Vivre dans les environs de Huelva

Bonjour,
Nous souhaitons partir vivre dans les environs de Huelva. Ma compagne parle portugais donc  souhaitons vivre en Espagne mais pas trop de Km du Portugal. Couple retraité de Belgique.
Je vous remercie pour vos conseils.

Bonsoir , nous habitons depuis deux ans à 35 km de Huelva à la campagne,nous commençons à bien être intégré et commençons à bien connaître la région qui est pour Nous magnifique et nous ne regrettons vraiment rien .Que recherchez vous ? Et ou près de la ville en ville bord de mer campagne ?
La première des choses je crois est de venir visiter ,mais peut-être l’avez vous déjà fait . Ensuite si vous souhaitez acheter il vous faudrait un compte en banque Espagnole et donc un NIÉ carte d’identétat des étrangers. Je suis prêt à répondre à vos questions et vous aider si je peux ...je ne suis ni une agence ni un service quelconque,juste un résident. Bonne soirée.

Bonjour Giraudier,
Nous vous remercions pour vos conseils.
Au départ nous pensions au Sud du Portugal, seulement depuis peu nous pensions aussi aux environs de la Huelva. Pour avoir son petit potager la campagne sera idéal encore mieux si la est à quelques Km seulement. Une fois que nous pourrions de nouveau voyager, nous viendrons étudier les environs.
Bonne soirée à vous

Bonsoir,

Si votre femme parle portugais, je ne comprends pas l'intérêt pour elle d'être pas trop loin de la frontière, mais juste de l'autre côté...
En Algarve, vous avez également la campagne que vous recherchez, bref comme vous le dites, il faudra vous rendre sur les lieux et découvrir ce qui pourrait au mieux vous correspondre.

Bien à vous,
Mars60.

Bonsoir,
Justement comme elle connaît la culture et la langue Portuguaise, nous souhaitons découvrir autre chose en étant pas loin en location d’abord et puis nous verrons où acheter dans le futur.
Bien à vous,
Patrick

D'accord, je comprends mieux.

:cheers:

Bonjour, 
Une de mes amies vit en Espagne depuis 20 ans, elle aide aujourd'hui les francophones qui souhaitent y habiter dans les différentes démarches,  si vous le souhaitez je peux vous mettre en contact avec elle.
Bonne journée!

Bonjour Anne-Laure je suis preneur pour tous conseils sur ma future destination Huelva ( campagne) . comment entré en contact avec votre amie ?  Merci .Eric.

Bonjour ! Après avoir fait le Portugal du Nord au Sud, puis le tour de l'Espagne pendant plus de 6 ans, j'ai fait le choix d'acquérir une maison sur la côte, à Huelva, il y a presque un an maintenant ! Personne ne semble s'intéresser à la Province de Huelva alors que c'est un petit paradis (de l'avis aussi des locaux) !

Huelva a tout les avantages :
• Il y fait beau une très grande partie de l'année. C'est d'ailleurs une des régions les plus ensoleillée d'Europe. Attention : il peut même faire vraiment très très chaud en été. La lumière est incroyable (ce n'est pas pour rien que la côte s'appelle la Costa de la Luz),
• Séville n'est pas très loin - une heure de route via une autoroute dans un état impeccable,
• On y trouve des villages charmants. El Rompido sur la côte est vraiment très sympa. El Rocio est incontournable, surtout à l'occasion de la Semana Santa. Dans la Sierra de Huelva : Almonaster la Real, Aracena, Alajar font partis des plus beaux villages blancs d'Andalousie. Ayamonte, à la frontière avec le Portugal, devient de plus en plus "branché",
• Ici, la côte est beaucoup moins construite que les autres côtes espagnoles. La nature est magnifique et très préservée (de nombreux parcs dont la Doñana, le parc des marais de l'Odiel, celui de la rivière Piedras, etc.) avec des possibilités infinies de balades à pieds ou à vélo (très nombreuses pistes cyclables), une faune et une flore exotique (une multitude d'oiseaux dont les flamants roses et les cigognes, des caméléons),
• On y mange très bien. Huelva a été la Capitale espagnole de la Gastronomie en 2017. C'est ici qu'est produit le fameux jambon Iberico Bellota (le Jabugo est franchement le meilleur jambon au monde). Il y a une production de vins blancs et rouges agréables et vraiment pas chers,
• La côte offre des plages immenses et variées. Ne pas manquer la Flecha del Rompido, formation sablonneuse unique et les plages de Mazagon/Doñana,
• La partie Est de l'Algarve portugaise est effectivement à quelques kilomètres, avec des jolies plages et des beaux villages (Villa Real de Santo Antonio, Castro Marim, Cacela Velha, Tavira, Alcoutim, entre autres). Avoir la possibilité d'aller simplement d'un pays à un autre est vraiment sympa car l'ambiance des deux pays est (à mon sens) radicalement différente. Personnellement, même si j'aime le Portugal, j'ai une petite préférence pour la vie en Espagne.

