Premier travail en Suisse : 4300 CHF?

Bonjour, titulaire d'un permis B, 27 ans, on me propose pour un premier travail en Suisse :

4300 CHF Brut pour un poste de coordinateur à 100% dans une structure privée, canton de Vaud. (secteur administratif)

Sachant que j'ai :
- Diplôme universitaire en loi et gestion (Bachelor)
- 5 Ans d'expérience à 100% en tant que analyste assistant/coordinateur dans le secteur bancaire à létranger
- Bilingue anglais français


En cherchant sur les comparateurs, cela me semble extrêmement faible... (comparaison avec un employé de réception guichet ou une aide ménagère...)

https://www.jobs.ch/fr/salaire/?canton= … gJR0_D_BwE

https://calcsalvd.ch/


Je n'ai pas encore signé mon contrat de travail. La question de la rémunération n'a pas été abordée en entretien, comment s'y prendre? Qu'en pensez-vous? Quelles sources fiables faire valoir lors de la négociation?

Merci d'avance.

Le seuil de pauvreté pour une personne seule en Suisse est de 4050 CHF (https://www.travailler-en-suisse.ch/seu … uisse.html).

Comparez avec ce que l'on vous propose.

La question à vous poser c'est : est-ce que je travaillerais pour moins que le smic en France ?

L'employeur se fout simplement de vous. Désolé d'être aussi trivial, mais ce sont les seuls mots qui me viennent lorsque je vois cette proposition.

mimilebe :

Le seuil de pauvreté pour une personne seule en Suisse est de 4050 CHF (https://www.travailler-en-suisse.ch/seu … uisse.html).

Comparez avec ce que l'on vous propose.

La question à vous poser c'est : est-ce que je travaillerais pour moins que le smic en France ?

L'employeur se fout simplement de vous. Désolé d'être aussi trivial, mais ce sont les seuls mots qui me viennent lorsque je vois cette proposition.

Le seuil de pauvreté pour une personne seule en Suisse est de CHF 2'247/mois. CHF 4'300/mois il a le double du seuil de pauvreté pour une personne seule.

Quel est le seuil de pauvreté en Suisse ?
On considère qu’on est pauvre en Suisse à partir des revenus suivants :

Personne vivant seule : 2’247 francs suisses par mois

L'équivalent du SMIC en Suisse est a environ CHF 3'500/mois. Donc il est bien au dessus du SMIC

Par contre CHF 4300/mois (CHF 52'000 annuel) me parait un peu bas même pour un profil junior comme toi.
Tu devrais faire une négociation a la hausse, au moins 5K annuel de plus.

Bonjour,

Je pense que pour un premier travail en Suisse pour une personne débutant au terme de sa formation est correcte. Vous devriez donc négocier à la hausse de 1500 / 2000 fr. brut/mois, d'autant plus que vous êtes universitaire, vous devriez trouver bien mieux ...

saurer :

Bonjour,

Je pense que pour un premier travail en Suisse pour une personne débutant au terme de sa formation est correcte. Vous devriez donc négocier à la hausse de 1500 / 2000 fr. brut/mois, d'autant plus que vous êtes universitaire, vous devriez trouver bien mieux ...

Ca me semble trop élevé. Par exemple dans ma boite en informatique a Lausanne ils recrutent des informaticiens juniors a CHF 75'000 BRUT. A savoir qu'ils ont tous des profils école d'ingénieur bac+5 et  très souvent de grande écoles d'ingénieur (EPFL, Telecom Paristech....). La profession ou il y a la plus forte pénurie en Suisse c'est informaticien (Big data, cybersécurité....).
Pokreucht a seulement une licence dans une profession pas très recherché en Suisse. Il peut viser a mon avis entre 55k-60k annuel. Après tout dépend ou il travaille dans le canton de Vaud, si c'est pour un poste sur Yerdon ou Aigle son salaire devrait plus tendre vers les 55k, si c'est pour un poste a Lausanne plus vers les 60k.

@Embedded

Les ingénieurs informatiques sortant de l’EPFL sont engagés en moyenne entre CHF 85´500 (source: chiffres 2015 de pour la promotion 2015 de l’EPFL) et CHF 95’000 (enquête pour la promotion 2016 de l’EPFL).

Les chiffres sont probablement un peu gonflés par le fait que ces enquêtes sont généralement faites sur une base volontaire mais CHF 75’000 ne paraît pas très élevés pour des ingénieurs informatiens surtout au regard de la pénurie actuelle.

@Pokreuch

Le salaire proposé me semble relativement faible surtout au regard du fait que vous avez déjà quelques années d’experiences.

Après il y a d’autres variables :

Y a-t-il un 13ème mois ? Et surtout dans quelle région du canton de Vaud ?

Si vous être sur la côte lémanique c’est faible dans d’autres endroits du canton de Vaud ça peut être beaucoup plus normal.

A titre d’information, le salaire median brut dans le canton de Vaud en 2014 était aux alentours de CHF 6’000 donc vous ne seriez dans le bas de la fourchette.

Encore une fois, ces chiffres sont juste indicatifs car ils prennent en compte tous les salaires avec toutes les années d’experiences, mais clairement ce n’est pas un gros salaire.

Les chiffres donnés par Victorfrance sont plus près de la réalité que ceux d'Embedded. Je pense, a priori, que ce dernier est sous-payé.

Je suis ingénieur EPUL (ancienne dénomination de l'EPLF) en génie électrique, mais, à partir de 1968 je fais que de ce que l'on appelle maintenant de l'informatique embarquée.
J'ai terminé ma carrière en 2007, à Genève, avec un revenu annuel d'environ 145.000 CHF.
Mon cas est évidemment ancien.

