Oui ou Non, Madagascar au bout du compte ?

Certains nous dissuadent d'aller à Madagascar, se targuent de très bien connaître ce pays et d'autres... Semblent y être encore... Mais réellement, y ont-ils réellement vécu ? Et surtout y sont-ils encore ? A chacun de ceux là, chacune de celles là, je pose la question de savoir, qu'est-ce qui les a le plus déçu, puisqu'implicitement, ils avaient des espoirs et attentes avant d'y aller... Et s'ils restent encore là-bas, qu'est ce qui les motive à encore rester ?

D'autres nous souhaitent la bienvenue sur le forum, et une future bienvenue "tongasoa" à Madagascar.  Vous sentez vous réellement résidents Malgaches ou encore étrangers dans ce pays ? Qu'est ce qui vous pousse à rester en dépit des péripéties de la vie en local ?

A moins que vous ne soyez un éternel voyageur, 5 mois ici et 7 mois là-bas, ou inversement...

Perso, et je me répète, je suis encore en France actuellement, j'ai le projet de m'investir à Madagascar après la période électorale (c'est ce qui m'a été conseillé ici). J'ai plusieurs fois visité le pays, et j'ai de très bon contacts avec des correspondants autochtones, de vrais locaux citoyens résidents permanents  Malgaches et qui ont fait leurs études supérieures en France, il y a bien longtemps, hou là !  de cela...

Merci de vos contributions... A vous ! ;)

En fait, il ne faut pas absolument vouloir s'intégrer dans une population car les valeurs ne sont pas les mêmes, les acquis sont différents et souvent les compréhensions devant des situations ne sont pas du tout comparables à ceux des gentilés.
Par exemple autour de votre habitation vous aimez avoir de la verdure, des arbres, des plantes vertes ou autres alors que dans la mentalité gasy il faut que tout soit rasé, que l'herbe soit déracinée, que les arbres soient coupés, que même les broussailles soient régulièrement coupés, enfin que la place soit nette.
Un autre exemple j'ai un beau-frère dont le travail est de nettoyer tous les jours les clapiers à lapins, travail qu'il accompli à la perfection car il ne reste pas le moindre déchet dans les clapiers quand ils sont nettoyés et le sol bétonné est impeccable et il pousse sa conscience professionnelle jusqu'à balayer l'herbe qui se trouve en dehors de l'abri à lapin de sorte qu'elle ne peut plus pousser et cela laisse apparaître le sable. J'ai donc été dans l'obligation de lui faire déterrer les carrés de gazon ailleurs pour remettre de l'herbe où elle manquait avec interdiction de balayer là où il y a de l'herbe. Quand il sort et rentre dans la propriété  il met invariablement le cadenas à l'envers de fait qu'on est dans l'obligation de mettre la clé avec la main gauche. Et je pourrai raconter des centaines de cas qui diffèrent de nos habitudes et n'allez pas me faire dire que nos habitudes sont meilleures que celles des gasy... mais elles sont simplement différentes. Nous avons une conception des choses et les gasy ont une autre conception des choses. Donc une fois de plus, il faut savoir plier comme le roseau d'un certain de Lafontaine où je m'y suis baigné... à la feuille de chêne je me suis essuyé... mais comme il n'y a pas de chêne à ma connaissance à Madagascar il faut aussi accepter cette différence.
;)

Bonjour papy,

Bien que comprenant vos interrogations, que voulez-vous que l'on vous réponde ?

Chacun voit midi à sa porte et c'est tout.
En effet, nous avons tous des raisons perso (comme pro quand c'est le contexte aussi) et nous sommes tous différents en tout (ou presque) alors...

Avec tout ce que vous avez lu/appris ici (vous le dites d'ailleurs), votre future décision n'appartient qu'à vous-même et vous devrez la prendre en fonction de vos désirs, objectifs, ressenti,...qui vous sont propres.

Le seul point sur lequel je souhaite attirer votre attention est sur le fait que certains, connaissant bien Mada, sont venus s'installer... et ont fini par repartir.
Pourquoi ?
Parce qu'ils connaissaient le pays que par des séjours de tourisme et y vivre au quotidien, ce n'est pas du tout la même chose et, à la longue, ils se sont rendu compte qu'ils avaient fait une erreur d'appréciation.
Prenez en compte ce critère dans votre réflexion.
Cordialement.