Je pourrais continuer mais je vous laisse découvrir tout cela par vous même.

Si je dois parler de la ville de Huelva, elle-même : la première approche est un peu particulière car elle a été affectée par une industrialisation forcenée (pétrochimie, etc.) dans les années 70-80. Beaucoup d'Espagnols vous diront que la ville est franchement moche. Ne les écoutez pas ! Personnellement, je trouve que c'est une ville finalement charmante, très vivante et en pleine transformation. La ville a créé récemment une grande promenade aménagée sur les bords du fleuve. Le centre ville et les centres commerciaux offrent tout ce qu'une grande ville peut offrir en terme de commerces. Il y a un théâtre très actif. Et, d'ordinaire (pas en ce moment avec le Covid), c'est une ville qui célèbre ses traditions toute l'année (des belles processions à chaque fête catholique, des carnavals, la grande fête des Colombinas pour célébrer le voyage de Christophe Colomb qui est parti d'ici, etc).

Franchement, vous avez raison de penser à vous installer ici. À titre personnel, je me félicite d'avoir choisi d'investir ici. Attention tout de même à bien penser à cet investissement :
• les prix de l'immobilier ont beaucoup baissé ces dernières années (que ce soit sur la côte, dans l'arrière-pays ou dans la Sierra) et continuent de baisser. A mon avis, les prix affichés sont surestimés. Ne pas hésiter à négocier - dans la mesure du raisonnable bien sûr,
• ne pensez pas faire une plus value en cas de revente - en tout cas pas dans les années à venir.
Les britanniques partent petit à petit. Néanmoins, je vois de plus en plus d'intérêt de la part des français (qui commencent à découvrir le coin et le trouve finalement aussi charmant que l'Algarve... voire plus).
Concernant l'Algarve justement, les prix sont hallucinants et hors de proportion. Après avoir investigué ce marché, je trouve que le marché de l'immobilier au Portugal n'est pas bien structuré et je ne me suis pas senti rassuré du tout d'y investir. Les choses se sont très bien passées en Espagne, malgré la crise sanitaire.

Voilà ce que je pouvais vous dire.
J'espère avoir pu vous orienter un peu.
Si vous avez besoin de coordonnées (agences immobilières sérieuses dans la région, avocat bilingue espagnol/français, notaire), n'hésitez pas à me solliciter. NB : je ne travaille pas dans l'immobilier, je peux donc vous guider de façon impartiale.

Bonne journée !
Bien à vous.

Merci d’avoir partage votre opinion qui conforte notre choix d’emplacement pour notre future vie. Nous sommes en instance d’acquisition d’une propriété a palos , malgres cette periode covid qui ne nous a pas permis d’aller sur place.
Connaissant également bien toute la cote atlantique de cette péninsule iberique de tarifa a sagres, notre preference nous a guidée a huelva, pour toutes les raisons évoqués . A bientôt voisin!

Bonjour !

Je vous en prie ! Cela fait plaisir de voir que de plus en plus de français s'intéressent à la Province de Huelva - région très largement méconnue de nos compatriotes et dans laquelle il fait pourtant si bon de vivre.

En résidant à Palos de la Frontera, vous serez tout près de Moguer, la Capitale de la Fraise ! Et de la Doñana et ses plages incroyables - on y trouve les plus hautes dunes d'Europe (après la fameuse Dune du Pilat).

Puis-je vous poser une question : pourquoi Palos de la Frontera en particulier ? Qu'est ce qui a guidé votre choix ?

À bientôt, Chère (future) voisine ! :)

Pourquoi Palos. Le coup de coeur pour la propriété, simplement. Palos, c’est le hazard de la vie. L’essentiel reste 1h de seville, 1h de faro... 2 mn de la plage . Nous bossons encore et imaginons combiner les 2 vies entre region parisienne et palos... 
est-il aisee de s’y integrer a huelva?

Bien ! Vous avez un super projet.

A titre personnel, je n'ai eu aucun soucis à m'acclimater. Les gens sont charmants. La région est fantastique. J'ai mis un peu de temps à réaliser que mon rêve était devenu une réalité. À chaque promenade sur la côte, dans la campagne ou dans la Sierra, je me dis que j'ai une chance incroyable :)

Je vous ai écrit en MP pour vous donner quelques conseils... à toute fin utile.

Bonjour Gilles magnifique retour de votre localisation a Huelva. Dans un premier temps je serais sur la location dans l'arrière pays mais pas loin des plages. Ensuite vers l'achat après des visites de la région. Comment faire pour y habiter en location et combien de temps nous et accordé pour y vivre . Faut t- il rentré en France régulièrement dans l'année où on peut devenir résidant expatrié français. Merci du retour a bientôt . Eric.

