Achat d'un terrain au Cameroun-Mon EXPERIENCE

Je suis au Cameroun depuis environ un an et sur cette plate-forme je me permets de venir y raconter mes expériences de tous les jours. En écrivant mon quotidien,  je réalise que je ne suis pas seule a vivre ce que je vis. J’échange, je partage, on rigole, chacun y viens relater son vécu. Notre vécu d’expatrier qui avons  si longtemps planté nos arbres a l’étranger mais pour qui le Cameroun est resté cher a notre cœur. Que malgré les coups reçus, on s’accroche parce qu’on aime notre pays, parce qu’on croit a des lendemains meilleurs. Je ne dénonce pas, je n'accuse pas, non je raconte avec une plume tres légere mon experience afin que d'autres qui se prepare a faire ce meme voyage ouvre les yeux et les oreilles. que ceux qui ont fait ce voyage viennent aussi partager et échanger leur propre experience.

Voici mon histoire et je vous assure tout de suite, c’est une histoire vraie. Rien de ce que je vais écrire ne sort de mon imagination ni d’un film chinois.

Un jour ou je suis tranquille assisse a la maison, je reçois le coup de fil de mon cousin (oui le même qui m’a présente ma technicienne de surface). Il me dit : te voila qui me harcèle pour un terrain a Kribi. J’ai une amie qui doit partir en France alors elle liquide le sien pour la somme de 1.5M CFA pour 500m2. Je lui demande de me donner plus d’informations, par exemple le quartier, la raison de la vente, les conditions de la vente, les coordonnées de la fille. (Déjà je vous le dit, je ne suis pas une experte en matière d’immobilier au Cameroun). Immédiatement donc je la contacte et on se fixe un rendez-vous pour le lendemain a la maison.

Le lendemain, je crois bien si je me rappelle, qu’il devait être 10 heures lorsqu’elle se présenta a la maison avec un monsieur donc sa présence n’était pas prévue a ce rendez-vous.
Je demande a mon interlocutrice de me raconter l’histoire de ce terrain. Sauf qu’a ma grande surprise, c’est le monsieur qui prend la parole donc voici en intégralité le récit :
« Moi mon prénom c’est X et je suis le copain de cette dame. Le terrain m’appartient et comme c’est ma copine j’ai décide de lui faire un cadeau. J’ai pris possession de cette parcelle de terrain d’un papa qui en fait me doit de l’argent et donc ne pouvant pas me payer, il a transférer le titre a mon nom. C’est une parcelle située a grand manga sur un terrain familial de (je en sais plus trop combien de m2) ». Il me montre la longue liste des frères et sœurs a qui appartient le terrain et me donne le papier du transfert.

Je demande le prix : 1.5M CFA plus les frais de ceci et les frais de cela. Je conclue la conversation en le disant que j’ai une connaissance qui travaille au domaine de Bonanjo s’ils peuvent me faire les copies de tous les documents comme ca demain je vais la voir ensuite je les recontacte pour que l’on planifie un voyage a Kribi afin de visiter le terrain.

Le jour suivant, je me lève pour rendre visite a mon contact et sur place je lui montre toute la documentation liée a ce dossier d’achat de terrain a Kribi. Des qu’il voit cela il me dit : ma sœur enlève tes pieds des problèmes. Tu vois la liste des gens qu’il y a sur ce document, ce sont en fait toutes les personnes qui doivent donner leur accord pour la vente de ce terrain. En plus de cela, tu devras « choko » chacun d’eux. Il y a parmi, les gens nés vers 1900 ooo, et les personnes décédée ooo, et les, et les. Intelligemment je décide donc de suspendre la transaction et après avoir pris congé de lui, je contacte mon cousin pour lui dire que je passe à son bureau lui faire le compte rendu.

(C’est ici que vous allez voir les choses de Dieu).
Quand j’arrive a son bureau, je le trouve avec un monsieur qu’il me présente comme étant le copain de la fille qui veut me vendre le terrain. Je lui dis : hum tu es certain que c’est son copain. Il me dit ekie comment le voici non. Je répète encore tu es certain mon frère que c’est son copain. Le gars rigole. Je leur dis mais : c’est le film de quoi que vous tournez, moi son copain je l’ai vu hier a la maison et il ne te ressemble pas du tout. Je raconte donc mon histoire de la veille. Le gars en écoutant cela est entrain de gonfler comme le tapioca blanc.

