans compter ce qu'elle a au pays ..
Et en plus depuis notre mariage elle a monté une entreprise, je suis totalement étranger a son aventure de chef d'entreprise, je l'ai épaulé un peu, mais l'idée et les fonds vienne d'elle et je suis même son employé .

2)
Mentor ?
Absolument pas. on s'est connu quand elle avait 16 ans elle enmennait ses petits frere et soeur au parc où ils jouaient avec mes fils, on communiquait beaucoup on échangeait nos points de vue sur tout un tas de sujet, mais j'ai autant appris d'elle, que d'elle de moi.
le truc c'est que ce sont les autres qui voient notre différence d'age, pas nous.

Déjà quand elle avait 16-17 ans j'avais des discussions avec elle que bien des personnes plus vielles que moi sont incapable d'avoir. Certes sa jeunesse fait que sur certains sujets elle manquait et manque encore d'expérience, mais de mon coté, il y a plein de sujet qu'elle maitrise où je manque d'expérience..

On s'est retrouvé sur des points comme la religion, l’éducation des enfants, la politique où elle est largement plus au faite que moi

3)
las de la solitude ?
Bah non elle avait 18 ans et toute la vie devant elle ....

Bref on a beaucoup de différence d'âge, et on est ensemble car on s'aime tout simplement, avec des hauts et des bas comme tous les couples, à ceci prêt que notre différence d'age de culture de couleur etc nous oblige a communiquer plus que les couples "classiques" et nous rend plus fort.

Et ce qui nous rend plus fort c'est aussi les coups qu'on prend tous les jours.
Surtout elle au début, quand on est sorti ensemble, entre sa famille qui ne voulait pas de blancs (ça c'est plus qu'arranger depuis qu'ils ont appris a me connaitre) et toute ses copines qui lui ont fait la misère avec des réflexions grossière et sexiste (qui sont depuis presque toute mère célibataire en galère depuis).
Ha ça on en a pris des coups, la violence quotidienne des regards et des reflexions des gens on se les mange, au début c'était pas simple, surtout pour elle, maintenant ça ne nous touche plus et au final, on en est ressortis plus fort..

bref on est ensemble depuis presque 7 ans, elle élève mes deux premiers fils qui la considèrent comme leur maman et depuis on a eu deux autres enfants, de 4 et 2 ans...

On part dans quelques jours a mada, où on va subir encore plus les aprioris qu'ici, surtout de la part des wazaha que j'évite comme la peste ..

Bref l'amour entre des gens qui ont une grande différence d'âge ça existe, c'est le même que celui de personne du même âge, c'est pas la peine de toujours chercher des raisons pécuniaires, administrative ou psychologique. Mais je peux comprendre ce genre d'attitude, car j'avais le même appriori avant que ça me tombe dessus :)

sur ce bonne vie a tous

Bonsoir
Ravie que tu te sois créé un compte exprès pour me répondre... Ici ton expérience pourra nous être précieuse ! J'espère donc que tu deviendras un contributeur régulier...
Ce qui est amusant, c'est que tu n'as pas noté que j'avais précisé, en fin de mon long discours, qu'il existait des couples extra terrestres... et que même si je n'y croyais pas beaucoup, force est de constater qu'ils existent ! Ca a l'air d'être ton cas et crois bien que cela me réjouit... Le bonheur des autres ne fait qu'ajouter à son propre bonheur !!!
Ceci dit, ta conjointe n'a pas le profil de la jeune femme malgache qui tentent d'accrocher de vieux hommes dans l'espoir de sortir de leur misère, tu en conviendras tout de même  !!!

Lys de Nosy Bé :

Bonsoir
Ravie que tu te sois créé un compte exprès pour me répondre... Ici ton expérience pourra nous être précieuse ! J'espère donc que tu deviendras un contributeur régulier...
Ce qui est amusant, c'est que tu n'as pas noté que j'avais précisé, en fin de mon long discours, qu'il existait des couples extra terrestres... et que même si je n'y croyais pas beaucoup, force est de constater qu'ils existent ! Ca a l'air d'être ton cas et crois bien que cela me réjouit... Le bonheur des autres ne fait qu'ajouter à son propre bonheur !!!
Ceci dit, ta conjointe n'a pas le profil de la jeune femme malgache qui tentent d'accrocher de vieux hommes dans l'espoir de sortir de leur misère, tu en conviendras tout de même  !!!