Un cas plus récent, mon fils, ingénieur EPFL, qui (par manque d'imagination  :D ) a suivi mes traces, travaille dans la région de Lausanne, avec un peu plus de vingt ans d'expérience il a un revenu annuel d'environ 130.000.

Je pense qu'il faut refuser toute tentative de sous-enchère salariale.

Victorfrance :

@Embedded


Après il y a d’autres variables :

Y a-t-il un 13ème mois ? Et surtout dans quelle région du canton de Vaud ?

Si vous être sur la côte lémanique c’est faible dans d’autres endroits du canton de Vaud ça peut être beaucoup plus normal.

A titre d’information, le salaire median brut dans le canton de Vaud en 2014 était aux alentours de CHF 6’000 donc vous ne seriez dans le bas de la fourchette.

Encore une fois, ces chiffres sont juste indicatifs car ils prennent en compte tous les salaires avec toutes les années expériences, mais clairement ce n’est pas un gros salaire.

Oui on est d'accord ce n'est pas un gros salaire. C'est pour ça que je dis qu'il doit négocier a la hausse. Après, il nous manque des infos car comme je l'ai dit avant le salaire est plus élevé a Lausanne que si la boite est a Yverdon ou Aigle.
Aussi, ce n'est pas le même salaire si c'est une petite PME de quelques personnes ou 1 grosse boite.

De plus, si l'auteur du poste recherche un emploi depuis longtemps et n'arrive pas a trouver d'emploi, il vaut mieux accepter un job avec un salaire assez bas qu'avoir un gros trou dans son CV. Après il peut continuer a chercher un job mieux payé tout en travaillant et en ayant une première expérience en Suisse.

On a pas toutes les informations, c'est a l'auteur de juger.

@millebebe
Dans ma boite, (une startup de l'EPFL) il recrute les juniors a CHF 75k. Moi qui est 15 ans d'expérience suis a 107k.
Si on bosse pour une grosse boite les salaires sont bien sur plus élevés. Kudelski recrute les jeunes diplômés de l'EPFL a CHF 86k et quelqu'un qui a 15 ans d'expérience sera a environ CHF 117k chez eux.


Aussi il faut bien avoir conscience que depuis libre circulation des EU en Suisse, les salaires stagnent. Le CEO de ma boite m'a montré une fois, qu'en publiant une annonce pour un poste d'informaticien (systèmes embarqués) ils arrivent a avoir environ 80 personnes qui postulent de toute l’Europe (Linkedin, Glassdoor, jobup....). Seule 25% répondent parfaitement au critère mais il a quand même l'embarras du choix. Dans ma boite seul 10% des effectifs sont Suisses.

Championne du monde pour la cinquième année consécutive selon un classement de l'IMD, la Suisse sait attirer et retenir des cadres de haut niveau

Les grandes entreprises suisses, les multinationales, les universités et écoles polytechniques ainsi que les organisations internationales basées à Genève, Lausanne, Berne ou Zurich ne peuvent pas compter uniquement sur des hauts cadres ou chercheurs locaux. Ils doivent aussi recruter à l’étranger. «Par chance, cela ne pose aucun problème particulier», souligne José Caballero, économiste au Centre de compétitivité mondiale de l’IMD. En effet, selon cette prestigieuse école de management basée à Lausanne, qui a publié lundi son «Classement 2018 des talents», la Suisse reste, pour la cinquième année consécutive, la championne du monde pour attirer et retenir les personnes hautement qualifiées.

José Caballero, Salvadorien, qui a lui-même fait des études puis travaillé aux Etats-Unis, sait de quoi il parle. «Tout va bien en Suisse, se félicite-t-il. Les salaires élevés, les infrastructures, le système d’éducation, la stabilité politique et économique et la qualité de vie en général, constituent les aimants qui attirent les talents.» Et de donner un contre-exemple: «Le Brésil est un grand pays ayant beaucoup d’atouts. Mais à cause de l’insécurité et la corruption, des centaines de hauts cadres Brésiliens préfèrent s’installer à l’étranger». Sur le classement de 63 pays, le géant sud-américain occupe le 60e rang.

Tout le monde en Europe rêve de travailler en Suisse, il y a une concurrence féroce.

Bonsoir à tous et merci pour vos avis. Le poste se trouve à Montreux dans une entreprise moyenne. Pas de 13ème salaire mentionné. Pensez-vous qu'une négociation jusqu'à 5000 brut soit possible, ou trop ambitieuse? Je compte de toute façon accepter ce poste qui me plaît en tout point, ma seule inquiétude concerne le faible niveau de vie que m'offre 4300 brut sans 13eme...

Le fait d’etre Montreux vous permettrait de vous installer en Valais si vous trouvez le canton de Vaud trop cher.

Le canton est l’un des moins cher de Suisse et la qualité de vie y est au top.

Vous pouvez toujours tenter la négociation, surtout si c’est une boîte avec une certaine importance.

@embedded

Effectivement, si c’est une start-up ça se comprend.

.

En plus du salaire, regarde aussi les loyers qu'il y a dans la région (même sur le canton du Valais). On ne peut pas avoir de loyer (sans charges) supérieur au 1/3 du salaire brut.

Tu peux essayer la négociation, en venant avec des arguments concrets (salarium.ch -> clique ici) et justifiant pourquoi tu dois gagner davantage.

Le salaire qui te sera versé (salaire net) comprendra la déduction des assurances sociales (sauf l'assurance maladie) et des impôts.

Bonne chance

Nouvelle discussion