S'installer en France sans logement ni emploi.

Bonjour,

je m'adresse à vous car je recherche désespérément une réponse à mes problèmes. J''espère que quelqu'un pourra m'aider.

Voilà, je suis actuellement étudiante française en France, mais mon petit-ami réside en Suisse. Il souhaiterait s'installer près de moi (région parisienne). Le problème est qu'en France il n'a pas de logement (j'habite chez mes parents qui ne l’hébergeraient pas le temps qu'il trouve autre chose)et n'a pas d'emploi. Or pour trouver un emploi le mieux est d'avoir un logement pour le chercher et pour avoir un logement, mieux vaut avoir un emploi pour le louer (et au minimum trois mois de travail, sachant que personne ne peut se porter garant pour lui.)

Il est jeune (25 ans), n'a pas de diplôme. Il peut travailler dans tout ce qui ne nécessite pas de diplôme particulier ou même faire des formations.

Est-ce que quelqu'un est déjà passé par cette situation et saurait comment est-ce qu'il faudrait procédé ?

Merci beaucoup d'avance pour votre aide. :)

Dlinda

Il peut se faire domicilier auprès d'associations qui gèrent - entre autres - les cas de SDF, ce qui lui donnera une adresse "neutre" lui permettant de chercher du travail... quoiqu'en théorie il rentre avec un statut de touriste qu'il devra régulariser après si d'aventure il a un emploi.

Pour le reste, trouver un logement, s'il n'a pas les moyens de le payer (en meublé au mois les conditions d'attribution sont plus souples car on peut dégager vite fait un mauvais payeur), il ne faut pas rêver: des milliers de familles avec enfants sont à la rue ou peu s'en faut, alors il est peu probable qu'on logera un jeune célibataire venu de son plein gré, qui a toujours le loisir de revenir chez lui dans un pays voisin (et riche). Malheureusement, dans les dossiers "sociaux", l'amour n'est pas quantifiable surtout quand il n'y a pas de mariage.

Jeune et sans diplôme, ça risque de ne pas le faire pour trouver un emploi tant justement la France a détruit des centaines de milliers d'emplois non qualifiés.

Sans me mêler de votre vie de couple, je pense que le plus simple est sans doute qu'il cherche un emploi en Suisse où il sera mieux payé, en plus, et qu'il vienne souvent te voir. Genève Paris en TGV ou en avion, ce n'est ni long ni très cher. S'il gagne sa vie et s'il se limite, il doit pouvoir venir au moins deux fois par mois.

Bonjour benj77,

Merci pour ta réponse, je pense pense que certaines informations me seront utiles. :)

En ce qui concerne ma vie de couple, tu dois sûrement te douter que s'il songe à venir s'installer c'est qu'on a déjà réfléchi aux risques. Il a déjà un emploi là-bas. Cependant, cela fait trois ans que nous sommes en couple, donc des allers-retours Paris-Genève en avion (sachant en plus qu'il habite à deux heures de Genève) on en a déjà fait, et on en a (quand-même) un peu marre.
De plus, je fais des études qui me prennent du temps et je ne peux pas me permettre de "sacrifier" deux week-ends entiers(souvent prolongés) par mois pour le voir.

Tout cela pour dire que notre demande est légitime. Il doit venir en France.
Merci encore pour ta réponse !

Tout cela pour dire que notre demande est légitime. Il doit venir en France.

Hélas, devoir n'est pas pouvoir...

Tous mes vœux de réussite.

le coeur a ses raisons que la raison n'a pas..................
les exigences en ce domaine ne sont pas du tout de mises,et quand on en a quand même, il faut savoir les satisfaire avec ses moyens, et a ses dépends,""""Tout cela pour dire que notre demande est légitime. Il doit venir en France.""""""c'est sans doute légitime a vos yeux, mais respecterez vous bien la loi de notre pays?et, ne metrez vous pas votre souhait le plus cher en danger!!!!
"""""De plus, je fais des études qui me prennent du temps et je ne peux pas me permettre de "sacrifier" deux week-ends entiers(souvent prolongés) par mois pour le voir.""""""" CE SACRIFICE NE SERAIT QU'A LA HAUTEUR DE VOS SENTIMENTS??????????????????????????????bon courage! et surtout bonne réflexion!