Bonjour Eric,

Joli projet aussi ! :) Connaissez-vous bien la région, et notamment les villages dans l'arrière-pays, proche de la côte ? Si vous avez besoin de conseils, n'hésitez pas à me demander mon opinion (cela restera mon opinion) car je connais maintenant vraiment très bien la Province.

Pour la location : il suffit de la trouver (via le site Idealista par exemple), de réserver le bien, puis de demander votre NIE (https://www.idealista.com/fr/news/conse … sur-le-nie), puis de finaliser le contrat de location. Vous ne pourrez pas finaliser votre contrat de location sans NIE. Le mieux reste de passer par une (bonne) agence car ils pourront vous accompagner voire beaucoup faciliter vos démarches administratives (je parle d'expérience). De toute façon, n'oubliez pas que ce sont les propriétaires qui rémunèrent les agences immobilières et non les candidats à la location. En tant que résidant de l'Union européenne, il n'y a pas de limite de durée à votre séjour - vous pourrez rester en Espagne sans revenir régulièrement dans votre pays d'origine. Par contre, résider en Espagne plus de 6 mois de suite a des incidences fiscales en matière de déclaration d'impôts notamment. Il faudra alors vous renseigner à ce sujet.

J'espère que, comme moi, vous serez séduit et conquis par la Province de Huelva !
Bonne continuation dans vos projets !

À bientôt !!

Bonjour Gilles 75116
Nous sommes intéressés par l'achat d'un appartement à Costa esuri j'ai vu que vous connaissez le coin pourriez vous m'aiguiller sur ce secteur
Cordialement mme Avenel

Bonjour Madame AVENEL,

Je connais bien Costa Esuri. Il s'agit d'un immense complexe immobilier 100% neuf, construit autour d'un grand parcours de golf, juste à la frontière entre l'Espagne et le Portugal.

Les points positifs :
• Le complexe a été construit sur une hauteur, offrant une superbe vue sur :
- le fleuve Guadiana qui sépare les deux pays,
- sur l'impressionnant pont qui traverse ce fleuve,
- sur le fort de Castro Marim au Portugal,
- ainsi que sur les petites montagnes de l'Algarve,
• Ayamonte, la ville la plus proche, est une ville typiquement andalouse dont le Centre est vraiment charmant, très vivant et de plus en plus branché. La ville est positivement en pleine transformation depuis quelques années. J'y ai emmené quelques amis français (parisiens, donc exigeants) - ils ont beaucoup aimé la ville pour son architecture et son ambiance,
• Côté portugais, la petite ville de Vila Real de Santo Antonio est plus calme, très jolie aussi, typiquement Portugaise avec ses rues pavées, sa grande place et ses petits commerces. Sympa de s'y rendre pour aller manger des pastéis, faire ses courses (beaucoup de boutiques de déco et de textiles made-in-Portugal). Son marché est génial. Elle devient également de plus en plus branchée voire chic (installation récente d'un hôtel de la chaîne Relais et Châteaux),
• Ayamonte et Vila Real sont deux villes vivantes, qui organisent régulièrement des festivals, fêtes traditionnelles, concerts,
• Moyennant une vingtaine de minutes en voiture, il est possible de se rendre à la plage et de visiter quelques jolis villages (dont Cacela Vehla et La Fabrica au Portugal). En 30 minutes, vous êtes à Tavira (Portugal).

L'emplacement est donc idéal.

MAIS (et gros MAIS)
Les points négatifs :
• Costa Esuri est un pur produit de promoteurs. Pas de Centre ancien - tout est neuf. Donc pas d'âme,
• La construction a commencé juste avant la crise des subprimes et la crise immobilière subie de plein fouet par l'Espagne en 2008. Ils ont construit (et construit et construit) cet ensemble immense sans vendre une seule maison ni un seul appartement. Résultat des courses : Costa Esuri est devenue une ville fantôme, comme vous en trouvez un peu partout dans le pays. C'est d'ailleurs le seul exemple de la sorte dans la Province de Huelva qui est principalement constituée de jolis petits villages ou de villes moyennes typiques d'Andalousie (c'est ce que j'aime dans cette Province - c'est la moins construite de toutes les régions côtières d'Espagne et la nature y est magnifique).

Par curiosité, il y a moins de 6 mois, je me suis rendu sur place pour voir l'évolution des travaux (qui avaient été complètement à l'arrêt depuis des années).
Conclusion :
- l'hôtel du golf est encore fermé,
- le petit centre commercial prévu à l'entrée de la ville est inachevé et n'a pas l'air d'avancer,
- l'ensemble des rues ont été achevées et aménagées, assez joliment, avec des grands arbres, des fontaines à chaque rond-point, des pistes cyclables,
- il semble que les immeubles dont la construction étaient à l'arrêt soient en cours de finition,
- j'ai bien vu des gens se balader (ce qui signifie qu'il commence à y avoir quelques habitants) mais je constate qu'environ 20% seulement des logements ont trouvé preneur.

