NOUVELLES DISPOSITIONS EN MATIERE DE DEMANDE DU STATUT RNH

Bonjour Mr Labit
Voilà, justement nous nous sommes trompés en faisant la demande de RNH : arrivés le1er novembre 2017 en résidence de vacance, et contrat de location de notre appart définitif le 27 décembre. Nous avons indiqué 2018 comme date pour notre demande au lieu de 2017....Quel est notre recours ? Nous sommes allés sur place aux Finances et la préposée nous a fait un modele de message à leur envoyer pour que cette date soit modifiée..Depuis fin avril...pas de réponse.

2me ! nous sommes aussi allés aux Impots qui nous ont formellement dit que nos impots de 2017 doivent etre déclarés en France car la date prise en compte pour notre arrivée ici serait le 27 décembre et que par conséquent, pour3 jours, il est inutile de faire une déclaration au Portugal. Cela ne semble pas correspondre à VOS informations....

Une fois de plus nous sommes en pleine déroute....
Marischa

Gérard Lebat #161. Apparemment on t'a taillé un costard.  ;)

Bonjour,

Me concernant, arrivée
officielle ment le 26/10/17 j'ai fait ma déclaration 2017 en France pour la totalité de l'année et obtenu mon statut RHJ de 2018 à 2027.
Cordialement.
Lydie

statut RNH... évidemment !

marischa16 : 
Si vous avez fait votre demande, de statut de RNH, donc par internet, vous devez pouvoir voir la réponse. Accepté ou refus sur le site des finanças.

Evidemment, pour 3 jours, il est probable que l'administration ne cherche pas à vous inscrire sur 2017 comme le signale l'employé.  D'autre part, il y a aussi vos papiers tels que l'adresse du NIF mise à jour à votre adresse au Portugal,  la date ou vous vous êtes inscrit sur le registre des Français résident de la CEE  à la Camara qui détermine la date de départ de votre résidence au Portugal. En général, lorsque vous arrivez au Portugal, la Camara ne vous inscrit sur cette liste que trois mois après car vous avez un visa de touriste les 3 premiers mois. Ça c'est la théorie car certaines Camara n'en tiennent pas compte. La Camara vous demande en général ( elle devrait le faire ce qui n'est pas toujours le cas !) l'attestation de résidence délivrée à votre arrivée et sur votre demande, par la JUNTA DE FREGUESIA et donc à partir de ce document, on vous inscrit 3 mois après.

Le code des impôts lui dit que si vous résidez au 31 décembre dans une habitation et que vous avez l'intention d'y rester, vous êtes fiscalement domicilié au Portugal.

Ainsi que vous le constatez, les dates de tous les documents ont une importance, et je ne les connais pas. Il faut toujours faire une analyse précise de la situation, chacun ayant une situation différente.

Vous avez demandé à ce que votre statut de RNH commence en 2018. Le site internet des finanças vous dira si c'est accepté.  Si l'administration, en fonction de divers documents et de son jugement, a accepté que ce dernier commence en 2017 ce n'est pas effectivement favorable pour vous car en fait vous perdez une année.  Comme dit dans mes notes sur le blog des rencontres Francophones de Sao Bras, il n'est pas  souhaitable de se déclarer résident lorsqu'on arrive au cours du dernier trimestre. On peut en location ou même si on a acheté venir en tant que touriste et décider d'y résider en fait définitivement en début de l'année qui suit.  Vous gagnez une année de RNH.

Vous avez fait votre déclaration d'impôt en France, pour 2017, c'est OK.  Pour trois jours je ne pense pas qu'on vous cause souci au Portugal comme le dit l'employé. Ce n'est en fait pas la date du bail qui détermine votre date d'arrivée et de résident.

L'administration fiscale Portugaise n'envoie qu'un minimum de courrier car vous avez la réponse sur le site internet des finanças. Dans peu de cas, d'après les retours divers, un courrier a été envoyé.   