Si vous êtes en capacité de trouver des occupations, des passions, des acceptations, une acclimatation, une acculturation, une adaptation, une certaine africanisation sans tomber dans une alcoolisation excessive ou encore dans une claustration sans communication avec autrui sans qu'on jette de la déconsidération sur vous alors c'est oui... Si vous voulez qu'on en parle... :/

PapyDeb,

C'est vrai qu'avant d'aller dans un pays pour la première fois qu'on ne connaît pas on a toujours des attentes et des espoirs.

Pour ma part j'aime beaucoup Madagascar : l'accueil en général de la population, le soleil, la mentalité malgache, la façon de travailler qui peut différer, les terrains et les cigarettes moins cher lol etc...

Pour ma part je ne suis pas encore définitivement résidant à Madagascar.

En effet, je voyage encore un peu entre Madagascar et la France.

Je n'ai pas pu m'établir définitivement à Madagascar par manque de moyens financiers.

En effet il me manque un peu d'argent pour acheter un terrain, construire etc...

Donc en ce moment je mets des sous un peu de côté.

Bonsoir PapyDeb,

Tout a été dit ci-dessus, en réponse à vos questions. On ne peut pas se mettre à votre place, vous verrez par vous même si "oui ou non Madagascar au bout du compte".

Si nous sommes toujours ici, c'est que chacun a pu au fil du temps, s'insérer dans la vie "à péripéties" comme vous dites, à Madà. Ce qui n'a pas dû être facile pour certains au début (moi y compris), mais on a trouvé notre raison de vivre à Madà et finalement on y reste. En tout cas je m'y plais pour des raisons pro et perso.

Annie

Comme vous comptez "vous" investir... sans pour cela investir, tout du moins dans un premier temps... je ne vois pas pourquoi vous ne tenteriez pas Madagascar !
Vous êtes venu, vous avez pu voir les choses par vous même, ce que Madagascar peut vous offrir et ce qu'il faudra oublier de vos rêves de vie dans un Paradis sans contrainte... Madagascar est un pays difficile, surtout parce qu'on le croit facile...

Cependant, vous n'étiez qu'un visiteur de passage... en vacances... et cela fausse tout de même les choses... vous ne saurez que vous y êtes bien, que vous avez fait le bon choix qu'une fois que vous aurez partagé 10 kg de sel avec ce pays...

Au bout il y aura peut être le renoncement... Le renoncement doit toujours faire partie d'un projet - c'est mon avis - renoncer ce n'est pas un échec... c'est une péripétie de la vie et la vie nous réserve bien des surprises...
Renoncer c'est savoir parfois faire de nouveaux choix, saisir une opportunité...ne pas s'enferrer coûte que coûte dans un projet ou une vision qui s'avèrent moins fertiles qu'un nouveau champs du possible...

Et bien quoi... ! Au bout de quelques temps vous constatez que Madagascar ne vous va pas ? Et bien, vous repartirez ailleurs... le monde est grand...

Personnellement, j'ai toujours préféré tenter les choses que regretter de ne pas les avoir faites...
L'urgence... c'est vivre... ou mieux encore... se sentir vivant !

PapyDeb :

Certains nous dissuadent d'aller à Madagascar, se targuent de très bien connaître ce pays et d'autres... Semblent y être encore... Mais réellement, y ont-ils réellement vécu ? Et surtout y sont-ils encore ? A chacun de ceux là, chacune de celles là, je pose la question de savoir, qu'est-ce qui les a le plus déçu, puisqu'implicitement, ils avaient des espoirs et attentes avant d'y aller... Et s'ils restent encore là-bas, qu'est ce qui les motive à encore rester ?
Merci de vos contributions... A vous ! ;)

Personnellement je sais après quoi je cours... et que je suis entrain de réaliser ici...
Je cours après mon enfance africaine, les plus belles années de ma vie... mais elle ne s'est pas déroulée à Madagascar mais au Sénégal...
Pourquoi ne pas avoir alors choisi le Sénégal ?
Si Madagascar était mon 4ème choix... le Sénégal n'a jamais été dans ma liste... je n'y suis jamais retournée... même pour des vacances... à chaque fois, pour des raisons diverses et parfois au pied de l'avion je n'ai pas pu y aller !

