Reprise Restaurant

Bonjour à tous,

J'envisage de reprendre un restaurant sur Antsirabe avec ma compagne actuellement enceinte de deux mois. Nous aurions 6 employés avec nous, c'est un restaurant avec une belle renommé mais qui a besoin d'un petit coup de neuf pour retrouver sa clientèle.

Cependant on se pose pas mal de questions quand aux papiers à effectuer visa et création de société, ainsi que pour l’arrivée du bébé.

Pensez vous que ce projet soit réalisable ? Tout les avis et conseil sont le bienvenue.
D'autre part pensez vous que le tourisme a Madagascar est amené à se développer notamment dans la région d'Antsirabe ?

humm ! à mon avis, vous allez vous faire plumer et on rachètera votre restaurant dans quelques années à moitié prix voire moins... ils sont malin les bougres !

Les conseilleurs ne sont pas payeur mais par expérience du pays et de la restauration seul Tana est porteur en terme de potentiel clients, approvisionnement marchandises et personnel, et encore là il faut bien choisir son quartier, Ivandry, Ankorondrano, Antaninarenina, Isoraka, Antsavola, bref bien cibler.

Vivre avec un restaurant à Antsirabe... hum hum
Avec un bébé de surcroit. Pari osé.
Et un mari dans la cage aux lionnes oulala
Bonne chance

Bonjour,

https://www.expat.com/forum/viewtopic.php?id=847514

Vous trouverez quelques informations sur ce sujet identique hormis la localisation géographique...

Bonne lecture

Nook369 :

Bonjour,

https://www.expat.com/forum/viewtopic.php?id=847514

Vous trouverez quelques informations sur ce sujet identique hormis la localisation géographique...

Bonne lecture

ça va leur donner envie d'investir  :D  :lol:  :lol:

Je viens de lire le post en effet ça à l'air risqué pour eux.

Apres le restaurant que je souhaite reprendre vaut 30 000 euros ce n'est pas le même budget, de plus il est très bien référencé sur internet et les différents guides.

Comme charge je serais a 800 euros par mois tout compris salaires, loyer, jirama, taxes ect... Le lieux est situé en plein centre ville sur la place principale.

Apres j'aurais mes charges perso loyer 175 euros plus internet cfe et autres je devrais être a 500 euros.

Donc d’après mes calculs sur un ticket moyen de 23000 ar si je fait 20 clients par jour 6 jours sur 7 je gagnerais 12 millions d'ariary brut si j’enlève toute mes charges je suis dans le vert.

Apres je ne vise pas les gros bénéfices je veux juste vivre paisiblement avec ma famille dans ce magnifique pays.

Avec toute ces infos pensez vous que cela soit jouable ?

Je ferais bien entendue de la com auprès des guides et agences de voyages, j'organiserais aussi des cabarets.

De ce que j'ai pu lire les chiffres du tourisme sont tous au vert sur Madagascar et Antsirabe est un passage obligé sur la rn 7 et il n'y a pas encore trop de restaurant dans cette bourgade.

ça a l'air de tenir la route, je vous souhaite toute la réussite possible.

Si besoin, il suffit de nous dire ce dont vous avez besoin, et on essayera d'y répondre chacun à son niveau.

Marc-Aurèle :

Bonjour à tous,

J'envisage de reprendre un restaurant sur Antsirabe avec ma compagne actuellement enceinte de deux mois. Nous aurions 6 employés avec nous, c'est un restaurant avec une belle renommé mais qui a besoin d'un petit coup de neuf pour retrouver sa clientèle.

Le première question qui s'impose !
Connaissez vous Madagascar ?
Connaissez vous Antsirabe ?
Retrouver sa clientèle ? hum !!!
Mon conseil du jour : venez voir ce bien de près... restez dans le coin 1 ou 2 mois... voyez le fonctionner... et discutez avec les gens autour !!!!
Bon Antsirabe n'est pas aussi isolé que Belo sur mer... et il y aura certainement plus de passages, c'est sùr !
Par contre, ne croyez pas vous installer sous les tropiques, parce Antsirabe, ce sont les hauts plateaux et qu'on s'y pèle bien bien en hiver (températures approchant du 0 aux dires d'une amie qui a fuit le coin !!! :D

J'i suis allé un mois dernièrement, j'ai bien discuté avec le propriétaire et les clients habitués, d'autre part je suis allé mangé chez la concurrence j'ai donc pu me faire une idée.