Qui a dit que la vengeance est un plat qui se mange chaud. 1,2,3 action.
Le vrai copain (je crois) de la fille fini par me raconter l’histoire de ce terrain donc voici les extraits : « la fille sort avec un mec en France qui lui a envoyé l’argent afin qu’elle monte le retrouver. Elle est go voir les gars d’Akwa qui font voyager et là-bas on l’a frappe. Maintenant elle ne sait pas comment lui dire qu’elle n’a plus cet argent pour ne pas qu’il pense qu’elle la fey, raison pour laquelle elle vend son terrain sassaye-sassaye ou plutôt, raison pour laquelle elle veut s’en débarrasser ». hummmm, mama Sarah oooo, le chef bandit est une femme.

Mon cousin et moi on a regarde son cousin genre pour lui dire : vous-même vous avez le cœur. J’ai ensuite contacte la fille pour la remercier mais que non merci le terrain ne m’intéresse plus.
Voila comment j’ai seulement vecu en direct et sans censure, la nouvelle version de la serie Dallas.
Et ca, c’est mon expérience au Cameroun

malaiika :

Je suis au Cameroun depuis environ un an et sur cette plate-forme je me permets de venir y raconter mes expériences de tous les jours. En écrivant mon quotidien,  je réalise que je ne suis pas seule a vivre ce que je vis. J’échange, je partage, on rigole, chacun y viens relater son vécu. Notre vécu d’expatrier qui avons  si longtemps planté nos arbres a l’étranger mais pour qui le Cameroun est resté cher a notre cœur. Que malgré les coups reçus, on s’accroche parce qu’on aime notre pays, parce qu’on croit a des lendemains meilleurs. Je ne dénonce pas, je n'accuse pas, non je raconte avec une plume tres légere mon experience afin que d'autres qui se prepare a faire ce meme voyage ouvre les yeux et les oreilles. que ceux qui ont fait ce voyage viennent aussi partager et échanger leur propre experience.

Voici mon histoire et je vous assure tout de suite, c’est une histoire vraie. Rien de ce que je vais écrire ne sort de mon imagination ni d’un film chinois.

Un jour ou je suis tranquille assisse a la maison, je reçois le coup de fil de mon cousin (oui le même qui m’a présente ma technicienne de surface). Il me dit : te voila qui me harcèle pour un terrain a Kribi. J’ai une amie qui doit partir en France alors elle liquide le sien pour la somme de 1.5M CFA pour 500m2. Je lui demande de me donner plus d’informations, par exemple le quartier, la raison de la vente, les conditions de la vente, les coordonnées de la fille. (Déjà je vous le dit, je ne suis pas une experte en matière d’immobilier au Cameroun). Immédiatement donc je la contacte et on se fixe un rendez-vous pour le lendemain a la maison.

Le lendemain, je crois bien si je me rappelle, qu’il devait être 10 heures lorsqu’elle se présenta a la maison avec un monsieur donc sa présence n’était pas prévue a ce rendez-vous.
Je demande a mon interlocutrice de me raconter l’histoire de ce terrain. Sauf qu’a ma grande surprise, c’est le monsieur qui prend la parole donc voici en intégralité le récit :
« Moi mon prénom c’est X et je suis le copain de cette dame. Le terrain m’appartient et comme c’est ma copine j’ai décide de lui faire un cadeau. J’ai pris possession de cette parcelle de terrain d’un papa qui en fait me doit de l’argent et donc ne pouvant pas me payer, il a transférer le titre a mon nom. C’est une parcelle située a grand manga sur un terrain familial de (je en sais plus trop combien de m2) ». Il me montre la longue liste des frères et sœurs a qui appartient le terrain et me donne le papier du transfert.

Je demande le prix : 1.5M CFA plus les frais de ceci et les frais de cela. Je conclue la conversation en le disant que j’ai une connaissance qui travaille au domaine de Bonanjo s’ils peuvent me faire les copies de tous les documents comme ca demain je vais la voir ensuite je les recontacte pour que l’on planifie un voyage a Kribi afin de visiter le terrain.

