jolies maisons canadiennes
Shutterstock.com
Actualisé le mois dernier

Retrouvez, dans cet article, des conseils pratiques pour vous aider à vous installer au Canada et à faire votre choix de logement. 

Pour commencer votre recherche de logement au Canada, il vous faut d’abord déterminer quel type de logement vous convient le plus. Vérifiez également si vous pouvez acheter une maison ou un appartement, ou si la location est plus adaptée à votre profil. En général, vous trouverez des maisons et des appartements à louer et à vendre dans les petites annonces des journaux locaux. Plusieurs sites Internet proposent également des services de location, de vente et de colocation. En voici quelques-uns :

Louer un appartement au Canada

En général, il est plutôt facile de trouver un domicile au Canada : des logements sont disponibles en tout temps dans la plupart des villes canadiennes. Les propriétaires ont le droit de vous demander des preuves d’emploi ou de procéder à une enquête de crédit pour vérifier que vous ne vous êtes pas endetté ; cependant, vous trouverez toujours des propriétaires compréhensifs ou des propriétaires qui ont l’habitude de louer à de nouveaux arrivants. Notez qu’à votre arrivée, vous n’aurez pas d’historique de crédit au Canada. Il vous faudra d’abord ouvrir un compte bancaire et payer quelques factures, comme des factures de téléphone.

Vous n’êtes pas obligé de trouver un logement avant votre départ. Vous pouvez tout à fait louer une chambre d’hôtel ou un logement sur une plateforme de location temporaire – comme AirbnB – et prendre une semaine ou deux pour trouver le logement de vos rêves.

Sur place, vous pourrez vous promener dans les différents quartiers de votre ville et choisir celui qui vous plaît le plus. Lors de vos promenades soyez à l’affût des panneaux « Vacancies » ou « À vendre » et « À louer ». Le coût de la location peut varier selon les différentes régions. Les grandes villes sont généralement plus chères que les villes de petite ou de moyenne taille. Vancouver et Toronto sont réputées pour être les plus chères du Canada. Montréal, Edmonton et Calgary sont un peu moins chères. Québec, Ottawa, Moncton, Sherbrooke, entre autres, sont plus accessibles.

Au Canada, la signature d’un bail n’est pas obligatoire, bien qu’elle soit préférable. Un simple accord verbal suffit pour vous engager auprès d’un propriétaire. Le bail est un engagement juridique écrit entre le propriétaire et vous. Assurez-vous d’avoir bien lu et compris le contrat avant de le signer. Avant d’accepter un logement, vérifiez quels sont les frais qui sont inclus dans le prix du loyer. Vous aurez peut-être à payer, en plus, l’électricité, Internet, l’eau chaude et le chauffage. Assurez-vous aussi de la durée de la location. Généralement, les locations durent un an. On trouve aussi des locations à la semaine et au mois.

Si vous quittez votre logement plus tôt, vous devrez continuer de payer votre loyer jusqu’à la fin de la période de location convenue avec le propriétaire. Néanmoins, votre propriétaire pourrait accepter que vous cédiez votre bail ou que vous sous-louiez le logement à un remplaçant. Par ailleurs, le propriétaire pourrait vous demander de verser un dépôt de sécurité qu’il conservera au cas où vous endommageriez les lieux et qu’il vous rendra à la fin de la location. Le montant est généralement égal à un mois de loyer. Notez que cette procédure est illégale au Québec. Pour connaître les lois en vigueur dans la région où vous avez choisi d’habiter, adressez-vous au gouvernement provincial ou territorial.

Souscrire une assurance pour votre logement n’est pas obligatoire au Canada, bien que cela soit conseillé. Pour en choisir une, vous pouvez vous rapprocher de votre assureur automobile ou de votre banque et faire des recherches sur Internet.

 Bon à savoir :

Soyez très prudent si vous réservez un logement depuis l’étranger et qu’on vous demande de payer un mois d’avance. La plupart des annonces dans lesquelles est imposée cette condition sont des escroqueries.

La colocation au Canada

Si vous avez un petit budget, vivre en colocation vous offrira un bon rapport qualité/prix, surtout si vous habitez dans une grande ville comme Toronto, Vancouver ou Montréal. Cette pratique, qui consiste à partager un appartement avec plusieurs personnes, est très courante au Canada. Vivre en colocation vous permettra de rencontrer rapidement de nouvelles personnes et, la plupart du temps, vous n’aurez pas besoin d’amener vos propres meubles et vos ustensiles de cuisine.

Dans les sites de petites annonces, le prix annoncé pour les chambres en colocation comprend, en général, la chambre, les meubles, les charges et l’accès au reste de la maison, ustensiles de cuisine compris ; mais ce n’est pas toujours le cas. Avant de vous engager, demandez bien au propriétaire ce qui est inclus dans le prix.

