Comment mieux préparer ton projet d'expatriation ?

Étant un projet assez conséquent, l'expatriation au Québec doit se préparer le plus sérieusement possible et ainsi mettre toutes les chances de ton côté pour réussir ton expatriation. En moyenne, c'est sur 2 ans que se prépare ce projet. Cela est dû aux délais d'instruction des demandes par les autorités québécoises et Canadiennes. Donc, ce délai doit être mis à profit.

Et comment ?



1/ Se constituer un capital financier :

Selon les estimations, il te faut en moyenne 6 mois  pour obtenir un premier emploi. Et cela dépend dans quel secteur. Par exemple, pour ma part, dans le  service à la clientèle, plus précisément dans des centres d'appels, tu peux trouver un premier emploi au bout de 2 mois maximum. Ce qui te permettra de commencer à connaître et ‘goûter’ L’univers professionnel Québécois.


Donc, financièrement, il te faut de quoi tenir pour 6 mois environ.
Il faut savoir que l'emploi est très "inconstant" selon certains secteurs. Entre le début de ta procédure et ton arrivé ici au Québec, il se peut que le marché de l'emploi ait beaucoup évolué.

2/ Se renseigner sur les différentes opportunités d'emploi :

Il est très conseillé de porter une vive attention sur la reconnaissance de tes diplômes pour une raison toute simple que beaucoup d'immigrants signales des difficultés du fait que leurs premiers emplois au Québec ne correspond pas au niveau de responsabilités ou de salaire du dernier emploi dans le pays d'origine. Vérifier aussi si ta  formation professionnelle correspond à un ordre professionnel qui réglemente ton activité. Ils en existent 46 ordres professionnels et 54 professions, qui sont régis par :



* L'Office des professions du Québec  (O.P.Q) : https://www.opq.gouv.qc.ca/accueil/

Aussi, aller sur le site

*Emploi-Québec (http://placement.emploiquebec.gouv.qc.c … tcherc.asp)

L’équivalent du Pôle emploi  en France, qui propose des offres d'emploi tout secteur d'activités et par régions.

3/ Assimiler ou compléter votre connaissance de l'anglais :

Montréal est une ville bilingue et les entreprises Québécoises collaborent avec le reste du Canada qui est anglophone et les États-Unis. Pour les Non-Francophones, il est essentiel d'apprendre ou de compléter la langue française. Ceci est un réel plus pour ta recherche d'emploi et futur embauche.

4/ S'informer sur les différences socio-culturelles qui distinguent votre pays d’origine et le Québec:

Il est très important de connaître les usages et les mentalités, car cela risque d'avoir une influence au quotidien sur ta  nouvelle vie dans ton pays d’adoption. Cela nécessite vraiment un temps d’adaptation, de la patience, de la compréhension. Et n’oublie qu’il y a environ 6 mois d’hiver qui lui aussi réglementera ton quotidien.

5/ Prévoir un ou plusieurs voyages de reconnaissance au Québec :

Mettre à profit ce laps de temps pour apprendre les réalités de la vie au Québec  en étant sur place.

Essayer de te mettre en contact avec les différentes associations françaises de Montréal

Exemple :

*Objectif  Québec            5026 Avenue de l'Hôtel-de-Ville, Montréal, H2T 2C1
*L’Office Française de l’immigration et de l’intégration  (OFI I)  http://www.ofii.fr/
Ou
L’Intégration au Travail des immigrants  (C.I.T.I.M)  https://citim.org/

Ils t’aideront dans ta recherche d’emploi et intégration.

Pourquoi ne pas envisager comme premier séjour à titre temporaire un  visa vacances-travail ou nommé communément P.V.T de 2 an.  Selon les statistiques, 30% des Français ayant le statut de Résidence permanents ont optés pour cette forme de visa.

Le pvt c'est 2 ans.

Merci ;)  oui La durée du PVT est de 24 mois maximum pour les Français à partir du quota 2015. Si vous avez obtenu un PVT dans le quota 2015, votre permis peut avoir une durée de validité maximale de 24 mois. Auparavant, la durée maximale de validité du PVT était de 12 mois.1 juin 2015

En tout cas merci d'avoir pris le temps de le lire @pigkiller :)

Nouvelle discussion