Il en ressort que l’emplacement est parfait cependant le propriétaire actuel ne fait pas d'effort donc le resto ne fonctionne pas comme 'il devrait.

J'ai regardé les bilans et en saison c'est positif par contre hors saisons c'est négatif.
Il a aussi des problèmes avec ces employés qui piquent des denrées et dans la caisse des qu'il a le dos tourné, il faudra résoudre ce problème.

Pensez vous qu'il est possible de suivre une grossesse et d’accoucher dans de bonnes conditions à Madagascar ?

Ensuite connaissez vous les modalités d'imposition pour une SARL ?

Et concernant les visas si je quitte ma résidence pour habiter à Madagascar avec un visa touriste au début comment je fait pour demander le transformable dans mon pays d'origine sachant que je n'y habiterais plus ?

Merci.

Marc-Aurèle :

J'ai regardé les bilans et en saison c'est positif par contre hors saisons c'est négatif.
Il a aussi des problèmes avec ces employés qui piquent des denrées et dans la caisse des qu'il a le dos tourné, il faudra résoudre ce problème.


Merci.

Déjà un bilan à Madagascar ne veut pas dire grand chose. Perso je ne ferais jamais confiance. On sait tous qu'on peut tout faire écrire à Madagascar.
Concernant les employés, bah si vous n'êtes pas derrière en permanence, 24h/24h vous n'y échapperez pas.
Donc déjà sur vos charges de départ, je prendrais minima 30% d'aléas. idem sur le CA. Car pour un vazaha vaovao va déjà falloir qu'il comprenne comment tout fonctionne là bas avant de corriger éventuellement le tir.

Et surtout si vous vous engagez dans cette aventure considérez d'entrée que vous avez perdu 30 000 euros et surtout que vous avez les moyens de retomber sur vos pattes pour rentrer au pays.

Marc-Aurèle :

J'i suis allé un mois dernièrement, j'ai bien discuté avec le propriétaire et les clients habitués, d'autre part je suis allé mangé chez la concurrence j'ai donc pu me faire une idée.

Discuter avec le propriétaire et les habitués (ceux qui pochtronent ou ceux qui y laissent de belles notes de resto ?) çà n'engage à rien et çà ne mange pas de pain ! Même s'il est "raisonnable" dans ses propos, il sera toujours bien en dessous de la vérité ! Son but, vendre, vite et de préférence à une personne qui ne connaît pas bien Madagascar, la tête pleine de rêves et de bonnes intentions ! Parce qu'avec les gens qui ont un peu de route à Madagascar..... c'est moins facile !

Il en ressort que l’emplacement est parfait cependant le propriétaire actuel ne fait pas d'effort donc le resto ne fonctionne pas comme 'il devrait.

C'est exactement çà ! Le patron s'installe au bar avec ses potes, remets son établissement aux mains d'employés non formés et peu motivés... mais aussi peu rétribués, pas déclarés !!! Il ne fait aucun investissements, n'entretient pas son bien... l'ensemble est cra cra, la carte s'amenuise, les plats sont limites !!!!  Si vous devez racheter cet établissement, regardez bien les détails, à parier que la plupart des éléments fonctionnels pour faire la cuisine sont des épaves... mais bien moins que les potes qui traînent au bar confis dans leur bière et leurs frustrations !

J'ai regardé les bilans et en saison c'est positif par contre hors saisons c'est négatif.
Il a aussi des problèmes avec ces employés qui piquent des denrées et dans la caisse des qu'il a le dos tourné, il faudra résoudre ce problème.

Alors là les bilans, mon ami !!!! Cà n'existe pas ou juste pour, raisonnablement parfois, tenter de montrer que sa marche parce qu'on veut vendre ! Demandez lui combien il paye d’impôts sur sa société... Il n'y a pas mieux qu'un resto pour dissimuler ses recettes au fisc malgache !!!! Et au fait, la saison dure combien de temps à Antsirabé ?

Concernant les employés qui piquent... c'est chose courante... il faut dire qu'avec ce qu'ils ont comme salaire pour un travail non stop dimanche compris et sans être déclarés, les biens en nature ajoute du beurre aux brèdes ! Pour caser ces habitudes ce sera difficile surtout si vous n'avez pas le tempérament de flic ! Le conseil, virer tout le monde et en prendre d'autres avec un contrat et en cs dd vol, même minime, plainte à la police et renvoi immédiat !


Pensez vous qu'il est possible de suivre une grossesse et d’accoucher dans de bonnes conditions à Madagascar ?

