Trouver l'amour en Italie

Bonjour à tous,

Et si le romantisme s'invitait lors de votre expatriation en Italie ? L'amour vous attend peut-être dans votre pays d'accueil, aussi nous vous proposons de partager quelques conseils.

Est-il facile de rencontrer d'autres célibataires en Italie ?

Quelles sont les meilleures options pour faire des rencontres : via des amis, groupes de rencontres ou d'activités, sites ou applications, etc. ?

Lors d'un rendez-vous, y a-t-il des bonnes pratiques ou des codes culturels à respecter ?

Comment gérer la différence culturelle dans une relation ?

Comment gérer une relation si l'on sait que son expatriation n'est peut-être que d'une durée déterminée ?

Merci de partager vos conseils et votre expérience,

Priscilla

Vu que ne peux rien dire sur les sites de discussion je me peremts tout de meme de dire ceci je suis française et plutot jolie et j'avoue que jamais plus je ne tenterai de passer uen seule soirée avec un français pour m'entendre dire que je dois payer le diner que le restaurant est cher que moi comme écrivain je ne serai jamais un génie enfin ce genre de trucs vraiment nul quand on n'est ni beau ni courtois et encore moisn un bon coup au lit merci
donc un italien vaut mille français les filles allez y

Bonjour

Je confirme en effet que les italiens ont souvent plus de manières (en tout cas, ceux que j'ai connu il ya 20 à 40 ans !) mais bon en fait, mon analyse au final est qu'il vaut mieux les avoir comme amis que comme amants...Leurs défauts : machos et infidèles entre autres...

Moi je les trouve beaucoup plus fiables aussi bien envers leurs épouses leurs ex épouses et les gosses d'ex mariages pas comme les français qui tirent facilement un trait sur tout ce qui est fort lache

Je n'ai pas eu l'occasion de vérifier ce point mais tous les français que je connais se soucient de leurs enfants. Il est vrai que l'enfant est sacré en Italie. Quant à se soucier des ex-épouses, ne serait-ce pas un reste de machisme sur leurs anciens biens ?

Chaque nation a ses défauts mais le divorce à outrance qu'on pratique en France arrange les parents pas les enfants ce qui m'a ému en Italie il y  a quinze ans c'est le soin aux enfants handicapés qui sont rarement abandonnés aux ersonnages agées que les familles laissent à leur domicile jusuq'à leur mort en payant des personnes en leur redant visite ce n'est pas seulement notable chez les riches adis on faisait plus d'enfants et les frères et soeurs se cotisent pour leurs parents leurs grands parents malheureusement vu la nullité du gouvernement actuel on constate que les jeunes retombent dans les excès de la dolce vita le farniente les drogues l'irrresponsabilité la délinquance on le voit dans la rue dans les écoles parce que souvent si on met un raciste au pouvoir le peuple italien réagit en cultivant les valeurs opposées et cela a toujours ét vrai bon c'était pas le paradis avce le socialistes les super libéraux comem Berlusconi mais là le gouvernement craint vraiment moi j'entends des messages à la téléantifarnçais tous les jours ... bonjour le niveau

Hélas comme disait il ya plus de trente ans la madre di un amico mio "Il mundo é paese !" Au lieu de passer notre temps à nous confondre en regrets d'antan, il serait peut être judicieux de s'intéresser à ce qui se passe dans le monde et à lire de nombreux essais bien argumentés et qui analysent la situation différemment. En effet, tout ce qui devient visible à présent a été mûrement préparé depuis plus de 50 ans : l'agrément d'un peuple asservi à ses puissants (la surconsommation qui profite à la poignée de multimilliardaires qui tiennent la planète dans leurs mains...SALES) et à qui profite la mondialisation ou globalisation des idées et des moeurs. A la vue de nos jeunes (et moins jeunes) qui ne songent qu'à leurs téléphones et à ce qu'ils diffusent, on se dit que le changement éclate partout plus pour le pire que pour le meilleur ! Nos potentats ont gagné...

Nouvelle discussion