M'installer au Sénégal aurait été une très mauvaise idée... tout d'abord parce qu'on ne reconstruit pas en deux décennies 200 ans d'histoire... parce que j'aurais passé mon temps à tenter de retrouver ma vie d'enfant et les gens merveilleux qui m'entouraient (comme ma nounou qui pour avoir aussi élever ma mère doit être décédée depuis bien longtemps)...
Aurais je eu la force de trouver nos maisons détruites ou dégradées, le grand arbre où j'aimais me réfugier quand j'avais fait des bêtises coupé, les tombes de mes anciens éventrées ?
Aurais je vécu les actuelles réalités de ce pays ou me serais je cramponnée à tous les fantasmes que j'ai construit depuis l'enfance...?
Aurais je eu la force d'affronter et de dépasser tous les deuils que cette installation aurait immanquablement engendrés... ?

J'ai choisi Madagascar parce que justement il y a des choses que je retrouve de l'Afrique, des repères, des senteurs, des goûts, une façon de vivre... mais surtout parce qu'il y a beaucoup de choses que je ne retrouve pas... le tam tam par exemple... qui berçait ma vie, les mélopées le soir dans le village de nos salariés non loin de notre maison, le griot près duquel je me rangeais sagement pour l'entendre égrainer des générations de noms et contre lequel je m'endormais...
Il y a de l'asiatique à Madagascar... ce qu'il n'y avait pas au Sénégal... et toutes les différences que cela entraîne me permet de construire plutôt que de réparer...

Il est 6h30... mes salariés se lèvent... j'entends les bruits de leur quotidien...il y en a un qui chante (il chante tout le temps)... bientôt ils se répandront aux alentours...
Les mangues tombent sur mon toit... elles se fraient  un chemin dans le falaffa... le jasmin de jour prend le dessus sur le jasmin de nuit... et la moiteur de l'aube va céder à la chaleur de ce début de saison des pluies...
Je suis bien... je suis chez moi !

Serge dit que

Avec tout ce que vous avez lu/appris ici (vous le dites d'ailleurs), votre future décision n'appartient qu'à vous-même et vous devrez la prendre en fonction de vos désirs, objectifs, ressenti,...qui vous sont propres.

Oui, la décision n'appartient qu'à moi même, en toute solitude. Et je prends la responsabilité de réussir, ou pas... En même temps, je suis aussi déjà décidé à agir avec énergie en fonction des circonstances que je découvrirai au fil du temps. Merci du conseil Serge !

Serge dit aussi

Le seul point sur lequel je souhaite attirer votre attention est sur le fait que certains, connaissant bien Mada, sont venus s'installer... et ont fini par repartir.
Pourquoi ?
Parce qu'ils connaissaient le pays que par des séjours de tourisme et y vivre au quotidien, ce n'est pas du tout la même chose et, à la longue, ils se sont rendu compte qu'ils avaient fait une erreur d'appréciation.

Justement, c'est çà... Ceux qui sont repartis, j'aurais bien voulu avoir leur témoignage... Et je pose la question de façon ouverte pour ne pas l'orienter en fonction de mes croyances. "Vous êtes partis de Mada, qu'est ce qui vous a fait partir au bout du compte ?"

Pour dédramatiser un peu, et pour le plaisir de faire un peu de hors sujet... Il y a environ 3 décennies de çà, j'avais acheté un bel appartement dans les Hauts de Seine... Au bout de 6 ans, après avoir attendu que les prix remontent, ouf !  j'ai vendu... J'en pouvais plus du voisinage !

Donc je repose ma question de façon tout à fait ouverte, avec l'espoir de réponses concrètes et non générales ou philosophiques... ;)

Lys de Nosy Bé maintenant... ;) ex Dégo donc... me dit

Comme vous comptez "vous" investir... sans pour cela investir, tout du moins dans un premier temps... je ne vois pas pourquoi vous ne tenteriez pas Madagascar !

Oui, c'est bien çà... Je vais m'investir pour pouvoir investir moi-même mes devises... Et j'investirai avec parcimonie, je tiendrai moi même bien serrés les cordons de la bourse... Car, en 2007 environ, j'ai perdu une bonne partie de ma bourse, justement parce-que des banquiers très beaux parleurs ont envolé mes avoirs, justement en bourse !

Et effectivement, pourquoi pas Madagascar ? On m'a déjà parlé de Trappes en Yvelines, ou du Nord de Marseille (putaing !), ces endroits où le fisc est très très clément, ou encore de Côte d'Ivoire etc... Pour le moment c'est Madagascar qui tient le haut du pavé chez moi.