Investir à Costa Esuri est un vrai pari sur l'avenir !

Je suis désolé d'être très franc. Mais je ne trouve pas que cet ensemble soit très séduisant pour y vivre à ce stade de son développement. Acheter une maison ou un appartement pour la/le louer : je ne pense pas que ce soit viable non plus - il y a tellement de maisons et d'appartement à vendre et à louer à Costa Esuri en ce moment !!

Un meilleur investissement serait d'acheter un bel appartement dans le Centre ancien d'Ayamonte (dont la cote est en pleine progression + il y a des jolis biens abordables en ce moment) ou à Vila Real (idem).

Si vous avez lu mes précédents "témoignages" sur cette page : j'ai testé le marché immobilier portugais et espagnol avant d'investir dans la Province de Huelva (un vrai petit paradis). Le marché espagnol est, à mon avis, bien plus sain et structuré.
Je trouve également l'Andalousie plus vivante que l'Algarve, même si j'apprécie beaucoup d'aller au Portugal de temps en temps ! C'est la chance que nous avons ici : pouvoir profiter de la culture et de l'ambiance des deux pays !

Evidemment, vous devez vous forger votre propre opinion - c'est la seule qui compte.
Je pense que vous avez visité la région et que vous avez déjà votre petite idée. Non ? ;)

Passez un très bon week-end !
Bien à vous,

Gilles

Merci Gilles je vous recontacte rapidement pour les agences qui pourraient m'aider à votre connaissance dans ma recherche. Je vais au printemps descendre en visite sur Huelva pour me rendre compte de cette région d'Espagne qui m'attire. Comment obtenir le nie? C'est l'agence qui s'en occupe ? Et combien de temps faut t-il?. A bientôt Gilles. Et merci. Eric.

Bonjour
Merci Gilles de votre réponse nous connaissons bien tout le sud du Portugal cela fait 15 ans que nous y allons
Nous avons vu les prix triplés du côté du Portugal donc connaissant aussi l'Espagne et moi ça m'arrange car je parle plus espagnol que Portugal venant de la côte basque
Nous prospectons aussi dans les alentours de Huelva ayamonte
Cordialement mme Avenel

Pour répondre à la demande d'Eric concernant le NIE :
la démarche est relativement simple et rapide, mais vous êtes le seul à pouvoir faire la demande et le seul à pouvoir l'obtenir en vous présentant personnellement devant l'administration compétente. Il est très difficile voire impossible d'obtenir un NIE via une personne à qui vous auriez remis une procuration.

Il faut donc monter un dossier :
• remplir un formulaire EX15 (lien : http://www.exteriores.gob.es/embajadas/ … 0ex-15.pdf),
• faire une photocopie certifiée d'une pièce d'identité (un passeport de préférence). Pour faire certifier votre pièce d'identité, il suffit :
- de faire vous-même une photocopie de votre pièce d'identité,
- puis de vous rendre dans votre Mairie (en France) pour la faire certifier. Important : bien préciser aux services de la Mairie que la certification est pour un projet en Espagne car cela sera indiqué sur la copie conforme,
• vous rendre dans un bureau spécifique en Espagne. Par exemple, pour la Province de Huelva, le bureau se trouve au sein des bureaux de la Police à Ayamonte (Comisaría De Policía Oficina De Pasaportes - 20, Av. Alcalde Narciso Martín Navarro - 21400 Ayamonte, Huelva),
• la Police vous remettra un formulaire d'enregistrement de NIE pour que vous alliez vous rendre dans une banque pour payer la taxe d'enregistrement de votre NIE (8 euros et quelques aux dernières nouvelles). Il y a une banque justement à 200 mètres du bureau de Police à Ayamonte. La banque vous remettra un reçu après paiement,
• vous retournerez alors dans les bureaux de la Police pour finaliser la démarche. Votre numéro de NIE vous sera attribué directement et vous repartirez avec un formulaire officiel qu'il faudra conserver pour finaliser votre demande de location.

Je reste à votre disposition si je peux vous renseigner encore un peu plus.

Bon week-end !
Bien à vous,

Gilles

Bonjour

Je vous présente notre contexte. Désole pour les majuscules (clavier américain, j essaierai de corrige)
Notre profil: NATURE, calme, végétariens ... et "pauvres"

Notre parcours:
Plusieurs regions de France (maine et loire, savoie, haute savoie, bordelais, charente maritime) puis depart "naïf" pour l ile de la reunion (sans travail) ou on aura vécu a peu près dix années super agréables.
Mais, les enfants grandissant, il fallait les envoyer en metropole  , on restait quand meme des demi-pauvres meme si le terme est exagere.

Une "opportunite" arrive: celle de les envoyer faire leurs etudes au Canada.
Sauf qu'on avait jamais quitte nos enfants. Donc on choisit d'y émigrer par la meme occasion.

