Vie en Sicile

Bonjour.
Je vais bientôt prendre ma retraite et partir plusieurs mois par an en Sicile dans la région de Messine, je souhaite lier contact avec des belges ou des français qui vivent sur place.

Bonjour,

Nous comptons partir passer l'hiver en Sicile dès janvier 2020. Nous ferons partie avec plaisir de votre "club" de francophones.
A ce jour,  nous envisageons plutôt l'extrême sud de la Sicile du côté de Avola.
Mais j'attends de voir le côté de Palerme. ...
Nous privilégions les petits villages aux grandes villes. Mon partenaire ne parle pas encore très bien l'italien..... Je pense qu'il est important de pouvoir rencontrer des gens avec qui parler sa langue maternelle.
Amicalement.

Oui en fait nous Sommes dans un village à 15 kmde la mer et 3 km de la montagne a 400 m d’altitude
Mon épouse est originaire de ce village

La proximité de la montagne ne refroidit elle pas le climat en hiver ?
Quel endroit nous conseilleriez-vous pour y séjourner de la Toussaint à Pâques ?
Merci d'avance pour votre réponse
Cordialement

Bonsoir
Je croyais avoir lu le message d'une personne qui vivait à Piazza Armerina mais je ne le trouve plus. SOS à cette personne.
D'avance merci

bonsoir,
étant jeune retraité 61 ans j'aspire également à passer plusieurs mois en sicile et plus particulièrement sur le littoral sud genre siccli voir raguse région magnifique et surement plus tranquille que palermo si vous avez des conseils pour mettre en place tous le système administratif assurance,banque,perception retraite,location, je suis preneur et effectivement une communauté d'amis est un plus d'entraide . Cordiales salutations. THIERRY.

Bon courage la Sicile cest comme Naples assez dangereux et beaucoup vivent encore comme au moyen age

Je suis suisse et je vis en Sicile depuis un peu plus de 3 ans. C'est une région qui a certes ses particularités mais ce n'est pas du tout le moyen-âge. Et question sécurité, j'ai hésité pour ma retraite entre la France et l'Italie. J'ai choisi la SIcile. Comme quoi on n'est pas tous du même avis mais je pense que, après trois ans, je sais ce que je dis. De plus l'accueil y est formidable, les gens sont très sympathiques, on s'intègre facilement. Mon seul problème, on parle le plus souvent le sicilen dans ma région (Marsala) et ce n'est pas facile à comprendre. Mais il suffit de demander à son interlocuteur de parler italien et il le fait volontiers.

bonjour Nabuchodonosor ( plutôt roi ou CHAMPAGNE!!!! )
Bravo pour votre choix que j'approuve effectivement la sicile est magnifique et de plus les gens sont globalement sympas et accueillant. Je n'ai pas poussé jusqu'a Marsala ce pas pas l'envie qui manquait mais plutôt le temps je suis resté 8 jours basé à Palermo et rayonné Trapani Scopello Siracuse siccli noto raguse sempieri et puis sur la trace du Commissario Montalbano série télévisé italienne que j'apprécie particulièrement.Evidement j'ai pu me faire à l'idée d'une vie de retraité étant d'origine italien mais du nord Milano totalement différent beaucoup trop cosmopolitain. A quel période vous êtes-vous installé et avez-vous opté pour l'achat d'un bien ou d'une location, quelle ont été les contraintes aussi bien l'installation que toute la partie administrative, coût de la vie (charges,impôts etc),avec votre expérience pouvez-vous me conseillé. Je pense que vous ne regretté pas cette option. Cordiales salutations. Thierry.