Oui c'est possible... à Tana c'est sûr... mais si vous devez rejoindre la capitale en urgence, c'est 2h de route minimum il me semble + les embouteillages de la capitale ! Je ne connais pas les offres de santé à Antsirabé, mais il n'y a guère que les grosses complications d'accouchement que les médecins malgaches ne peuvent gérer ! Peut être vaudrait il mieux que votre femme accouche en France ce coup ci ! Il n'y a aucune urgence quant à votre affaire.... elle sera toujours en vente dans quelques mois... ou il y en aura une autre !!!!

Ensuite connaissez vous les modalités d'imposition pour une SARL ?

C'est mon mari qui gère ce genre de choses avec ma comptable... il me semble que c'est 20% du chiffre d'affaire ! Je vais lui demander !
A oui, le patron du restaurant paye t'il la TVA ? S'il n'st pas soumis à la TVA c'est déjà qu'il gagne moins de 200 millions d'ariary par an (50 000 euros)  ! Une bonne indication  face à d'éventuels bilans mirifiques !


Et concernant les visas si je quitte ma résidence pour habiter à Madagascar avec un visa touriste au début comment je fait pour demander le transformable dans mon pays d'origine sachant que je n'y habiterais plus ?

Je répondrais plus tard ! le devoir m'appelle, mais vous aller trouver plein de choses en furetant sur le site ! Cette question a été souvent posée et longuement traitée !

Bien à vous et bon courage !


Merci.

Marc-Aurèle :

Pensez vous qu'il est possible de suivre une grossesse et d’accoucher dans de bonnes conditions à Madagascar ?

S'il n'y a pas de complication, vous n'aurez pas de problème. Néanmoins, je vous conseille que la naissance soit sur le sol français pour des raisons administratives immédiatement et futur...

En revanche, concernant le suivi médical de pédiatrie, ça risque d'être beaucoup plus contraignant... Informez vous des vaccinations, des suivis, des maladies, des médicaments... Enfin la totale car rien n'est comme en Europe ici (mêmes les maladies sont différentes) !!! Tout peut très bien se passer comme ça peut être l'horreur absolue...

Marc-Aurèle :

Et concernant les visas si je quitte ma résidence pour habiter à Madagascar avec un visa touriste au début comment je fait pour demander le transformable dans mon pays d'origine sachant que je n'y habiterais plus.

Il est impossible de transformer un visa tourisme en visa long (sauf autorisation exceptionelle ministérielle --> jamais vu encore). Les lois imposent une sortie de frontière. Ensuite, les spécificités malgaches font que pour avoir le sésame faut le faire dans votre zone d'attache donc retour en métropole si vous venez de Tours par exemple. Le mieux c'est de se renseigner auprès de l'ambassade malgache à Paris.

De plus, avec un visa de tourisme, vous ne pourrez pas ouvrir de compte en banque, vous ne pourrez pas faire les papiers administratifs (et j'en passe), vous ne pourrez que prendre des informations sur place... Il est interdit de travailler à Madagascar avec un visa de tourisme --> à vos risques et périls !!!

à plus de vous lire, car votre démarche est construite, et ça motive à vous aider

Perso, j'ai le même point de vue que JacquesVb ; Antsirabe n'est pas à proprement parler une destination touristique.
Quelques résidents vasahas retraités dont le nombre n'augmente certainement pas.

Des lieux touristiques bien connus connaissent vu le nombre élevé de concurrents une désaffection cauchemardesque pour leurs tenanciers.

A 1 ère vue et même en y regardant à 2 fois Mada ne semble pas représenter une destination touristique montante.
Alors même à Tana , qui n'est pas une destination de rève, même bien ciblé, je n'y mettrai ni un liard ni un kopeck.

Marc-Aurèle :

Apres je ne vise pas les gros bénéfices je veux juste vivre paisiblement avec ma famille dans ce magnifique pays.

Si on veut juste vivre tranquillement à Madagascar, il faut avoir des revenus extérieurs.

Quand on veut vivre à Mada avec des revenus locaux, il faut se battre pour y gagner sa vie, et encore plus quand on y entreprends.

Dans vos budget, n'oubliez pas la couverture santé, surtout avec un enfant en bas age. Prévoyez aussi les frais de scolarité, un retour de temps en France pour que votre puisse voir son pays et sa famille etc...

Question bête, mais la restauration est déjà votre métier ?