La ce fut la lente descente pas loin des enfers: nous ne valions plus rien.
Apres plusieurs tentatives  -et tentations de rentrer en France- nous avons choisi de resister pendant un peu moins de dix ans. Ce fut donc tres dur... beaucoup de sous disparus, moral psychologique (pas lie aux sous !)  proche du zero absolu...
Choix de la region: le sud pour changer de climat.
Peu d espoir de trouver du travail a 55 ans et pourtant: le jour et la nuit. Au canada on prétendait soit que j'etais sur-qualifie, soit que je ne l'etais pas du tout (non, ce n'est PAs une blague).
Bref, je vous embête avec mes petites histoires et je raccourcis:
J ai trouve un travail passionnant dans un entreprise dynamique et sympa.
J ai aussi acheté un petit terrain avec un bâtiment mais "agricole" , un petit paradis.
Mais comme je sais que nous aurons peu de moyens  d'ici peu, je cherche éventuellement un pays sympa, avec un climat et des gens sympas, et une possibilité de vivre de peu de choses (et notamment d'une retraite quasi-nulle).
Bref, si vous connaissez un endroit avec des maisons pas chères de 40 ou 50m2 avec un jardin, de l eau, des avocats , des orangers, des mangues........ n'hesitez pas a me conseiller !
inversement, si certains veulent avoir mon experience au Canada...

Mon email: ***

Merci

Modéré par Diksha il y a 8 mois
Raison : Veuillez ne pas poster vos coordonnées personnelles sur le forum pour des raisons de sécurité.
Je vous invite à lire la charte du forum

Madame AVENEL,

Oui, les prix de l'immobilier au Portugal sont devenus du grand n'importe quoi.
Vous pouvez avoir 2 biens complètement équivalents voire identiques, l'un à côté de l'autre, et observer un prix de vente radicalement différent. Ce marché est une catastrophe - c'est en cela que je pense qu'il n'est pas structuré. Mon projet initial était d'investir au Portugal, mais le marché m'a fait fuir assez rapidement. Pas sain.

En Espagne, les vendeurs surestiment le prix de leur bien de 10 à 20% mais sont prêts rapidement à négocier, car ils savent très bien qu'ils ne vendront pas (malheureusement) au prix affiché. Comme tous les pays du monde, le pays traverse une crise sanitaire qui se transforme en nouvelle crise économique (encore une). C'est triste pour ce pays qui ne le mérite pas car les gens sont gentils, courageux, positifs, joyeux (il y a toujours des exceptions, évidemment).

Investir en Espagne en ce moment est une aubaine pour les français, car les prix d'acquisition d'un bien immobilier sont sans commune mesure avec les prix pratiqués en France.
Il est facile d'acquérir une maison avec un beau jardin et une piscine pour le prix d'un grand studio à Paris. Et il y a de nombreux biens vraiment charmants, de toute taille. Notamment parce qu'une large proportion d'anglais repartent avec le Brexit - et cela se voit : ils ont quasiment disparus !

Maintenant, cela reste un investissement sur du long terme car il ne faut pas se dire que cela sera facile de revendre dans les mois ou les années à venir.
C'est donc un choix de vie avant que ce ne soit un choix d'investissement immobilier.

Mais ensuite, y résider est juste un bonheur absolu... surtout à Huelva, petit trésor bien caché (et qu'il ne faut pas trop faire connaître pour que la région garde son charme et son authenticité) ;)

Bien à vous.

Madame "Orphéé du Logis",

Quelle vie "riche" d'aventures ! Bravo !

Vous semblez ne pas savoir vraiment ou sera votre prochaine étape.
Mais si vous êtes intéressée par l'Espagne, vous pouvez vous rendre sur le site immobilier IDEALISTA (https://www.idealista.com/fr/) qui répertorient la grande majorité des biens en vente dans le pays. Ils ont aussi une application pour téléphone mobile.

Vous intégrez les critères de votre recherche et je suis sûr que vous allez trouver votre merveille, quelque part.

Vous trouverez eau, arbres fruitiers, palmiers dans le pays, sans problème.
Encore faut-il trouver dans quelle région. Mais là, c'est à vous de faire une visite pour choisir l'endroit qui vous correspond ! Difficile de vous aider sur ce point !

Mais si vous souhaitez vous faire une petite idée d'à-quoi ressemble la Province de Huelva, tout au sud de l'Espagne, allez sur Instagram et consultez les deux pages suivantes :
https://www.instagram.com/accounts/logi … odehuelva/
https://www.instagram.com/accounts/logi … %3Fhl%3Dfr

Bonne recherche !
Bien à vous.