En ce qui concerne la procédure de rectification, utile pour certains cas, effectivement c'est ce que conseil les services fiscaux de Lisbonne, faire un courrier ( recommandé de préférence ou le remettre sur place contre signature). Cela fonctionne bien en général, peut être long en ce moment vu l'affluence au Portugal de nos compatriotes. J'ai encore eu un cas de ce type la semaine dernière. 

En conclusion, vérifier sur le site des finanças ou en est votre demande de statut de RNH et éventuellement en MP, signalez moi ce qui ne convient pas.

Lydie Guyo :
Evidemment, si  vous êtes arrivée en fin octobre 2017, vous auriez du déclarez seulement 10  mois en France et 2 mois au Portugal en tant que RNH vous n'auriez pas payé d'impôt sur ces sommes.  La France ne vous dira rien, soyez en sûr....

Maintenant vu du côté Portugal, comme ils n'ont pas eu de déclaration d'impôt 2017 , c'est ce qui leur a certainement permit automatiquement de vous inscrire sur 2018. Toutefois, là encore pour la date officielle d'arrivée, c'est une question de documents. J'ai eu récemment un cas de refus demande faite pour 2018, arrivée et documents  bail, nif, camara, sur 2017 ! déclaration 2017 pas encore faite à ce moment là au Portugal. Donc, comme vous le constatez les analyses faites par les fonctionnaires ou automatiquement par l'ordinateur, sont différentes, mais, là encore, il faut avoir tous les documents en mains, avec les dates réelles, pour en comprendre le mécanisme et le pourquoi de la décision. Mais, on a toujours un recours dans le cas ou on constate une erreur.  D'autre part, si la loi ou les codes fiscaux et autres, ne sont pas respectés, cela fait l'objet d'un redressement si un jour éventuellement un contrôle approfondi de votre déclaration est faite.  Cela peut intervenir dans plusieurs années, suivant la règle fiscale du pays en la matière. Evidemment, comme toujours, c'est vous qui déclarez, c'est vous qui êtes sensé connaître la loi et votre déclaration est faite sous votre responsabilité.  Pour l’anecdote, des RÉSIDENTS Français n'ont pas été considérés NON RÉSIDENTS pour des questions de jours, et  cela portait sur 2 ou 3 jours !  Tant qu'il n'y a pas prescription, que la période de contrôle possible de la part de l'administration fiscale n'est pas terminée, nous avons toujours un risque en cas de contrôle....

Bien cordialement,

Merci Mr Lebat...Pour le moment (et encore toujours) la réponse est : demande à l'étude....Nous allons demander un rendez vous et aller sur place, je crois que c'est le mieux...C'est vraiment pénible..toutes ces démarches....

Bonjour mon cher Trajan Cartage !

Comme tu le constates, il y a d'un côté la loi, le code fiscal, la convention fiscale etc.... qui sont les bases du droit en la matière, comme tu le sais par ta pratique oh combien professionnelle de ces sciences, et d'un autre côté, tu as la pratique, les erreurs, les mauvaises interprétations, les fraudes etc....   

Tu te dis alors, chouette, c'est passé, ils ont tout accepté ce que je disais, ce que je déclarais ( ce qui est de ma responsabilité, nul n'étant sensé ignorer la loi...) même si ce n'est pas parfaitement dans les règles.

Mais le soucis, c'est qu'en cas de contrôle de ta déclaration, de ta situation, tu as en face de toi un type qui lui va appliquer la loi, le code fiscal  etc... , c'est le contrôleur fiscal, et il les connait bien ! Et là, toutes ces anomalies, peuvent, faire l'objet d'un redressement !

et  c'est bien pourquoi qu'un particulier, tout comme un dirigeant de société, craignent ces contrôles, et même le responsable de la comptabilité que je fus car ils trouvent toujours quelque chose ....  Heureusement, ces contrôles sont assez rares. Vue l'application très large des règles fiscales par certains artisans, commerçants etc... ici au Portugal, je doute qu'ils soient fréquents et efficaces.... Toutefois, aujourd'hui avec l'informatique, ils ont beaucoup d'information pour te situer et surtout, certaines ressortent en anomalie, leur facilitant la tâche.

amicalement et à un prochain déjeuner gastronomique comme tu les aimes....

marischa16 :

Merci Mr Lebat...Pour le moment (et encore toujours) la réponse est : demande à l'étude....Nous allons demander un rendez vous et aller sur place, je crois que c'est le mieux...C'est vraiment pénible..toutes ces démarches....