En plus de faire des recherches sur les sites classiques de petites annonces, n’hésitez pas à vous inscrire aux groupes Facebook dédiés à votre ville de résidence et aux nouveaux arrivants.

La terminologie à connaître pour louer un logement au Canada

Le tableau suivant présente les abréviations couramment utilisées dans les annonces de logements à louer.

Abréviation

Signification

électro

appareils électroménagers

app.

appartement

disp.

disponible

studio

logement d’une seule pièce, avec cuisine et salle de bains

ch. ou c.c.

chambre à coucher

s-s

sous-sol

cble

télévision par câble

l-v

lave-vaisselle

mblé

logement meublé

rés. e.a.

réservoir à eau chaude

imméd.

libre immédiatement

buand.

buanderie collective

lux.

luxueux

réf. rq

références requises

réno.

rénové

loft

studio de plus grande dimension

s.-loc.

à louer à quelqu’un qui en est déjà locataire

non mblé

non meublé

chauff. & électr.

frais de chauffage et d’électricité compris

lav.séch.

laveuse et sécheuse

1er et dern.

le loyer du premier et du dernier mois est exigé d’avance

n.c n.e

non chauffé, non éclairé

hydro

électricité

Termes anglais

 

Apts

apartments/appartements

t/h

town house/maison de ville

bst

basement/sous-sol

br

bedrooms/chambres à coucher

n/p

no pets/pas d’animaux

n/s

no smoking/non fumeur

refs

references / demande de références

1-5 (6) appls

appliances/appareils ménagers fournis

Inc utils

utilities included / charges comprises

d/w

dryer and washer / sèche-linge et lave-linge inclus

Remarques sur les désignations des logements/appartements :

  • Studio/Loft

comprend une seule pièce avec un coin cuisine et une salle de bains. Au Québec, ce type de logement est couramment appelé un « 1½ » ou un « 2½ » (le mot pièces étant sous-entendu).

  • Appartement d’une chambre à coucher

comprend salon, cuisine et salle de bains, plus une chambre à coucher. Au Québec, ce type de logement est couramment appelé un « 3½ » ou « 2 ½ avec chambre fermée ».

  • Appartement de deux chambres à coucher

comprend salon, cuisine et salle de bains, plus deux chambres à coucher. Au Québec, ce type de logement est couramment appelé un « 4½ ».

Acheter une maison ou un appartement au Canada

Quand vous serez décidé à acheter un logement au Canada, vous devrez bâtir un historique de crédit. Les banques canadiennes se baseront sur cela pour déterminer si elles vous accorderont un prêt bancaire ou pas. Notez qu’il sera difficile d’obtenir un prêt auprès d’une institution bancaire en étant résident temporaire. Pour en savoir plus, veuillez consulter le site web de l’Agence de la consommation en matière financière du Canada.

Pour acheter une maison ou un appartement, il est conseillé de prendre contact avec un agent immobilier. Vous en trouverez dans les pages jaunes de votre annuaire téléphonique ou sur Internet. Acheter une maison peut coûter relativement cher, car vous devez faire face à de nombreux frais : ceux de l’agent immobilier, de l’avocat ou du notaire, de même que d’autres frais liés à la réalisation de travaux.

Il vous faudra, évidemment, tenir compte de l’impôt foncier annuel, de l’assurance habitation, des frais d’enregistrement, des différentes taxes liées à l’achat d’une maison, mais aussi des frais d’entretien, de chauffage, d’électricité, d’eau chaude et d'égouts. L’eau courante est gratuite au Canada.

Au Canada, vous pouvez bénéficier de certaines formes d’aides financières pour l’achat d’une maison. Pour plus de renseignements à ce sujet, vous pouvez consulter le site des services d'immigration du Canada .

À vérifier avant de s’engager

Avant d’acheter ou de louer un logement, vous devez vous assurer que les lieux ne présentent aucun problème d’insécurité. Par exemple, regardez si les fenêtres sont munies d’un dispositif de verrouillage et s’il y a un détecteur de fumée et une sortie de secours en cas d’incendie. Vous devez également vérifier que les appareils fournis par le propriétaire fonctionnent correctement et que les dispositifs d’eau ne sont pas abîmés. Veillez aussi à ce que les lieux ne soient pas infestés d’insectes et de rongeurs indésirables. Les punaises de lit sont un problème endémique dans les grandes villes canadiennes. N’hésitez pas à poser des questions à ce sujet quand vous visitez un logement. Enfin, assurez-vous que les moyens de transport sont facilement accessibles et que vous y serez en sécurité, surtout la nuit.

 Liens utiles :

Expat.com - Immobilier au Canada
National Post
Canoe
Star Classifieds
GSC Rentals
View It
Recherche Colocation
Gouvernement du Canada - les activités bancaires 
Agence du revenu du Canada 
Société canadienne d’hypothèques et de logement - Logements pour les nouveaux arrivants 
Répertoire des courtiers et agents immobiliers du Canada

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.