Lys encore...

vous ne saurez que vous y êtes bien, que vous avez fait le bon choix qu'une fois que vous aurez partagé 10 kg de sel avec ce pays...

... Et je consacrerai 2019 à partager le maximum de sel avec ce pays... Parce-que je suis bien d'accord, malgré plusieurs voyages vacances et études économiques, il me faut y être en vécu réel, en immersion à tester la pluie, la boue, la poussière, la fumée, le riz, le ciel bleu, les politiciens, les larcins, les pousses, les taxi-brousse, la débrouille locale, le regard des autres, les propositions plus ou moins verreuses... pour à la fin constater si c'est jouable ou pas pour moi...

Et puis

Au bout il y aura peut être le renoncement... Le renoncement doit toujours faire partie d'un projet - c'est mon avis - renoncer ce n'est pas un échec... c'est une péripétie de la vie et la vie nous réserve bien des surprises...
Renoncer c'est savoir parfois faire de nouveaux choix, saisir une opportunité...ne pas s'enferrer coûte que coûte dans un projet ou une vision qui s'avèrent moins fertiles qu'un nouveau champs du possible...

Oui, ceci ne tombe pas dans l'oreille d'un sourd... Merci Lys... Et pour faire mon intelligent, je plagie une personne dont j'ai oublié le nom, "Je ne perds jamais... Soit je gagne, soit j'apprends..."

Personnellement, j'ai toujours préféré tenter les choses que regretter de ne pas les avoir faites...

Oui ! Dix fois oui !

L'urgence... c'est vivre... ou mieux encore... se sentir vivant !

Oui, cent fois oui ! Et de ne pas revenir en arrière dans son lit douillet, aigri... Mais plutôt accueillir la nouvelle journée avec énergie, avec la volonté et enthousiasme de faire encore des choses nouvelles, qu'on n'a pas encore tenté... ;)

Pour ma part, les raisons qui m'ont poussées à m'expatrier sont multiples et variées mais il en est une qui sort un peu du lot car en France je possédais un vieux moulin qui datait de 1737. Je l'ai restauré et gardé dans l'état autant que cela m'était possible financièrement mais au bout d'un moment qui coïncidait avec mon départ à la retraite je me suis bien rendu compte que je ne pourrai pas entreprendre des travaux nécessaires à une restauration qui s'avérait vraiment nécessaire et j'ai donc décidé de passer des annonces pour vendre cet ancien bâtiment avec ses dépendances sur 3 hectares de terrains, herbages et forêts.
Je vous joins une photo des bâtiments avant mon départ et des photos quelques années après avoir vendu ces biens.
https://image.ibb.co/mn2tJL/Le-moulin-quand-je-l-ai-vendu.jpg
volkswagen cc r line 0 60
[img align=C]https://preview.ibb.co/cQtiJL/Le-moulibn-et-ses-d-pendances-l-heure-actuelle1.jpg volkswagen cc r line 0 60[/img]
https://preview.ibb.co/dryTk0/Les-d-pendances-datant-de-1737-l-heure-actuelle.jpg
volkswagen cc r line 0 60
https://preview.ibb.co/goXhCf/les-d-pendances-du-moulin-vue-partielle-int-rieure.jpg
volkswagen cc r line 0 60

Bonjour Papy,

"Ceux qui sont repartis, j'aurais bien voulu avoir leur témoignage... Et je pose la question de façon ouverte pour ne pas l'orienter en fonction de mes croyances. "Vous êtes partis de Mada, qu'est ce qui vous a fait partir au bout du compte ?"

En cherchant bien ici sur notre forum, vous allez trouver un bon nombre de témoignages car je me souviens d'un sujet qui était justement axé que sur cela. C'était quelque chose du genre "Pourquoi j'ai quitté Mada".