Ne vous inquiétez pas trop, il n'y a rien de catastrophique, mais actuellement  ils sont très en retard semble t'il dans le traitement des réclamations. Si depuis l'origine vous avez la mention "  dossier à l'étude" c'est qu'ils ont détecté une anomalie. Le service qui traite les RNH est accessible à Lisbonne, tentez de les avoir au téléphone, c'est très long en ce moment, ou vous vous rendez directement auprès de ce service à Lisbonne, sans RDV, en espérant qu'ils pourront vous en dire plus. Il n'est pas nécessaire de prendre RDV. Info et tel sur demande par MP.

cordialement,

Hello,
Les cas simples et standards sont généralement traités dans la quinzaine, par internet sans se déplacer. Dés que c'est un cas compliqué, il est préférable, si on le peut, de se déplacer rua joao XXI à Lisbonne. Nous ne nous en serions pas sorti sans l'aide efficace des personnels du service d'information du RDC. La personne du guichet 2 est francophone et serviable...
L'obtention du statut nous a pris plusieurs mois, (et des A/R Paris Lisbonne  :mad: ) donc il ne faut pas désespérer :)
J'ai déjà expliqué notre cas par ailleurs sur le forum.
A l'époque, si j'avais disposé du post de Lebat1, j'aurai gagné un peu de temps...
Cordialement
Benoit

Je lis, cher Monsieur Lebat, dans votre post du 26 juin à 19 h 38, une phrase dont je ne comprends pas bien le sens. Cette phrase est la suivante :
"Comme dit dans mes notes sur le blog des rencontres Francophones de Sao Bras, il n'est pas  souhaitable de se déclarer résident lorsqu'on arrive au cours du dernier trimestre. On peut en location ou même si on a acheté venir en tant que touriste et décider d'y résider en fait définitivement en début de l'année qui suit.  Vous gagnez une année de RNH.".
Je suis bien conscient d'extraire cette phrase de son contexte (qui m'échappe un peu, je l'avoue), mais elle comporte pour moi deux zones d'ombre.
1. Que veut dire "se déclarer résident" au cours du dernier trimestre, sachant que vous avez précisé que les demandes d'obtention du statut RNH sont toujours présentées au cours du premier trimestre ?
2. Plus fondentalement, vous concluez par "vous gagnez une année de RNH". Pour moi, gagner une année de RNH, c'est obtenir son statut de RNH une année plus rapidement, Or, comment obtenir ce statut plus rapidement si on en fait la demande plus tard ?

J'ajoute que votre post répond à la demande d'une personne qui, arrivée en 2017, indique qu'elle s'est trompée en demandant son RNH pour 2018 au lieu de 2017. Je copie d'ailleurs ici ce qu'écrivait Marischa16 : "Nous avons indiqué 2018 comme date pour notre demande au lieu de 2017." Chacun comprend que Marischa voulait être inscrite en 2017, soit une année plus tôt. Or vous répondez :"Si l'administration, en fonction de divers documents et de son jugement, a accepté que ce dernier commence en 2017 ce n'est pas effectivement favorable pour vous car en fait vous perdez une année.". Mais moi, cher Monsieur Lebat, je comprends le contraire, à savoir que l'administration a refusé l'inscription en 2017.

Je vous remercie de bien vouloir remettre les choses en place, soit dans mon esprit, soit dans les posts que je viens de lire

Bien cordialement

Yves

Bonjour,

élémentaire mon cher Watson !

Si vous vous déclarez en 2017 à la fois en France et au Portugal,
donc vous perdez une année d'exonération au Portugal (de 2018 à 2026) .
Même si vous obtenez votre statut un an plus tôt !