Le jour suivant, je me lève pour rendre visite a mon contact et sur place je lui montre toute la documentation liée a ce dossier d’achat de terrain a Kribi. Des qu’il voit cela il me dit : ma sœur enlève tes pieds des problèmes. Tu vois la liste des gens qu’il y a sur ce document, ce sont en fait toutes les personnes qui doivent donner leur accord pour la vente de ce terrain. En plus de cela, tu devras « choko » chacun d’eux. Il y a parmi, les gens nés vers 1900 ooo, et les personnes décédée ooo, et les, et les. Intelligemment je décide donc de suspendre la transaction et après avoir pris congé de lui, je contacte mon cousin pour lui dire que je passe à son bureau lui faire le compte rendu.

(C’est ici que vous allez voir les choses de Dieu).
Quand j’arrive a son bureau, je le trouve avec un monsieur qu’il me présente comme étant le copain de la fille qui veut me vendre le terrain. Je lui dis : hum tu es certain que c’est son copain. Il me dit ekie comment le voici non. Je répète encore tu es certain mon frère que c’est son copain. Le gars rigole. Je leur dis mais : c’est le film de quoi que vous tournez, moi son copain je l’ai vu hier a la maison et il ne te ressemble pas du tout. Je raconte donc mon histoire de la veille. Le gars en écoutant cela est entrain de gonfler comme le tapioca blanc.

Qui a dit que la vengeance est un plat qui se mange chaud. 1,2,3 action.
Le vrai copain (je crois) de la fille fini par me raconter l’histoire de ce terrain donc voici les extraits : « la fille sort avec un mec en France qui lui a envoyé l’argent afin qu’elle monte le retrouver. Elle est go voir les gars d’Akwa qui font voyager et là-bas on l’a frappe. Maintenant elle ne sait pas comment lui dire qu’elle n’a plus cet argent pour ne pas qu’il pense qu’elle la fey, raison pour laquelle elle vend son terrain sassaye-sassaye ou plutôt, raison pour laquelle elle veut s’en débarrasser ». hummmm, mama Sarah oooo, le chef bandit est une femme.

Mon cousin et moi on a regarde son cousin genre pour lui dire : vous-même vous avez le cœur. J’ai ensuite contacte la fille pour la remercier mais que non merci le terrain ne m’intéresse plus.
Voila comment j’ai seulement vecu en direct et sans censure, la nouvelle version de la serie Dallas.
Et ca, c’est mon expérience au Cameroun

Hélas, classique comme situations...


J'y vais pour ma part?

Moi, j'ai fait le choix de faire construire au village, pour des raisons de mon projet à l'avenir (s'il se réalise) Mon village est à 23 kilomètres d'Ebolowa, sur la route de Kyosi -Guinée-Equato et Gabon.

A cause de ma famille, spéciale dans toute la contrée. Si je vous dis qu'on appelle notre quartier ou famille "Bakassi", je pense que vous comprendrez pourquoi, un vieux Monsieur,du village voisin, ami de ma grand-mère lui a donné un terrain mais, qui jouxte notre village.

Ma tante exploite ce terrain depuis des années, elle fait ses plantations. On y a même enterré ma grand-mère et tout le monde sait que ce terrain nous appartient. Par anticipation aux futurs problèmes, j'ai fait le choix de faire titrer ce terrain, à mes frais, en 2010 mais, j'ai mis le nom de ma tante (ma mère est l'aînée mais vit à Vitry...)  Toutes ces années, rien. En 2012, je commence la construction : début de problèmes avec les neveux du vieux Monsieur qui nous a donné le terrain: menaces armées de mes ouvriers, arrêts des travaux, fuites et refus de mes ouvriers à risquer leurs vies (ce que je comprends) Je perds du temps et de l'argent.

Lasse, je saisis, non seulement le tribunal traditionnel, mais aussi je porte plainte à la gendarmerie avec le titre en main... Tous nous donnent raison et je reprends les travaux.

Ma tante et se filles, qui me disaient, au moment des démarches pour le titre foncier : "Aka, ne vient pas nous embêter avec vos histoires de blancs là... Pourquoi un titre foncier sur le terrain du village..."

