trouver une compagne en ukraine

Bonjour,

Je pense que le titre parle de lui même mais je vais exposer mon propos.
Je cherche des avis tranché.
J'ai 45 ans, je suis célibataire, je suis plutôt pas mal, sportif, et on me propose en tant qu'expatrie d'aller ou en Ukraine ou au Costa Rica pendant un an.
J'ai fait la demande par ce que je veux me marier, et donc trouver une femme.
Mais pas a une femme de 35 ans, et puis soyons francs, a mon age sur Paris tous les meilleurs plans sont déjà pris, et je ne suis pas non plus en mesure d'attirer les filles qui m’intéressent le plus.
Je sais de retour des ex collègues du Costa Rica que trouver une femme la bas, est extrêmement simple.
Cependant je ne peux pas dire que je sois très attiré par l'apparence des femmes du Costa Rica, alors que j'aurais un très gros penchant pour les femmes Ukrainiennes.
Comme nous venons d'ouvrir notre bureau à Kiev, je n'ai aucun retour de la bas, mais des amis du bureau polonais, me disent que je n'ai aucune chance de trouver une femme répondant à tous les critères jeune jolie et bien. Selon leur propos je ne trouverais que des filles intéressées par le passeport, et qui divorceront des qu'elles seront en France.

Etant donné la grande proximité de la Pologne et de l’Ukraine, et de la grande présence de la population Ukrainienne en Pologne, je concède leur porter un certain crédit.
Je dois donner ma réponse vers le 15 Janvier.
Donc je viens chercher des éléments de confirmation ou d'infirmation de leurs propos, afin d’asseoir ma position.
Soyez le plus franc possible je vous en serai gré.

Cordialement.

Sincèrement si tu n arrives pas à trouver une femme dans un pays où les gens vivent à 300 euros par mois, qu elles n ont aucune sécurité pour l avenir, que leur famille est sans aucun filet, c est que le problème c est toi...
Surtout que comme expat tu dois être bien payé.

Comme je l ai déjà dit, si tu veux une femme jeune, l argent fait partie du deal, mais si tu lui donnes une vie de merde, elle rentrera chez papa maman.

Au passage il y a un super long post sur le sujet dans le forum : trouver l amour en Ukraine. Ça serait pas mal de le lire.

Bonjour fdemino,

Bienvenue sur le forum.

Je vous envoie un article très bien documenté sur les mariages mixtes franco-russophones, tout à fait d'actualité en Ukraine actuellement.

https://journals.openedition.org/e-migrinter/706

Mon avis, venir en Ukraine pour se marier, tout à fait possible, mais ce n'est pas l'Eldorado.
Les mariages mixtes sont assez peu nombreux. Beaucoup de "fake". Et attention à la différence de culture à ne pas sous estimer pour une relation qui durera.

Bonne chance.

vet33

Tu veux des réponses tranchées ? Franchement, ton post est risible et pathétique. Tu as 45 ans et tu espères trouver un canon de beauté de 18 à 20 ans qui sera avec toi uniquement pas amour ? Je ne dis pas que c’est chose impossible mais la probabilité est qu’un canon de beauté de 25 ans ta cadette issue du pays le plus pauvre d’Europe sera certainement qu’elle cherchera à fuir sa situation précaire. Pourquoi les femmes en Ukraine serait-elles plus attirées par des seniors qu’à Paris ?

Il m’arrive de voir de temps en temps à Kiev des expats de 60 ou 65 ans au bras de filles d’environ 25 ans. Honnêtement, difficile de ne pas quelque peu sourire.  A ton avis, sont-ils ensemble pas amour ? Penses-tu qu’une femme de 25 ans rêve d’avoir pour futur père de ses enfants un mari du troisième âge qui sera sans doute trop épuisé pour jouer avec ses propres enfants lorsque ceux-ci auront une dizaine d’années ?

Et comment comptes-tu rencontrer ta superbe jeunette et reine de beauté ? En déambulant dans les rues de Kiev et abordant toutes les femmes qui te plaisent en espérant que celles-ci parlent l’anglais ? En passant par des agences matrimoniales qui sont de véritables pièges à touristes en mal d’amour ? (Il y a suffisamment d’articles de presse sur le sujet que l’on peut trouver sur internet, et franchement, c’est pas resplendissant).

Ce n’est que mon point de vue, mais au vu du type de femme que tu recherches, tu as l’air du parfait appât pour une jolie jeunette  juste désireuse de quitter le pays ou de profiter d’un riche expat pendant son séjour en Ukraine !