Puis, moi parti de Mada: Pourquoi ?
Tout simple !
J'ai du rentrer en France reprendre le travail parce que je me suis retrouvé avec des trimestres non validés pour ma retraite et j'ai eu l'obligation de venir les acquérir (pour avoir des moyens normaux et bien sur ne pas me faire assassiner par une méchante décote).
Mais je reviens bientôt dans les bras de ma tendre épouse !!! Et cette fois sera la bonne.
Pourquoi Mada ?
Au départ, je n'y pensais même pas !
Un peu le hasard sur le choix du pays car, ayant découvert l'Afrique en 1975, je ne rêvais que d'y retourner finir mes jours.
En recherche sérieuse depuis bien 10 ans (déjà !!) pour décider de mon futur "point de chute final", j'ai un jour croisé le chemin d'une très belle femme (la sienne est toujours la plus belle, pas vrai ?).
Je suis donc venu au pays pour quelques semaines afin de découvrir le pays et avec tout ce que j'y ai trouvé de positif, je me suis senti devenir amoureux de Mada.
J'y ai trouvé en principal:
- le sens des valeurs
- l'humilité
- la main sur le coeur
- le respect des anciens
- l'écoute
- une grande gentillesse
- un esprit doux et calme
- toujours le sourire aux lèvres, même quand la vie est dure
Mais aussi:
- la grande corruption
- les bandits de grand chemin
- les fous du volant
- les profiteurs
- les fainéants, bons à rien, les machos
Et alors ?
Le positif a écrasé le négatif.
C'est la valeur de ce pauvre peuple malgache (pour moi, le vrai) qui a la fierté de ne pas vous dire qu'il n'a rien à manger demain, qui vous hébergera si vous êtes dans le besoin, partagera son bol de riz avec vous un inconnu et de plus étranger, ne vous laissera pas dehors la nuit,... Comme, en plus, j'y ai trouvé la femme de ma vie (mon seul regret étant de ne pas l'avoir connue au moins 30 ans plus tôt), c'est mon coeur qui a décidé pour moi. Carton plein !

Le négatif: Soit on s'adapte, soit on ne vient pas, soit on repart si on n'a pas auparavant été conscient de la vie au quotidien à Mada.

Une anecdote ?
Marchant avec mon épouse un jour, une femme nous a aboré. Elle portait dans ses bras son petit enfant et nous a demandé de l'aider: Son petit avait 6 doigts à la main droite et il fallait l'opérer mais elle n'avait pas d'argent pour cela. Vu son jeune âge, c'était maintenant car plus le temps passerait, plus ce serait difficile et/où risqué.
Sans rien lui demander de plus, je lui ai donné (avec la bénédiction de mon épouse pour ce geste) le montant qu'elle annonçait car vu cette faible somme, même si elle aurait un peu exagéré, je jugeais cela correct et ce que je lisais sur le visage de cette femme me suffisait.
Avec un grand merci, cette dame nous dit qu'elle va tout de suite faire opérer son enfant et elle s'en va.
Quelques jours plus tard (j'avais déjà oublié) nos chemins se croisent à nouveau par le plus grand des hasards. Cette femme, portant toujours son enfant dans les bras, nous a reconnu et est venue vers nous. J'ai doucement défait le bandage de l'enfant et ai constaté qu'en effet l'enfant avait été opéré et allait devenir "normal". J'ai refait avec soin le bandage, évidemment.
Le visage radieux de cette femme m'a comblé de joie et vous voyez, je n'ai pas oublié ce moment de pur bonheur.

Comment ne pas aimer Mada ? Le VRAI Mada !

Puis aussi j'ai fait une constatation:
Au cours de ma vie (plutôt mouvementée) j'ai vécu dans 2 pays d'Afrique noire et j'ai été agréablement surpris par le peuple malgache qui est pacifique, comparé à une "ambiance" d'esprit souvent sanguinaire en Afrique noire.
Mada, c'est vraiment différent !

J'ai donc eu toutes les chances possibles et elles se sont cumulé. Pas un seul jour ne passe sans que je me dise que je suis un gros veinard.
A présent vous savez tout.

Un peu de hors sujet pour changer:
Serge nous dit:"J'ai du rentrer en France reprendre le travail parce que je me suis retrouvé avec des trimestres non validés pour ma retraite et j'ai eu l'obligation de venir les acquérir (pour avoir des moyens normaux et bien sur ne pas me faire assassiner par une méchante décote)."
pour ma part quand est arrivé l'âge de la retraite il me manquait 3 trimestres et je les ai racheté. Cela m'a coûté 1200€ malgré que j'ai cotisé pendant 42 ans et demi.
Mais comme j'ai travaillé pendant un an au Luxembourg, c'était certainement considéré comme si je n'avait pas travaillé et c'est pour cette raison que je touche une retraite du Luxembourg qui n'est pas prise en compte par les impôts en France.
En ce qui concerne l'enfant à six doigts, il y a une polémique en France actuellement avec des enfants qui naissent sans mains ou sans bras donc à choisir, je vous laisse seul juge.