Merci Rodolphe.
Je me demande si vous n'avez pas oublié une phrase dans votre post, entre celle qui commence par "si" et celle qui commence par "donc".. mais je crois néanmpoins comprendre que la confusion dans mon esprit venait du fait que, lorsqu'on parlait de "gagner" ou "perdre" une année de RNH, ou sous entendait "sur le total de 10 ans d'exonération".
De mon côté, je ne voyais pas si loin, car que je suis une personne agée et je ne pourrai pas séjourner 10 ans au Portugal.
Par contre, ce qui m'importe, c'est de savoir à partir de quelle date cessera ma retenue à la source sur mes impôts en France. Et il me semblait que, si je séjournais 2 mois en 2018 au Portugal, au lieu de ne commencer mon séjour qu'en janvier 2019, je pourrais obtenir cette exonération de l'impôt à la source  deux mois plus tôt. Est ce faux ? Parce que, s'il ne me sert à rien de louer à partir du mois de novembre, je ne viendrai qu'en janvier prochain.
Merci encore une fois de votre patience et de votre aide

Yves

Si ces deux mois sont les deux derniers de l'année. Oui, je le pense aussi. Mais dans ce cas vous perdez une année !
De plus avec la mise en place de l'impôt à la source en France, il va y avoir un décalage entre l'année fiscale en France et au Portugal.
Le mieux est d'indiquer aux services fiscaux français avant le 15 septembre 2018 votre taux de zéro prélèvement à la source à partir du 1er janvier 2019.
Il me semble également que c'est à vous de faire les démarches auprès des différents aux services fiscaux pour les informer de votre changement de situation.
Regarder les autres thème RNH sur ce forum il y a des informations intéressantes principalement celles de M. Lebat mais, comme d'habitude qui restent à confirmer.
Comme disait ma grand-mère : les conseillers ne sont pas les payeurs !

Modéré par Priscilla le mois dernier
Raison : message supprimé à la demande de l'initiateur

D'où l'expression "avec un crobar  on comprend mieux" et l'intérêt du tableau noir avec lequel les tablettes ne pas rivaliser...
Mais dans tous les cas il faut de la lumière et là on peut faire confiance à Amiroro. :cool:

Pertinax :

D'où l'expression "avec un crobar  on comprend mieux" et l'intérêt du tableau noir avec lequel les tablettes ne pas rivaliser...
Mais dans tous les cas il faut de la lumière et là on peut faire confiance à Amiroro. :cool:

Ben oui, c'est clair comme de l'eau de pluie. ;)

D'autant que l'eau de pluie est parfaitement pure !
DR

Cf  #174

Merci les amis pour vos sourires amicaux ...

Toutefois ...  J'ai une rectif à faire ...  On aurait dit que le #174 est annulé et remplacé par celui ci :

@Clochedebois

Bonjour,

Votre question: "Et il me semblait que, si je séjournais 2 mois en 2018 au Portugal, au lieu de ne commencer mon séjour qu'en janvier 2019, je pourrais obtenir cette exonération de l'impôt à la source*  deux mois plus tôt. Est ce faux ?"

Réponse : Oui, c'est faux, ça ne servirait à rien, sauf pour vous, passer deux mois de vacances ...

N'oubliez pas que le fisc considère les années civiles.

Pour que vous compreniez : Si en 2018, vous passez 10 mois en France et 2 mois au Portugal, vous serez résident en France toute l'année 2018 ...

Car, pour prétendre à être résident au Portugal, il vous faudra y séjourner plus de six mois dans l'année (civile) ... Comprenez vous, cette fois ?

Donc, à partir de maintenant, venez quand vous voudrez, MAIS commencez à comptabiliser le temps passé à partir du 1er janvier 2019 ...

Début avril 2019, le 1er car cette démarche s'effectue 3 mois après votre arrivée, vous obtiendrez(à votre demande)  votre "Attestation de Résidence", à la Freguesia de votre domicile, puis à la Mairie (Camara), vous demanderez alors, muni de ce document, votre "certificat de citoyen européen" résidant au Portugal (Ou résident du Portugal).


Je tente de me mettre à votre portée car je vous sens réfractaire à la compréhension de ce mécanisme auquel il faut s'habituer, je vous l'accorde ... Dites moi si j'y suis parvenu ...


