Expatriation partielle

Bonsoir,

je n'ai pas l'intention de faire une expatriation totale pour le moment
mais de vivre entre NYC dans un premier temps plusieurs semaines par an et être le reste du temps en France dans le sud région PACA dans le cadre de mon futur métier de coach de Tennis dont je passe le diplôme en mai prochain.

(J'ai l'intention de venir 15 jours voire 1 mois en août 2020 à NYC où je ne suis pas allé depuis 1992)

J'aurais besoin de renseignement de votre part au niveau de cette configuration de vie particulière et comme vous l'avez compris il s'agit surtout de l'hébergement qui est un point important du fait que je ne souhaite pas dépenser mon salaire du club sur place pour qui je pourrais éventuellement travailler
pour dormir. Sachant que l'hébergement est cher à NYC qui parmi vous aurait des renseignements utiles à ce sujet à me fournir autre que de me donner l'adresse d'AIRBNB ou autre sites du même type ?

(Dans un second temps je souhaite aussi travailler de temps en temps en Californie et Floride).

L'expatriation totale pourrait se faire dans un futur dont je ne connais pas encore le timing.

Dans l'attente de votre retour.

Bonne année et meilleurs vœux.
"Santé, Paix, Joie"

Erwan.

Bonjour,

Tu dis vouloir travailler mais c'est interdit à moins d'avoir un visa de travail et au minimum, un visa de travail c'est sur quelques années, du plein temps et aussi le visa de travail te lie à un employeur, pas au marché de l'emploi américain sur les 50 Etats.

Renseigne toi bien, c'est pas aussi simple.

Bonjour Erwan

Ca ne va pas être simple votre projet.
Pourquoi?
D'abord si vous voulez travailler pour un club de tennis vous ne pourrez pas venir avec un visa tourisme B1/B2 ou avec l'ESTA. Travailler sous ces régimes est formellement interdit et si vous vous faites prendre c'est l'expulsion immédiate avec interdiction de revenir aux US avant un long moment pour vous et, à minima, une grosse grosse amende pour le club qui vous aura employé au black.
C'est basic mais pour travailler il faut obtenir un visa qui vous permet de travailler.
Et se sera évidement la même chose en Floride et en Californie.
Tout ce que vous pouvez faire c' est recevoir un prix sonnant et trébuchant lors d'un tournoi mais pas d'argent en échange d'un travail.

Si vous êtes un athlète reconnu dans votre sport vous pouvez demander un visa sportif de haut niveau : visa P-1. Ce visa vous permet de recevoir des prix mais aussi des rémunérations en tant que coach. Il faut être reconnu internationalement.
Ou alors demander un visa O pour personne exceptionnelle .... mais là aussi il faut remplir des conditions très précise.
Ces 2 visas doivent être sponsorisés par un employeur et le recours à un avocat est plus que recommandé au regard des spécificités de "notoriétés" attendues par l'USCIS.

Plus tard et si vous voulez immigrer à temps plein et vivre de votre passion, vous pourrez toujours postuler à un visa E2 (voir les nombreux posts sur ce forum).

Donc à mon avis, le problème majeur dans votre projet ce n'est pas l'hébergement mais l'autorisation de travail. ;)
Pour le logement, viser plutôt les auberges de jeunesse. Il y en a plusieurs à NYC et ça permet de rencontrer du monde et de se faire à manger dans la cuisine commune pour limiter les coûts. Le problème est que la durée de séjour est limitée je crois mais pour un mois ça devrait aller. A voir au cas par cas....

Bonne démarche

Sophie

Merci Sophie pour ta réponse très bien détaillée.
Si mon projet doit fonctionner un jour c'est que c'est bon pour moi.

Je vais quand même envoyer un tweet à Trump, il va m'arranger cela ;) lol

Jorann77 :

Merci Sophie pour ta réponse très bien détaillée.
Si mon projet doit fonctionner un jour c'est que c'est bon pour moi.