Suite au pouvoir du titre foncier, ma tante réalise que j'avais eu raison et, découvre l'importance. Maintenant, c'est des problèmes au sein de la famille : accusations, sabotages, kongossa et consort. Je réclame mon lot à MON nom : horreurs et malheurs... Je me suis retrouvée isolée, calomniée...

Au moment du partage de lot, ma tante me donne une une telle surface, juste la surface de l'implantation de ma maison. Je n'ai même pas l'espace de faire une véranda... La porte principale est juste sur la borne...

J'ai pleuré de rage, de frustration, de colère...

Puis, mon grand-frère et mes proches, m'ont dit de ne plus pleurer et d'accepter ce qu'on m'a donnée...

Au lieu d'être amère, j'ai accepté...

Lorsque j'ai fait tout déboiser, je découvre avec une agréable surprise, qu'entre la route et la maison, j'ai 25 mètres d'un terrain plat (le site est en pente). J'ai fait dessoucher et  me retrouve avec un terrain régulier. J'ai des idées comment l'investir... Du coup, cette petite surface provoque la convoitise des gens de mon village...

Bon, ma maison n'a pas de place pour la véranda mais, j'ai un bel espace devant devant lequel je vais faire une terrasse et un joli jardin...


Je n'ai pas osé en parler à mon mari mais, ai préféré qu'il le voit de ses propres yeux. J'appréhendais sa réaction car, il ne voulait pas que je titre tout le terrain mais seulement mon lot. Je ne l'ai pas écouté. Lorsqu'il a vu, il a dit : " c'est tout?!!!" Bizarrement, il a pris des choses plus calmement que je ne le pensais.

Bien sûr, je ne peux plus réaliser mon projet initial comme je le pensais mais, je vais m'adapter aux nouvelles configurations et réalités.

Les histoires de terrains, l'arnaque commence des fois en famille...

A la grande surprise de tous, je suis contente du petit carré de mouchoir que ma tante m'a donné, en pensant me léser. Puis, j'ai fait la paix avec elle. Je lui ai dit ce que j'ai éprouvé. Maintenant, je suis en paix avec tout le monde. C'est ma part d'histoire de terrain.

Pour conclure, la raison qui m'a fait relater ceci...

Un jeune qui a appris que ma tante m'avait lésée, s'est approché de moi, en me disant que le fis du propriétaire vend la parcelle qui voisine la mienne. Qu'il est l'intermédiaire patenté et me le vend (j'ai oublié le prix au mètre carré)

Je ne sais pas s'il s'attendait à ce que je saute sur l'occasion mais, à sa grande surprise, je lui ai demandé : " tu connais au moins, l'histoire de ce terrain? Si tu la connaissais, tu saurais que ce terrain n'est pas à vendre car, le propriétaire ne vend pas de terrain"... Il était dépité et j'aime encore me rappeler sa tête...

Depuis, d'autres m'ont approchée...

Ah ma chere Liliane, ton histoire m'a fait beaucoup de peine mais en meme temps elle rassure. Le probleme est que, tu veux raconter des experiences droles du Cameroun mais il n'ya rien ou alors seulement les insolites dans le taxi ou au marche. La encore la nouvelle donne c'est de se faire dire qu'il n'y a pas la monnaie pour te rembourser puisque tu n'es pas a 500 Fcfa pres.

Les histoires du terrain, si chacun venait ici raconter sa part d'anectotes tu en verrais de toutes les couleurs et toutes les qualites. Et c'est ca la triste realite de notre pays.

malaiika :

Ah ma chere Liliane, ton histoire m'a fait beaucoup de peine mais en meme temps elle rassure. Le probleme est que, tu veux raconter des experiences droles du Cameroun mais il n'ya rien ou alors seulement les insolites dans le taxi ou au marche. La encore la nouvelle donne c'est de se faire dire qu'il n'y a pas la monnaie pour te rembourser puisque tu n'es pas a 500 Fcfa pres.

Les histoires du terrain, si chacun venait ici raconter sa part d'anectotes tu en verrais de toutes les couleurs et toutes les qualites. Et c'est ca la triste realite de notre pays.

En fait, j'ai décidé qu'à chacune de mes expériences malheureuse, je vais en tirer le meilleur, aussi modeste soit-il... Pour l'instant, ça va, puisque le seul pays où j'ai envie de vivre à ce jour, c'est notre cher Cameroun...