Amitiés   

roro

PS. *Notez qu'en 2018, l'impôt à la source n'est pas en vigueur en France ... Faites connaître au fisc en France votre intention d'être Résident au Portugal dès janvier 2019 ...

clochedebois :

Merci Rodolphe.
Je me demande si vous n'avez pas oublié une phrase dans votre post, entre celle qui commence par "si" et celle qui commence par "donc".. mais je crois néanmpoins comprendre que la confusion dans mon esprit venait du fait que, lorsqu'on parlait de "gagner" ou "perdre" une année de RNH, ou sous entendait "sur le total de 10 ans d'exonération".
De mon côté, je ne voyais pas si loin, car que je suis une personne agée et je ne pourrai pas séjourner 10 ans au Portugal.
Par contre, ce qui m'importe, c'est de savoir à partir de quelle date cessera ma retenue à la source sur mes impôts en France. Et il me semblait que, si je séjournais 2 mois en 2018 au Portugal, au lieu de ne commencer mon séjour qu'en janvier 2019, je pourrais obtenir cette exonération de l'impôt à la source  deux mois plus tôt. Est ce faux ? Parce que, s'il ne me sert à rien de louer à partir du mois de novembre, je ne viendrai qu'en janvier prochain.
Merci encore une fois de votre patience et de votre aide

Yves

Bonjour,

je vais essayer d'être le plus clair possible pour votre cas :
1/ vous arrivez au Portugal le 1er novembre 2018....par exemple

2/ vous voulez demander le RNH pour l'année 2019, et pour çà vous aurez jusqu'au 31 mars 2020 pour le demander, mais vous pouvez vous y prendre plus tôt vers septembre 2019....ou avant...

3/ vis à vis des impôts français il vous faudra établir une déclaration du 1er janvier 2018 au 31 octobre 2018 (date de votre départ au Portugal) ce sera une "2042" envoyé par votre CDI (centre des impôts) actuel..
4/ vous devrez faire une déclaration à Noisy le grand (expatriés) du 1er novembre au 31 décembre 2018, avec vos retraites à "zéro"  et déclarer tous les autres revenus que vous pouvez avoir du 1er nov au 31/12/2018 en France (revenus fonciers, etc..), ce sera une déclaration "2042 NR"....

Quant à la retenue à la source, vous pourrez modifier les montants de prélèvements (ou le taux envoyé à vos caisses de retraite) sur votre compte personnel "impots.gouv."  et si vous n'avez que des retraites, vous pourrez mettre vos prélèvements à "Zéro"....mais si vous avez des "revenus" imposés en France (revenus fonciers, etc...), il faudra garder un prélèvement pour payer ces impôts là....

5/ vous ne ferez pas de déclaration au Portugal au titre de 2018...

6/ Toujours pour les impôts français, il faut les avertir le plus tôt possible de votre changement d'adresse principale (Portugal) à la date du 1er novembre (toujours si cette date est la "votre"...)

7/ N'oubliez pas de demander aussi l'exonération de la CSG et CRDS des différentes caisses de retraites (Carsat, Arrco, Agirc, Ircantec, etc...) toutes les caisses de retraites qui vous versent des pensions...
en justifiant de votre nouveau domicile...

8/ Idem pour la Sécurité sociale après avoir demandé le S1 pour vous inscrire à la sécurité sociale portugaise.... n'oubliez pas de garder votre carte vitale.....
en attendant cette inscription, vous pourrez vous servir de votre carte Européenne de sécurité sociale...(n'oubliez pasde garder tous les documents originaux pour vous faire rembourser et vos preuves de paiements..)

....
j'espère n'avoir rien oublié, mais tout a été déjà dit et redit sur les diverses formalités en arrivant au Portugal...

Cdlt,
Serge

@ roro

En gros  : il n'y a que la date qui change... C'est bien ça?

"Début avril 2019, le 1er car cette démarche s'effectue 3 mois après votre arrivée" et non début juillet...

