la pollution en Méditerranée, que pouvons-nous faire ?

Oui je viens de regarder le film que tu viens de m'envoyer Bernard Blaise:
http://www.bfmtv.com/planete/grand-angl … 92160.html.
Que je conseille à tous d'ouvrir et de regarder jusqu'au bout et réfléchir aux conséquences futures.....
Et je me permets de créer pour cela ce nouveau post.
Ce qui est inquiétant c'est que l'on ne sait pas d'où proviennent ces déchets ou plutôt on sait qu'ils proviennent de partout pour aller finir dans la mer, il est donc très difficile de les éviter. Nous sommes TOUS responsables, il suffit de vivre sur la planète, dans nos villes, dans notre maison...pour produire les déchets qui polluent la mer et tuent beaucoup d'animaux.
Ici, autour d'Almuñecar j'aime me balader sur les CERROS, normalement des endroits + ou - sauvages qui offrent une vue splendide sur la mer et une partie de montagne annoncée "protégée", mais je vois que je ne suis pas la seule à y aller, canettes, bouteilles plastiques, papiers, les gens n'ont aucune honte à jeter là où ils sont.. J'imagine qu'ils doivent s'extasier sur la beauté que leur offre les lieux et en même temps ouvre la main pour laisser tomber leur paquet de cigarettes vide.  Le manque de civisme, l'égoïsme des humains fait des ravages....
Le matin tôt, avant l'arrivée des baigneurs je vais me promener avec ma chienne sur la plage (moi aussi j'ai mon sac en plastique pour ramasser ses déjections, moi aussi je participe à cette ignoble pollution!!! mais comment faire autrement????) et je vois, chaque matin des sacs plastiques, des chaussures, bouchons, tubes de médicaments...etc, qui jonchent le bord de mer, qui suivent le mouvement des vaguelettes... C'est immonde.

En France on a interdit les sacs plastiques ds les supermarchés pour emporter nos courses mais pas aux fruits et légumes!!!!... en Espagne, on en trouve partout, il y a même en plus ici des gants plastiques pour se servir....  je ne crois pas qu'ils soient interdits en Espagne, et ça continue et encore et encore...
Et ne parlons pas de la région d'Almeria, une catastrophe écologique pour notre Monde !!!!!!!!!!!!!

Tia

Soyons responsables  et citoyens !

Un jeune néerlandais de 20 ans préoccupé par ce problème a créé theoceancleanup.com/

merci pur ta réponse "Tia",

Tu sais, nous les humains, nous croyons les maitres de notre univers (perçu).

- D'une part, il y a les déjections (et pas seulement animales ! )  mais ce qui arrive en amont : à savoir ce qui se déverse par les gouttières et destinées à la mer, augmentées par les eaux de pluie.
- Il a donc tout un système à revoir parce que la méditerranée contrairement à l'Océan, ne bouge pas (marées).

Ici, chez nous à Agde -sète, les sardines sont devenues minuscules, les daurades et tout le reste : les pécheurs sont désespérés. Ils accusent les chalutiers qui raclent "au fond" toute la flore !

Tout un débat !

Je  vais te dire ce que je pense, pour les générations futures, donc ce qui viendront après nous,  : le défit écologique n'est pas une question de "Parti" mais de chacun d'entre nous... Autre débat...

amicalement, Bernard (ps :  bon, on erst réconcilié, hein ?)

Bernard blaise :

merci pur ta réponse "Tia",


- Il a donc tout un système à revoir parce que la méditerranée contrairement à l'Océan, ne bouge pas (marées).

Ici, chez nous à Agde -sète, les sardines sont devenues minuscules, les daurades et tout le reste : les pécheurs sont désespérés. Ils accusent les chalutiers qui raclent "au fond" toute la flore !

Tout un débat !

Pour le coup heureusement qu'il n' y a pas de marées car dieu sait où seraient tous ces déchets actuellement!!

Des sardines et des daurades minuscules et de surcroît peut être totalement contaminées et impropres à la consommation...

Bon dimanche à vous et merci d'avoir partagé ce lien
Chrystel

Juste sur le sujet des sacs plastique (il y a tellement de sujet).
Il existe des sacs biodégradables : où sont ils ?
Il existe des sacs en papier : où sont ils ?

On a les solutions, on a la technologie mais on en fait rien.

Et je ne parle pas des voitures électriques, des divers traitements possible pour l'eau, ........

Sinon on peut se passer de tout et espérer que la nature reprenne le dessus mais .......

chatomon :

On a les solutions, on a la technologie mais on en fait rien.

Y'a qu'à, faut qu'on. De la même façon, tout le monde râle contre les entreprises françaises qui délocalisent dans des pays à bas coût, mais tout le monde achète des vêtements fabriqués en Chine.

lacaperucita :
chatomon :

On a les solutions, on a la technologie mais on en fait rien.

Y'a qu'à, faut qu'on. De la même façon, tout le monde râle contre les entreprises françaises qui délocalisent dans des pays à bas coût, mais tout le monde achète des vêtements fabriqués en Chine.

On est bien d'accord mais là c'est une question de pouvoir d'achat.

De plus, est il normal et comprehénsible qu'on laisse une tolérence sans nom "aux pays en développement" quant à leurs normes de pollution (ou plutôt l'absence de norme) sous prétexte qu'ils sont en développement. Là est l'aberration : pourquoi ces pays ne profitent ils pas du savoir technologique des autres ?  Une question de coût probablement ?  Heu certainement.

