Visas pour la Belgique

Visas pour la Belgique
shutterstock.com
Actualisé 2022-04-01 12:22

Pour fouler le sol belge, il est très probable que vous ayez besoin d'un visa, même si c'est pour un bref séjour. Cela signifie aussi que si vous voulez faire de La Belgique votre nouveau pays de résidence, vous aurez certainement besoin d'un visa pour y entrer et séjourner légalement. Il peut être parfois déroutant d'essayer de parcourir les différents types de visas disponibles pour la Belgique. Dans cet article, nous allons vous indiquer lesquels et comment les obtenir.

Les différents types de visas pour vivre ou séjourner en Belgique

La Belgique accueille volontiers les citoyens de toutes nationalités pour :

  • Un court séjour
  • Un long séjour
  • Une résidence permanente
  • Des études
  • Les transits aéroportuaires
  • Des cas particuliers : regroupement familial ou transit aéroportuaire

Il y a différentes raisons d'aller en Belgique pour un court séjour :

  • Visite à des amis ou à la famille
  • Tourisme
  • Voyage d'affaires
  • Études ou formation courte
  • Participation à un événement culturel, sportif, scientifique, universitaire ou religieux
  • Transit aéroportuaire

Voici les différentes catégories de voyageurs qui pourraient vouloir se rendre en Belgique :

  • Ressortissants des États membres de l'Union européenne dont les pays ont signé les accords de Schengen
  • Ressortissants des États membres de l'Union européenne dont les pays n'ont pas signé les accords de Schengen
  • Citoyens étrangers vivant dans l'un des États membres de l'Union européenne qui ont signé les accords de Schengen
  • Citoyens étrangers vivant dans l'un des États membres de l'Union européenne qui n'ont pas signé les accords de Schengen
  • Citoyens de pays dits tiers, non affiliés à l'Union européenne

Pour les courts séjours

Les citoyens des États membres de l'UE n'ont pas besoin de visa pour séjourner moins de 90 jours en Belgique, quelle que soit la raison de leur séjour. Ils ont, cependant, besoin des papiers suivants :

  • Une carte nationale d'identité, ou,
  • Un passeport valide, ou,
  • Une pièce d'identité périmée (s'il n'a aucune des pièces ci-dessus)
  • Un titre de séjour délivré dans un autre État membre (s'il n'a aucun des éléments ci-dessus)

Toutefois, les ressortissants de l'Union européenne qui séjournent dans un établissement privé doivent signaler leur présence à l'administration communale du lieu de séjour dans les 10 jours suivant leur arrivée. Ils recevront alors une déclaration de présence.

Sachez entre autres que :

  • Les voyageurs mineurs ont besoin d'une autorisation parentale, annotée du pays d'où ils viennent.
  • Les citoyens de pays tiers (hors Union européenne) ne peuvent pas séjourner plus de 90 jours sur une période de 180 jours en Belgique.

Vous trouverez ci-dessous des exemples de visas de court séjour que vous devrez peut-être demander, en fonction de la raison de votre entrée dans le pays.

Visa de transit aéroportuaire

Beaucoup de gens pensent, à tort, ne nécessiter d'aucun visa lors d'une escale en aéroport, du fait qu'ils ne font que passer sans quitter l'aéroport. Eh bien, vous serez surpris d'apprendre que vous devrez effectivement être en possession d'un visa de transit aéroportuaire dans certains pays, dont la Belgique.

La bonne nouvelle est que la plupart des voyageurs en sont dispensés. Toutefois, si vous venez de l'un des pays suivants, vous devrez en faire la demande au moins 15 jours avant votre voyage :
Afghanistan, Bangladesh, République démocratique du Congo, République dominicaine, Érythrée, Éthiopie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Iran, Irak, Népal, Nigeria, Pakistan, Somalie, Soudan du Sud, Sri Lanka, Soudan et Syrie.
La seule exception est si vous êtes un membre de la famille d'un citoyen de l'UE ou de l'AELE, car sa liberté de mouvement s'étendra à vous.

Pour demander un visa de transit aéroportuaire, rendez-vous à l'ambassade ou au consulat belge de votre pays. Ceci n'est applicable que si un aéroport belge est votre premier ou unique aéroport de transit. Avec l'application, vous devrez soumettre et présenter les documents suivants :

  • Passeport ou pièce d'identité
  • 2 photos d'identité récentes
  • Preuve de votre vol (comme un itinéraire)
  • Preuve de police d'assurance voyage

Le visa touristique

Vous prévoyez de visiter La Belgique ? Vous aurez besoin d'un visa touristique, même si vous n'êtes en visite que pour une journée. L'exception est si vous venez de l'un de ces 61 pays :
Albanie, Andorre, Antigua-et-Barbuda, Argentine, Australie, Bahamas, Barbade, Bosnie-Herzégovine, Brésil, Brunei Darussalam, Canada, Chili, Colombie, Costa Rica, Dominique, El Salvador, États fédérés de Micronésie, Géorgie, Grenade, Guatemala, Honduras, Hong Kong, Israël, Japon, Kiribati, Macao, Macédoine, Malaisie, Îles Marshall, Île Maurice, Mexique, Moldavie, Monténégro, Nouvelle-Zélande, Nicaragua, Palaos, Panama , Paraguay, Pérou, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les Grenadines, Samoa, Serbie, Seychelles, Singapour, Îles Salomon, Corée du Sud, Taïwan, Timor Leste, Tonga, Trinité-et-Tobago, Tuvalu, Ukraine, Émirats arabes unis Émirats, États-Unis, Uruguay, Vanuatu, Venezuela.