Bonsoir michelmargant.

J'avoue ne pas avoir bien saisi votre réflexion à propos de mon (ir)respect envers la loi de mon pays. Je n'ai jamais, il me semble, fait allusion à une possible entrave à la loi.
Si je suis votre logique,je devrais mettre en péril la réussite de mes études, afin que je mette encore plus de temps à les terminer et donc que je mette encore plus de temps à m'installer avec mon bien aimé ? Je ne partage pas ce point de vue.
Notre requête n'apparait pas des plus urgentes, logique, seuls nous pouvons comprendre.
Toutefois, il semble que je doive recadrer la chose. Je suis venu demander des conseils pour permettre l'installation(pas forcement la plus rapide, ni la plus idéale) d'une personne étrangère sur le territoire français et de manière légale. Si les possibilités sont très peu nombreuses voire inexistantes, je suis prête à l'entendre. Mais dire que c'est impossible parce que "nos sentiments" n'ont d'importance que pour nous, je ne trouve pas cela valable. En dehors des raisons qui nous poussent à cette décision :

Comment une personne lambda doit-elle s'y prendre pour trouver un emploi et un logement en France (encore une fois légalement), sachant qu'elle part de zéro ? Impossible ?

Merci tout de même pour votre intervention !

a seule fin de ne pas encombrer inutilement le site, je vous rappelle que ces propos sont uniquement des interrogations qui appellent a la réflexion et non une allusion,a une possible entrave a la loi !en disant :(""""Tout cela pour dire que notre demande est légitime. Il doit venir en France."""""") c'est une affirmation de votre part, d'ou, sans plus de détails de votre part,  cette demande de réflexion!
ceci dit, ce choix étant le votre, les meilleures réponses a vos questions pourraient être trouvées sur les sites officiels de l'immigration  et,des agences pour l'emploi, quand au logement, c'est une gageure!! pas de travail pas d'argent et pas de garanties!!!!il ne reste a moins d'un miracle que la rue!!!et encore faut il qu'il ai des papiers en règle!!!
je ne voudrai pas vous décourager, mais vous ete sans doute a seule a vouloir y croire......... car vous avez oublié aussi le visa,,,long séjour qui l'autorise a venir travailler en France!

votre citation:

Voilà, je suis actuellement étudiante française en France, mais mon petit-ami réside en Suisse. Il souhaiterait s'installer près de moi (région parisienne). Le problème est qu'en France il n'a pas de logement (j'habite chez mes parents qui ne l’hébergeraient pas le temps qu'il trouve autre chose)et n'a pas d'emploi. Or pour trouver un emploi le mieux est d'avoir un logement pour le chercher et pour avoir un logement, mieux vaut avoir un emploi pour le louer (et au minimum trois mois de travail, sachant que personne ne peut se porter garant pour lui.)

Il est jeune (25 ans), n'a pas de diplôme. Il peut travailler dans tout ce qui ne nécessite pas de diplôme particulier ou même faire des formations.

vous défiez l'impossible, et vous avez raison, et pour cela je vous souhaite de réussir.........

Très bien !
Merci pour vos conseils.
Je vous souhaite une bonne journée. :)

Bonsoir Dlinda,

Simple suggestion qui pourrait paraître naïve mais bon...
votre compagnon a, je suppose, son BAC ou équivalent..ne pourrait-il pas "simplement" s'inscrire dans un programme d'échange étudiant auprès d'une université de son pays afin de réaliser un cursus universitaire en France..Il faudrait qu'il s'y prenne bien à l'avance (remplir les dossiers d'inscription dispos dans les centres culturels français de son pays - chez moi, c'était le CIFOD qui s'occupait de ce genre de démarches - en janvier-février pour une inscription en Septembre) et il ne pourrait s'installer en France que l'année prochaine mais ça lui donnerait le tps de faire des demandes de bourses et de logement du CROUS...en tant qu'étudiant, dans un 1° tps, il se doit d'être assidu en cours de TD mais pas aux CM et a la possibilité de travailler un nombre d'heures réduites..mais ça peut tjs aider..
C'est une solution comme une autre...
Dans la même lignée mais un peu moins "honnête" : de nombreux étrangers s'installent en France avec un titre de séjour étudiant, sans vraiment aller en cours...certains bossent au black ou trouvent un CDI afin de changer leur titre de séjour en cour d'année pour un titre de séjour salarié...Non que je cautionne ce genre de pratiques ( je me suis installée en France pour mes études et même si j'étais en couple depuis des années, j'ai gardé mon statut étudiant jusqu'à l'obtention de ma 6° année de fac..en me mariant, j'ai obtenu le statut de conjoint de français et donc un titre de séjour regroupement familial - mais bon vs n'en êtes pas là :p )

Cordialement,

S.