Bonjour, cela vous a peut-être échappé mais je suis suisse et mon pays d'origine ne fait pas partie de l'UE. Cependant, grâce aux accords conclus, je bénéficie des mêmes avantages que les membres de l'UE. Je connaissais assez peu la Sicile mais mon choix était bien arrêté, destination Marsala ! Pourquoi ?  La Sicile d'abord pour son climat, ses richesses archéologiques, son histoire, sa table... Marsala ensuite parce que, avec mon épouse, nous voulions éviter la côte est, trop touristique à notre goût et donc plus chère et que nous avions apprécié cette ville lors de vacances. Aussi parce que Marsala est une région viticole et que les gens de ces régions sont généralement de bons vivants. En réalité, à notre grand étonnement, les marsalesi boivent peu, vraiment peu, le climat sans doute. Marsala, de plus, n'est pas si mal située. 30 km de Trapani, 100 de l'aéroport de Palerme, 1 petite heure de Selinunte, 2 heures d'Agrigente... et quand on est retraité, on a le temps.
Partis de Suisse, nous avons donc pris le ferry à Gênes et nous avons débarqué à Palerme pour rejoindre tout aussitôt Marsala. Nous avons loué pour une année un grand appartement en plein centre. Nous avions dès lors le temps de remplir les formalités administratives, de faire le tour des agences et de visiter les objets qui nous étaient proposés. Nous n'avons qu'ensuite procédé à l'achat, ayant alors la quasi certitude que nous nous plairons toujours à Marsala (célèbre par son vent et pas seulement pour son vin !)
Sur le plan administratif, nous sommes vraiment tombés sur des gens très sympas. Nous avons simplement déclaré notre arrivée à la municipalité, ce qui n'a posé aucun probème (nous avions une attestation de départ de notre commune suisse et des papiers d'identité en ordre), puis nous avons réglé les questions fiscales et d'assurance santé auprès de l'Agenzia delle Entrate où nous avons également obtenu les fameux codes fiscaux indispensables en Italie. Les formalités pour dédouaner la voiture ont été un peu plus longues (on a six mois pour dédouaner); c'est la responsable des douanes de Marsala qui a tout fait et cela ne nous a pas coûté un sou (dans un premier temps nous étions passés à la douane de Trapani où l'on nous avait conseillé de passer par un déclarant en douane  (la seule expérience pas trop bonne; le fonctionnaire ne cherchait qu'à éviter du boulot).
Pour dire vrai, notre seul réel problème a été la langue que nous ne parlions pas du tout, ce qui ne devrait pas être votre cas. Par chance, nous avions de la documentation de l'adminstration suisse, documentation dans 3 de nos 4 langues nationales (français, allemand et italien).
Si vous avez besoin de renseignements plus précis, n'hésitez pas. Transmettez-moi alors une adresse mail.
Meilleures salutations et à votre disposition

Philippe

Bonjour Philippe,
Merci pour votre réponse et informations utiles. Effectivement je partage les mêmes avis sur la sicile quand au lieu de résidence hors touristes, certes il en faut pour faire tourner l'économie mais plus on s'en éloigne mieux c'est. C'est assez surprenant que les Marsalesi boivent peu, mais produisent-ils du vin de table, car la réputation première est l'apéritif ( Marsala al uovo, mandorla ) Je pense que géographiquement vous êtes bien placé et comme vous dites en retraite on prend le temps de vivre bref la dolce vita!
Il est vrai que depuis le début d'année les conventions on changés en Italie et sous certaines conditions favorise la venue des retraités d'Europe notamment sur les revenus taxé à hauteur de 7% ce qui est plus avantageux qu'en France et ici cela devient l'anarchie chaque week-end Paris est en détresse avec toutes les manifestations qui prennent de l'ampleur à chaque fois hélas pas toujours dans le bon sens cela ne présage rien de favorable pour l'avenir,fallait s'y attendre car depuis de nombreuse années nos chères politiques ne pensent qu'a leurs intérêts et la le vase déborde. Je constate que vous n'avez pas trop galérer pour la partie administrative et fiscale cela n'est finalement pas une barrière, même si l'on ne parle pas couramment la langue comme moi et oui bien que d'origine de part mon grand-père paternel disons je me débrouille mais pas plus et me dit qu'a force et peut-être quelques cours cela n'est pas insurmontable vous en êtes la preuve. Y a t-il une communauté francophone dans votre région et arrive t-on à se faire des amis avec le temps, et la famille trouve le temps de venir bien qu'avec internet nous communiquons en direct. Si vous disposez d'adresse d'agences immobilières je suis preneur. Je vous souhaite bonne continuation et la je crois que les beaux jours arrivent cela doit être génial. Cordiales salutations. Thierry ( thyalfa[at]orange.fr )

