Bonjour, projet d'expatriation "retraité" au Portugal.

J'ai 61 ans, je suis célibataire, et relativement lusophone (pour avoir vécu au Brésil et y retourner chaque année).
J'avais un projet d'expatriation au Brésil qui tombe à l'eau, parce que je n'aurais pas la possibilité de transférer ma Sécu là-bas et que payer toujours la CSG sur mes revenus plus une assurance privée (chère) au Brésil était au final illusoire (bien que mes revenus fussent relativement confortables: 2600 euros net). De ce fait je me tourne vers l'autre grand pays lusophone.

Dans l'hypothèse où je me poserais au Portugal - espace Schengen, zone euro - je suppose que mon droit à séjour est automatique dès lors que je le demande. Les formalités sont-elles concrètement ardues? (je sais que parfois il y a un monde entre ce qui semble simple en théorie et la réalité, devant les administrations)

Je pense me "poser" à Coïmbra que j'aime bien et d'où je peux rayonner comme je veux (ça doit être moins cher que Lisbonne ou Porto et je suis un urbain qui en outre ne veut pas assumer le coût d'une voiture). Qui a une idée des prix d'un loyer, pour un appartement genre F2 ou grand studio, pas spécialement grand confort sans être trop spartiate?

Je crois avoir compris que pour les impôts nationaux on paye soit au Portugal, soit en France puisqu'il y a une convention. Vrai ou faux?

Qu'en est-il de la possibilité de bénéficier de sa couverture santé, Sécu plus éventuellement mutuelle? Est-il vrai que le réseau de santé portugais n'est pas trop au top et si oui, quels sont les problèmes?

Pour le reste... les expats au Portugal rencontrent-ils des problèmes spécifiques et si oui, lesquels?

Cordialement

Bonjour , pour votre installation au Portugal, comme citoyen de l'UE vous pouvez sans problème vous installer au Portugal ( faites vous radier à votre mairie ) et avec un document remis par celle-çi vous pourrez vous faire domicilier en passant par le SEF ( disponible dans chaque Loja de Citadao de votre future résidence), il vous sera demandé preuve de vos revenus. Vos impôts seront payés au Portugal, sauf si vous êtes pensionné du secteur public français, et les impôts concernants d'un immeuble seront payés daans le pays où il est situé.Le service de santé au Portugal est dans l'ensemble de pauvre qualité. Cordialement

Merci d'avoir répondu,

Cordialement

[Modéré]

En effet, on assiste a un êxode de professionel de santé, médecin et autres :

http://p3.publico.pt/actualidade/econom … ra-emigrar

http://vimeo.com/51747464

Il faut dire, que la France selon L´OMS est un des meilleur systeme de santé au moande, alors dificil faire mieux et certainment vous aller voire des diferences enormes.

à plus

benj77 ,

prener garde que les couvertures assuré par le Systeme Nacional de Santé au Portugal, n´inclus pas par example les soint dentaires [ seulement disponible avec les cabinet privées ].

En plus, on a pas mal de changement vis-a-vis des coûts, consultations , visite médical, remboursement des médicament etc.
Je vous invite à recueillir plus d´info à ce sujet pour éviter les mauvaise surprises, car vus la crise, elles existent !

Jetez un coup sur les serviçes Internet haut débit :
www.clix.pt/
et aussi les marchér moins chérs :
http://www.deco.proteste.pt/familia-vid … ais-barato - clasé par région.

à propos de logement, jetter un coup sur
http://www.era.pt/
http://www.remax.pt/ ( voire aussi "Casas de Leilão", maison impayés mise en vente par les banques )

Un petit aperçu de la crise du Portugal en vídeo - http://www.rtp.pt/play/p639/e36319/2010 … u-a-fatura

Pas mal de poisson ici.
à plus

J´espere aussi, que coté sécurité, les membre dr fórum partage de l´avis que le Pays est plus calme que le Brésil, ou Angola [ l´autre grand pays lusofone ).