Oui j'avais vue le coté "extra terrestre", je ne sais pas si on est des extra-terrestres.

Et effectivement, ma chérie n'a pas le profile d'une femme malgache dans la misère, je l'ai rencontré a la Réunion, avec la double nationalité, issue d'une famille pas du tout dans la misère.
Mais je voulais juste témoigner de notre cas, car tu parlais des couples avec grandes différences d'âge en général, et non de la relation d'un homme et d'une femme issue l'un des pays pauvres et l'autre d'un pays riche..
La dessus je suis très prudent, je trouve ça extrêmement compliqué de trouver l'amour dans ce conditions, mais pas impossible bien sûre, j'ai des exemples autour de moi..
Par contre de mon coté,  en 8 ans au total a madagascar, je me suis toujours interdit de sortir avec des filles de la bas, même si j'ai eu des coups de coeur...
A tord ou a raison, mais du coup les hommes malgaches (qui sont les pères, les frères, les mari même des filles qui cherchent le wahaza en boite) m'ont rapidement accepté, et j'ai vécu dans des endroits et des choses que j'aurais jamais vécu si j'etais sortis avec des filles malgaches, j'y ai gagné non seulement des amitiés sure, mais en plus quand ma belle famille s'est opposée a notre union (parce que blanc) des malgaches de la réunion qui connaissaient ma belle mere depuis l'enfance et m'avaient connu à mada sont intervenus en ma faveur auprès de ma belle famille.   
J'ai habité presque deux ans dans le quartier d'enfance de ma belle mère, et personne ne peut dire que j'ai une un comportement qui a pu salir sa fille.

Parce que parfois j’entends que les moeurs malgache sont libres ou je sais pas quoi.
C'est bien mal connaitre le pays, en réalité les gens sont extrêmement religieux, pudique et a cheval sur la morale.
Les moeurs légères a mada ça n'existe pas, en tout cas moins qu'en france, c'est juste un bizness due à la misère, les gens sont tres traditionnel au contraire.
D'ailleurs il suffit d'aller voire comment ça se passe dans les familles malgaches non sujette a la misère pour s'en rendre compte

Ça existe aussi en occident (ex:Belmondo). C'est le principe de Sugar Daddy.

Et franchement si à plus de 60 ans, on se fait avoir comme ça, une remise en question est nécessaire.

La gerontophilie, ça existe mais ca reste à la marge. Et je ne veux pas/plus lire de témoignage. Non, merci ! Rien qu'à y penser....

GRG il ne voudrais pas non plus idéaliser je pense etre bien encré dans ma belle famille même lointaine et j'en ai vue du débridage combien d'enfants d'autres lits et des conquêtes nombreuses
Je parle bien de malgache pas de vazaha alors tous n'est pas si simple

chicot olivier :

GRG il ne voudrais pas non plus idéaliser je pense etre bien encré dans ma belle famille même lointaine et j'en ai vue du débridage combien d'enfants d'autres lits et des conquêtes nombreuses
Je parle bien de malgache pas de vazaha alors tous n'est pas si simple

oui ça existe bien sur, mais c'est tout de même la marge, je connais des malgaches depuis l'enfance bien avant de venir vivre dans l'océan indien, car j'ai grandi dans une cité en france où il y avait une nombreuse communauté malgache, les moeurs légère, c'est aussi répandue qu'en france au début du 20ème (image).

Pour moi évoquer les moeurs légères c'est chercher un moyen de justifier le recours a la prostitution due a la misère.
Des fois tu écoutes des wahaza et t'as presque l'impression qu'ils sont victimes de jeunes femmes assoifées d'aventure sexuelles, c'est ça que je dénonce.
La réalité est tout autre.
J'ai eu et j'ai encore plein d'amies proches qui sont ont finis par trouver leur wahaza qui se sont mariées et sont française maintenant, avec des mariages plus ou moins simple, des filles que j'ai connus "travailler" en boite de nuit il y a 25 20 ou 15 ans, elles n'ont jamais fait ça pour autre chose que pour sortir de la misère, tout comme l'ont fait les femmes françaises par le passé comme par exemple pendant la guerre 39-45 avec les allemand et plus tard les americains, quand les gens crevaient la dalle.