Bienvenu en Ukraine.
Nous avons écrit des tonnes de messages à propos de la vie en Ukraine et de ses jolies habitantes.
Donc, d'abord, bonne lecture.
Juste pour t'aider et sans publicité, ce site de rencontre gratuit, le n° 1 dans les pays de l'ex URSS, son nom Dendroaspis polylepis, le vrai nom est modéré. Donc tu cherches de quel animal il s'agit, et tu enlèveras le mot noir.
Les filles sont réelles, parfois des pro-se-tituées, mais aussi des vraies en recherche de futur avec en beau français par exemple.
Ensuite, je l'ai déjà écrit plusieurs fois.
Si tu dois te marier, fais le en France, ta belle épouse aura ensuite toutes les peines du monde pour divorcer, surtout si tu ne déclares pas ton mariage en Ukraine.
Ce sont juste quelques conseils pour trouver assez facilement une jolie fille et pour qu'elle ne parte pas rapidement avec la moitié de ton capital en Ukraine.
Dernier point, capital, si tu trouves la fille de tes rêves, souviens toi que vous devrez parler une langue commune, sinon, il est impossible de vivre ensemble.
Bonne chasse, oups erreur, bonne chance.

[at]fdemino,
Si tu ne comprends pas le nom du site, envoies moi un message privé.
Tu dois aussi savoir que en Ukraine les filles jeunes épousent un homme jeune.
C'est la tradition. Ensuite ils ont un ou des enfants, et si le gars est comme une majorité, il boira, sera violent et partira. C'est ainsi.
A mon avis, tu peux trouver une jeune, mais elle aura déjà été mariée, et sera mère.
Ici les filles peuvent se marier dès l'âge de 16 ans. A 21 ans elles peuvent avoir 3 enfants, c'est normal là où je réside.
Surtout que pour ne pas partir faire la guerre, les couples font très vite plusieurs enfants.
Dernier point, n'oublies pas que beaucoup de filles aiment la vodka cul-sec et la bière, la saucisse, la mayonnaise, le gras de porc et les pâtisseries, confiseries.

Bonsoir,

ton projet est intéressant à examiner par rapport à son évolution probable

hypothèse 1: tu n'as pas vraiment de fortune et ta femme  va estimer avoir fait une mauvaise affaire et te quittera pour un plus riche capable de lui apporter la vie dont rêvent les Ukrainiennes en allant en Europe.

hypothèse 2: tu as vraiment des sous et en te mariant tu prends le risque d'en perdre une bonne partie lors d'un éventuel divorce (50% des mariages finissent par un divorce) .

hypothèse 3:avec beaucoup de chance, si tu rencontres la jolie fille d'un oligarque, tu auras décroché le jack pot

Bonjour,

Merci a tous pour vos réponses.

Si je synthétise :  Il est extrêmement simple de trouver une jolie femme jeune en Ukraine (Zooglub) , qui ne sera évidemment intéressée que par votre argent ( Suisse_a_kiev), qui divorcera sans doute (vet33) pour une homme plus riche (asdecoeur007), excepté si je l’épouse en France sans l'officialiser en Ukraine (Cherkassylc).

Ca reste quand même un mariage pour un divorce inéluctable. Ce qui n'est pas vraiment dans mes projets.

Evidemment que mon projet familiale ne se construit pas sur le sentiment amoureux. J'ai 45 ans, je n'ai plus d'illusions, et surtout j'ai consciemment souscris aux travers matérialistes de celui ci.
Cependant, il est aussi très clair, que bien que propriétaire parisien, je ne suis pas non plus un homme considérablement aisé, il y a bien mieux loti que moi sur Paris. Si c'est pour que ma future compagne potentielle me quitte dans l'année pour un meilleur parti , je ne vois pas trop l’intérêt de l'opération.
De ce qu'il ressort, c'est que n'importe qui avec des moyens correctes peut se trouver une jeune fille très jolie en Ukraine.

Afin de répondre en particulier à Suisse_a_kiev et a Tcherkassylc, j'escompte bien apprendre le russe si je vais m'expatrier, nous avons 6 mois de cours payés par la boite. Je pensais effectivement reproduire les schémas parisiens, aborder les filles dans les boites ou les cafés dans leur langue.

J'ai téléchargé l'application "couleuvre blanche", conseillée par Tcherkassylc, toutes les interactions y sont payantes, je ne suis pas très app de rencontre, mais j'ai l'impression que cela contrevient aux propos que vous teniez Tcherkassylc, ce site ne semble pas gratuit.  Vous avanciez que les filles qui sont sur ces profils sont de vrais profils, si c'est le cas il y a vraiment une beauté très particulière en Ukraine.