Je doute qu'il y ait des programmes d'échanges d'étudiants dès la première année d'un cursus (mais c'est à vérifier)
En outre la Suisse n'est pas l'UE, donc ça limite encore plus

Il n'y a pas qu'Erasmus (réservé aux ressortissants UE), il y a aussi Mundus (en tt cas à mon époque pas si lointaine...)
D'autre part, je suis mauricienne et je me suis inscrite dans une fac française en 1ere année sans problème...il suffit d'avoir son BAC (ou équivalent), d'avoir un niveau de français correct et de pouvoir se procurer les dossiers d'inscriptions des universités visées.
Si aucun programme d'échange n'est envisageable, il faudra contacter directement la fac visée afin de connaître les démarches à suivre pour une inscription 'classique' d'étudiant étranger...il faudra peut-être, dans ce cas, passer des équivalences ou un test d'aptitude, mais rien de bien sorcier.
Encore une fois, il est important de se renseigner auprès des établissements concernés et de consulter le site de la préfecture AVANT  de faire venir votre compagnon en France.
Je le mentionne parce que nombreux sont ceux qui, découragés par les démarches à effectuer, font venir leurs proches sans autorisation ou avec un simple visa touriste n'autorisant pas à travailler. Franchement, outre le côté moral de la chose, ça n'en vaut vraiment pas la peine.. Autant prendre un peu de temps et faire les choses bien dès le début, plutôt que de se retrouver à long terme (pardonnez mon langage) dans une merde internationale - et c'est le cas de le dire ^^.

Cordialement,

S.

Le compagnon, là, peut venir sans problème: la Suisse est dans l'espace Schengen.
Les démarches de régularisation sont moins complexes.

Bonjour,

http://vosdroits.service-public.fr/part … 6162.xhtml

Ensuite il y a encore des secteurs d'activités qui manque de main d'œuvre (l'hôtellerie -restauration) premier pôle de recrutement en France.
Ou dans les entreprises de nettoyage, par exemple, ou magasinier supermarché...

Aucun diplôme, ça restreint pas mal le champs des recherches, déjà que pour les diplômés locaux c'est la galère, même pour les petits jobs^^.

Par contre le problème du logement, ça....Si il a un peu de finances de côté, une collocation éventuellement, le temps de se retourner, ou auberge de jeunesse, chambre à louer, ou voir des associations, la communauté Suisse pour y trouver de l'aide éventuellement.
Je ne vois guère d'autre solution.

Reste sinon, en Suisse, qu'il fasse une formation courte de quelque chose, il aura au moins déjà ça dans la poche.

Bon courage.

Dans ce qu'a cité allspice, c'est encore la restauration qui paiera le moins mal pas tant parce que le salaire horaire est élevé, que parce qu'on peut aligner des heures supplémentaires.

Seulement justement, s'il veut étudier ça le fait pas trop (un Mac Do, au contraire, offre souvent des temps partiels)

A étudier s'il y a quelque chose qu'il sait bien faire: le statut d'autoentrepreneur.
Je connais un jeune qui prend ainsi des chantiers de ménage en entreprise.

je ne pense pas que la solution se trouve dans cette voie, car voila ce qui est dit plus haut!!