Par exemple  j'avais un super pote férue de meccanique qui était taximan a tana, sa femme bossait en boite de temps en temps le soir, il lui arrivait meme de la déposer a l'hotel avec son wazaha du soir ou de la semaine. C'etait pas de parce qu'il etait candauliste, mais parce qu'ils n'avaient pas le choix (gosse malade).
j'ai fais les 400 coups avec ce mec, (dans le bon sens du terme) et jamais j'aurais eu ce genre de relation avec lui (et avec d'autres) si j'avais cédé au sirene de la moeurs légère

Non, mais à vous lire ces hommes  n'ont aucun sex appeal !

et puis un autre truc

A mada, ENTRE MALGACHE, se marier avec quelqu'un d'une autre etnie, religion ou milieu social, c'est encore tres mal vue.
ça reste encore compliqué d'épouser un "étranger" malgache, alors un wahaza ...

A madagascar il n'y a pas de meurs libre, les religions (traditionelles, catholique, protestante, ou musulmane) y sont très présente.
Les gens se marient encore peu en dehors de leur etnie. En france, de nos jours si un breton épouse une normande, tout le monde s'en fou, pas a mada..

Quand on débarque dans un pays sans comprendre la culture, , quand on s'imagine que sourire vaut respect ou approbation juste parce qu'on étale son smic comme on étale des millions faut pas s'étonner non plus d'être pris pour un pigeon.

Tout ces mecs qui se plaignent de s'être fait avoir par des malgaches, ils connaissent quoi de l'ile et de SES cultures ?

Sans parler de tous ces gars qui épousent des malgaches et qui vomissent sur les malgaches (qui sont sales, voleurs, feignant etc selon eux) devant leur propres épouses ? Parfois même devant des membres de leur belle famille ..
J'ai pas mal d'amies malgaches a la réunion que je voie plus trop a cause de leur "maris" qui n'ont de cesse de tenir ce genre de discours

Les mecs racistes qui ont des femmes noires arabes ou asiatique et qui ont des gosses metisses vous en avez jamais vue ?

Des anecdotes comme çà j'en ai  un plein panier !!!
Une me vient en tête que j'ai déjà raconté ici il me semble...
A notre arrivée  Diégo nous avons fréquenté un couple mixte, lui belge dans les 70 ans, une longue expatriation au Congo belge... elle malgache la cinquantaine.
Un jour nous sommes allés, eux deux, mon mari et moi manger au restaurant... ambiance détendue... les plats arrivent...
La femme malgache avait commandé un poisson avec du riz... au moment où elle se saisit de sa grosse cuillère, il lui jette :
" Tu sais que ne dois pas te servir d'une cuillère au restaurant mais d'une fourchette, même pour manger ton riz... tu ne vas faire comme tous ces singes !!!" Et il lui confisque brutalement sa cuillère... sa femme avait les yeux plein de larmes d'être humiliée de la sorte !
Mon mari et moi nous sommes regardés... dans le même mouvement nous nous sommes levés et avons immédiatement quitté la table...
Mon mari n'a pas manqué de lui dire qu'il était impossible de partager un repas avec un être aussi indigne... nous avons réglé notre note... et sommes partis...
Autant dire que plus jamais nous n'avons fréquenté ce couple... par contre la femme est restée mon amie... nous allions au marché régulièrement ensemble le matin... et communiquons en cachette sur facebook...

Hé oui, quand la nature du macho-éducateur reprend le dessus et croit savoir mieux que les autres ce qui est convenu de faire... heureusement que l'homme ne lui a pas imposé de manger avec des baguettes s'il avait été chinois.
En ce qui concerne mon fils, je lui ai appris très tôt à manger avec une fourchette et un couteau mais quand il veut faire comme ses tantes qui mangent sur une natte dans leur chambre il prend son assiette et sa cuillère et s'en va vers elles dans leur chambre surtout quand je lui mets une carotte dans son assiette car il n'aime pas les légumes... na!