Bonjour, je tente de répondre à vos questions ! Pour ce qui est des associations francophones, je n'ai pas cherché à nouer de liens avec elles mais il en existe :
- https://it.ambafrance.org/Les-associati … e-l-Italie
- http://www.lamaisondefrance.it/
Pour ce qui est de trouver un logement, j'ai commencé mes recherches sur internet en consultant les sites des agences immobilières de Marsala. Puis j'ai sélectionné des objets qui pouvaient m'intéresser et ce n'est qu'alors que je suis entré en contact avec des agences pour visiter lesdits objets. Je pense que vous pouvez déjà pas mal dégrossir le travail grâce à l'internet, sélectionner une ou deux villes qui vous intéressent et ensuite voir ce que les agences proposent.
Sur le plan fiscal, des avantages sont consentis pour attirer des retraités mais ils sont limités à cinq ans sauf erreur (je ne suis pas concerné, m'étant installé avant). Le régime normal est l'imposition à un taux favorable de la retraite sécurité sociale si je peux m'exprimer ainsi et à un taux nettement plus élevé pour les retraites privées.
Enfin, pour ce qui est de se faire des relations, tout dépend un peu de son caractère mais, dans un premier temps, c'est plus facile pour les hommes. Vous pouvez passer une bonne partie de la journée sur la piazza della città où vous trouverez quantité de retraités. Il n'est qu'à s'asseoir avec eux et nouer conversation ! Pour ma part, j'ai eu la chance de louer un appartement dont le propriétaire a grandement facilité mes rapports avec les marsalesi. J'ai donc assez régulièrement des dîners (hors restaurant), demain soir le prochain, avec une bonne équipe d'une trentaine de personnes mais attention : uniquement des hommes ! De temps en temps, des sorties sont organisées le dimanche avec les épouses.
Je reste naturellement à votre disposition.
Meilleures salutations.

Bonsoir Philippe,
Après lecture de vos réponses à Thierry, je constate que le contenu répond partiellement à mes questionnements puisque je suis de nationalité Suisse.
Avec ma compagne nous avions loué une voiture et brièvement visité la Sicile en janvier 2018.Nous y reviendrons certainement pour mieux visiter et apprécier les merveilles architecturales, la cuisine locale, ses vins, le charme et la gentillesse des habitants. Si tout se passe bien, nous serons plus près d'ici peu !
Pour ma part, c'est dans les Pouilles que je tente de finaliser l'achat d'une propriété à Ceglie Messapica in Puglia le 26 avril 2019. Je suis retraité, mes rentes seront taxées à 7% en Suisse.
Je dois provisoirement conserver l'assurance maladie-accidents en Suisse, mais aussi souscrire une garantie "Santé" à Ceglie Messapica. (Avez-vous une idée du prix mensuel ?) Je désire importer une partie de mes biens, dont la voiture. Des précisions au sujet des formalités douanières et de coût des taxes me seraient très utiles.
En effet, mes connaissances actuelles en langue italienne sont insuffisantes pour m'en sortir seul.
Ma compagne reste en Suisse pour des raisons particulières. Moi je garde ma sous-location à Jongny en résidence secondaire et nous ferons des rencontres à Ceglie, en juillet et août à Jongny au bord du Léman.
Dans la perspective d'obtenir des infos dans les délai afin de réussir l'achat immobilier et mon transfert de résidence principale à Ceglie, je pars le 2 avril 2019 au matin.
Je vous adresse mes meilleures pensées et cordiaux messages, avec l'espoir de vous rencontrer lors de notre visite en Sicile.
Ernest M
***

Modéré par Diksha l'année dernière
Raison : Veuillez échanger vos coordonnées personnelles en privé.
Je vous invite à lire la charte du forum