Merci pour tous vos retours,
J’espérai, je vous le concède ,des retours de mariages franco-ukrainiens réussis, ou de couples formés avec un grande différence d'age, comme je peux en trouver avec mes collègues du Costa Rica.

Merci.

Apres réflexion, je me demande si une expatriation plus longue ne serait pas finalement la solution au problème de divorce programmé.

quant aux sites de rencontre, que pensez vous de VK ? je pense que ce réseau est gratuit n'est ce pas ?

Cordialement.

Bonjour fdemino,

Quand je regarde autour de moi les couples franco- ukrainiens durables que je connais, ce sont tous ou des couples de retraités avec le mari français, marié à une ukrainienne d'âge équivalent, et vivant en Ukraine ( je pense à 5 couples), ou des couples oú le mari français est toujours actif, marié à une ukrainienne d'âge équivalent, et vivant hors Ukraine ( je pense à 4 couples).
Tous ceux que j'ai vus passer avec une jeune et jolie jeune femme sont répartis seuls. À ce nivaux les ukrainiens aisés ont un niveau de revenus bien plus élevé que les européens.

Bonne journée.

VK, je ne pense pas que tu puisses y accéder depuis l'Ukraine.
Tu peux contourner le pb en utilisant un VPN qui simulera par exemple ta présence en France.
Le VPN est aussi utile pour voir sur ton PC certaines télés françaises.
Pour la couleuvre blanche, je ne suis pas un pro des sites de rencontre, mais je crois qu'ils ont changé beaucoup de choses depuis que j'y étais entré pour aider un ami.
Avant il était possible de converser gratuitement avec autant de personnes que tu désirais.

Pour faire des connaissances, voire plus, quand tu seras à Kiev, fais toi copain avec  une personne ukrainienne qui te sortira dans la ville, par exemple un ou une collègue.
Si tu es présenté comme français résidant, tu auras de nombreuses filles peu farouches.
J'en ai fait l'expérience, ce fut surprenant.
Lors de mon premier séjour où je vis maintenant, celle que j'ai épousé plus tard, me présenta à sa soeur, sa meilleure amie et sa voisine.
Toutes m'ont ensuite fait des avances très explicites, pourtant j'étais vieux par rapport à elles, et pas Dom Juan non plus.

La réponse de Vet33 me semble pleine de bon sens si tu cherches une relation durable.

si tu veux une relation qui ne durera pas, tu peux facilement rencontrer de très jolies filles en ayant les attributs de la richesse et en les abordant carrément dans la rue.
c'est même une expérience amusante à tenter.Bien sûr, cela ne va pas fonctionner avec toutes les jolies filles, mais fatalement il y en aura une qui va dire oui.Après la rencontre, la relation durera tant que tu auras le financement pour répondre aux besoins de la belle.Et cela peut monter facilement à quelques dizaines de milliers d'euros en peu de temps.Il faut que tu saches que les Ukrainiens qui ont des sous en ont vraiment et, en plus, aiment flamber.Cela fait plus de 4 ans que je vis en Ukraine et je remarque souvent cette mentalité de flambeur, qui est par ailleurs du pain béni pour se lancer dans le business du crédit.

Mes expériences personnelles avec les jeunes et jolies ukrainiennes, qui bien entendu ne sont que mes expériences et n’ont aucune valeur universelle.

La première fois où je suis venu à Kiev pour une période d’une année, ce fut par le biais de l’administration suisse qui travaillait avec une agence de placement ici. J’avais à l’époque 32 ans, svelte, en pleine forme,  et j’étais célibataire.  Trois Ukrainiennes y travaillaient. Après une semaine, l’une des trois filles me dit : « il y a une Ukrainienne qui apprend le français et aimerait te rencontrer pour pratiquer la langue. »

Je réponds d’accord, je rencontre la fille. Superbe jeunette d’une vingtaine d’années. Elle ne parlait pas très bien le français mais qu’importe. Nous avons dès le deuxième ou troisième jour entamé une relation. Lorsqu’au bout d’une semaine je lui ai dit que l’après-midi, je devais aller rencontrer la directrice d’un journal économique pour y travailler, celle-ci m’a demandé si je ne voulais pas plutôt travailler pour l’ambassade française (Un Suisse qui va chercher un emploi au sein de l’ambassade française, sic ?)

Suite à mon entretien au sein de ce journal, la fille a tout simplement disparu, plus de nouvelles, aucune réponse ni lors de mes appels, ni à mes sms. Apparemment, elle s’est dit que je n’étais pas le bon pigeon pour quitter le pays dans la semaine ou le mois qui suit.