https://www.lejdd.fr/Societe/bebes-nes- … ns-3791054

Pas de bras.... pas de chocolat !!!  :D
:/  :dumbom:  :offtopic:

Rhooo Lys... profiter ainsi de la perche que j'ai tendu à l'insu de mon plein gré c'est vraiment pas gentil... Mais bon on te pardonne volontiers car tu as eu assez de contrariétés pour aujourd'hui et demain sera un autre jour... ;)

"Mais comme j'ai travaillé pendant un an au Luxembourg, c'était certainement considéré comme si je n'avait pas travaillé et c'est pour cette raison que je touche une retraite du Luxembourg qui n'est pas..."
Ah bon ?
madagaston, vous me laissez perplexe là !

Pour ces pauvres enfants qui naissent avec des malformations, je me questionne encore sur le "pourquoi" depuis que j'avais appris cela, de plus dans une zone si petite voir tous ces cas semble plus que bizarre...Je pense qu'il n'y a pas qu'une seule cause, le facteur environnemental étant sans conteste un élément majeur (ce qui explique un rayon si réduit qui a concentré les cas).
Pour le petit à 6 doigts, je ne sais pas si on peut considérer sa malformation de la même manière (différence de l'air respiré, de l'alimentation, du climat, de la pollution, ...).

Quoi qu'il en soit, il a eu la chance de croiser notre chemin et nous le grand plaisir de l'aider car cela n'est pas cher, on en a aisément les moyens, et je ne me vois pas pouvoir assumer le prix d'une prothèse d'un bras.

une retraite du Luxembourg qui n'est pas..."
Ah bon ?
madagaston, vous me laissez perplexe là !

Je n'ai pas d'explications car mes feuilles d'impôts françaises n'ont jamais mentionné ma petite retraite du Luxembourg qui ne connait pas la crise, considérant certainement que je payais mes impôts sur cette pension au Luxembourg et comme cette petite pension relative à un an de travail dont quelques mois avant et après l'armée n'arrache pas un bras pour rester dans le sujet, ils ne m'imposent pas.
Et comme apparemment je suis encore marié d'après les dernières nouvelles qui datent d'il y a au moins cinq ans j'ai deux part dans les impôts en France, je ne paye pas d'impôts en France non plus.
Mais comme je n'y connais absolument rien dans le calcul des impôts et que c'est bien le dernier de mes soucis car je ne me considère pas redevable de quoi que ce soit à la France, vu que je n'y met plus les pieds, pas même pour me faire soigner au frais de la SS et que je l'ai rarement fait pendant toute ma vie en France.
D'autant comme vous le dites une opération à Madagascar n'arrache pas un bras non plus d'autant que lorsque je me faisais soigner dans un hôpital tout neuf à Tamatave j'avais même droit à la bise de la part de la doctoresse et cela c'est le meilleur médicament... mais ce n'est que mon avis personnel.
En fait, si les mamamouchis du pouvoir en France savaient ce que je pense d'eux, ils m'enlèveraient illico presto ma nationalité à laquelle je ne tiens pas plus que cela non plus car je me considère comme un terrien avant toute autre attache.
;)

Lys :

Madagascar est un pays difficile, surtout parce qu'on le croit facile...

ce que Madagascar peut vous offrir et ce qu'il faudra oublier de vos rêves de vie dans un Paradis sans contrainte...

Oui, j'ai bien noté ces points de vigilance ! ;)

car je me considère comme un terrien avant toute autre attache.

nous dit Gaston de Mada... Bientôt il va changer de pseudo et signer sous Gaston de la Terre ! :D ;)

Effectivement j'aime la terre et la flore en particulier qui laisse après une pluie bienfaisante le pétrichor qui est absorbé par les sols et qui, en se mêlant avec la géosmine produisent cette odeur très particulière qui reste peu de temps dans l'air qu'on respire à pleins poumons.
J'aime cet endémisme à Madagascar qui me transporte dans des niches écologiques très particulières avec de nouvelles découvertes à chaque pas.
Mais bon, à chacun ses passions. Les uns c'est la voile, les autres la toile des nuits blanches à poil... dans les plumes. :cool:

Bonjour... pourquoi vouloir à tout prix investir à Mada, l'on peut très bien y vivre (à la retraite) vous louez, cela permet de ne pas avoir de contrainte et de fil à la patte.
Laurence  :)

"Oui, j'ai bien noté ces points de vigilance ! ;)" Je n'en doute pas un seul instant PapyDep.
Bonne préparation pour ce saut tant désiré. :)

Bonjour Laurence,

pourquoi vouloir à tout prix investir à Mada, l'on peut très bien y vivre (à la retraite) vous louez, cela permet de ne pas avoir de contrainte et de fil à la patte.

me demandez vous. Je citerai Lys ici qui a dit que

L'urgence... c'est vivre... ou mieux encore... se sentir vivant !

.

Je souhaite m'investir, faire quelque chose qui me plairait et qui me serait utile, ainsi qu'à d'autres. Et comme j'ai la chance d'avoir un petit capital, si c'est nécessaire, je l'utiliserai pour mon ou mes projet.

Et si ce n'est pas utile, ou si mes projets capotent, je consommerai ce capital et aussi un jour ma pension, à petit feu, en attendant que le feu en moi s'éteigne définitivement.

Aujourd’hui, je n'y suis pas encore à attendre l'extinction du feu. En réalité, j'ai d'immenses capitaux. Ils s'appellent le temps, "aujourd'hui", "demain", l'énergie, la conviction, l'espoir, deux neurones (comme un certain Gaston, je viens de les comptabiliser), l'envie de rouler encore ma bosse comme par le passé, malgré quelques bleus et aussi des joies, vivre un peu comme un sportif...

J'avoue que je suis pas très futé. Comme les sportifs. Pourquoi se chamailler à 22 pour un ballon, alors qu'avec leur salaires, chaque footballeur pourrait s'acheter son propre ballon ? Ils pourraient même en offrir aux arbitres... Pourquoi certains courent autour d'un stade, alors qu'ils en reviennent à chaque fois au point de départ... Et puis, ils pourraient prendre un vélo pour çà... Ou alors une voiture !

OK, encore une fois, je ne suis pas très intelligent. Mais je compte bien sur mes deux neurones, dont on vient de découvrir que l'un est syndicaliste. L'autre, je sais pas s'il est travailleur ou patron d'ailleurs. Et pour plagier encore un ancien Président Français, "je ne resterai pas inerte"... J'ai l'intention de faire des choses. Ici ou ailleurs, à Mada par exemple. Pour le moment, je veux bouger, me bouger, m'amuser, danser... Danser jusqu'au bout...

Tiens, y a pas quelqu'un qui a des oranges là ? A ce qu'y paraît, çà donne de l’énergie ;)

https://img.bfmtv.com/c/0/708/744/68280393594b0dbe8f61f453638a5.jpeg?fbclid=IwAR3SaXhTXT2X5FBcvAeDfyKj9YpsA8v_6zZcUVCx4D3WlIbWyfd9Rsx3I1Y

Ben voilà la réponse Mada ou pas Mada chacun voit l'herbe plus verte ailleurs ou la mer plus bleue ou la vie plus belle ou... ;)

madagaston :

Ben voilà la réponse Mada ou pas Mada chacun voit l'herbe plus verte ailleurs ou la mer plus bleue ou la vie plus belle ou... ;)

https://veuxturire.fw.cdnpull.com/inline_2513_5723cacd72d2e.jpg

OU

http://hotelvictoriadiego.com/hotel/wordpress/wp-content/uploads/2016/07/3baies-2-1-770x500.jpg

Même si l’hiver à des amusements et divertissements…(j’aime bien les 4 saisons) ..et offre de magnifiques paysages…. à un certains âge le choix du soleil 365 jours dans un cadre authentique me semble appréciable...pour quelques années de farniente.

Voilà une des raisons d'aller à Madagascar... n'est-ce pas les gars ??? ;)

Cliquer ici pour voir Miss Madagascar


Bonne Journée ! ;)

"cette pension au Luxembourg et comme cette petite pension relative à un an de travail dont quelques mois avant et après l'armée"

madagaston, je reste sur le c..
On a droit à une retraite au Luxembourg au bout de seulement un an ?
Et en plus période non continue ?

madagaston, je reste sur le c..
On a droit à une retraite au Luxembourg au bout de seulement un an ?
Et en plus période non continue ?

