Comment immigrer au Canada

Bonsoir
Nous sommes un couple marié avec une fille de dix neuf mois.
Nous aimerions découvrir une nouvelle culture en s'installant au Canada dans la région du Québec ou de l'Ontario.
Nous sommes tous les deux diplômés, pour ma part je possède une licence Affaires Internationales et un BTS Commerce International.
Ma femme possède le baccalauréat Sciences Technologiques Tertiaires et à le niveau BTS Assistant Manager, elle n'a malheureusement pas pu passer l'examen.

Nous sommes prêt à vouloir faire le grand saut et tenter cette nouvelle expérience.
Par contre, nous nous posons tant de questions, à savoir comment immigreŕ, comment trouver un emploi, comment s'installer... Autant de questions qui nous ont poussé à s'inscrire sur ce forum pour tenter de trouver de nombreuses réponses qui nous seront bénéfiques à coup sur.
Nous avons dans un premier temps regarder en ligne si nous étions éligible à l'immigration dans la région du Québec, à première vue nous le sommes...
Merci d'avance pour l'intérêt que vous consacrerez à lire notre message, et à pouvoir je l'espère nous éclairer.
Merci beaucoup et bonne soirée

Bienvenue sur le forum. En ce qui concerne l'immigration au Québec, il vous faut commencer par un peu de lecture (ce que vous avez certainement déjà fait puisque vous avez trouvé l'évaluation en ligne). Ensuite, vous serez invités à poser vos questions individuelles auxquelles on se fera un plaisir de répondre si on peut. La première chose que je peux vous dire, c'est que, malheureusement pour votre conjointe, seul son bac STT sera pris en compte. Tout niveau qui n'est pas validé par un diplôme reconnu par le ministère de l'Éducation nationale ne sera pas pris en compte. Pour l'Ontario, à part qu'il faut être bilingue et que la maîtrise du français est un gros plus là-bas, je laisse les spécialistes s'exprimer.

Bien que j'aie vécu 4 ans à Ottawa pour mes études (en français) et bien que la capitale, Ottawa, se doit d'être bilingue, force éait alors de constater que tout se passait en anglais ou presque.  C'était il y a ... 30 ans. Est-ce que les choses ont changé depuis, je ne sais pas, mais j'en doute.

A Ottawa, j'ai travaillé 9 mois dans un hôpital. La plupart de mes collègues étaient fracophones, mais ma patronne était farouchement unilingue anglophone. Donc, tout mon travail avec elle se faisait en anglais. Pour certains travaux avec les collègues, ça pouvait se faire en français pour l'interne, mais comme j'étais au service alimentaire, tous les contacts avec les fournisseurs étaient en anglais.

Cela vous donne un peu une idée de la situation à Ottawa. Bien des travailleurs habitent Gatineau-Hull, mais traversent le pont pour travailler à Ottawa.

Si vous travaillez du côté québécois, l'anglais sera très, très, très utile, forcément, car beaucoup d'anglophones vivent en Outaouais.

Bonsoir
Merci pour vos retours.
Après des recherches plus approfondies sur le sujet de s'installer au Canada, je me demandais si il y avait une démarche de "base" à suivre ou si chaque début d'expérience est différent.
Dans notre cas, nous ne pouvons partir à l'aventure comme ça, avec notre fille en bas âge ce serait tout sauf évident.
Du coup, le mieux est il d'abord de trouver un travail tant que nous sommes en France et ensuite faire notre demande de visa ou une autre approche est elle envisageable?
De plus, un visa démarre t'il a partir du jour de délivrance ou du jour ou nous atterrissons sur le sol canadien?car il peut y avoir une différence de temps en fonction de différent critère, travail, emménagement, installation et integration sur place...
Pour ma part l'anglais n'est pas un souci étant bilingue, ma femme pourrait avoir un peu plus de réticence à ce sujet. Du coup,voilà pourquoi nous souhaiterions nous installer au Québec dans un premier temps pour une intégration en douceur.
Enfin, concernat la recherche d'un emploi, existe-t-il des sites mieux référencés que d'autres?