Je ne sais plus lequel de mes philosophe stoïciens préférés: Marc-Aurèle ou Sénéque, qui a dit: " qui vit en paix avec soi-même, est en paix avec l'univers" j'en ai fait mienneq de leurs sagesses . Du moins, j'essaie.

Bonsoir Malaika
Bonsoir Lilianez

Pour toutes transactions de terrain au Cameroun; je vous conseille ceci:

1/ Visitez le terrain comme si de rien n'était. Ne posez pas trop de questions relatif à la certitude d'une arnaque ou pas.

2/ demandez tout de suite à la personne qui vous présente le terrain le nom du véritable propriétaire dudit lot en ce moment la réponse doit être claire pas de "je je je "ou encore les "enfait vous voyez" S'il est démarcheur c'est encore bcp mieux de le dire et la ca parait déjà un peu sérieux s'il est propriétaire ne vous gênez pas la suite nous le dira.

3/ demandez une copie du titre foncier contenant le lot présenté. Généralement le véritable propriétaire ou le démarcheur devra avoir ce document ou de grâce bien vouloir interrompre ou ajourner la transaction jusq a la présentation de ce document.
Si le document existe; soyez juste un peu curieux et regardez premièrement le nom du ou des propriétaires marque généralement en deuxième page.

Deux cas se présentent.

a/ Le nom de celui qui vous présente le terrain ne figure pas et il vous a honnêtement dit au début qu'il n’était qu'un démarcheur la c'est déjà pas mal vous passez au point suivant.
b/ Le nom de celui qui vous présente le terrain ne figure pas et il s'est présenté au départ comme propriétaire légitime de grâce fuyez vite.

4/ Vous avez une copie de titre entre les mains au moins un des propriétaires ou l unique proprio devant vous.
Foncez au cadastre et demandez un certificat de propriété attestant que ce titre appartient en toute propriété au nom des personnes ou de la personne figurant en page 2 de la copie du titre foncier qui vous a été présente. ce certificat coute 10 000 ( en réalité c'est 3000 F) pour 3 jours maxi de patience avant délivrance.

La tout semble bien clair mais ce n'est pas tout.

5/ Rencontrez un notaire en présence de tous les signataires dont les noms figurent dans  le titre. Il vous dirons parfois tel n'est pas ici au pays tel autre est décédée nia nia ni nia nia nia ne versez aucun centime sans présence physique de l'ensemble des signataires.
En cas d’empêchement une procuration pourra faire foi. Mais faites très attention a certains cabinet de notaire parfois mafieux. Renseignez vous bien avant.
Ils vous dirons souvent allons chez mon notaire c'est lui qui a l'habitude de vendre tous nos terrains niat. Choisissez vous même un notaire. Ces vendeurs sont tellement en soif d'argent qu'en ce moment il n'insisterons certainement pas.

Toutes ces précautions parce que une fois que vous versez de l'argent même le notaire vous fait marcher.
Exigez a la sortie du cabinet du notaire d'une décharge en bon et due forme engageant ce cabinet dans toute les transactions jusqu’à l'obtention de votre copie de titre à vous.

Ils vous demanderont certainement les frais du dossier technique qui ne dépasse pas 300 000 Fcfa les frais du notaire varient en fonction du cout d'achat de votre terrain à négocier sur place avec le notaire. Ensuite on vous dira il faut faire manger les villageois la ça dépend de vous mais faites un petit geste.

Bref j’espère vous avoir un tout petit peu éclairé.
Cdlt

WE BUILD :

Bonsoir Malaika
Bonsoir Lilianez

Pour toutes transactions de terrain au Cameroun; je vous conseille ceci:

1/ Visitez le terrain comme si de rien n'était. Ne posez pas trop de questions relatif à la certitude d'une arnaque ou pas.

2/ demandez tout de suite à la personne qui vous présente le terrain le nom du véritable propriétaire dudit lot en ce moment la réponse doit être claire pas de "je je je "ou encore les "enfait vous voyez" S'il est démarcheur c'est encore bcp mieux de le dire et la ca parait déjà un peu sérieux s'il est propriétaire ne vous gênez pas la suite nous le dira.