Un classement à voire :
http://www.valor.com.br/carreira/270702 … s-americas

Je connais très bien les problèmes liés à l'insécurité brésilienne! Et effectivement le Portugal où j'ai aussi voyagé semble être un havre de paix (même si on y déplore parfois crimes et délits comme partout), y compris quand on compare avec certaines régions françaises.
J'avoue que je suis de plus en plus découragé, pour le Portugal, par la lourdeur des formalités.
En outre j'ai réalisé la barrière de la langue: non quand on parle "brésilien", on ne parle pas portugais^^ (pour lire, ça va)

Je m'oriente pour le moment vers la construction d'un studio adjacent à la demeure de ma famille d'adoption, à 2 h de bus de Belém (Brésil), qui me permettra d'y vivre 3 ou 4 mois par an, plus deux mois de voyage dans le Brésil. Le coût de la construction est ridicule puisqu'il sera réalisé en interne avec des matériaux économiques (briques et tuiles, un peu de ciment et de bois, meubles bricolés) et ainsi je dépenserai très peu tout en aidant mes hôtes.
Semi expatriation qui me permettra de rester résident français pour la couverture sociale, de retrouver du pouvoir d'achat finançant les voyages que je veux toujours faire... y compris au Portugal.

Parce que pour quelqu'un qui n'a que des revenus et pas de patrimoine, les incertitudes liées à la zone euro sont telles qu'on ne peut pas se projeter à dix ou vingt ans plus tard: si elle explose, que seront nos revenus?

Um puxadinho :) solutions toujours intéressante e une légereté administrative considérable.

Dans le passer j´ai regarder la possibilité de produire des eco briques [ example : http://produto.mercadolivre.com.br/MLB- … -10x20-_JM ] pour utilisations propre et aussi revendre au Paraguay.

Au Portugal même avec l´appui du FMI, on n´est pas encore au niveaux des problemes qui se passe en Espanhe.
Encore aujhourdui un suicide de plus - http://www.abc.es/20121109/local-pais-v … 91707.html - dans un pays pas encore aidé par le IMF.


en effet, l´europe fais peur.

Bonsoir, pour information, le pays le plus pauvre d'europe, va appliquer un budget fiscal comparable avec les pays du Nord de l'Europe avec des mesures fiscales comparables aussi avec les pays les plus riches de l'UE. Conclusion , attendez vous à une diminution drastique de votre pouvoir d'achat dans ce pays, sans parler que ces mesures fiscales  seront appliquées aux résidents étrangers, pensionnés locataire ou propriétaires.Si vous pensiez que le Portugal est un pays de paix sociale et d'acceuil sympathique, cela va changer dans très peu de temps. A bon entendeur. Cordialement

Oui, je me suis attentivement documenté récemment, et la situation est affreuse au Portugal où on estime que 10% de la population va émigrer en 5 ans, et que ce seront essentiellement les jeunes qualifiés qui partiront.
Dans ces conditions, mon pronostic est que des retraités qui viendraient profiter de la chute des prix de l'immobilier et du reste (salaires, produits moins vendus donc bradés) quand la jeunesse aura dû s'exiler ne seront pas les bienvenus, euphémisme. En plus il y aurait quelque chose de malsain à profiter de la détresse d'un peuple dont tout donne à penser que comme partout où sévit l'exclusion, et la grande pauvreté, il sera secoué par des minorités xénophobes.
Bref le Portugal n'est sans doute plus une destination appréciable pour quelqu'un qui a envie d'une existence sociale tournée vers les autres.

Et salut,

je ne cherche pas à vous faire changer d´avis.
Les état d´ames ne sont tous pas les mêmes.
à voire comment en Greçe le business est encore [ et surtout ] Rois.
youtube.com/watch?v=Bdb5qAx_xgs

bonjour benj77 vous etes au portugal

denizem :

bonjour benj77 vous etes au portugal

Non, j'ai étudié sérieusement la question et y ai renoncé pour les raisons que j'ai exposées, dont le système de santé publique calamiteux, et le privé hors de mes moyens.