Exactly ! Trois mois avant l'armée et  neuf mois après l'armée mais chuuut! il ne faut pas le crier sur les toits car un certain Jupiter est aux aguets pour dépouiller tous ces pauvres retraités courbé sous le poids de leurs impôts...
En France on ne va pas loin avec 100 euros par mois mais à Madagascar le pays des mille retraités ont peut déjà se payer du bon temps

[img align=C]https://image.ibb.co/eSp1A0/l-oseille.jpg[/img]

Ah LYS, c'est toujours agréable de te lire...nostalgie et enthousiasme se mèlent dans ton propos...le passé et l'avenir...quel que soit le lieu de ton installation, les gens qui t'entoureront auront la chance de partager leur vie en ta compagnie...j'aime ta philosophie...ta vision des choses, que ce soit du quotidien ou de l'extra ordinaire...
Merci pour tes interventions...

Mon bon Fredo, il est vrai que Lys est une pro du site après avoir été je crois une pro dans le reportage sans frontière... une référence dont peu peuvent se vanter et si elle aspire à plein poumons la nature et les beaux sites naturels ou virtuels comme expat.com c'est parce qu'elle a aussi une âme proche du vrai et du naturel. ;)

N'en jetez plus !!! Ou je vais me draper d'orgueil !!! :gloria
Bon, quand même çà fait du bien ces petits compliments... çà me change de notre fin lettré de Gouffy qui me traite de tous les noms et essaye de me faire passer pour une clochette !!!!

Tiens d'ailleurs je crois qu'on l'a envoyé faire un stage de courtoisie avec les dames dans les limbes d'expat.com !!! ahahah !
Bien fait ! ;)

Moi j'aime bien Clochette...c'est une jolie petite fée du pays imaginaire...que ce soit le dessin animé ou le film, jouée par Julia Roberts...la comparaison est flatteuse...

Je suis bien d'accord avec Bofredo quand il dit

Moi j'aime bien Clochette...c'est une jolie petite fée du pays imaginaire...que ce soit le dessin animé ou le film, jouée par Julia Roberts...la comparaison est flatteuse...

PapyDeb et Bofredo,

Oui enfin la clochette ça va 3 secondes.

Quand clochette veut s'en prendre a quelqu'un ce n'est plus si drôle. Lol

Joris1 :

PapyDeb et Bofredo,

Oui enfin la clochette ça va 3 secondes.

Quand clochette veut s'en prendre a quelqu'un ce n'est plus si drôle. Lol

https://aquelquespasdela.files.wordpress.com/2015/09/pas-drc3b4le.gif

https://p5.storage.canalblog.com/56/85/1362527/104372866.jpg

Mais qu'est ce qui cloche chez clochette? Moi j'aime bien quand elle me rembarre car cela veut dire qu'elle ne me prends pas pour quantité négligeable.
Et comme dirait un certain Oscar Wilde que je n'ai pas eu l'honneur de connaître:"Qu'on parle de vous, c'est affreux. Mais il y a une chose pire: c'est qu'on n'en parle pas".
[img align=c]https://image.ibb.co/nA8Uxq/Sans-titre-1.jpg how wolverine got his powers[/img]

madagaston  : Mais qu'est ce qui cloche chez clochette?

https://i.pinimg.com/originals/18/6a/8a/186a8a03fb984a582ac4336f2f78e4cd.jpg

http://p9.storage.canalblog.com/91/72/513107/63570744.jpg

Bon... être prise pour une clochette... c'est pas le top... mais pour la fée Clochette... je veux bien !!! Çà me plait !!!
Et comme je viens en plus d"avoir mon doctorat en taquineries... héhéhé... vous n'avez pas fini de souffrir les gars !!!!
Youp la la !!! :joking:  :kiss:

Joris1 :

PapyDeb et Bofredo,

Oui enfin la clochette ça va 3 secondes.

Quand clochette veut s'en prendre a quelqu'un ce n'est plus si drôle. Lol

Vous devriez être honoré que la fée Clochette s'intéresse à vous... même pour un peu de maltraitance !!! Seriez vous la réincarnation sur ce site de Peter Pan  ?
Bon déjà, une vous m'avez cherché !
Deux, vous m'avez trouvé !
Trois... je sens qu'on va finir par s'adorer !!!

Nouvelle discussion