Comme pour le visa de transit aéroportuaire, vous devrez en faire la demande auprès de votre ambassade belge locale au moins 15 jours avant votre voyage. Vous aurez besoin de tous les documents comme mentionnés pour le visa de transit, ainsi qu'une preuve :

  • De couverture par une assurance maladie
  • D'hébergement sur le sol belge
  • De provision de suffisamment de fonds pour votre séjour

Ce visa est également connu sous le nom de visa Schengen qui vous rend libre de visiter d'autres pays Schengen sans demander un autre visa.

Le visa de visiteur

Vous pourriez penser que le visa visiteur est synonyme de visa touristique. Ce sont en fait, deux choses différentes ! Ils sont extrêmement similaires en ce sens que vous devez en faire la demande de la même manière et pour la même raison : un court séjour sur le sol belge.

Cependant, le visa visiteur est spécifiquement destiné à ceux qui rendent visite à la famille et à des amis en Belgique. Cela signifie que vous aurez essentiellement besoin d'une lettre d'invitation, ainsi que d'une preuve que vous êtes apparenté si vous rendez visite à un membre de votre famille.

D'autres visas court séjour

Il existe plusieurs autres visas de courte durée qui pourraient être requis pour vous rendre en Belgique.

Le premier est le visa d'affaires. Celui-ci est destiné aux voyages d'affaires d'une durée maximale de 90 jours en Belgique. Bien entendu, si vous êtes un citoyen de l'UE, vous n'aurez pas besoin de demander ce visa. Sinon, si vous n'êtes pas citoyen de l'UE, vous devrez suivre à peu près les même procédures que pour le visa touristique. Cependant, une différence notable est que vous aurez besoin, soit d'une lettre d'explication de votre employeur, soit d'une lettre d'invitation d'une organisation belge.

Il y a aussi le visa de visite officiel. Ceci est également très similaire au visa touristique en termes de procédures et d'exigences. Et comme pour le visa d'affaires, vous aurez besoin d'une lettre d'invitation pour toute réunion officielle, négociation, programme d'échange ou événement intergouvernemental, auquel vous devez participer.

En cas de besoin d'un traitement médical en Belgique, vous pourrez demander un visa médical. Ceci est applicable si votre séjour sera inférieur à 90 jours. Sinon, si c'est plus long, vous aurez besoin d'un visa longue durée. Vous devrez faire la preuve que vous avez précisément besoin d'un traitement médical en Belgique, démontrer que vous avez une assurance maladie valide et que vous avez de quoi faire le paiement anticipé du traitement que vous recevrez.

Bien qu'il existe déjà un visa étudiant, celui-ci est destiné à des programmes plus longs. Si vous devez vous rendre en Belgique jusqu'à 90 jours à des fins éducatives, vous devrez faire une demande pour un visa d'études de courte durée.

Visas de longue durée

Visa longue durée (non permanent)

Pour un séjour en Belgique dépassant 90 jours, les citoyens de l'UE devront se présenter à leur commune de résidence et demander une attestation d'enregistrement (appelée annexe 19, valable trois mois).

Une fois cela fait, les ressortissants de l'UE reçoivent un numéro national et sont enregistrés. Le contrôle de résidence suivra, puis ils devront s'inscrire au registre des étrangers. Pendant les trois mois de validité de l'attestation d'inscription, les demandeurs de long séjour seront invités à réunir un certain nombre de documents.

Ils recevront une attestation d'immatriculation (appelée Annexe 8) une fois toutes les conditions remplies.

Quant aux citoyens qui ne viennent pas d'un état membre de l'Union européenne, ils devront demander leur visa au consulat ou à l'ambassade Belge de leur pays d'origine.

Ils devront fournir :

  • Un document de voyage en cours de validité (par exemple, un passeport national) valable au moins 12 mois après la date d'arrivée, avec un espace pour le visa à joindre
  • Deux formulaires de visa dûment remplis et 2 photographies d'identité en couleur
  • Un extrait de casier judiciaire, délivré au plus tard 6 mois avant. Le certificat doit faire référence à l'année précédente et être traduit par un traducteur assermenté
  • Un certificat médical, délivré par un praticien agréé par l'ambassade ou le consulat de Belgique
  • Des documents supplémentaires peuvent être exigés, selon le statut du ressortissant de pays tiers (salarié, travailleur indépendant, stagiaire)

Une fois qu'ils auront obtenu leur visa, et ce dans les 8 jours suivant leur date d'arrivée, les ressortissants de pays hors UE devront s'inscrire au registre des étrangers auprès du Service de la population ou du Bureau des étrangers de leur lieu de résidence en Belgique. Le Bureau des étrangers apposera éventuellement un permis de séjour temporaire sur leur passeport.