Merci,

Pas de probleme pour "idealista", j ai le lien et je consulte mais l espagne c est grand et j aimerai qu on me conseille sur le meilleur endroit selon mon profil. Par exemple il me semble aue la plupart des endroits sont tres secs et donc peu appropries pour faire pousser fruits et legumes (ou sujets a une penurie d eau je suppose)

Merci Gilles faut-il des justificatifs de revenus pour le nie ? Et le numéro nie est-il valable pour toutes les provinces d'espagne ? Pour les impôts je continuerai à les payer à la france ou a l'Espagne ?.je serai toujours à la sécurité sociale française et ma complémentaire aussi je pense en tant q'expatrié ? Eric.

perry eric a écrit:

Merci Gilles faut-il des justificatifs de revenus pour le nie ? Et le numéro nie est-il valable pour toutes les provinces d'espagne ? Pour les impôts je continuerai à les payer à la france ou a l'Espagne ?.je serai toujours à la sécurité sociale française et ma complémentaire aussi je pense en tant q'expatrié ? Eric.

Hola,
Ne confondez pas NIE et Certificado de Registro de Ciudadano de la Unión et pour comprendre de quoi il s'agit, je vous invite à lire le sujet: NIE et Certificado de Registro de Ciudadano de la Unión
Oui, pour obtenir le CUE (différent du NIE mais indispensable pour être résident en Espagne) il faudra justifier un minimum de revenu

Pour les impôts en devenant résident en Espagne vous devrez les déclarer et les payer en Espagne sauf si vous êtes retraité de la fonction publique (pas assimilé fonctionnaire et n'ayant pas travaillé pour un établissement ayant des activités commerciale comme par exemple la SNCF) et sans revenus de type complémentaire privés supérieurs à 1500€ par an

La sécurité sociale: Si vous êtes retraités oui vous continuerez à être couvert par la SSociale française il faudra juste faire transférer vos droits pour pouvoir être soigné sur place par la SSociale espagnole. Par contre votre complémentaire ne vous couvrira pas en Espagne.

Bonjour Eric,


En relais des informations qui vous ont été apportées par Chrystel :

• Dans votre cas, dans un premier temps, c'est un NIE dont vous avez besoin pour la location de votre maison/appartement en Espagne,
• Ce n'est que si vous vous installez dans la durée que vous aurez besoin de faire la démarche complémentaire dont vous parle Chrystel.

Et pour répondre à vos questions :
• Il ne faut aucun justificatif de revenu pour obtenir le NIE,
• Le numéro de NIE est valable pour toutes les Provinces d'Espagne,
• Pour les impôts, honnêtement, je ne suis pas compétent pour vous apporter de l'information car chaque cas doit être traité en fonction de la situation de chaque personne. La meilleure solution reste de vous renseigner auprès de votre Centre des Impôts en France,
• Pour la Sécurité Sociale et la Mutuelle Santé, Chrystel vous a apporté l'information.

Bonne fin de week-end !
Bien à vous.

Pour les impôts voir le sujet de Serge54: https://www.expat.com/forum/viewtopic.php?id=816894
Car je suis désolée le centre des impôts en France n'a aucune connaissance de la fiscalité espagnole et répondent la plupart du temps à côté de la plaque

Pour répondre à Orphée,

Je vois deux régions pour vous en Espagne : la région de Valence et l'Andalousie.

En comparaison avec Valence, l'eau est abondante en Andalousie, notamment dans les Provinces de Huelva, Séville, Cadiz ou Granada qui sont des régions qui ne manquent pas d'eau du tout ! L'eau descend des montages environnantes. Dans la Province de Huelva par exemple : l'eau provient des montagnes de la Sierre de Huelva.

Valence et Huelva sont les deux plus grandes régions de production de fruits et légumes :
• Valence (sur la côte méditerranéenne) : les oranges, bien évidemment. Elles bénéficient d'ailleurs d'une appellation contrôlée,
• Huelva (sur la côte atlantique) : oranges (contrairement à ce que tout le monde pense, Huelva produit plus d'oranges que Valence - en plus, elles sont majoritairement Bio), mandarines, fraises (Huelva est la principale région espagnole pour la production de fraises), kakis, pêches, prunes, figues et fruits rouges (framboises, myrtilles, mûres, groseilles). Grosse production de légumes dont les fameuses tomates espagnoles que l'on retrouve dans tous les plats du pays !

Séville : belles productions fruitière aussi,
Cordoba, Jaén : production d'olives/huile d'olive

Voilà pour ma (petite) contribution à votre réflexion.
Bien à vous et bonne recherche ! :)

Chrystel,

Je vois que vous avez une expérience de l'expatriation importante et que vous connaissez bien les administrations espagnoles. Si je peux me permettre, néanmoins : à lire les témoignages de nombreux français, les services des Impôts en Espagne n'ont pas non plus les bonnes informations et certains se sont retrouvés ennuyés.

Une 3ème voie peut-être : faire appel à un avocat fiscaliste avec une expérience internationale? Il y a quelques cabinets spécialisés qui sont assez compétents en la matière, en Andalousie. Il n'y a pas mieux qu'un expert pour répondre à ce type de question importante, même si cela coûte un peu d'argent...