:cheers:

Mars60

Bonjour,

En pratique que ce passe t-il dans l'exemple suivant ;
1) arrivé au portugal le 5 janvier séjour jusqu'au 31 janvier (en hotel)
2) retour en France 1 février au 1 mars
3) au Portugal du 1 mars jusqu'au 1 avril (en location)
4) en Belgique du 1 avril au 1 mai
5) au Portugal du 1 mai au 31 décembre
A quelle date les trois mois sont écoulés et peut-on demander l 'Attestation de résidence' et faire la suite des démarches (voitures, etc).

Cordialement,

@scisdt31

Bonsoir Serge,

Il y a un petit soupçon d'erreur dans votre démonstration #179 :

Dans votre 4/  ... déclaration à Noisy le grand (expatriés) du 1er novembre au 31 décembre 2018, avec vos retraites à "zéro"  et déclarer tous les autres revenus ...

Et dans le 5/ vous ne ferez pas de déclaration au Portugal au titre de 2018...

Si bien que pour la période du 1er nov au 31 déc 2018 (votre hypothèse), selon vos préconisations, Rodolphe ne déclarera cette période ni en France, ni au Portugal ...

Ce qui n'est, bien entendu, pas très possible ...

Je n'en rajoute pas pour ne pas compliquer davantage, mais je me rends compte à la relecture que le scénario que j'ai énoncé souffre aussi d'imprécisions  (Je suis sûr qu'on va y arriver sous peu) ...

Amitiés  :cheers:

roro

Merci à tous

Je m'apprêtais, comme je l'ai vu conseillé sur le site une bonne trentaine de fois, à relire les post de Lebat, mais j'ai vu qu'il y en avait près de 400.
Donc, soit je vous revois dans 6 mois, une fois la lecture achevée, soit je compte sur Rodolphe et Amiroro pour m'en faire un résumé de 3 pages à ma portée, dans...mettons 8 jours : ca ira ?

Cdt

Lisez plutot cela :

https://www.facebook.com/photo.php?fbid … &ifg=1

Bonjour ,ou Iaorana,
Sauf sur un motu :lol: , on ne peu lire ce post Face de bouk.....sauf à être membre Facebook
Pourriez vous le mettre "en clair"? Merci Nana

En gros, sujet paru en mai 2018.
Le ministre des finances Portugais a confirmé  qu'il n'y aura aucune modification du statut et que le Portugal maintiendra et développera les régimes d'attraction fiscaux.
Je n'arrive pas à copier la page face de bouk.

@Clochedebois


Bonjour,

Ne vous encombrez pas l'esprit pour ces choses qui sont beaucoup plus difficiles à expliquer qu'à faire ... Déterminez ce qui vous arrange vous, concernant vos dates, pour venir vous installer au Portugal ... Une fois sur place, tout deviendra plus clair et plus simple pour vous ... Et il vous suffira de vous ajuster en fonction des renseignements que nous vous donnerons à ce moment là ...

Sinon, ce sujet n'aura pas de fin, il vous restera toujours une question incidente à poser ...

Notez qu'il vous suffit de ne pas dépendre de la Fonction Publique pour avoir droit au RNH, c a d être dispensé de votre IRPP sur vos retraites du privé pendant 10 ans (En gros) ...


Amitiés  :cheers:

roro

Oui mais lorsqu'on ne sera en retraite que deux ou trois ans
on pense aux autres qui en profitent bien
et on attend son tour avec insistance
quand j'ai commencé à bosser
on m'a dit dans 37,5 ans tu seras en retraite
j'en suis à 40,5 ans et toujours rien
...

77-Rodolphe :

Oui mais lorsqu'on ne sera en retraite que deux ou trois ans
on pense aux autres qui en profitent bien
et on attend son tour avec insistance
quand j'ai commencé à bosser
on m'a dit dans 37,5 ans tu seras en retraite
j'en suis à 40,5 ans et toujours rien
...