GrG.nadj :

J'ai eu et j'ai encore plein d'amies proches qui sont ont finis par trouver leur wahaza qui se sont mariées et sont française maintenant, avec des mariages plus ou moins simple, des filles que j'ai connus "travailler" en boite de nuit il y a 25 20 ou 15 ans, elles n'ont jamais fait ça pour autre chose que pour sortir de la misère, tout comme l'ont fait les femmes françaises par le passé comme par exemple pendant la guerre 39-45 avec les allemand et plus tard les americains, quand les gens crevaient la dalle.

Par exemple  j'avais un super pote férue de meccanique qui était taximan a tana, sa femme bossait en boite de temps en temps le soir, il lui arrivait meme de la déposer a l'hotel avec son wazaha du soir ou de la semaine. C'etait pas de parce qu'il etait candauliste, mais parce qu'ils n'avaient pas le choix (gosse malade).

Je ne suis, sur le coup, pas du tout du même avis que vous.

La misère ne saurait, à elle seule, justifier la fait de se prostituer.

Ce serait même, à mes yeux, la "solution de facilité". Or, il y a toujours une autre voie pour s'en sortir.

Il doit y avoir, si l'on analyse la structure démographique de la population malgache, plusieurs millions de filles/femmes malgaches entre 18 et 25 ans qui se débattent quotidiennement dans la misère.

Est-ce que cela suffit à faire de chacune d'elles une prostituée potentielle ?

En qualité de femme, je ne suis pas de votre avis... la prostitution n'est pas un choix facile pour une femme... d'ailleurs on ne voit pas une petite fille dire "quand je serai grande je serai prostituée" !
Il y a beaucoup à dire sur le cheminement qui va à la prostitution en Europe, comme dans les pays pauvres...
A nosy bé, installée avec mon mari au restaurant face au Billard et au Taxi Bé, je regardais les jeunes femmes à la recherche de chalant : cela allait de l'hyper professionnelle très apprêtée qui aurait pu passer pour une escort girl s'il n' y avait cette vulgarité latente qui est presque palpable... à la pauvre fille des quartiers vêtue d'une robe invraisemblable et les pieds chaussés de savates qui vient souvent avec des copines de misère... de quoi faire le bonheur de tous... et pourquoi pas au bout... la relation plus sérieuse, le mariage !!!
Ma foi, cela arrive !!!
Mais je connais beaucoup de femmes malgaches qui travaillent dur, élèvent leurs enfants souvent seules et qui n'ont pas choisi l'option de la prostitution... parce que justement, ce n'est pas aussi facile que les hommes le croient !!!

GrG.nadj :

A madagascar il n'y a pas de meurs libre, les religions (traditionelles, catholique, protestante, ou musulmane) y sont très présente.

Là encore, je ne suis pas tout à fait de votre avis.

Je ne suis, certes, ni anthropologue, ni sociologue, mais j'ai, dans ma bibliothèque, plusieurs ouvrages qui traitent de l'histoire de MADAGASCAR.

Le moins que l'on puisse dire c'est qu'il a toujours existé, à commencer par la monarchie merina au 19ème siècle, une très large liberté de mœurs - sexuelle - à MADAGASCAR - .

Certains récits sont, croyez-moi, d'une crudité, voire d'une brutalité impensable.

N'oublions pas, également, que, selon plusieurs études sociologiques, plus de 60,00 % des jeunes filles malgaches apparaissent avoir leur premier rapport sexuel avant l'âge de 15 ans.

Crusaders :
GrG.nadj :

A madagascar il n'y a pas de meurs libre, les religions (traditionelles, catholique, protestante, ou musulmane) y sont très présente.

Là encore, je ne suis pas tout à fait de votre avis.

Je ne suis, certes, ni anthropologue, ni sociologue, mais j'ai, dans ma bibliothèque, plusieurs ouvrages qui traitent de l'histoire de MADAGASCAR.

Le moins que l'on puisse dire c'est qu'il a toujours existé, à commencer par la monarchie merina au 19ème siècle, une très large liberté de mœurs - sexuelle - à MADAGASCAR - .

Certains récits sont, croyez-moi, d'une crudité, voire d'une brutalité impensable.