*** APPEL A TEMOINS *** RADIO EUROPE 1

*** URGENT ***

Bonjour

Je travaille pour la radio EUROPE 1, pour les émissions d'info du matin.

Pour un sujet sur les nouveaux avantages fiscaux accordés aux retraités français qui s'installent au Portugal, nous recherchons des témoignages.

Nous recherchons des retraités français qui envisagent, ou qui préparent leur départ pour le Portugal, ou qui y sont partis récemment.

Vous pouvez revenir vers moi par téléphone 06.77.92.15.69 ou en répondant à ce message.

C'est très urgent!!

Merci beaucoup pour votre aide !

Bonjour, pourquoi faire un reportage sur un sujet qui comme décrit, dans ce fórum est loin d'être résolu , puisque comme je l'ai indique, il s'agirait d'une clarification d'une loi datant de 2009 votée par le parti socialiste alors au pouvoir et qui n'A JAMAIS ETE APPLIQUEE, par l'administration fiscale. Lors de l'annonce de cette clarification en 2012, les médias portugais nous ont montrés des maisons À L'abandon, suite au désespoir des étrangers ayant crû dans cette loi, ont vite déchanté et sont retourné dans leur pays d'origine. Si vous faites ce reportage, vous n'apporterez rien d'autres que des suppositions et peut être des faux espoirs. Je vous conseille d'attendre, que vraiment en 2014 il y ai des vrais exemples de" residentes non habituels" qui en auront bénéficier. D'ailleurs les meilleures agences immobilières portugaise n'osent pas avancer cet argumente de vente, pourquoi ???. Si vous voulez , je suis à votre disposition pour vous l'expliquer, je vis moi-même au Portugal et suis bien au fait de la législation ,je suis banquier pensionné de nationalité belge et vis au Portugal.
Cordialement

radio europe,

entre "piege à pijeon" et "reélle benefíce fiscal", informer quand l´emission ira étre difusé SVP.

merci

paulopereirra :

radio europe,

entre "piege à pijeon" et "reélle benefíce fiscal", informer quand l´emission ira étre difusé SVP.

merci

Mort de rire! :cool:

JP, j'ai suivi avec beaucoup d'attention les échanges sur la situation économique et fiscale du Portugal. je dois dire que tout cela à un peu refroidi mes velléités d'expatriation. Je comprends tous les arguments qui nous font comprendre que ce beau pays est en difficulté économique et sociale. J'en suis profondément attristé pour nos amis portugais . TOUTE L'EUROPE EST EN DIFFICULTÉ !! Y compris les deux pays moteur de cette Europe : L'Allemagne et la France. quoi que certains en disent. Je pense que la venue en masse (pour des hypothétiques exonérations fiscales) de retraités européens, dans un pays en grandes difficultés, sera, à moyen terme, productif d"encore plus de difficultés pour les nationaux 'renchérissement du cout de la vie notamment. Je pense que nous devons dépasser nos intérêts particuliers pour réfléchir à l'intérêt du plus grand nombre et être attentif aux difficultés des plus faibles.
cordialement

TOUTE L'EUROPE EST EN DIFFICULTÉ !! Y compris les deux pays moteur de cette Europe : L'Allemagne et la France. quoi que certains en disent.


Il n'est pas question  de dissuader qui que ce soit d'aller passer sa retraite au Portugal, que ce soit bien clair.
Mais que ce soit pour de bonnes raisons: trouver un cadre de vie qui plaise davantage.