En attendant, j’ai commencé mon job au sein du journal et une Américaine dont la famille était d’origine ukrainienne y travaillait également. En discutant avec elle, je lui ai demandé :  «comment tu ferais à la place d’un expat ici pour savoir si une fille est avec toi uniquement pour être avec toi ou juste pour quitter le pays », celle-ci m’a répondu :  «  Demande-lui où voudrait-elle vivre, ici en Ukraine ou à l’étranger ? Si elle te répond à l’étranger, c’est qu’elle ne cherche probablement qu’à quitter le pays. »

Un mois après, la fille qui avait totalement disparu du jour au lendemain sans aucune raison ni nouvelle me recontacte et me demande si je ne veux pas prendre un café avec elle. En ce qui me concerne, c’est clair que j’avais déjà tiré un trait sur elle, mais je me suis dit que c’était une bonne opportunité pour tester le conseil de l’Américaine.

Je me rends au RDV, la fille était accompagnée d’une de ses amie qui elle, parlait bien mieux le français. On discute, et bien entendu, je balance ma question piège. Sa copine qui ne maîtrisait pas trop mal le français me dit qu’elle veut vivre en Ukraine, car c’est ici qu’elle est née et que réside sa famille. Celle avec qui j’avais entamé une relation me répond immédiatement qu’elle veut quitter le pays car voir toute cette misère l’insupporte. Au moins, les choses étaient claires et c’est la dernière fois que je l’ai vue.

J’ai rencontré ensuite une fille qui s’est avérée être ma prof de russe, idem, la vingtaine, jolie, étudiante en langue, qui parlait parfaitement l’anglais et l’allemand, et qui comme moi, appréciait de sortir dans des concerts et soirées alternatives. Après quelques mois, Je lui ai proposé d’aller avec moi à Lviv et Odessa. Elle a accepté, mais elle devait clairement se douter que j’escomptais plus que juste une assistante de traduction. Les choses ont été claires dès notre arrivée chez l’habitant où lorsque qu’elle a vu qu’il n y avait qu’un seul lit double dans la chambre, elle a réclamé à l’hôte un deuxième lit.

Même si elle ne m’avait rien promis, elle devait se douter que j’espérais une romance, et elle a clairement accepté de venir avec moi dans le but unique de se faire payer des vacances gratuites.

La preuve, lorsque nous somme arrivé à Odessa, par je ne sais quel miracle, je suis tombé né à né sur un ami ukrainien de Kiev, également dans la vingtaine, qui se trouvait là-bas avec un de ses amis. Du coup, nous avons continué notre périple à quatre.

Dès mon retour à Kiev, un autre ami ukrainien, également ami avec les deux rencontrés à Odessa, m’a dit qu’il avait vu le lendemain de notre retour, ma prof de russe avec cet individu que je ne connaissais pas très bien, et qu’elle l’avait rencontré à Kiev, après avoir échangé les contacts à Odessa, dans le but unique de se faire payer des verres.

Peu après, j’ai laissé tomber mes cours de russe !

Pour finir, j’ai rencontré ma jeune et jolie épouse par le biais de mon travail ici à Kiev. Jeune (dix ans de moins que moi), très jolie, avec un haut niveau d’éducation (doctorat en droit). Nous avons vécu presque dix ans ensemble à Genève, et c’est moi qui ai finalement demandé le divorce, exaspéré par une femme narcissique au possible, faisant des crises partout et tout le temps, et ayant une famille plus qu’envahissante dont la fratrie était entre-temps venue s’installer également à Genève dans la cadre du regroupement familial (et je suppose que si j’étais resté marié et à Genève, le père et la mère n’aurait guère tardé à venir s’y installer également.)

J’ai décidé de revenir m’installer à Kiev, non pas pour y trouver une femme, mais parce que j’apprécie vraiment cette ville et ne supportais plus Genève.

Fraichement divorcé, proche des 45 ans, je me suis laissé convaincre, bien que réticent au début, par une ami français et un ami ukrainien d’utiliser les fameux sites de rencontres, y compris celui de la couleuvre blanche (qui cela dit, à l’époque, ne coûtait que dix dollars par mois pour avoir accès à la version VIP avec toutes ses fonctions et nombre de rencontres illimitées, somme que je pouvais clairement sortir de mon budget pour escompter trouver ma future compagne. Je dois reconnaître qu’en tant qu’étranger, venant de s’installer à Kiev, ayant du temps et n’étant pas indigent, rencontrer des femmes est très facile.

A noter que je ne me suis jamais intéressé à des jeunettes de 20 ans mes cadettes, et sur les conseils (encore) d’un Américain vivant depuis des décennies ici, j’ai laissé tomber les fameux dix pour cent des femmes top canons super jolies.