Bonjour Ernest, je voulais vous répondre en privé mais je vois que le modérateur a supprimé votre adresse mail. Si jamais, vous me trouvez sur Facebook.
J'ai une première question fondamentale à vous poser : allez-vous élire domicile en Italie ? C'est impératif pour bénéficier de la taxation à 7 % mais attention, cet avantage est limité à 5 ans. Je ne suis pas soumis à ce régime mais je suppose qu'après les 5 ans vous tombez dans le régime ordinaire, soit une taxation à 5 % sur l'AVS mais à un taux très nettement supérieur sur vos éventuelles rentes d'une caisse de pension privée. Renseignez-vous bien.
Si vous élisez domicile en Italie, vous n'avez aucun droit de douane à payer. Personnellement, j'avais eu recours à un déménageur et je lui avais dressé une liste du mobilier importé avec une indication très approximative de la valeur de chaque objet. Pour la voiture aucun problème et aucun droit non plus. Par contre une expertise sommaire pour l'immatriculer en Italie; il vous faut fournir la fiche technique de la voiture (scheda tecnica). Vous devez demander cette fiche de données suisse à l'Office fédéral des routes (OFROU - www.astra.admin.ch - marcel.regamey[at]astra.admin.ch). Avant nous avions 6 mois pour immatriculer en Italie mais j'ai vu que ce délai venait d'être ramené à 3 mois pour la France (quid de la Suisse ?). Pour me simplifier la vie, je me suis affilié à l'ACI (automobile club) et je suis une fois de plus tombé sur une personne très aimable qui m'a fait ou indiquer les démarches à faire (à peu près le même service que le TCS avec droit à deux dépannages dans l'année). Si vous avez un bonus auprès de votre compagnie d'assurances, demandez lui une attestation, de sorte à pouvoir également bénéficier de ce bonus en Italie.
N'oubliez pas de signaler votre départ aux autorités fiscales de votre canton car vous devrez vous acquitter de vos impôts pro rata temporis avant de partir. Vous devez naturellement l'annoncer également à votre commune de domicile qui vous demandera une attestation du fisc avant de vous délivrer une attestation de départ.
Pour ce qui est de l'assurance-maladie, vous voulez vraiment continuer à la payer en Suisse ? Je ne vois pas l'intérêt alors que vous pouvez être assuré en Italie pratiquement sans frais avec une couverture s'étendant à l'Europe pour vos déplacements (les problèmes d'assurance-maladie sont à régler auprès de  l'Azienda Sanitaria - pour l'obtention du codice fiscale Agenzia delle Entrate).
J'espère que ces quelques renseignements vous seront utiles et reste naturellement à votre disposition.
Meilleures salutations.
Philippe

Bonjour Philippe,
Je vous remercie pour votre diligente réponse. Zut, je ne suis pas sur Facebook, pour me contacter du hors site Expat.com, voir sur le Registre du Commerce du canton de Vaud, je suis titulaire d'une Société en nom simple AS SERVICES enregistrée à Jongny.
Oui, je désire m'établir en Italie, je dispose du Codice fiscale depuis le 18 février 2019 et mes demandes s'inscrivent pour concrétiser les démarches déjà engagées qui s'avèrent très différentes des informations dont je disposais après mes entretiens avec les agences immobilière consultées voici plusieurs mois !
Par prudence, avec l'agent immobilier, j'ai consulté le (Geometra) pour vérifier les inscriptions figurant à l'Agenzia entrate (Catasto di Fabbricati et dei Terreni) et les possibilités effectives d'aménagement, d'agrandissement et de restructuration des immeubles existants sur la Parcelle. Le bâtiment très bien restauré nécessite simplement que j'aménage et équipe la cuisine à ma guise pour y vivre confortablement, pour les autres je débuterais les travaux dans l'année.
Rassuré et en confiance, l'agent immobilier a rédigé le contenu de la promesse de vente en italien (Pour sa part ma partenaire traduisait les indications convenues qui devaient être inscrites sur le document "Promessa di vendita di bene immobile") en l'absence du propriétaire vendeur du bien immobilier. Après relecture rapide du contenu de ce document (en 2 exemplaires) par ma partenaire et avec son aval, j'apposais ma signature le vendredi 8 mars 2019 à 18h45. Pour sa part, le propriétaire confirma également son engagement par sa signature sur le document numérisé et adressé par courriel depuis l'agence immobilière.
Le lundi 11 mars, je sollicite un RDV avec le notaire (Notaio) chargé d'instrumenter l'acte de vente (Rogito) le  26 avril 2019 à 16h45 et procéder au transfert de propriété.
Le 12 mars à 10h45, lors de cet entretien avec le notaio, j'apprends que la situation est plus complexe. De fait, je dois impérativement valider l'enregistrement de ma résidence principale à Ceglie Messapica avant la signature du Rogito, préalablement disposer d'un bail à loyer à mon nom et vivre réellement dans ce logement situé de préférence sur la commune de Ceglie Messapica, un agent du bureau de la population viendra vérifier que j'y vis effectivement !
De suite j'informe l'agence immobilière, celle-ci se démène et avec un de leurs amis propriétaires nous visitons un très beau Trullo meublé, complétement équipé mis à disposition le temps de conclure le contrat de vente et de réaliser les menus travaux dans ma future habitation.
Avec l'agence et le propriétaire, nous convenons que le bail à établir me sera adressé par courriel déjà muni de la signature du propriétaire et contresigné de ma main, numérisé et adressé en pièce-jointe, accompagné d'une preuve du paiement de la première mensualité. Nous revenons à l'agence immobilière, pour prendre mon exemplaire de la promesse de vente immobilière munie des signatures du vendeur et de l'acquéreur, puis nous rentrons au B & B de Carovigno à 20h45 pour préparer nos bagages.
Le 13 mars à 9h30 nous devons restituer la voiture de location et enregistrer nos bagages, avant de revenir en Suisse avec une multitude de questions, de tâches à effectuer sans délai et de soucis en raison du délai extrêmement court à disposition pour lesdites démarches.
Pour les expatriés Suisses qui ont le statut de retraités, l'obligation de conserver l'assurance maladie et accidents en Suisse demeure jusqu'à l'octroi des prestations d'assurances sociales en Italie. 
Tel que vous l'indiquez, je dois m'acquitter des impôts courants et en présenter la preuve au contrôle des habitants afin d'obtenir l'attestation de départ de la commune de Jongny. Actuellement le fisc n'a pas encore établi ma taxation 2017 ! J'avais demandé un délai de dépôt pour la déclaration fiscale 2018 ...
J'aviserais les autres administrations et les assurances en Suisse par courrier avec copies des transferts de résidence.
Pour le mobilier et autres effets, je contacte la douane Italienne et la douane Suisse pour solliciter le dépôt d'une liste détaillée en prévoyant une exportation réalisée en plusieurs fois.
Pour la voiture que je prends pour aller à Ceglie Messapice le 2 avril 2019 avant l'exportation finale, je solliciterais l'OFROU et procéderais selon les Directives avec le concours de l'ACI.
Je reste affilié au TCS pour l'autre voiture qui restera en Suisse dans le garage de la résidence secondaire.
Avez-vous des infos sur les conditions relative au changement de permis de conduire CH à durée illimitée en CH, en permis de conduire valable en Italie à durée limitée ?
Dans tous les cas, après mes démarches de nouveau citoyen installé en Italie, dès que le processus d'émigration sera achevé, je ferais part de mon expérience sur ce site afin de faciliter la vie des autres candidats CH à l'immigration en Italie !
Avec meilleurs messages et cordiales salutations.
Ernst M