Une fois qu'ils auront fait tout cela, un nouveau dossier devra être soumis. Cette demande devra comprendre :

  • Un passeport valide présentant un permis de séjour temporaire
  • Une autorisation de travail ou une carte professionnelle (une dispense de travail ou une autorisation de stage pour les stagiaires)
  • Quelques photos d'identité
  • L'acquittement une petite taxe (variable d'une commune à l'autre)

Ces documents sont nécessaires pour l'obtention d'un certificat d'inscription au registre des étrangers. Une fois le séjour du citoyen contrôlé, et si le titre de séjour temporaire n'est assorti d'aucune restriction, l'attestation d'enregistrement sera alors valable un an.

Ce certificat d'enregistrement permettra aux personnes de voyager librement dans l'espace Schengen.

Le visa étudiant

Si vous souhaitez étudier en Belgique en tant qu'étudiant non-UE, vous devrez faire la demande pour un visa étudiant. Vous devrez justifier des suivants :

  • Les études comme activité principale pendant votre séjour en Belgique
  • L'enregistrement dans une université reconnue
  • La provision d'une somme d'argent suffisante pour le séjour (environ 650 € par mois)
  • La couverture par une assurance maladie
  • Un casier judiciaire vierge

Le visa de travail temporaire

Si vous êtes un employé temporaire, comme une fille au pair, vous devrez faire la demande pour un visa de travail temporaire. Ce type de visa n'est valable que pour une période allant jusqu'à une année.

Cela concerne ceux qui viennent en Belgique sans but professionnel (tels que les étudiants et les demandeurs d'asile) et qui trouvent un travail temporaire pour supporter leur train de vie pendant leur séjour. Ils devront faire la demande pour permis de travail de type « C ». Ce visa de travail pourra être renouvelé, dans certains cas au bout de la période des 12 mois.

Si vous êtes toujours dans votre pays d'origine et que vous souhaitez emménager en Belgique pour travailler temporairement, vous pourrez demander à votre employeur de vous parrainer et demander un visa de travail de type « B ». Il est très courant que certains séjours temporaires se trouvent dans l'obligation d'être prolongés. Ce type de permis de travail peut être renouvelé sans grandes difficultés.

Sinon, si vous souhaitez travailler au pair, vous pouvez toujours demander un visa au pair. Vous devrez être âgé/e entre 18 et 26 ans, en plus de plusieurs autres exigences. II faudra que :

  • Vous ayez été scolarisé/e jusqu'à l'âge de 17 ans
  • Vous connaissiez la langue de votre hôte
  • Vous ayez suivi un cours dans la langue de la région
  • Vous n'ayez jamais travaillé au pair en Belgique auparavant

Votre famille d'accueil devra avoir un enfant de moins de 13 ans et disposer d'une garderie pour les enfants de moins de 6 ans dans son foyer. Elle devra également fournir des références de caractère pour tous les adultes, vous payer au moins 450 € par mois, et souscrire à une police d'assurance maladie pour vous.

Visa de regroupement familial (non-immigrant)

Ce document de voyage est nécessaire si vous voulez rendre visite à votre famille pendant une période prolongée, sans vouloir immigrer pour autant et si cette période devait dépasser les trois mois. Pour cela, vous allez devoir faire deux choses :

  1. Obtenir un visa de regroupement familial de catégorie ‘D' et
  2. Obtenir une carte de séjour temporaire.

Celles-ci peuvent être valables jusqu'à cinq ans, avec possibilité de renouvellement.

Pour demander ces visas, vous devrez vous rendre à l'ambassade ou au consulat belge de votre pays d'origine. Les procédures seront différentes pour chaque personne car de nombreux facteurs entrent en jeu, notamment la durée de votre séjour, l'origine de vos proches (UE/ AELE ou non-UE/ AELE) et du pays d'où vous arrivez.

Séjour permanent (Vivre en Belgique)

Les citoyens des États membres de l'Union Européenne obtiennent automatiquement la résidence permanente après cinq années de résidence ininterrompue en Belgique. Ces cartes de séjour permanent sont valables cinq ans et sont renouvelables.

Quant aux citoyens extracommunautaires, ils devront justifier

  • D'une assurance maladie les couvrant intégralement,
  • De ressources financières suffisantes pour couvrir leurs dépenses ainsi que celles de leur famille,
  • De cinq années de résidence ininterrompue en Belgique.

Vous devrez faire votre demande de résidence permanente en adressant votre demande à l'Office Fédéral des étrangers. Une fois votre demande approuvée, votre carte de résident permanent sera valable cinq ans et sera renouvelable.

Certaines personnes pourraient être éligibles à la nationalité belge. Si cela vous intéresse, il sera pour vous très intéressant de vous renseigner en amont afin de pouvoir vivre en Belgique de manière permanente et sûre.

Liens utiles :

Visas pour la Belgique - Office des Étrangers

Ministère des Affaires étrangères, du Commerce extérieur et de la Coopération au Développement - Visas pour la Belgique

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.