Sans nier le moins du monde les difficultés rencontrées par la France et l'Allemagne, on  signalera quand même que ce sont ces deux pays qui, avec les Pays-bas, sont les principaux bailleurs de fonds de ceux qui ne sont pas en difficulté, mais en faillite: Grèce, Portugal, Irlande, Espagne à qui il a fallu apporter des garanties et des fonds pour des centaines de milliards d'euros.
Ce que nous appelons nous serrer la ceinture, en France, c'est "ne pas dépenser plus qu'avant". Au Portugal, on a coupé des budgets essentiels de 25% tout en augmentant massivement les impôts et le pays est sous "occupation" économique, ne pouvant rien décider sans accord de la Troïka: FMI, BCE, Commission.

Une partie de notre jeunesse émigre, parce qu'elle veut le faire.

Une énorme partie de la jeunesse portugaise émigre parce qu'elle n'a pas le choix et ce qui est dramatique, c'est que ce sont les plus qualifiés.
Dans ces conditions, on voit mal comment ce pays se relèvera si ceux qui peuvent le reconstruire l'ont quitté. Ce n'est pas insulter les retraités expatriés au Portugal que de dire que s'ils apporteront effectivement une partie de leur pension dépensée sur place, ils ne feront pas "tourner le pays par leurs investissements productifs".

C'est dans ce contexte qu'il faut voir le manque de sérieux, voire la malhonnêteté des marchands de rêve qui promettent à des gogos qu'ils ne paieront plus d'impôts du tout, ni ici ni ailleurs.

Si la double imposition (pays d'origine, pays d'accueil) est remise en question sans que ce soit acté clairement**, il faudra toujours en payer ici ou (et peut-être ici et là): on voit mal les Européens qui ont tous, comme vous le dites, du mal à boucler leurs budgets nationaux (plus le budget européen) laisser le Portugal, où ils ont englouti des milliards pour le sauver, se transformer en un improbable nouveau Monaco, dans lequel des nantis seraient dispensés de participer à l'effort collectif soit dans leur pays soit au Portugal

**
J'ai essayé de lire les précisions apportées par Jean Pierre Honda sur les nouvelles propositions fiscales et je n'ai strictement rien compris.

Ce n'est pas de sa faute: le fisc portugais s'exprime toujours ainsi, ce qui fait qu'une poule n'y retrouverait pas ses poussins, que tout est sujet à interprétation divergente et qu'au final, l'administration fait ce qu'elle veut

**

exprimé d'une manière sensiblement différente nous partageons le même point de vue, Il faut se rappeler, néanmoins, qui est responsable, en grande partie de la banqueroute de l'Irlande, de del'Espagne, du Portugal, de la Grece, de Chypre ect... ? Se sont les banques Francaises et Allemandes. Les peuples ne font que subirent. Je ne suis pas un anti-capitaliste mais il faut bien admettre que la finance internationnale est "RESPONSABLE" de la situation présente !!! Alors que faire??? Je ne suis pas un économiste distingué simplement un simple citoyen du monde Qui pense la solution unique à notre problème commun est la solidarité entre les peuples et les hommes de bonne volonté est-ce utopique ?

Bien d'accord avec vous mais je préfère éviter de politiser le débat. Sur ce genre de forum dont en plus ce n'est pas la vocation, ça s'envenime très vite....
Je décris une situation objective: le Portugal est en faillite, les annonces faites sont très ambiguës et des gens les parent de toutes les vertus pour appâter le gogo.

La raison de cet état de faillite, le pourquoi du comment de ces manœuvres qui feront plonger des foyers pour des raisons fiscales après en avoir fait plonger des millions via la crise immobilière ibérique (ça encore: un fait objectif), je laisse à chacun le soin de tirer les conclusions qu'il veut!