Je vais quand même envoyer un tweet à Trump, il va m'arranger cela ;) lol

C'est surtout que ton projet, strcturé comme tu le presentes, a aucune chance d'aboutire et si tu envoies un tweet au Donald, il te repondra EB5.
c'est à dire une carte verte à $500 000.

Les américains plaisantes pas avec les règles quand même surtout l’immigration.

Bonjour Steve,

oui je sais bien mais j'évolue dans un milieu professionnel particulier et mes contacts sont directs avec la fédération française et ces derniers directs avec la fédération américaine.

Cela ne m'inquiète pas trop.

Jorann77 :

Bonjour Steve,

oui je sais bien mais j'évolue dans un milieu professionnel particulier et mes contacts sont directs avec la fédération française et ces derniers directs avec la fédération américaine.

Cela ne m'inquiète pas trop.

Bonjour, ça fait plusieurs fois que ça passe pas du premier coups à l’immigration pour moi et ils me font un double check pour des bêtises tu style je ne renseigne pas L’adresse où je vais car c’est une adresse Airbnb et je l’ai pas encore  des trucs pas très grave comme ça.

Si tu as des contacts avec la fédération américaine alors bah tu peux essayer d’avoir un visa mais l’immigration partiel existe pas comme tu dis. Ça va être soit tu travail soit tu viens en touriste mais tu peux pas venir en touriste et travailler.

Jorann77 :

Bonjour Steve,

oui je sais bien mais j'évolue dans un milieu professionnel particulier et mes contacts sont directs avec la fédération française et ces derniers directs avec la fédération américaine.

Cela ne m'inquiète pas trop.

Je sais pas si tu as vu le docu Being Serena sur HBO. On voit souvent le coach de Serena Williams qui etais francais.  Patrick Mouratoglou

https://www.hbo.com/being-serena

Jorann77 :

Bonjour Steve,

oui je sais bien mais j'évolue dans un milieu professionnel particulier et mes contacts sont directs avec la fédération française et ces derniers directs avec la fédération américaine.

Cela ne m'inquiète pas trop.

Justement cela devrait t'inquieter.... car je ne sais pas ce que t'imagines être l'immigration Americaine, mais c'est une immigration factuelle, pas relationelle.
Factuelle dans le sens où le législateur américain  a pondu des lois d'immigration accordant des visas basés sur les compétences techniques et professionnelles des candidats, absolument jamais basés sur un niveau relationnel autre que celui du rapprochement familial.

En gros et pour ton domaine d'activité, il est bien plus judicieux de savoir bien jouer et/ou enseigner le tennis, que de connaitre le president de la federation de tennis américaine qui lui ne pourra pas intervenir en ta faveur auprès de l'administration américaine.
Même si tu connaissais personnellement un Sénateur américain, je suis pas certain que ça aiderait...

Pescaraplace,

je te serais gré de ne plus participer aux réponses à ma demande.
Quand on lit les tiennes on a plutôt l'impression que tu essayes de démotiver un maximum les futurs expats. Tu es payé par l'administration américaine ?
Je les trouvent donc négatives et c'est certainement le reflet de ta personne.
Occupe toi bien de toi et deviens positif dans la vie, au moins là tu serviras à quelque chose sur ce forum en aidant vraiment les gens.

Cdtl.

Jorann77 :

Pescaraplace,

je te serais gré de ne plus participer aux réponses à ma demande.
Quand on lit les tiennes on a plutôt l'impression que tu essayes de démotiver un maximum les futurs expats. Tu es payé par l'administration américaine ?
Je les trouvent donc négatives et c'est certainement le reflet de ta personne.
Occupe toi bien de toi et deviens positif dans la vie, au moins là tu serviras à quelque chose sur ce forum en aidant vraiment les gens.