Il est jeune (25 ans), n'a pas de diplôme.(donc pas de BAC si j'ai bien compris) Il peut travailler dans tout ce qui ne nécessite pas de diplôme particulier ou même faire des formations.

il serait peut être envisageable un déplacement vers la Suisse, si vos études trouvent une équivalence! qui sait?? la solution pourrait venir de cette possibilité!

amicalement

je ne crois pas avoir vu dans ce qui est écrit que ce jeune home veille étudier,et pour connaitre parfaitement ce milieux de l'hôtellerie restauration, je peux vous dire qu'il trouvera sans doute du travail mal payé et non déclaré quelques mois, juste le temps autorisé pour son employeur a faire la déclaration...il peut toujours essayer, mais si il compte venir s'installer dans la région parisienne,avec son amie qui fait des études, qu'il trouve un logement avec tout ce que ça comporte comme obligations de paiement et qu'au bout de quelques mois, il se retrouve sans travail et peut être sans papiers, je trouve que ce n'est pas a conseiller!!
amicalement a tous

puis aussi, il faut tenir compte que nous rentrons dans une saison morte, ou dans cette branche la tendance est au licenciement "pause hivernale"

Bonjour à tous, merci beaucoup pour vos interventions. :)

Sofifi, pour répondre à tes propositions et comme le rappelle michelmargant, mon petit-ami ne possède aucun diplôme, si ce n'est celui de l'armée portugaise (oui, il n'est Suisse que depuis un an, ce qui complique encore plus les choses niveau papiers etc... puisqu'il risque de tout perdre). Actuellement il travail, donc ne fait pas d'études. Je crains que ce que tu proposes soit totalement inenvisageable. Merci tout de même pour ton intérêt.:D

Allspice, en ce qui concerne le visa je pense que ce n'est pas utile. Il a pour le moment les papiers Suisse, mais surtout portugais.
Nous avions songé à la restauration, à l’hôtellerie mais surtout à ce qu'il fait actuellement en Suisse (préparateur automobile). Nous avons pu voir déjà quelques offres intéressantes histoire de se faire une idée sur les possibilités qui s'offrent à nous.
Le problème étant surtout de pouvoir répondre aux offres jusqu'à trouver quelque chose (et ensuite travailler), sachant qu'il n'a nulle part où vivre ici.

michemargant, l'idée de partir en Suisse m'avait déjà traversé l'esprit, mais j'ai rapidement changé d'avis, pour plusieurs raisons. Je suis étudiante en droit, et rejoindre en cours de route un pays dont le système juridique est considérablement différent du notre est complexe. Je ne me destine pas au droit international, mais à notre droit bien national, bien français. Enfin, la Suisse est un pays dans lequel je ne me vois pas faire ma vie. Peut-être que simplement j'aime trop la France pour la quitter.

Avec ces précisions, on comprend mieux le contexte. Hélas même comme préparateur automobile, sans que ses chances ne fussent nulles, comme le secteur est aussi un peu encalminé...
Une question: j'imagine effectivement que le droit national est trop spécifique pour qu'on passe d'un pays à l'autre (les types qui se targuent d'une compétence en droit français pour demander s'ils peuvent exercer comme avocat au Brésil, par exemple, me font rigoler: oui il y en a!) mais...
Une université de Franche Comté, frontalière ou peu s'en faut? C'est impossible? Effectivement il resterait le problème du logement pour vous deux, mais vous seriez proches.
Sinon, souviens-toi de ce que je t'ai dit pour une assoc qui peut le domicilier le temps qu'il ait des papiers et un travail

Puisque vous êtes ensemble depuis 3 ans avec tous les obstacles que vous avez subi jusqu'à présent, ce n'est pas un amour d'un soir... Marriez vous :P vos parents ne mettront pas leur gendre à la porte.
Laurence :)

Benj77, ma faculté fait partie du top 3 des facultés de droit en France. Renoncer à un diplôme de cette qualité est impossible pour moi. En ce qui concerne le logement de toute façon il n'est pas encore question d'habiter ensemble, on cherche juste à se rapprocher, quitte à devoir faire 1h30 de voiture pour se voir.

LaurenceL, je crains que cette solution ne soit pas la bonne, mais votre réponse aura eu le mérite de me faire sourire. ;)

voir la solution des associations préconisée par benj77, c'est encore la dernière solution possible dans ce cas désespéré ou les solutions ne correspondent pas aux problèmes posés, et ou les problèmes rencontrés n'ont pas de solution!!!!c'est un casse tete de juriste autrement dit c'est pire que le rubycube, car lui a une solution!!!!!
bon courage.

bonjour mon fils de 11 ans et moi aimerions nous installer en France dans le Languedoc ou aux alentours mais je ne connais pas les démarches administratives a faire et trouver une maison ou un appart relève du parcours du combattant vu que je n'ai pas encore de travaille par là qui pourrais me renseigner, merci

Benj77, ma faculté fait partie du top 3 des facultés de droit en France. Renoncer à un diplôme de cette qualité est impossible pour moi.