Bonjour,
Tout à fait d'accord avec ce qui précède. IL faut avoir le courage de dire clairement la vérité. Les différents gouvernements français qui se sont succèdés, ainsi que ceux des autres pays européens, ont toujours été inféodés aux grands argentiers.La caste politique qui nous gouverne, droite ou gauche, n'aspire qu'à une seule chose, conserver ses privilèges et surtout s'entredéchirer pour conserver le pouvoir.
Le reste ils s'en foutent, et n'est que gesticulation et langue de bois pour les gogos qui les regardent.
     Ceci dit, je paierai volontiers mes impôts au Portugal si je m'y installe, car il est absolument normal de participer à la vie du pays qui nous accueille, même si et surtout s'il est en grande difficulté.

louis

Oui c'est vrai ce n'est ni le lieu ni l'endroit pour ce genre de débat. Merci, en tous les cas à ceux qui connaisse bien le sujet du PORTUGAL pour les infos qu'ils nous délivrent. Amicalement DS

Bonjour à tous.

Comme cela a été déjà précisé au cours de la discussion, Expat.com n'est pas le Forum pour ce genre de débat. Il y a d'autres Forums qui sont dédiés à cela.

Merci de bien vouloir revenir sur le sujet initial.

Cordialement.

Karen
Équipe Expat.com.

je vais vous donner mon avis , a prendre ou a jeter , c'est a peu prés ma situation , voila mon mari retraite français paye ses impôts en France , moi je travaille au Portugal je paye mes impôts au Portugal , mon mari a garde sa secu en france et beneficie de la secu au Portugal , donc il a une résidence en France et une autre au Portugal , ma résidence a moi c'est juste le Portugal ,et ça me vas très bien comme cela , on est  gagnant c'est sur ,et croyez moi j'ai consulte avocat , expert comptable ,  finances , le trésor publique en France et je suis arrive a une conclusion n'existe pas de loi exacte pour être en règle , chacun ,  je dis bien chacun m'a donne sa version , mais moi je vais vous donner un conseil surtout ne faites jamais la première déclaration de votre retraite française  au Portugal (  la vous êtes mort ) continuez a la déclarer en France et croyez-moi vous etes gagnant , le Portugal c'est peut-être bien , mais c'est loin d’être un paradis fiscal , vous dépensés 50 euros et allez consulter un avocat et vous verrez .

mais moi je vais vous donner un conseil surtout ne faites jamais la première déclaration de votre retraite française  au Portugal (  la vous êtes mort ) continuez a la déclarer en France

Malheureusement, si vous êtes retraités du secteur prive et que vous avez votre domicile effectif et donc fiscal au Portugal, nous ne POURREZ plus déclarer votre revenu de pension en France, Belgique, etc ....Vous devrez les déclarer au Portugal et croyez moi je ne suis pas mort quand on compare les taux d'impositions en Belgique ( en France je ne sais).

pas d'accord avec vous JEANPIERREhonda1 , mais je veux pas n'ont plus trop débattre sur le sujet , se un jour un auras la chance de se rencontrer , on peux en discuter

Comme je l'ai dis , je suis un citoyen belge pensionné du prive et qui vit au Portugal, je n'ai pas laissé d'adresse en Belgique et j'ai mis mon domcile fiscal au Portugal et je declare au Portugal, parce que:
1º c'est plus avantageux par rapport à la Belgique et comme je suis mariée avec une portugaise, ler quotient familial intervient
2ºje connais três bien la "notion de  résidence fiscale" et sa pratique,
Mais comme vous ne voulez plus en discuter avec moi, au moins ne donnez pas de" bons conseils aux autres membres" comme ne pas déclarer sa pension au Portugal mais continuer à la déclarer en France.
Simplement , je vous signale qu'avec les nouvelles dispositions sur l'échange d'information fiscale, certaine pratique pourrait devenir três dangereuse. Cordialement de la part d'un cadre banquier pensionné qui a vécu toute sa carrière avec la fiscalité.Fin de ma part de quelconque polemique.

Les accords intra Europe se multiplient pour les échanges de données, et il sera de plus en plus difficile "d'oublier" de se déclarer où il faut le faire. Même la Suisse, hors UE, coopère.