N'oublions pas, également, que, selon plusieurs études sociologiques, plus de 60,00 % des jeunes filles malgaches apparaissent avoir leur premier rapport sexuel avant l'âge de 15 ans.

j'aimerais bien que tu précise tes sources sur la liberté de moeurs a madagascar, car tu me sembles raconter un peu n'importe quoi globalement

Par exemple quand tu dis que selon plusieurs  études sociologiques, plus de 60,00 % des jeunes filles malgaches apparaissent avoir leur premier rapport sexuel avant l'âge de 15 ans c'est complétement faux.

J'ai longtemps bossé pour l'unicef et Agir & Reagir sur justement tout ce qui touche la sexualité/prostitution/pédophilie et j'affirme que tes chiffres sont faux.
D'ailleurs une enquête  de l'ENSOMD entre 2012 et 2013 a conclu que  l’âge médian  des premiers rapports sexuels est des femmes a madagascar est de 16,6 ans, soit a peine plus jeune qu'en france qui est de 17.4 ans.
Le même rapport dit aussi que seulement  20,% des filles ont eu leur premier rapport sexuel avant l’âge de 15 ans, on est bien loin de tes 60% lol
A noter aussi que les filles se marient beaucoup plus jeune a mada qu'en france..

et pour ce qui est de la solution de faciliter pour la prostitution, connais tu seulement de ce que tu parles.
Les filles qui se protituent a madagascar j'en ai connu plein, car comme je ne "mangeais pas de ce pain là" j'avais un tout autre rapport avec elle. J'ai longtemps habité dans des bidonvilles a 50 fmg par mois (7 euros) où j'etais d'ailleurs le seul blanc (tana mahajanga, tamatave, manakara) et ces filles étaient mes voisines, certaines sont devenue des amies proches avec le temps, j'en ai même aidé un certains nombres a faire leur papier pour se marier dont un bon nombre vivent ici a la réunion et sont toujours des amies.
Connais tu seulement leur histoire personnelle ou familiale qui les ont amené a se prostituer, quel dégats ça a eu sur elle, quelle vision ont leus famille de tout ça ? A mon avis t'en aucune.
C'est tellement plus simple de penser que la petite nana qui est au bar en train de s'enfiler de la THB est une petite chaudasse fétarde et heureuse de l'être plutot que de se dire qu'elle boit pour se donner le courage de vendre son cul a un pauvre type qui pue la sueur et  qui la dégoute

La prostitution a madagascar est un fléau et son expansion est due à la misère, tout comme partout, notamment en france.
Les étudiantes française qui se prostituent ne le font pas par appétit sexuel.

Ton discour sur les moeurs légère a madagascar n'est qu'un discour de déculpabilisation servant uniquement a profiter de la misère humaine en toute quiétude

Effectivement je rejoins totalement Lys pour dire que ce n'est certainement pas par choix que des femmes jeunes ou moins jeunes se prostituent à Madagascar comme ailleurs au monde d'ailleurs...  certaines sont devant les deux seules solutions qui consistent à, soit boire de l'eau empoisonnée ou mourir de soif dans un désert de pauvreté.
Je me suis fais aborder par des jeunes femmes à Tana en plein jour qui me proposaient un "massage" qu'elles disaient pour ne pas effrayer le client et il m'est arrivé parfois quand je voyais vraiment que la personne était en grandes difficultés de lui demander simplement un renseignement et de payer ce renseignement et d'autre fois quand elle disaient qu'elles avaient un membre de leur famille qui était malade j'allais avec elle à la pharmacie et je payais les médicaments.
Mais il est vrai aussi que mon porte feuille ne pourrait pas supporter toutes les misères du monde et souvent il faut avoir le cœur bien accroché pour ne pas tomber dans une trop grande sensibilité.

https://i.skyrock.net/1109/90401109/pics/3214187147_1_2_XaCSc1f8.jpg

SEXUALITÉ DES MALGACHES
Abstinence pour les adolescents, fidélité pour les adultes mariés ou à partenaire unique, protection en dernier recours : c'est ce que symbolisent les "trois petits bateaux" de "Medecins du Monde".