Malgré tout, je suis quand même tombé sur une pléthore de femmes qui m’ont clairement annoncé la couleur d’emblée. Un exemple, j’ai entamé une relation avec une femme de 37 ans, jolie, svelte, jamais mariée. Très vite, celle-ci m’a dit laissé entendre qu’elle voulait que je m’habille plus classe, que je perde du poids (ben oui, j’avais déjà 45 ans, j’étais plus dans la trentaine), que je me muscle (pourtant, je ne suis pas chétif et je suis en pleine forme), puis elle m’a reproché de ne pas conduire, ensuite elle m’a dit que si je voulais vivre avec elle, je devais avoir un salaire minimum de 3000 dollars US (alors qu’elle n’avait aucune idée de ma situation financière), puis une semaine après, elle m’a dit qu’elle voulait vivre à Genève (si elle exigeait que j’aie un salaire de 3000 dollars mensuels à Kiev, combien elle aurait exigé à Genève ? 50'000 ? Un million ?) Bref, il était clair que cette jeune femme était débordante d’amour au vu de ses exigences et des crises de colères récurrentes alors que nous étions ensemble depuis à peine quelques semaines.

J’ai pris mon sac, j’ai quitté son appart et je suis retourné sur les sites dont le fameux de la couleuvre blanche. Je ne vais pas détailler toutes mes rencontres, notamment celles sur les femmes qui clairement dès le premier RDV disent qu’elle ne veut pas travailler et que l’homme devra pourvoir à tous les besoins, ainsi qu’éponger ses dettes acquises antérieurement.

Aujourd’hui, je suis en couple depuis presque 5 ans avec une femme de mon âge, qui est déjà grand-mère (pas de problème d’enfants à soutenir, à financer, son fils unique est marié, papa et travaille pour gagner sa vie), j’ai une excellente relation avec ma compagne, dénuée de tension, basée sur des sentiments réciproques, et j’en m’en félicite. Bien sûr, ce n’est pas une femme trophée, que l’on ramène à Paris, Bruxelles ou Genève, pour l’exhiber devant ses amis, sa famille ou ses collègues, et je ne peux savoir ce que l’avenir nous réservera, mais il est certain que ma qualité de vie est bien meilleure que celle que j’eusse pu avoir avec n’importe quelle petite jeunette qui eut été avec moi probablement uniquement parce que je fus un expat venant d’Europe de l’ouest.

Je pense que les derniers posts sont pleins d informations.
Après je vais donner mon point de vue qui comme par hasard coïncide avec les propos des derniers posts.

Tu vas chercher la fille, tu ne l attends pas, sauf si c est pour un coup d un soir.
Tu te casses à la première engueulade.
Tu montres que t as du fric mais tu ne dépenses que le minimum pour elle, genre repas verre vacances, et surtout tu restes raisonnables.
Tu n oublies jamais qu un milliardaire ou un mec Pete de thune ne va pas se marier alors qu il peut se payer un mannequin par soir.
La fille canon a 26 ans à déjà perdu les 3/4  de ses prétendants à 30 ans elle est désespérée.
I avenir en Ukraine pour une fille canon est aussi pourris que pour un mec sorti d une université, pas de séçu pas de retraite et pas de chômage.
La fille aime sa famille plus que toi, et si tu veux l avoir tu prends en charge sa famille.
Tu ne montres pas ta montre en or à un mafieux, tu n exposes pas ta femme trophée à des candidats potentiels, tu la gardes en Ukraine jusqu a ses 30 ans.
Tu lui donnes une vie marrante et facile.
Si tu prends en compte tous ces paramètres tu peux viser les canons je pense.

Tu es dans un pays du tiers monde, pas dans un paradis bobo ou hippie.

Sinon c est la merde en Iran, et les iraniennes sont canons, si t as un bureau la bas.

bonsoir,

Merci pour tous vos retours.

Je pense avoir une idée bien plus précise de la situation potentielle.
Je pense toutefois que rester 10 ans en Ukraine avec une jeune jolie ukrainienne est quand même passablement excessif. Bien que Suisse_a_Kiev démontre qu'il est possible de préférer Kiev à Genève que je trouve personnellement être une excellente place.
J'ai encore deux semaines pour arrêter ma décision.

Encore une fois merci pour tout.
Bonne année 2020 à tous.

Bonsoir,

l'idée de laisser la fille vivre en Ukraine jusqu'à trente ans n'est pas dénuée de bon sens car, malgré l'attirance des jolies ukrainiennes pour les biens matériels, leur attachement à leurs racines fort.

Nouvelle discussion