Pour les comparaisons d'IR, les Français aux revenus "normaux" seront très surpris d'apprendre qu'ils sont parmi les moins taxés, au titre de cet impôt (d'ailleurs un ménage sur deux en est totalement exempté et par le biais de la prime pour l'emploi, beaucoup bénéficient même d'un impôt négatif)
Un célibataire qui perçoit 2800 euros de revenus imposables par mois (donc pas trop à plaindre si pas richissime) est dans la tranche à 31% sur la partie la plus élevée de son revenu, mais son imposition globale est de 10%

L'IR portugais est plus élevé et va encore grimper, mais je crois qu'il n'atteint pas l'IR belge

C’est sur d'autres recettes que la fiscalité française est très lourde.

Effectivement les taux d'imposition en Belgique sur PP reste três élevé,ilsuffit d'ailleurs de faire une simulation "taxcal" ou avant de soumettre sa déclaration, calculer son impôt avec une marge d'erreur minime. Je signalerai quand même que tout échanges d'idées sur la fiscalité, mérite UNE CERTAINE PRUDENCE, de la part de ceux qui affirme avoir découvert le Graal.

Nous discutons de ces sujets sur un Forum ouvert à TOUS, et pour ma part,je constate  que certains membres redigent des messages qui sont au minimum TRES IMPRUDENT dans leur rédaction en sachant que n'importe administration peut avoir accés à ces forums  avec des conséquences pour leur auteur qui pourraient être três désagréables.

Pour ma part , le dicton qui affirme qu'il existe deux certitudes dans l'existence , c'est la MORT,et payer les IMPOTS restent bien d'actualité.

En gros, pour les revenus "normaux" en France on vous taxe peu quand vous les gagnez, mais on vous taxe beaucoup (au dessus d'une certaine somme) quand vous les transmettez (sur les héritages) ou quand vous avez atteint un certain capital (ISF)

En Belgique on vous taxe énormément quand vous les gagnez, mais on vous fiche à peu près la paix quand vous transmettez ce que vous avez.

D'où ces Belges jeunes qui cherchent une domiciliation française tant qu'ils travaillent.
D'où ces Français aisés qui cherchent une domiciliation belge pour échapper à l'ISF et aux impôts sur les successions.
On parle beaucoup des seconds, mais les premiers sont plus nombreux.

Nos amis portugais, vu la situation calamiteuse de leur pays, évoluent vers un système qui, pour eux, cumulera les deux inconvénients. D'où un exil massif des gens qualifiés qui sont susceptibles de gagner de l'argent et d'en accumuler. 


Pour ma part , le dicton qui affirme qu'il existe deux certitudes dans l'existence , c'est la MORT,et payer les IMPOTS restent bien d'actualité.

:lol:

J'adore. !!!  :cool:

En plus, si on est en droit de râler sur un montant parfois élevé ou une mauvaise utilisation des sommes perçues, on doit reconnaître qu'aucune société civilisée ne fonctionnerait sans ces impôts.
Les rares pays qui n'en prélèvent pas (et encore... souvent ils le font par le biais de taxes indirectes) ne sont que des états voyous qui pratiquent le blanchiment d'argent sale en prenant leur part.

:one sur l'imprudence qu'il y a à étaler des comportements qu'on ne juge pas (il n'y a pas de tribunal ici) mais qui sont... en dehors des clous, on va dire.

Il est très facile de repérer une IP, de remonter à son propriétaire, et d'examiner sa situation fiscale si la personne en question a exhibé une situation... atypique (le contrôleur, sûr de trouver, va passer un peu de temps sur ce cas)

Quant à conseiller à d'autres de se mettre hors la légalité, c'est une lourde responsabilité, d'autant plus que les conseilleurs ne sont pas les payeurs.

La fraude et l'évasion fiscales existent et existeront toujours, évidemment. Mais pour les pratiquer de nos jours sans risque excessif, il faut avoir accès à des mécanismes très structurés, hors de la portée du commun des mortels. Et qui ne s'affichent certainement pas sur des forums publics.