Effectivement, on n'abandonne pas une telle position estudantine, je cherchais des solutions sans connaître le contexte. Ce dernier une fois précisé, je comprends la réticence et je l'approuve pleinement.

voir la solution des associations préconisée par benj77, c'est encore la dernière solution possible dans ce cas désespéré ou les solutions ne correspondent pas aux problèmes posés, et ou les problèmes rencontrés n'ont pas de solution!!!!

Je suis très conscient du côté "bouteille à la mer" dont on espère qu'elle atterrira sur une plage donnée, en un temps donné. Elle visait seulement à casser le cercle vicieux "pas de papiers, pas de travail sans domiciliation - pas de domiciliation sans papiers et travail"

Une fois la domiciliation faite, on peut contracter un Pacs et sans en être certain je pense que ça favorise davantage le droit à carte de séjour provisoire dès lors qu'on vient de l'espace Schengen où on circule librement (alors que si on est ressortissant d'un pays dont les citoyens doivent solliciter un visa préalable, ça coince plus)

Il reste à trouver un travail...

muriel0608 :

bonjour mon fils de 11 ans et moi aimerions nous installer en France dans le Languedoc ou aux alentours mais je ne connais pas les démarches administratives a faire et trouver une maison ou un appart relève du parcours du combattant vu que je n'ai pas encore de travaille par là qui pourrais me renseigner, merci

Voir service-public.fr mais sans logement et sans travail dans une région parmi les plus touchées par le chômage, je doute que votre vœu (malheureusement) se réalise.

On vous inscrira peut être sur une liste de demandeurs de logement, mais des tas de gens seront prioritaires et si vous avez le droit d'entrer (espace Schengen) sans contrôle en France vous êtes censée déjà pouvoir subvenir à vos besoins.

Donc sauf gros capital qui vous permet de vous loger à vos frais et de subvenir à vos besoins le temps de trouver, ça me semble illusoire (et pour se loger il faut des feuilles de paye qui prouvent les ressources)

Un seul point positif: même en situation irrégulière, on ne peut pas refuser de scolariser votre enfant et la scolarité est gratuite (frais annexes parfois: achats de quelques fournitures)

Bien, alors je pense que l'on s'orientera vers cette option.
Merci beaucoup pour vos réponses ! =)

Bonsoir,

Vous êtes Française, étudiante et habitez en famille.
Lui est étranger, sans diplôme ni travail et SDF !
Enfin ce sera sa condition arrivé en France, juste par amour pour vous.
(Je sais bien qu'il est Portugais nationalisé Suisse depuis un an, mais cela ne changera pas grand chose à sa situation, administrativement ça risque surtout de la compliquer)

Quand on connaît le parcours des SDF en France.... :sosad:
Votre situation actuelle n'a rien de comparable avec ce qui s'annonce.
Vous serez bien au chaud, lui au froid au péril de sa santé et de sa vie.

Comme pour toute expatriation, il faut pourtant la préparer consciencieusement, en ayant toujours à l'esprit en priorité sa sécurité.
Pas de logement = pas de travail = pas de logement.
Ce qui exige de lui de rester en Suisse et d'économiser, ne serait-ce déjà pour avoir en poche un Aller/Retour en cas d'urgence.
Décrocher un emploi sans diplôme et si peu d'expérience dans un domaine pas très recherché est très difficile ne serait que pour un Français.
Trouver un logement sans ressource c'est se retrouver en foyer d'hébergement d'urgence, s'il trouve une place !
Une place pour dormir et manger éventuellement seulement, la journée c'est à lui de l'occuper par des démarches administratives puis de recherches d'emplois.
Sinon il y a les foyers Adoma et Sonacotra (souvent en sureffectif).