Rebonjour,
Pour les impôts, je pense qu'il vous faut établir un contact direct avec l'administration. Il y a toujours moyen de s'arranger, soit par un dépôt de garantie, soit par quelqu'un résidant en Suisse et qui se porte garant du paiement. Rien ne vaut un contact personnel; pour ce qui me concerne, le service des contributions m'avait un calcul approximatif, j'avais réglé le montant demandé et ça s'est liquidé ainsi. Mais c'était en VS !
En Italie, quand vous élisez domicile et que vous louez le logement, un agent de la police communale vient contrôler que vous occupez effectivement le logement; ça m'est arrivé par deux fois et ça se passe à la bonne franquette. Pas de quoi s'inquiéter.
En ce qui concerne le changement de permis de conduire, je ne sais que vous dire. C'est l'ACI qui s'était occupé de tout, y compris pour le contrôle technique (expertise), la commande des plaques d'immatriculation... J'avais été soumis à un bref examen médical en même temps que d'autres personnes (contrôle de la vue surtout) et ça s'était passé dans leurs locaux.
C'est à peu près tout ce que je peux vous dire de mon expérience personnelle.
Cordiales salutations.

Philippe

PS : je n'ai pas trouvé votre mail dans les nombreuses publications du Registre du Commerce.

Bonjour à tous,

Vous ne devez pas publier vos coordonnées sur le forum et sur internet dans l'ensemble mais vous pouvez échanger en privé, c'est à dire la messagerie privée du site. Cliquez sur la photo de votre interlocuteur et cliquez sur "Envoyer un message"