A gilles:

Un GRAND merci . Je note ça précieusement et prévois de faire un  tour le plus tôt possible pour qu'elle puisse commencer à imaginer quitter soin petit paradis (parce que pour l'instant elle s'y accroche  ;)  )
  je ne sais pas pourquoi :cool: , vraiment pas pourquoi ...

Ces femmes, je ne les comprendrai jamais Ces femmes, je ne les comprendrai jamais ...

:cool:

Gilles75116 a écrit:

Chrystel,

Je vois que vous avez une expérience de l'expatriation importante et que vous connaissez bien les administrations espagnoles. Si je peux me permettre, néanmoins : à lire les témoignages de nombreux français, les services des Impôts en Espagne n'ont pas non plus les bonnes informations et certains se sont retrouvés ennuyés.

Une 3ème voie peut-être : faire appel à un avocat fiscaliste avec une expérience internationale? Il y a quelques cabinets spécialisés qui sont assez compétents en la matière, en Andalousie. Il n'y a pas mieux qu'un expert pour répondre à ce type de question importante, même si cela coûte un peu d'argent...

Heu non c'est pas tout à fait ça... Ce n'est pas que le fisc espagnol n'a pas les bonnes infos (parce que au contraire si vous ne faites pas comme il faut, ils seront toujours là pour vous tomber dessus) c'est plutôt qu'il n'est absolument pas transparent et lorsqu'on se retrouve dans un cas de revenus étrangers les impôts espagnols vous renvoient systématiquement vers les gestors et là où le bas blesse c'est que les gestors ne sont pas tous compétents en fiscalité internationale et en convention bilatérale en vue d'éviter la double imposition. D'où les boulettes et les ennuis
Si vous n'avez que le son de cloche du fisc français, vous n'aurez pas toutes les spécificités de la fiscalité espagnole.
Par exemple un retraité de la fonction publique. Cas bâteau et qui arrive très régulièrement
En France on va lui dire "vous continuez à être imposable en France". Si ce retraité ne va pas plus loin dans ses recherches. Il ne fera pas de déclaration en Espagne.
Mais qui lui a dit que si il travaillait pour un EPIC il devait déclarer sa retraite du public en Espagne ou que si il avait des revenus d'un complémentaire du privé supérieurs ou égaux à 1500€ il devrait tout déclarer en Espagne??? Certainement pas la France et voilà comment un jour alors qu'il pense être dans son bon droit se voit réclamer des impôts par Hacienda...
Il faut absolument confronter les deux sons de cloche quitte à passer par un avocat fiscaliste compétent

Dernier exemple tout récent sur le forum de mauvaise info données par le fisc français:
https://www.expat.com/forum/viewtopic.php?id=917824

Bonsoir, juste pour vous dire qu'il n'est pas nécessaire d'aller à Ayamonte pour une nie j'ai fais la mienne a Huelva sans problème, et c'est la capitale la ou vous devrez aussi changer vos permis de conduire par exemple.

Bonjour,

Pour tous ceux qui souhaitent découvrir Huelva et qui disposent de l'application Instragram, recherchez les comptes :
• enamoradodehuelva
• huelvatourismo

Vous aurez un aperçu de ce petit paradis, en photo ;)

Merci nous allons regarder

Bonsoir Gilles75116,
Je ne suis nouveau dans ce groupe et je suis quelqu'un qui préfère parler... (l'écriture, ce n'est pas mon fort)
J'aimerai vous poser quelques questions de vive voix, si c'est possible ?
J'ai dans la tête depuis quelques jours une forte envie de m'installer en Espagne... mais je ne sais pas où ? Vous êtes un passionné, vous m'avez "presque" convaincu... et vendu Huelva.
Je suis, entre autre  joueur de Tennis, de pétanque et dès que je pourrai plus courir sur un court, faire du Golf.... les spécialités espagnoles, le vin rouge et l'évolution personnelle.
Sentez-vous libre de me répondre.
Milou

Bonsoir Milou51,

Je suis heureux de faire découvrir cette région qui est (malheusement) si peu évoquée sur ce forum.
Même si vous n'aimez pas trop écrire, n'hésitez pas à utiliser la messagerie du site, si vous le souhaitez.