Les foyers Adoma
De nombreux foyers sont aujourd’hui en cours de réhabilitation afin d’être transformés en résidences sociales. Les FTM sont des bâtiments collectifs composés de chambres meublées et d’espaces de vie communs (cuisine, salle d’eau).
Qui peut loger dans un FTM ?
Tout le monde, à condition d’être de nationalité française ou admis à séjourner régulièrement en France, peut déposer une demande de logement directement en ligne sur le site Adoma.  Effectuées par le demandeur sur le site, elle sera étudiées en comité de validation.
Celle-ci est soumise à des conditions de ressources.

http://www.adoma.fr/adoma/L-entreprise/ … Foyers.htm

Comme vous le savez, la France traverse une période économique, sociale et politique difficile.
Les places sont chères !
La loi du travail ayant changé, la sécurité de l'emploi n'est plus assurée comme avant.
Je conseille vivement à votre ami de se mettre en contact avec la communauté Portugaise en Suisse et en France, via des associations d'expatriés avant de partir.
Elles lui donneront de nombreuses informations et de précieux conseils et peut-être même plus qui sait ?

A t-il une famille, des amis ou connaissances en France ?
A t-il encore une famille au Portugal, si oui a t-elle des contacts en France ?

Bonne soirée
Kal

Hello, as-tu pensé à faire la démarche inverse? Le rejoindre en Suisse? Cela peut être une solution.

stevenmika :

Hello, as-tu pensé à faire la démarche inverse? Le rejoindre en Suisse? Cela peut être une solution.

Bonsoir,

Elle ne veut pas quitter ses études pour lui !

Bonne soirée,
Kal

Vous pensez sérieusement que des associations vont accepter un ressortissant SUISSE??? Elles vont juste lui rire au nez (et oui, les clichés perdurent)...

En tout cas, pas besoin de visa de travail ou je ne sais quoi quand on vient d'un pays Schengen et/ou de l'UE (ce qui est doublement le cas du chéri de notre amie). Après, oui, sans boulot, pas de logement, à moins de trouver un meublé provisoire, mais il faut avoir de quoi payer quand même... En fait, le seul moyen serait qu'il vive dans la maison familiale...

Autre problème, il a 25 ans,. Dans combien de temps a-t-il ses 26??? Parce qu'il aurait pu bénéficier de contrat avenir et autres contrats pour les jeunes non-diplômés... (après, ça reste des contrats temporaires de deux ans maximum). Après, je me répète, mais avec des papiers suisses, il ne sera clairement pas une priorité... Avec des papiers portugais, un peu plus, je pense...

Une petite question, comment l'as-tu rencontré??? Parce que vu vos profils, je vois pas comment (juste pour comprendre).

Voilà mon avis.

Kal2016. Elle fait un choix.  Si ils sont amoureux, soit elle se marie, soit il reprends ces études en France  pour apprendre un métier et avoir un projet  pro. La Suisse est un pays très riche. C'est pourquo, cela peut être intéressant d'aller vivre en Suisse. A vous de voir ce que vous voulez si c'est une relation sérieuse ou non. Le fait qu'il veuille venir par amour, sans diplômes, sans éducation, sans vrai métier me semble immature ou louche. Est-ce qu'il a un emploi stable en Suisse  depuis longtemps (même un emploi non qualifié) et surtout pas de casier judiciaire en Suisse? Ne connais-tu pas quelqu'un qui peut l'héberger temporairement (amis ou famille)? Si il a rencontré tes parents, ils peuvent aussi trouver une solution d'hébergement pour lui. Si il a des économies, il peut faire une sous-location ou colocation. Après, le problème a déjà été résolu, mais pas de retour. C'est un sujet qui date de 2013 KAL.

Bonjour,

stevenmika :

Hello, as-tu pensé à faire la démarche inverse? Le rejoindre en Suisse? Cela peut être une solution.

Vous-même répondez et suggérez un départ en Suisse, ce à quoi je répondais que la personne ne voulait pas quitter ses études en France.
J'avais bien compris qu'elle avait fait un choix, certes le sujet date de 2013 ma foi, ce genre de cas reste néanmoins toujours d'actualité.
Nos réponses peuvent servir à d'autres. :)

Bonne journée,
Kal

Nouvelle discussion