Bref quand tout le monde sera sur le même pied d'obligation quant à la pollution, peut être que je me poserai la question de me passer de mon grille pain pour économiser une centrale nucléaire ou deux.  En attendant, on tape toujours sur les "petits" (vous et moi concernant notre voiture, nos déchets) mais on oublie un peu facilement les grands pollueurs (ici et ailleurs)

Demain LUNDI 8 JUIN  c'est la JOURNEE MONDIALE DES OCEANS

Bernard blaise :

merci pur ta réponse "Tia",

Tu sais, nous les humains, nous croyons les maitres de notre univers (perçu).

- D'une part, il y a les déjections (et pas seulement animales ! )  mais ce qui arrive en amont : à savoir ce qui se déverse par les gouttières et destinées à la mer, augmentées par les eaux de pluie.
- Il a donc tout un système à revoir parce que la méditerranée contrairement à l'Océan, ne bouge pas (marées).

Ici, chez nous à Agde -sète, les sardines sont devenues minuscules, les daurades et tout le reste : les pécheurs sont désespérés. Ils accusent les chalutiers qui raclent "au fond" toute la flore !

Tout un débat !

Je  vais te dire ce que je pense, pour les générations futures, donc ce qui viendront après nous,  : le défit écologique n'est pas une question de "Parti" mais de chacun d'entre nous... Autre débat...

amicalement, Bernard (ps :  bon, on erst réconcilié, hein ?)

Je ne crois pas, je ne me souviens pas Bernard que nous étions fâchés?????

chatomon :

Juste sur le sujet des sacs plastique (il y a tellement de sujet).
Il existe des sacs biodégradables : où sont ils ?
Il existe des sacs en papier : où sont ils ?

On a les solutions, on a la technologie mais on en fait rien.

Et je ne parle pas des voitures électriques, des divers traitements possible pour l'eau, ........

Sinon on peut se passer de tout et espérer que la nature reprenne le dessus mais .......

La nature est plus forte que nous, malgré nos attaques, nos destructions multiples elle se refait, redémarre, se transforme, se régénère pour mieux supporter et affronter les humains... Mais un jour nous finirons pas l'épuiser totalement. Comme le disait Annie 03599 Hier "Soyons responsables  et citoyens !" mais le problème est que nous sommes trop nombreux sur cette planète, le papier que je me refuse à balancer par la fenêtre de ma voiture, je le garde pour ma poubelle, mais où va ma poubelle???? Il faut bien la stocker quelque part... !

bonjour Tia,

En principe, les résidus et poubelles sont retraités (comme nous  (smiles !) par crémation.
Le souci vient des plastiques : bouteilles d'au, bouteilles en verre,  etc

D'abord pour notre fâcherie) je ... plaisantais, j'aime les mélodrames !!!

Sérieusement, j'ai une question : est-ce qu'il y a des containers pour les bouteilles à Almunecar ?

- Ce qui gâte les choses, c'est aussi les eaux des gouttières qui se déversent dans l'eau de mer.
C'était le but de ma réflexion : plus tu as de la construction, donc du public, plus tu as des déversements d'eaux usées.
Et c'est pourquoi je m'insurge contre ces tours en bord de mer, et de ce point de vue, Marseille, plus côte d'azur = la poubelle de la méditerranée.  et sur les côtes espagnoles idem, costa brava... Là où j'habite en France, bors de mer Agde-Sète, sans grands ensembles pourtant une pollution épouvantable = plus de poissons ou presque = poissons et mariscos hors de prix car rares...

Franchement, à Salobrena, quand je peche,  (au bord et jusqu'à 300 m) c'est abondant. Pour l'instant,

A Tahiti, et îles genre moreia , Bora, où j'ai vécu , on mange du poisson cru à peine pêché (petits poissons de coraux) et même aux restos de plage ! Essaie de faire autant en Europe !
Et pourquoi ? Parce que ce sont des patrimoines préservés (plus beaux lagons du monde) et avise-toi là-bas de balancer une saloperie dans l'eau ! Tu vas te taper une amende de première !

Bernard

Oui à Almuñecar on recycle le verre et le plastique, malheureusement il y a très peu de containers à cet effet, donc pour tous ceux (comme moi) qui n'habitent pas ds le centre, on ne les voit pas, donc j'imagine que peu de monde doit trier. Il faudrait beaucoup plus de postes de containers. Au début je mettais des sacs devant chez moi où je m'étais donné la peine de trier, verre, plastiques, papier, déchets... Or je me suis aperçue qu'un seul camion passe ts les jours et fiche tt ensemble ds sa benne.
J'ai vécu aussi ds la montagne sur la région de Malaga où là aussi il y a des containers pour recycler et en grand nombre!. Là étant donné qu'en plus les éboueurs ne passent pas ds les rue ramasser les poubelles, hé bien du coup ça incite toute la population à aller aux containers (on a pas le choix) et y séparer nos poubelles.

Lorsque je me demandais où allait ensuite le papier (ou tt autre chose) que je mets dans ma poubelle, je faisais allusion aux décharges à ciel ouvert que l'on trouve aux périphéries des gdes villes ds le monde entier,  et qui pour certaines d'ailleurs nourrissent les oiseaux quand ce n'est pas carrément une certaine population de pauvres gens.  Il n'y a pas d'usines partout pour transformer nos déchets, bien que ce soit au cœur de l'actualité en France, on en ait qu'au balbutiement de la revalorisation des ordures ménagères.  Ces Entreprises coûtent très cher aux Municipalités, sans compter que ces usines de recyclage créaient également une énorme pollution, en particulier les incinérateurs....
Et que deviennent nos déchets ainsi recyclés...
Les déversements d'eaux usées, alors voici encore un sujet vaste et qui doit réellement nous inquiéter, nous empoisonnons notre terre et la terre va nous empoisonner...

Tout ça est lucide, Tia je vous ai adressé une invitation en mp

merci bernard

Nouvelle discussion