Démarches avant de partir travailler et vivre en Italie

Bonjour ,

Suite à une expérience de stage positive l'on m'a proposé un travail en Sardaigne que j'ai accepté. départ prévu en juin de cette année.
J'ai un peu regardé divers sites concernant les démarches à accomplir pour travailler et vivre en Italie mais j'avoue être perdue, quelqu'un pourrait m'éclairer ?

J'aimerais que l'on m'explique, simplement pour la blonde que je suis ;) , qu'elles sont les démarches à réaliser auprès des administrations française ( et lesquelles ) pour signifier mon départ et, inversement qu'elles démarches faire en Italie.

D'avance merci pour celles et ceux qui pourront m'éclairer.

Muriel

Déjà, aucun visa à demander. Après, si c'est un stage et qu'il dure moins d'un an, carte européenne d'assurance maladie à demander à la CPAM (la sécu française, quoi). Pour les impôts, je ne sais pas, par contre.

En arrivant en Italie, s'inscrire à la mairie en demandant un codice fiscale. Ce numéro est obligatoire pour travailler et ouvrir un compte en banque. Bien entendu, à part l'assurance de voiture, celle de responsabilité civile et habitation ne fonctionnent pas. Il faudra donc en souscrire de nouvelles là-bas. Attention, si plus de six mois, obligation de changer les plaques d'immatriculation.

Je vois pas d'autres trucs pour l'instant.

Merci beaucoup pour votre réponse.

A partir de juin je résiderais définitivement en Italie, ma période de stage s'étant achevée la semaine dernière.

J'ai déjà demandé mon codice fiscale mais pour l'ouverture d'un compte en banque on m'a dit qu'il fallait la carte plastifiée et en dehors de la tessera sanitaria je n'ai trouvé mention d'aucune autre carte plastifiée.

Je compte m'acheter un véhicule en Italie en août pour ne pas m'embêter avec des démarches autres.

Savez vous qu'elles administrations il faut avertir de mon départ en France ? mairie ? fisc ? etc

Et pour l'Italie faut-il que je m'enregistre auprès d'une administration ( en dehors de la mairie et de la demande de tessera sanitaria une fois le contrat en main) ? un service des impôts par exemple ou cela est il fait automatiquement par mon employeur ?

Modéré par Bhavna l'année dernière
Raison : A la demande de son initiateur

En France, si tu as loué un apprtement il faut résilier ton bail auprès du propriétaire ou de l'agence sans doute signaler aussi à la commune que tu pars et demander éventuellement où tu peux voter en Italie pour les présidentielles. Le consulat que moi je connais est à Milan. Peut-etre y a t il quelque chose à faire aussi au niveau des impots ou des aides si tu as des APL c'est très dangereux de continuer à les percevoir en Italie les huissiers, peuvent te poursuivre jusque-là. En Italie la chose enfin les deux choses à faire est d'aller à la préfecture et de demander ou de déclarer la réisdence à al commune quand tu es domiciliée. Ensuite, pour ne pas payer trop cher seulement quinze ou trente euros par an arrange toipour trouver une association ou un syndicat qui te fasse ta déclartion d'impots annuelle meme si tu gagnes peu car des fois on te reverse vingt pourcent de ton salaire plus tard. C'est obligatoire car u ne peux pas faire ta déclaration seule. Ensuiet facultatif il y a beaucoup d'association religieuses qui peuvent t'aider pour l'italien sans te demander d'etre chrétienne . Pourtrouver du travail ou en changer, je te conseille les sites car les centres pour lemploi sont souvent impuissants ou fictifs dans le sud ...
Bien à toi
karine

Nouvelle discussion