Oui et bientôt, 43 années, puis sans doute 45 années de cotisations...  :(

mars60 :
77-Rodolphe :

Oui mais lorsqu'on ne sera en retraite que deux ou trois ans
on pense aux autres qui en profitent bien
et on attend son tour avec insistance
quand j'ai commencé à bosser
on m'a dit dans 37,5 ans tu seras en retraite
j'en suis à 40,5 ans et toujours rien
...

Oui et bientôt, 43 années, puis sans doute 45 années de cotisations...  :(

Bonjour,
quant à nos parents, ils devaient attendre 65 ans pour avoir une retraite et ils avaient commencé à travailler à 16 ans...et même avant pour certains...
A cette époque il fallait 37.5 ans de cotisations....soit avant 60 ans ils avaient "tous les trimestres"....et la retraite n'était qu'à 65 ans....
Pensez vous qu'ils s'arrêtaient de bosser ....et non, ils avaient donc beaucoup plus de trimestres requis...et leur retraite ne durait que quelques années (maxi 10, pour les plus valides...), 
mais pas 30 ans....comme actuellement...

Beaucoup mouraient avant les 65 ans....

Aujourd'hui, les personnes travaillent plus tard, avec des parcours "à trous..", et ils doivent avoir tous les trimestres...dont le nombre a augmenté pas mal depuis 1993....

Alors sans vouloir le dire, la retraite sera "repoussée" pour arriver à 1/3 de retraite pour 2/3 de vie active "complète"..., puisqu'on vit plus longtemps....mais peut être pas toujours "en bonne santé"....

Et comme la démographie est moins rapide, "sauf en France..." on se demande pourquoi ??,
les gens vont devoir travailler plus....(peut être pas plus "35h" obligent..., mais plus longtemps..)

N'oublions pas l'époque où il y avait 10 travailleurs pour 1 retraité, et maintenant les statistiques sont à peu prés : 30 millions d'actifs et 12 millions de retraités....  soit 3 actifs pour 1 retraité....
et ça va encore se réduire....

Nos cotisations sociales en début de parcours n'étaient que de 6 % contre plus de 20 % actuellement....

Cdlt,

Serge

Mars, il faut quand même dire que le système mis en place en 1946 se basait sur une fin des études à 14 ans , une semaine de travail de 48 h, seulement 15j de congés payés et une mise à la retraite à 65 ans. Nous en sommes loin. Les jeunes d'aujourd'hui estiment, goguenards, qu'on peut rester à l'université longtemps après ses 20 ans à préparer un mastère qui n'a aucune utilité économique... et être bien payé jusqu'à ses 60 ans...encouragés par une certaine classe politique dont Churchill disait "...ils durent ce que dure l'argent de l'Etat".

C'est bien normal ceux qui sont en retraite ne veulent pas partager !
ça ne sert donc à rien de passer à la télé si l'on ne veut pas que les autres puissent bénéficier des mêmes avantages !

77-Rodolphe :

C'est bien normal ceux qui sont en retraite ne veulent pas partager !
ça ne sert donc à rien de passer à la télé si l'on ne veut pas que les autres puissent bénéficier des mêmes avantages !

Bonjour Rodolphe,

Je ne comprends pas votre post ... Que voulez-vous dire ?

Amitiés  :cheers:

roro

77-Rodolphe :

C'est bien normal ceux qui sont en retraite ne veulent pas partager !
ça ne sert donc à rien de passer à la télé si l'on ne veut pas que les autres puissent bénéficier des mêmes avantages !

Bonjour,
si c'est ce que vous pensez, vous pensez mal....

En revenant de Toulouse dernièrement, j'ai rencontré un retraité de 41 ans....(ex-gendarme), et qui a fait le choix de l'immobilier depuis l'age de 19 ans....Il vit depuis de ses revenus fonciers...
Jamais je ne lui ai reproché de venir au Portugal, continuer son business...
Mais il a du faire le "bon choix"...

Quant à la plupart d'entre nous, nous avons du aussi attendre l'age légal (qui lui aussi a été repoussé...) pour avoir une retraite bien méritée...comme tous ceux et celles qui travaillent quelques décennies...

Cdlt et bonne future retraite....

Serge

#192 ... mmmh.  Quo vadis ?

Nouvelle discussion