Bonne soirée !

et

J' imagine que "rexe" a mis "et" car vous parlez de vous joindre en messagerie or vous avez supprime votre messagerie privé..
Ce qui m amène a mettre une fausse note dont je me serais passée..mais on m a "pousse" a le faire ..
Concernant les cultures intensives de tomates et de fraises intensives qui sont majoritairement hors sol a cause de la pollution des sols autour d Huelva : 120 millions de tonnes de résidus industriels toxiques et radioactifs..
Il faut dire que le taux de cancer a Huelva est supérieur de 25% a la moyenne nationale..a Huelva concentration des industries chimiques, raffineries de petrole, métallurgie du cuivre, transformation de la cellulose et centrales thermiques..
Et c est la que Greenpeace Espagne mène son plus difficile combat..et a demander il y a quelques années un rapport CRIIRAD Huelva (phosphogypse et déchets )..caractérisation radiologique des sols et déchets .résultat : uranium 238, uranium 235, thorium 232, éléments radioactifs artificiels..
Greenpeace évaluait a 220 millions d euros le recyclage et l élimination de ces déchets qui se déversent sur les zones humides près de Huelva..
Dans un tout autre domaine et ça pas besoin des associations wikipédia est là pour Huelva ,ce sont les mauvaises conditions des ouvriers agricoles et leur salaire ,dixit wikipédia, de 42€ par jour ,bien au dessous des conventions nationales et européennes..(ainsi que le combat des associations pour le sauvetage des ânes qui vivent rarement plus de 5ans a el rocio , Sevilla etc..des pétitions sont en cours qui seront remises au maire de Sevilla)..
N importe qui aurait pu avoir ces informations ..mais il aurait été honnête de le préciser..

Vous abordez des questions difficiles qui peuvent amener à des débats infinis. Le tableau pourrait être d'ailleurs complété de beaucoup d'autres exemples (les déchets délaissés un peu partout dans la nature, le sort réservé aux Galgos, etc.). Tout autant que vous, je suis sensible aux questions environnementales et à la condition animale. Au-delà de soutenir les actions de Sea Shepherd et One Voice, je tente d'agir au quotidien, à ma petite échelle, pour réduire mon impact et pour éduquer mon entourage au respect de la nature et du vivant. Je vous dis cela simplement pour me positionner avant d'avancer dans ce que je vais vous dire.

J'espère simplement que votre témoignage n'a pas été rédigé pour ternir l'image de la Province de Huelva. Car, dans ces conditions, il faudrait aussi regarder ce qui se passe chez nous (en France) en matière de pollution des sols et de stockage de déchets nucléaires. Puisque vous citez Greenpeace (que je respecte et admire énormément), vous devez donc connaître ce rapport : https://www.greenpeace.fr/informations- … ucleaires/ et peut-être aussi celui-ci de la part du réseau Sortir du nucléaire : https://www.sortirdunucleaire.org/Les-a … uranium-en

Les autorités locales de la Province de Huelva sont conscientes des problèmes environnementaux et sanitaires liés à l'industrie pétrochimique installée autour de sa capitale sous Franco. Elles tentent d'agir et des actions sont menées pour trouver des solutions. Cela durera des décennies avant d'en venir à bout, c'est certain. Et c'est et ce sera très couteux, comme vous l'avez dit. Mais ce problème est très localisé et ne touche absolument pas (de très loin) l'ensemble du territoire. Regardez bien.

De nombreuses associations de défense des animaux se battent dans la Province. Parmi elles, j'admire les actions de Puntanimals par exemple (https://www.puntanimals.org). Des actions sont très régulièrement menées contre le traitement des chevaux et des ânes à El Rocio.

L'Espagne est le pays qui produit le plus de Bio en Europe - ils l'exporte d'ailleurs beaucoup trop.
En vous lisant, j'ai eu la sensation que l'agriculture à Huelva est extrêmement irresponsable. Tout comme vous, j'ai lu l'article paru dans Le Monde à ce sujet (https://www.lemonde.fr/economie/article … _3234.html). Et puis j'ai lu d'autres choses qui allaient dans le sens contraire (http://cequepensentlesfemmes.fr/2018/04 … a-espagne/).
Huelva produit des fruits et légumes Bio en grande quantité. Les autorités locales incitent à aller vers le Bio. Nous voyons cette production dans les étals des maraîchers.

Enfin, la Province de Huelva est un territoire entièrement rural (pas de grandes villes et de populations importantes). Il y a un nombre très important de parcs naturels où nature, faune et flore est protégée sérieusement.

Ne pensez pas que les Espagnols n'agissent pas. Au contraire. Ils font même beaucoup d'efforts - il faut le reconnaître pour aussi les encourager à le faire encore plus.

En fait, ce qui me met mal à l'aise, c'est de s'attaquer systématiquement à l'Espagne, comme beaucoup aiment le faire en France. Nous sommes reconnus pour être de vrais donneurs de leçons alors que nous devrions regarder notre territoire national et nous occuper de régler les nombreux problèmes que nous avons (pesticides, pollution industrielle, pollution nucléaire, chasse illégale, chasse à courre complètement barbare... il y en a tellement !) avant de critiquer les autres.

Non ?

Cela ne nous empêche évidemment pas de faire des constats, d'observer et d'avoir un oeil critique sur ce qui se passe à Huelva, ailleurs en Espagne et dans le monde en matière de lutte pour l'environnement et le respect animal. Mais faisons leur confiance pour régler leurs problèmes... car (une nouvelle fois), ils s'en occupent. Soyez rassurés sur ce point.

Nouvelle discussion