**

bonjour a tous,
lorsque je me suis inscrit sur expatblog je demandais : que représente le cout de la vie au portugal a savoir les prix du panier moyen,d'un café,des légumes,de la viande etc....mais à aucun moment je ne vois ce type de réponses aux demandes des autres membres qui ont posés les mèmes questions.alors ...si quelqu'un veut bien le faire au lieu de "blablater" sur les tracasseries administratives qui sont ce qu'elles sont et que l'on est obligé de subir.
un grand merci a ceux qui voudront bien m'éclairer sur ce sujet.
remi

Bon alors le panier moyen te coûtera à peu près (je viens de regarder) de 65 à 75% de ce qu'il te coûtera en France étant entendu qu'il y a au Portugal comme en France de grandes disparités.

Lisbonne est plus chère, et à mon avis vu la ruée massive des Européens, l'Algarve ne va pas tarder à le devenir (loi de l'offre et de la demande) comme ça a grimpé sur la Côte d'azur.

Le personnel (si tu veux une femme de ménage par exemple) te coûtera aussi moins cher: le salaire minimum est à 565 euros par mois, mais on n'est pas obligé de payer au minimum. Pas toutes ces exemptions de charges sur ce salaire minimum, comme en France)
Si tu es imposé localement, ton IR sera plus élevé qu'en France.
Mais - désolé d'y revenir - le recours à des fiscalistes, etc. se paye quand chez nous il n'a pas lieu d'être. 
A compter des frais de chauffage moins élevé (paramètre annuel intéressant)
Réseau de transports en commun locaux souvent un peu cahoteux donc selon où tu vas, il te faudra peut être une voiture par personne.
Soins secteur privé coûteux. Secteur public... pas terrible.

Espérant t'avoir informé...

@ remi,

regarder sur les site de la grande distribution, genre www.e-leclerc.pt e Carrefour [ celui çi n´est plus present au Portugal ).

le leader  : continente.pt promo toutes les semaines : http://folhetos.continente.pt/online/2013/09/Genrica15/
autre acteur : www.jumbo.pt
lidl est present au Portugal depuis 18 ans :
http://www.lidl.pt/cps/rde/xchg/lidl_pt … /19059.htm
autre : pingodoce.pt

meme ne parlants par le portugais, suiver les fotos pour savoir le cout des viandes ( carnes ) et legumes ( legumes e frescos ). Le prix du poisson sera plus aléchant face ao reste.
pour des produits electromenager, maison et autres, un comparateur de prix tipe www.achetezfacile.com peut vous donner les écarts de prix : kuantokusta.pt

et finalment, les achat groupés sont aussi trés en vogue, www.groupon.pt est sur le marché Portugais, et ce site http://forretas.com/ regroupe tous les offres colective.

faut aussi savoir que les prix sont diférents sur tout le territoire, pas une enorme diference.
pour conclure, Lisbonne n´est pas le premier endroits choisi par les Portugais pour y vivre !
http://www.jornaldenegocios.pt/economia … viver.html

à plus

bonjour paulo,
merci d'avoir répondu a mon message,je vais pouvoir enfin me faire une idée et savoir si il y a une différence importante par rapport au cout de la vie en France et si une expatriation est judicieuse et envisageable. merci aussi a ceux qui alimenteront cette discussion a l'avenir.
remi

J ai également 61 ans et je vais très souvent au Portugal pour 500€ on trouve des appartements de 2 chambres a coimbra. Et grand luxe exonération d impôts pendant 20 ans on mange moitié moins cher pas de chauffage un sel point noir les hôpitaux publics horribles et prive hors de prix

Exoneration d'impôts pendant 20 ans ?????? que voulez vous dire?

jeanpierrehonda1 :

Exoneration d'impôts pendant 20 ans ?????? que voulez vous dire?

bonsoir Jean Pierre

je pense que son doigt a fourché sur le 2 au lieu du  1

Exact c est 10 ans d exonération d impôts sur le revenu pour les nouveaux arrivants

Nouvelle discussion