Bonjour,

Je suis d'accord avec L2L. Votre question est pertinente, c'est toujours conseillé et plus logique de connaître le métier dans lequel on veut investir. Car vous ne pourrez compter que sur vous même, sur vos compétences dans le domaine.

D'autre part, c'est mieux de "vivre son rêve que de rêver sa vie" comme disait Madagaston.. et "qui ne tente rien n'a rien" deux adages que j'apprécie énormément.

Seulement, comme il est dit plus haut, il vaut mieux faire votre activité pour le plaisir et mettre de côté une réserve pour vous retourner ou avoir un plan B au cas où ça ne marche pas comme vous le souhaitiez.

Bien à vous !
Annie

Bien vu Annie,
En fait, je n'ai jamais aimé travailler pour gagner de l'argent mais pour apprendre, devenir inventif, savoir me "débrouiller" dans les situations les plus difficiles et même quand j'ai essayé de faire un brevet de maîtrise, j'ai commencé par le problème qui me semblait le plus difficile... ce qui m'a d'ailleurs fait louper l'examen mais le problème était réglé et juste par contre il ne permettait pas de rattraper assez de points pour le reste. Mais je m'en foutais royalement car ce n'était qu'un défi que je m'étais lancé à moi-même et d'ailleurs j'ai changé de métier quelques années plus tard en apprenant tout de ce nouveau métier en bas de l'échelle "sur le tas" et j'étais un des rares qui se permettait quelques temps plus tard de faire un travail sans passer préalablement par le bureau d'études de l'entreprise. J'étais là aussi un électron libre et comme je n'avais jamais de reproches de la part des clients on me laissait faire et même mes supérieurs directs se tenaient plutôt à carreau car ils avaient peur que je me rebiffe et ils craignaient qu'en haut lieu ils se fassent enguirlander car ils n'étaient pas capables de m'encadrer alors on a conclut un accord et que s'il y avait un problème, que nous le réglions entre quat'yeux et cela s'est toujours passé du mieux du monde. D'ailleurs quelques années après avoir pris ma retraite le chef d'agence (une filiale de Engie) m'a demandé si je ne voulais pas revenir car ils avaient du travail pour moi et j'ai répondu que s'il avait la patience d'attendre encore quelques années que je leur enverrai mon fils qui marche dans mes pas pour apprendre et apprendre encore autre chose que des banalités comme l'algèbre ou savoir écrire sans faire de fôteu dortogaffeu comme ils disent dans le midi de la France.

madagaston :

[color=#040000]Bien vu Annie,
En fait, je n'ai jamais aimé travailler pour gagner etc..]

Euh, bien compris que vous aimiez parler de vous même, mais quel rapport avec le sujet ?  :/

Bonjour

Si vous voulez que votre restaurant à Madagascar réussisse, transformez-le en un lieu de rencontre pour Vasaha et les jeunes filles et prostituées. A Madagascar, c'est une recette gagnante Pour être plus performant, louez des chambres à l'heure à l'étage ou à l'arrière chambres.

Vous pouvez vendre du viagra au comptoir, les filles peuvent se plaindre que les vieux hommes vasaha prennent trop de temps,<----(Histoire vraie) mais vous pouvez profiter de la location de vos chambres pour plus d'une heure à la fois.

Yann jean louis :

Perso, j'ai le même point de vue que JacquesVb ; Antsirabe n'est pas à proprement parler une destination touristique.
Quelques résidents vasahas retraités dont le nombre n'augmente certainement pas.

Madagascar n'est pas à proprement parler une destination touristique.

Mais ce n'est pas un hôtel pour les touristes dont on parle c'est d'un restaurant.

A Antisrabe, il y a plusieurs très grosse sociétés de plusieurs centaines de salariés chacune(Brasserie STAR, COTONA, SOCOLAIT, HOLCIM, LECOFARM etc...)

Ce qui fait qu'il y existe bon nombre de personnes de classes moyennes, moyennes supérieures et supérieures qui sont la cible des restaurants du coin, et pas seulement quelques vazaha retraités.

Ok pour les grosses sociétés, effectivement la clientèle exclusivement touriste n'est pas la cible ; il m'a semblé pourtant que quelqu'un avait parlé de " saisonnalité " avec un CA positif et par contre d'une morte saison avec un bilan pour l'actuel proprio qui se traîne dans le rouge ce qui ne rendrait pas mes propos " impertinents" en l'occurence.