Cdtl.

malheureusement il n'essaye pas de te decourage mais il dit bien la 'verite',
ce n'est pas parce que tu 'connais' la federation que tu as le droit de travailler aux USA sous un statut de touriste; c'est tout ;
malheureusement c'est toi qui n'aime pas la reponse...

aux USA tu n'as pas le droit de travailler en etant un touriste c'est aussi simple que ca,
la ce que tu nous dis, c'est ce schema la,  donc on te dit que ce n'est pas possible.

encore une fois c'est plutot simple:
il te faut trouver un sponsor (=un employeur) pour te faire un visa correspondant a ton profil (et la tu as deja eu les infos).

sinon tu viens juste un mois ou 2 et profiter pour visiter NYC et all good

Sponsor = employeur justement les contacts sont en cours.
Donc je retiendrai la participation à ma demande de Sophie qui était bien solide et constructive.

[at] Jorann77

Je le trouve négatif aussi mais bon tu sais en France le positif n’est pas ce qu’il va nous etouffer lol.
Il faut remettre les choses dans leur contexte. Ce groupe est là pour conseiller les futurs expatriés sur leur démarche à suivre et les pièges à éviter. Son but était juste de te faire prendre conscience que ce n’est pas un une partie de plaisir de passer devant un officier d’immigration, on peut pas dire ouais je connais ton pote alors tu vas passer sans problème. Ils sont entraînés à questionner les personnes  au point de leur faire dire des choses qu’il ne faut pas. Il ne faut pas oublier aussi que en l’état actuel de l’administration ils sont à fond pousser par Trump.

Maintenant de te prévenir de faire attention ne veut pas dire de ne pas le faire. Moi quand j’arrive à Philadelphie, on me dit de ne pas faire de blague ou de ne pas sourire devant un officier d’immigration et qu’il faut être sérieux.
Une fois, il y a une femme qui m’a mis dans une pièce pour me faire un double check Juste parce que elle trouvait que j’avais un sourire en coin quand elle me posait les questions et comme je comprends pas bien l’anglais ça y rajoute. Tu sais quand  ils font un double check c’est  qu'ils ont des doutes et là tu arrives dans une pièce où y’a pratiquement personne Sauf trois ou quatre officier d’immigration et alors il fouillent ta valise, ils mettent tout en l’air maïs ils rangent  rien et tu te débrouilles.
J’ai cru comprendre que tu es déjà venu à New York en 92 mais pense bien que la différence entre aujourd’hui et le J’ai cru comprendre que tu es déjà venu à New York en 92 mais pense bien que la différence entre aujourd’hui et 92 c’est que il y a eu le 11 septembre et qu’ils ont renforcé les contrôles aux aéroports et les Officier d’immigration sont plus strictes.

Jorann77 :

Sponsor = employeur justement les contacts sont en cours.
Donc je retiendrai la participation à ma demande de Sophie qui était bien solide et constructive.

donc si tu as des contacts (la Federation si on a bien suivi) pour un visa (=pour etre embauche), ce n'est plus vraiment une expatriation 'partielle' de 1 mois (ou tu aurais bosse au black, avec des gens que tu connais = comme ca que tu nous a presente ton projet).
ca devient un vrai projet de travail aux USA.
c'est different, et c'est super!

Merci pour ta réponse très intéressante de partage d'expérience Steve84  :)
Effectivement le 11 septembre !!!
Alors je devrais peut-être faire l'inverse. M'expatrié aux US et venir de temps en temps en PACA :)

BenNY04 merci pour ta positivité :) Si c'est bon pour moi, la vie que je veux mener se concrétisera.

Jorann77 :

Pescaraplace,

je te serais gré de ne plus participer aux réponses à ma demande.
Quand on lit les tiennes on a plutôt l'impression que tu essayes de démotiver un maximum les futurs expats. Tu es payé par l'administration américaine ?
Je les trouvent donc négatives et c'est certainement le reflet de ta personne.
Occupe toi bien de toi et deviens positif dans la vie, au moins là tu serviras à quelque chose sur ce forum en aidant vraiment les gens.

Cdtl.

Sauf que personne ici essaye de te decourager...
on connait simplement la musique parcequ'on y est tous passé est basé sur ce que l'on a vecu, tu t' y prends hyper mal.