Pourtant, surtout dans nos sociétés attachées aux traditions, ces termes renferment des notions plutôt abstraites, du moins confuses, car ne se référant à aucune règle coutumière. Aucun mot malgache ne désigne par exemple la fidélité conjugale et dans les messages de prévention du sida, on use d'une forme négative : ne pas commettre un adultère (tsy mijangajanga), ne pas butiner ici et là (tsy mandehandeha)…


SEXUALITE PRECOCE, MULTIPARTENARIAT, TRANSACTIONS SEXUELLES
LES RESTES D'UN REGIME MATRIARCAL OUBLIE

Au cours des reportages qu'elle a menés à travers l'île, l'Association des femmes journalistes malgaches a remarqué un trait particulier de la population : sa grande liberté sexuelle. Moins visible sur les Hauts plateaux, quelque peu tempérée par deux siècles d'évangélisation et l'introduction de l'islam, cette liberté, selon Focus, nous vient des temps anciens quand nos sociétés étaient régies par un régime plus ou moins matriarcal selon les régions, fondé sur la valeur suprême attachée à la vie et à la perpétuation de la lignée (taranaka) et donc à la fonction maternelle de la femme. En fait, on se souciait peu de la filiation exacte, "la maternité étant un "bénéfice" en soi pour la femme", et peu importait le père et l'environnement dans lequel on avait eu l'enfant (dans ou hors union).

ASPECTS PLUS OU MOINS AVOUABLES

De nos jours, du fait de la modernité et autres évolutions de la société, cette liberté sexuelle n'est plus explicitement reconnue - elle est même limitée par la loi - et elle se manifeste sous d'autres aspects plus ou moins avouables, tels le multipartenariat, les transactions sexuelles pas forcément professionnelles et la sexualité précoce, "avec comme ingrédients éventuels l'alcool et la drogue".

Le multipartenariat, renforcé par l'existence de mots comme "mampirafy", "maromaso", "janga", "vamba"…, donc prenant son origine dans une pratique ancestrale, justifie l'infidélité sinon la bigamie des hommes mariés. D'autant que ceux-ci, selon la norme sociale tacitement acceptée, auraient par nature des besoins sexuels beaucoup plus grands que les femmes, une autre manière de justifier l'adultère au masculin.

Les adolescent(e)s eux aussi, et également par nature (curieux) s'adonnent à la multiplication d'expériences amoureuses simultanées. Auxquelles les jeunes filles ajoutent les transactions sexuelles qui consistent à offrir leurs charmes, sans être des professionnelles, contre argent par vénalité ou pour des raisons sérieuses, comme l'achat de fournitures scolaires, la survie pour celles qui étudient loin de leur famille… [b]Cette pratique est partagée par certaines femmes seules (maîtresses, 1e, 2e… bureau) contre biens et confort, et parfois par des femmes mariées, financièrement faibles, à l'insu ou avec la complicité de leurs époux. Dans ce dernier cas, les avantages obtenus sont tels qu'ils motivent toute la famille.[/b]

Cependant, ce sont surtout les femmes seules avec enfants (17 à 23% des ménages), abandonnées ou mères célibataires, qui y ont recours face aux problèmes économiques auxquels elles sont confrontées pour assurer leurs subsistance et celle de leur progéniture.

LA VIRGINITE, UNE HONTE ?

Quant à la précocité de la sexualité, selon l'Enquête démographique et sanitaire (Eds) de 1997, 56% des adolescentes de 18 ans ont déjà commencé leur vie reproductive, la proportion étant beaucoup plus importante en milieu rural qu'en ville.

En outre, si sur les Hautes terres les premiers rapports sexuels des jeunes (garçons et filles) se font en moyenne à partir de 16 ans, dans les autres régions, ils les ont entre 12 et 15 ans, et dans le sud, dès l'âge de 10-12 ans pour les adolescentes, avant même l'apparition des premières menstruations. Ainsi, la virginité, comme la fidélité, semble être une notion d'importation puisqu'il n'existe pas non plus de mot spécifique pour la traduire. Dans de nombreuses régions d'ailleurs, la perte de la virginité n'a d'importance que pour l'homme qui voit dans leur nombre une preuve de séduction. Et de manière générale, s'engager dans la vie sexuelle constitue pour les jeunes la première étape qui conduit vers la société des adultes.