N'ayant pas encore eu l'opportunité de visiter cette ville parait-il exemplaire de propreté pour Mada, je ne peux qu'acqiiescer avec le dernier qui a parlé.
Pardon, l'avant dernier, parceque, à propos d'impertinence, notre Daar Alex chauffe un peu du ciboulot et despite, my overindulging about him, ses propos délibéréments acerbes sur plusieurs fils de conversation actuels me font craindre pour lui-même un début de méningite, à moins qu'un chinois anglophone et donc perfide lui ait refilé le corona virus.
Prudence, tous les vasahas n'ont pas forcément bizoin de viagra, certains sont même des priapiques chroniques ( ah j'ai oublié comment on dit ça chez les anglophones qui bien qu'ayant à dispo plus de mots que les autres - ils en ont piqué partout, oui c'est vrai qu'ils sont partout ) en fait l'anglois moyen ne parle qu'avec 250 mots.
Alors soyons indulgents avec leur vague vocabulaire qui a mis le monde sous la coupe de l'argent roi ( facile à comprendre ça ), c'est comme les films américains : on a pas de mal à comprendre ...
Bref puisqu'il s'agit de restauration, je pensais que celui-là avait besoin d'un bon coup de ravalement ; de salive ...

En fait pour des renseignement concernant un travail, que ce soit un restaurant, un hôtel ou la profession d'éboueur ce sont tous des métiers et il faut pour tous ces métiers une étude de marché fiable et ce n'est certainement pas l'avis des uns et des autres qui feront gagner la vie d'un restaurateur.
Donc si on veut des renseignements pour ouvrir un restaurant à Antsirabe, inutile d'ouvrir une discussion car il suffit de consulter ce lien pour se rendre compte que la concurrence sera rude à moins de faire l'acrobate ou faire des spectacles de cabaret pour attirer le client... un soir par an
https://www.tripadvisor.fr/Restaurants- … vince.html
Pour ma part je ne mets plus les pieds dans un restaurant car il est évident qu'un restaurateur doit gagner sa croûte et pour ce faire il va acheter le moins cher pour le revendre le plus cher ou alors il achètera de la qualité et la revendra au prix d'un budget mensuel d'un cadre gasy donc ce ne seront pas les cadres des entreprises qui gagnent juste de quoi boucler le mois qui pourrons se permettre de manger tous les jours dans un restaurant mais n'ayant aucune connaissance sur le sujet, avant de me lancer dans une entreprise j'étudierai sérieusement si l'affaire est dans le sac ou si on va y laisser son pécule. Mais en tout cas je souhaite une belle réussite à celui qui veut se lancer dans cette branche car cela ne me coûte rien du tout. Et je préfère savoir ce que j'ai dans l'assiette ce qui n'est que rarement le cas dans un restaurant.
Quant au tourisme à Madagascar,  je crains que tant que le pays ne se sera pas mis au goût du jour question infrastructures routières, transport, peste, et bien d'autres malédictions qui s'abattent régulièrement sur le pays, il y a peu de chances que Mada devienne une destination de rêve, mais je ne suis pas un voyant car il se pourrait qu'on vienne tourner un autre film qui redore le blason de Madagascar pour ameuter tous les gogos de la terre qui voudront voir où le film a été tourné
;)

La clé de réussite de votre projet repose sur une bonne étude du marché et votre capacité à innover. De ce fait, il faut visiter cette ville plusieurs fois  pour connaître le coin, les gens et leurs habitudes ainsi que vos cibles (plutôt les touristes ou les résidents) et vous faire vos propres opinions. Le gérant actuel est là pour vendre son resto au plus vite (voire s'en débarasser). Pour moi, un mois n'est pas suffisant pour vous positionner sur cette offre surtout dans un pays/ une localité que vous ne connaissez pas.

Êtes-vous (ou votre femme) issu du métier de la bouche? Avez-vous déjà géré un resto?

Je disais simplement quelle est la formule gagnante pour un restaurant et quel type de restaurant a le plus de taux de réussite et la meilleure longévité. Je ne vais pas dans ces bars depuis mes 40 ans car je les trouve ostentatoires et ennuyeux. Il est intéressant que vous vous concentriez sur le Viagra et les priapiques chroniques, il se produit couramment dans certains groupes, tels que les personnes atteintes d'anémie falciforme. Ce qui dans de rares cas de gangrène, qui aurait pu nécessiter l'amputation du pénis du patient. La langue anglaise compte plus de 1 000 000 de mots au total, dont 170 000 en usage courant et l'utilisation quotidienne de 5 000 mots par la personne moyenne. Selon le dictionnaire français Larousse, il y a environ 130 000 mots en français - avec une utilisation moyenne par personne de 3 000. L'anglais a en fait des mots pour 70, 80,90 contrairement aux nombres français où vous devez faire des calculs mathématiques pour 70 tels que soixante plus dix pourquoi pas cinquante 20 ou trente trente- Quel génie est venu avec cela, est-il juste fatigué après avoir atteint soixante ? . Vérifiez tout par vous-même - allez sur Goggle.fr et pendant que vous y êtes, vérifiez quel pays est considéré comme le plus grossier.( rude) Et quel pays est considéré comme le plus généreux. https://www.cafonline.org/docs/default- … 101019.pdf