Par avance merci de votre aide

Il sera très très difficile de trouver un travail à distance avant de partir. Vous imaginez bien que beaucoup se disent la même chose et qu'ils espèrent ainsi obtenir un visa de travail. D'autant qu'un employeur qui vous fait passer une entrevue a besoin que vous arriviez dans les 15 jours. Il ne va pas attendre des mois votre visa. En règle générale, il vous propose un délai de 15 jours, le temps du préavis à l'ancienne boite. Pour le visa, en parcourant les sites d'immigration officiels, vous découvrirez qu'à la fin de la procédure, on vous fait passer une visite médicale pour vérifier que votre état de santé ne représenterait pas un fardeau pour le système de santé canadien. Eh bien le visa qui est émis a une durée de validité égale à 1 an à partir de la date de votre  visite médicale.
Ex: vous passez la visite médicale le 10 janvier 2013, votre visa sera valable jusqu'au 9 janvier 2014.
Si madame ne maîtrise pas l'anglais, je vous déconseille le centre ville de Montréal. À moins qu'elle ne veuille se mettre en immersion.
Privilégiez Québec ou la rive sud de Montréal qui sont en grande majorité francophone (on n'a pas le droit de communiquer en anglais à notre travail).
Quant aux sites d'emploi
1) LinkedIn 90% des offres d'emploi sont cachées)
2) Jobbom
3)Emploi Québec
4) Ciblez les entreprises ou multinationales qui sont dans votre domaine par Google, puis faites des envois spontanés de CV . Quelquefois, ça marche. Ne vous découragez pas, il faut à peu près 3 à5 mois, une fois arrivé ici pour trouver un emploi.

J'apporterai une nuance Cherrybee. Les gens qui travaillent au PQDCS doivent pouvoir répondre à la clientèle anglophone (on fait d'ailleurs passer un test d'anglais aux secrétaires qui y postulent). Il y a encore beaucoup d'anglophes qui habitent la Montérégie et ils ont droit à des services dans leur langue.

Si un anglophone me téléphone, je n'ai pas le droit de l'envoyer balader en lui disant que je ne veux pas lui répondre en anglais. Quelqu'un qui ne sera pas bilingue transférera l'appel, mais on ne peut pas refuser de lui répondre en anglais. Nous sommes au gouvernement et on doit servir toute la population québécoise ;)

Cherrybee :

1) LinkedIn 90% des offres d'emploi sont cachées)

Y sont cachées???

Ensaimada :

J'apporterai une nuance Cherrybee. Les gens qui travaillent au PQDCS doivent pouvoir répondre à la clientèle anglophone (on fait d'ailleurs passer un test d'anglais aux secrétaires qui y postulent). Il y a encore beaucoup d'anglophes qui habitent la Montérégie et ils ont droit à des services dans leur langue.

Si un anglophone me téléphone, je n'ai pas le droit de l'envoyer balader en lui disant que je ne veux pas lui répondre en anglais. Quelqu'un qui ne sera pas bilingue transférera l'appel, mais on ne peut pas refuser de lui répondre en anglais. Nous sommes au gouvernement et on doit servir toute la population québécoise ;)

Oui bien sûr, mais à part le PQDCS et les RH, on a l'obligation, lorsqu'on reçoit un courriel en anglais, de répondre en français. On avait reçu des instructions bien précises à ce sujet il n'y a pas si longtemps (en tout cas, après l'élection de Pauline)

Poupin :
Cherrybee :

1) LinkedIn 90% des offres d'emploi sont cachées)

Y sont cachées???

Ah ah, en quelque sorte oui. Lorsqu'on se monte un réseau assez conséquent, nos correspondants sont mieux à même de nous signaler ce qui est ouvert dans leur entreprise. Récemment, mon chum a reçu un message d'un de ses correspondants qui lui donnait une information au cas où. En fait, il y avait 32 postes qui étaient en train de s'ouvrir et qui n'étaient pas (ou pas encore) affichés dans les médias et diffusés aux chasseurs de têtes. Car ne vous faites pas d'illusion, pour certains métiers, ce n'est pas sur Emploi Québec que vous trouverez les offres d'emploi. Time is money. Et beaucoup d'entreprises préfèrent confier le mandat à des "agences". Ces chasseurs de têtes ne connaissent pas forcément les caractéristiques des postes qu'ils doivent pourvoir et bien souvent, ils y vont avec des logiciels de reconnaissance de caractères dans les CV. C'est ainsi qu'ils pourront passer à côté de certains CV particulièrement intéressants. C'est aussi la raison pour laquelle LinkedIn est intéressant dans la mesure où vous serez contactés par ces chasseurs de tête que vous pourrez recontacter réciproquement quand vous en aurez besoin.

Grand Merci Cherrybee. Pour ce détail

Nouvelle discussion