Jorann77 :

Alors je devrais peut-être faire l'inverse. M'expatrié aux US et venir de temps en temps en PACA :)

Là aussi il faut faire attention: si tu voyages souvent à l'étranger, ou passes trop de temps à l'étranger, l'immigration va te poser plus de questions. C'est par exemple la grosse crainte de ceux qui ont une carte verte (carte de résident permanent, pas un visa): l'immigration peut te la retirer à ton arrivée si ils trouvent que tu passes trop de temps à l’étranger... 1 mois par an c'est pas de problème, six mois ca devient un problème.

Pour rebondir sur ce que je disais, il est évident que certains auront un traitement différent par rapport à leur personnalité. Par exemple je ne serai pas traité pareil qu’un sportif de haut niveau ou que quelqu’un qui va être plus qualifié que moi dans un autre domaine Ou un étranger qui ne fait pas partie du programme d’exemption de visa.
Je crois qu’un intervenant a  à donner le meilleur exemple dans la discussion ”vit en Californie”. Il disait que il a des horaires de travail très flexible, il faut que le travail soit fait mais il peut y aller quand il veut, il peut appeler son chef pour lui dire qu’il ne vient pas etc. Et bien je peux t’assurer qu’aux États-Unis si tu es en retard tu es viré surtout pour les petits emplois. Ou un autre exemple, certaines personnes peuvent bénéficier de la retraite américaine en plus de la française en même temps tout en étant aux États-Unis.
Tout ça vient d’une différence de niveau, de qualification, de diplôme et de job aussi.
Par contre, on passera tous devant un officier d’immigration, on aura tous besoin d’un visa qui sera délivré par l’officier consulaire etc. et on peut être tous virés si on plaît pas à l’officier d’immigration.
Il y a donc des dispositions générales et des dispositions qui suivre le cadre des contrats intuitifs personae ( en fonction de la personne)
Ce qui est normal parce que le système américain est un système méritocratie tique

steve84 :

Ce qui est normal parce que le système américain est un système méritocratie tique

Ça c'est ce que tu voudrais qu'il soit, ce n'est pas ce qu'il est.  :(

[at]Pescaraplace

C’est peut-être pas ton cas mais j’en ai un exemples. C’est une ploutocratie aussi c’est vrai donc je dirais que c’est entre les deux. C’est un système ploutocratique en fonction du mérite.

steve84 :

[at]Pescaraplace

C’est peut-être pas ton cas mais j’en ai un exemples. C’est une ploutocratie aussi c’est vrai donc je dirais que c’est entre les deux. C’est un système ploutocratique en fonction du mérite.

La notion du mérite est complètement relative et les USA, depuis leur creation, ont toujours reconnu plus de "mérite" à certains qu'à d'autres.
Certaines couleurs de peau ont plus de mérite que d'autres, tout comme les religions, les sexes, etc... et ça a été le combat de l'Amérique depuis la nuit des temps, même encore aujourd'hui.

[at] pescaraplace

Je suis complètement d’accord, la notion est Subjective.

Jorann77 :

Bonjour Steve,

oui je sais bien mais j'évolue dans un milieu professionnel particulier et mes contacts sont directs avec la fédération française et ces derniers directs avec la fédération américaine.

Cela ne m'inquiète pas trop.

Mon père connait un gouverneur et pourtant je vis toujours en France !
L'ami de l'ami de l'ami qui connait quelqu'un ça ne donne malheureusement pas de visa.
Et puis la fédé de tennis encore moins, ce n'est pas l'immigration américaine. Qu'ils puissent te sponsoriser pour obtenir un visa de travail oui mais ce n'est pas ton projet puisque tu veux juste venir quelques semaines par ci par la et en profiter pour te balader dans d'autres états.
Le projet actuel tel que tu le veux n'est pas sponsorisable, et être en lien avec quelqu'un qui est en lien avec quelqu'un qui n'a aucun lien direct avec l'immigration ne va pas changer la donne....
Tu pourras coacher pour avoir de l'expérience et des contacts, mais à titre "loisirs".

Nouvelle discussion