Je reste à l'écart de tripAdvisorTripAdvisor se défend contre l'affirmation selon laquelle jusqu'à un avis sur sept pourrait être faux car le conseiller a eu la unscrupule d'autoriser les faux avis car Trip advisor est une entreprise qui accepte les annonces. Les avis positifs et faux ont été autorisés pour ses annonceurs tandis que les avis pour les non-annonceurs ont été supprimés.

Perso je ne reprendrais un resto que si je le connais depuis au min 1 an voir au mieux plus, d'y avoir été régulièrement, d'avoir bien analysé la clientèle, le potentiel développement, la carte, le personnel, la direction, l'environnement, la bail commercial, le matériel, passif/actif etc...

Ayant été restaurateur à Tana et bien analysé le marché, seule la capitale draine du pouvoir d'achat, aussi bien des malgaches qu'étrangers.

Après pour ouvrir un nouveau resto de plus dans celle-ci ça devient compliqué, et pour 30.000€ vous n'ouvrirai rien d'autre qu'un snack à la City, ce qui de ce que je vois à chacun de mes passages pourrait peut-être être porteur vu qu'il y a assez bien de monde qui y passe toute la journée et surtout le samedi, mais bon on s'éloigne d'Anstirabe et son air pur me direz-vous !

En ce qui concerne les restaurants je suis tout a fait de l'avis de Jacques d'autant qu'il a de l'expérience dans ce domaine.
D'ailleurs ma fille va ouvrir son snack en France à Hambach dans le village même où sont construites les fameuse Smart connues dans le monde entier mais qui seront délocalisées en Chine... mais heureusement pour elle, l'usine continuera à tourner selon le directeur de l'usine « Tous les emplois seront pérennisés à travers notre nouveau projet industriel qui consistera à créer une nouvelle ligne d'assemblage pour la construction d'un SUV électrique de la marque Mercedes à Hambach ».
Je suis curieux de savoir si son projet sera viable car l'ouverture à grands frais est prévue pour samedi prochain il me semble.


https://zupimages.net/up/20/06/m28r.jpg

Combien de gens se cassent les dents sur les restaurants, bars à Madagascar? Ho les réunionnais investissent, mais il n'y a pas de clients. Et les clients ne veulent pas venir car il n'y a pas d'autres clients. Plus d'argent. La qualité baisse, et la THB commence à monter à 6500 Ar (normalement c'est 4500 pour un bar des étrangers, et beaucoup moins dans les quartiers)... Donc on y va plus. Quand ils voient un vazaha, tout le monde est à 4 pattes par terre (c'est une image ridicule mais tellement vraie) et trop poli, vraiment trop. Hum à vous de voir... Si c'est çà que vous voulez. Mais il y en a qui fonctionne très bien, bouf très moyenne mais mon ami très fragile de l'estomac n'est pas tombé malade. Le seul que j'ai vu c'est la Terrasse à Tamatave. Mais c'est le seul ... Prix correct, des filles ok mais ce n'est pas non plus le glacier de Tana, les filles ne sont pas dos au bar à regarder les gens et demander la bière. Non elles sont entre amies et c'est tout. Le reste ne marche pas. Trop cher (pour le pays) et pas bon, mon point de vue pour la majorités des restaurants. A Tana on m'a donné du porc saignant... Un jour ce sera ok, un autre jour non. Franchement une bonne gargote, de toute façon l'hygiène y a pas, même dans les restaurant tenu par des étrangés de Mada mais au moins nous avons du repas exotique, des marmites, du riz, pas cher, et on peut manger à n'importe quelle heure... Il y a cependant des restaurant chinois. Bref il faut en vouloir pour ouvrir un restaurant à Madagascar. Les gargotes vous offrent un menu à 5-6000 Ar. Bienvenue à Madagascar ^^

Nouvelle discussion