Les conséquences de cette précocité sont grave à bien des égards, car elles ne sont pas canalisées, les parents par pudeur intervenant peu auprès de leurs enfants : cette "éducation sexuelle" se résume à la mise en garde de la fille contre une grossesse non désirée à l'apparition des premières règles, et au seul conseil donné au garçon d'éviter d'engrosser sa partenaire. De plus, les sources d'information éducative étant limitées, leurs véritables initiateurs sont leurs aînés, leurs amis, le voyeurisme du fait de la promiscuité familiale, les films pornographiques projetés jusque dans les villages reculés par des vidéothèques ambulantes…

Il faut dire aussi que, malgré la publication de la politique nationale de santé de la reproduction des adolescents, l'accès des filles à ces services n'est pas encore libre pour ne pas compromettre leurs chances de maternité. De surcroît, la gente masculine de tous âges estiment que ces services ne doivent s'adresser qu'aux seules femmes ayant déjà enfanté.

Il est enfin à souligner que l'alcool et la drogue, notamment dans le nord où le khat fait partie de l'alimentation masculine quotidienne, sont en général étroitement liés à la sexualité : "ingrédient indispensable de toutes les fêtes et rites traditionnels dont certains impliquent l'échangisme", l'alcool libère le couple de toute retenue et, à dose raisonnable, il favoriserait la fécondation. Par contre, l'ivresse rendrait l'homme impuissant ou violent.



Pela Ravalitera

Merci, "loicpty".

Voilà qui ramènera peut-être le nouveau "Monsieur je sais tout du Forum" - "GrG.nad" - à un peu plus d'humilité.

Mais, sans doute, contestera-t-il la compétence professionnelle de Mme Pela RAVALITERA

GrG.nadj :

Les filles qui se protituent a madagascar j'en ai connu plein, car comme je ne "mangeais pas de ce pain là" j'avais un tout autre rapport avec elle. J'ai longtemps habité dans des bidonvilles a 50 fmg par mois (7 euros).

50 fmg = 7 Euros !!!!!

Oulà !!!!!, ça doit faire une "paye" que vous n'avez pas mis les pieds à MADAGASCAR.

Je me souviens, à mon arrivée, d'un taux de change de 1,00 FRF = 200,00 FMG, i.e. 50,00 FMG = 0,04 EUR.

Mais, pour 50,00 FMG = 7,00 EUR, il faudrait, je pense, remonter au temps de nos arrière, arrière, arrière-grands-parents  !!!!!

On comprends mieux ainsi que vos diverses informations sur MADAGASCAR méritent d'être "updatées".

loicpty
j'ai lue en diagonale, donc je reviendrais dessus,
Mais j'interviens juste pour te faire remarquer que ton étude qui parle de 50% (et non 60% comme tu l'as dis) de malgache ayant des relations avant 15 ans date de .... 1997 alors que celle dont je parle date de 2013, sans compter que je vais aller bien sur verifier quelle est cette étude et son serieux

on m'appelle mais je reviens dans la soirée :)

Crusaders :
GrG.nadj :

Les filles qui se protituent a madagascar j'en ai connu plein, car comme je ne "mangeais pas de ce pain là" j'avais un tout autre rapport avec elle. J'ai longtemps habité dans des bidonvilles a 50 fmg par mois (7 euros).

50 fmg = 7 Euros !!!!!

Oulà !!!!!, ça doit faire une "paye" que vous n'avez pas mis les pieds à MADAGASCAR.

Je me souviens, à mon arrivée, d'un taux de change de 1,00 FRF = 200,00 FMG, i.e. 50,00 FMG = 0,04 EUR.

Mais, pour 50,00 FMG = 7,00 EUR, il faudrait, je pense, remonter au temps de nos arrière, arrière, arrière-grands-parents  !!!!!

On comprends mieux ainsi que vos diverses informations sur MADAGASCAR méritent d'être "updatées".

tout le monde aura compris que je parlais de 50 000 fmg, et pas de 50 fmg, même toi mais t'as l'art et la manière de chercher les poux dans la tête des gens gratos , redescend de ton nuages

et je sais pas quel age a ton arriere arriere arriere grand père mais pour info le nivau de vie a mada fin 60 début 70 était supérieur a certain département français

sur ce "monsieurjesaistout", on m'appelle

Nouvelle discussion