Faire un stage en Italie

stagiaire en Italie
Shutterstock.com
Actualisé 2020-06-02 14:22

Dans la plupart des pays européens, les stages jouent un rôle important dans l'élaboration de l'éducation et donnent aux jeunes une expérience professionnelle précieuse. En choisissant l’Italie, vous aurez l'opportunité de développer vos compétences globales dans un pays reconnu pour les arts, la mode, l'automobile et la technologie.

Il est cependant important de noter qu'en Italie, il n’est pas systématique que les stages conduisent directement à un emploi.. Des statistiques récentes soulignent qu'en Italie, un internat sur dix seulement aboutira à un emploi à temps plein.

Bon à savoir :

Les profils ayant une bonne connaissance de l'anglais, ainsi que d'autres langues comme le mandarin, le japonais et le français, sont particulièrement appréciés, notamment par les grandes multinationales.

Quant à l'italien, sauf indication contraire, une bonne maîtrise est généralement nécessaire, sauf indication contraire.

Types de stage en Italie

Les types les plus courants de stage en Italie sont le « Tirocini Curriculari », qui contribue à la note finale d'un étudiant, et le « Tornicini Extracurriculari », qui vise à améliorer l'éducation d'un étudiant sans affecter leur note finale.

Attention :

Une fois que vous avez quitté l'université, il est tout à fait possible de trouver des stages en Italie, même si cela reste possible. Vous devrez cependant peut-être trouver un « Ente Promotore » (institution hôte), comme le Sportellostage ou un Centro per L'impiego (centre d'emploi).

Conditions pour faire un stage en Italie

Comme un peu partout, la grande majorité des stages en Italie ne sont pas ou très peu rémunérés. Les stagiaires n'étant pas des employés réguliers, ils doivent être supervisés en permanence par un mentor, qui veillera sur le candidat tout au long du stage.

Le stage ne peut légalement durer plus de six mois, et certaines régions ont imposé des conditions minimums pour les stages. En Ligurie par exemple, les stages ne peuvent durer moins de deux mois.

Bon à savoir :

L'Italie impose des règles strictes sur le nombre de stagiaires autorisés à la fois dans une même organisation, bien que ce nombre diffère d'une région à l'autre. Par exemple, en Lombardie, une entreprise de 6 à 20 personnes a droit à deux stagiaires tandis qu'en Toscane, une entreprise de 19 personnes ou plus peut être composée de 10 % de stagiaires.

Comment trouver un stage en Italie ?

La plupart des propositions de stage sont publiées en ligne. Des versions dématérialisées de la Repubblica degli Stagisti, La Stampa et local.it publient des annonces de stages, il est donc conseillé de consulter régulièrement les mises à jour.

De grandes multinationales comme EY, Intel, JPMorgan et Bosch offrent eux aussi et régulièrement des stages dans de grandes villes italiennes à destination des jeunes étrangers.

Autrement, vous pouvez passer par une agence spécialisée dans le placement de stagiaires comme le font FourStars, Europe Internships, ou encore IESAbroad qui propose des stages à Rome et Milan. Global Experiences propose des stages à Milan tandis qu'Istituto Europeo propose des stages à Florence.

Erasmus offre une expérience de travail et des opportunités de bénévolat de 3 à 12 mois aux étudiants de premier cycle et de troisième cycle.

Si vous êtes désireux d'acquérir de l'expérience professionnelle dans un domaine ou un secteur particulier, pourquoi ne pas contacter directement les entreprises ? Par exemple, si vous voulez travailler dans le journalisme, contactez directement les médias régionaux ainsi que ceux en ligne et présentez-vous en tant que candidat. Bien que la compétition entre candidats soit féroce, toutes les associations, institutions privées et publiques sont légalement habilitées à offrir des stages, de sorte que les entreprises peuvent vous considérer comme un atout.

Formalités pour faire un stage en Italie

Les étrangers citoyens de pays ne faisant pas partie de l'UE doivent :

  • Présenter un passeport valide,
  • Obtenir un visa de travail avant leur départ,
  • Demander et obtenir un Codice Fiscale (immatriculation aux impôts). Pour cela, il faut s'inscrire auprès de l'Agenzia dell 'Entrate la plus proche en remplissant le formulaire adéquat,
  • Demander et obtenir un permesso di soggiorno (permis de séjour),
  • Contracter une assurance santé

Les citoyens de l'UE désireux de faire un stage en Italie doivent quant à eux présenter simplement une carte d’identité et le Codice Fiscale.

Liens utiles :

Internships Italy
Repubblica Stagisti
La Stampa
thelocal.it
FourStars
IESAbroad
Global Experiences
Istituto Europeo
Erasmus

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.