Bonne continuation,
Bhavna

Bonjour Bhavna,
Merci pour votre suggestion, au vu du temps à disposition ces derniers jours pour préparer mon émigration en urgence, j'ai découvert ce site par le moteur de recherche Google et complété ma demande d'accès en lisant les Conditions générales, vu les restrictions, mais mais "zappé" le "mode d'emploi concret du site. Sans comprendre comment utiliser la messagerie pour les communications en "Privé" afin de transmettre des infos plus personnelles et entrer en direct avec un usager du site en direct.
J'utilise mes énergies( temps et argent) pour imaginer comment organiser et réaliser au mieux mon déménagement en plusieurs étapes.
Le plus énergivore (temps à consacrer pour effectuer le tri de ce que je garde en Suisse dans la résidence secondaire (2 grands garages-dépôt plein de matériel divers (outillage, visserie, petit matériel mobilier, archives d'entreprise à conservé 10 ou 20 ans, etc entassé durant 40 ans) et ce que j'emmène dans ma résidence principale encore à aménager !
Les démarches administratives aussi impliquent de patienter, en Suisse et en Italie, je passe de bureaux en bureaux pour obtenir l'information correcte, l'accès au bon document à compléter avec les pièces à annexer pour que la requête soit admise et validée. Trop souvent le citoyen se fait "balader", le préposé de service n'ayant pas envie d'exécuter son job ", alors il renvoie à un autre chaque Service, un autre guichet en disant qu'il faut préalablement disposer du document ou attestation, etc.
Exemple, il faut être enregistré dans la Commune d'arrivée en Italie pour ouvrir un compte postal ou bancaire, afin d'effectuer le montant du dépôt requis par l'Administration. Ce dépôt, permet à l'établissement financier de fournir l'attestation exigée par l'Administration démontrant ainsi que le dépôt de la garantie financière est fait !
Le dicton "le chien se mord la queue" prend tout son sens !
Trouver les personnes compétentes, disponibles et pouvant m'expliquer (traduction italien>français<italien) reste un casse-tête pour moi.
Je recherche les expériences en relation avec l'immigration en Italie, je lis les commentaires dans les blogs particulièrement ceux concernant les citoyens Suisses dans une situation similaire afin de voir comment m'en inspirer pour mes propres démarches.
Sachant que je vais entreprendre et réaliser personnellement des travaux en relation avec la restructuration de 2 bâtiments.
Avec mes remerciement et meilleurs messages à Vous.
ErnestoEM

Bonsoir Philippe,
Après l'intervention de Bhavna en qualité de modérateur, j'ai compris que je peux communiquer mon adresse email ... par le biais de la Messagerie privée du site ... en cliquant sur la photo à droite en haut et sélectionner "Envoyer un message"et vous. Je m'y colle !
Merci encore pour vos précieuses indications.
Meilleures pensées et cordiales salutations.
Ernesto - TontonEM

J'ai reçu le même message. Merci.

Bonjour Philippe,

Je vois, vers la fin de votre message, que vous parlez de l'assurance maladie.
J'ai le projet de m'installer en Sardaigne ou en Sicile et je suis justement à la recherche d'infos concernant l'assurance maladie en Italie.
A partir du moment où on est assuré en Italie, tout les frais médicaux sont-ils remboursés sans exception ? (maladie grave, cancer, psychiatrie, rdv chez un spécialiste,...)
Avez-vous également souscris à une assurance privée ?

Merci beaucoup
Bien cordialement

Coraline

Bonsoir Coraline,

Je ne vais malheureusement pas pouvoir vous donner une réponse satisfaisante. Étant suisse, je ne fais donc pas partie de l'Union Européenne et ma situation est réglée par des accords entre la Suisse et l'Italie. Je peux seulement vous dire que je n'ai pas d'assurance privée et que j'ai dû choisir un généraliste par lequel je dois toujours passer pour que mes consultations chez un spécialiste soient prises en charge en partie par l'assurance. On me demande toujours une participation tant pour les consultations que pour les médicaments. Je trouve ces participations peu élevées par rapport à ce que je payais en Suisse; 10 % sur toutes les prestations sans compter une prime mensuelle d'assurance de l'ordre de 400 euros (système privé en Suisse).
Je me contente donc de vous renvoyer aux liens suivants :
- https://www.cleiss.fr/docs/regimes/regime_italie.html
- https://www.inps.it/nuovoportaleinps/de … mdir=43687

Désolé de ne pouvoir vous être plus utile. J'espère qu'un autre membre pourra réponde à vos attentes mais, étant donné ma situation particulière de non-membre de l'UE, je préfère m'abstenir plutôt que de vous donner des renseignements erronés.

Bonne soirée et ne renoncez pas à vos projets ! On est si bien dans le sud !

Philippe

Bonsoir Philippe,

Merci beaucoup, cela m'aide quand même un peu.
Etant un peu aventurière et fonceuse, je ne renoncerai pas  ;)

Belle soirée à vous également.

Coraline

Nouvelle discussion