3/ demandez une copie du titre foncier contenant le lot présenté. Généralement le véritable propriétaire ou le démarcheur devra avoir ce document ou de grâce bien vouloir interrompre ou ajourner la transaction jusq a la présentation de ce document.
Si le document existe; soyez juste un peu curieux et regardez premièrement le nom du ou des propriétaires marque généralement en deuxième page.

Deux cas se présentent.

a/ Le nom de celui qui vous présente le terrain ne figure pas et il vous a honnêtement dit au début qu'il n’était qu'un démarcheur la c'est déjà pas mal vous passez au point suivant.
b/ Le nom de celui qui vous présente le terrain ne figure pas et il s'est présenté au départ comme propriétaire légitime de grâce fuyez vite.

4/ Vous avez une copie de titre entre les mains au moins un des propriétaires ou l unique proprio devant vous.
Foncez au cadastre et demandez un certificat de propriété attestant que ce titre appartient en toute propriété au nom des personnes ou de la personne figurant en page 2 de la copie du titre foncier qui vous a été présente. ce certificat coute 10 000 ( en réalité c'est 3000 F) pour 3 jours maxi de patience avant délivrance.

La tout semble bien clair mais ce n'est pas tout.

5/ Rencontrez un notaire en présence de tous les signataires dont les noms figurent dans  le titre. Il vous dirons parfois tel n'est pas ici au pays tel autre est décédée nia nia ni nia nia nia ne versez aucun centime sans présence physique de l'ensemble des signataires.
En cas d’empêchement une procuration pourra faire foi. Mais faites très attention a certains cabinet de notaire parfois mafieux. Renseignez vous bien avant.
Ils vous dirons souvent allons chez mon notaire c'est lui qui a l'habitude de vendre tous nos terrains niat. Choisissez vous même un notaire. Ces vendeurs sont tellement en soif d'argent qu'en ce moment il n'insisterons certainement pas.

Toutes ces précautions parce que une fois que vous versez de l'argent même le notaire vous fait marcher.
Exigez a la sortie du cabinet du notaire d'une décharge en bon et due forme engageant ce cabinet dans toute les transactions jusqu’à l'obtention de votre copie de titre à vous.

Ils vous demanderont certainement les frais du dossier technique qui ne dépasse pas 300 000 Fcfa les frais du notaire varient en fonction du cout d'achat de votre terrain à négocier sur place avec le notaire. Ensuite on vous dira il faut faire manger les villageois la ça dépend de vous mais faites un petit geste.

Bref j’espère vous avoir un tout petit peu éclairé.
Cdlt

MERCI

Merci we build,

voici une reponse constructive a un probleme reel vecu par tous au Cameroun.

j'apprecie le temps que tu as passe a rediger ces informations. Elles me seront certainement utiles pour la prochaine fois et je sais qu'elles aideront beaucoup d'autres sur ce site.

Voila, partageons nos experience, quelqu'un, quelque part a la solution  :top:

malaiika :

Merci we build,

voici une reponse constructive a un probleme reel vecu par tous au Cameroun.

j'apprecie le temps que tu as passe a rediger ces informations. Elles me seront certainement utiles pour la prochaine fois et je sais qu'elles aideront beaucoup d'autres sur ce site.

Voila, partageons nos experience, quelqu'un, quelque part a la solution  :top:

De rien Malaika et surtout merci d'avoir poste sur ce sujet afin de nous permettre de nous exprimer.
Cdlt

:lol:

malaiika :

Je suis au Cameroun depuis environ un an et sur cette plate-forme je me permets de venir y raconter mes expériences de tous les jours. En écrivant mon quotidien,  je réalise que je ne suis pas seule a vivre ce que je vis. J’échange, je partage, on rigole, chacun y viens relater son vécu. Notre vécu d’expatrier qui avons  si longtemps planté nos  :lol:  :lol: arbres a l’étranger mais pour qui le Cameroun est resté cher a notre cœur. Que malgré les coups reçus, on s’accroche parce qu’on aime notre pays, parce qu’on croit a des lendemains meilleurs. Je ne dénonce pas, je n'accuse pas, non je raconte avec une plume tres légere mon experience afin que d'autres qui se prepare a faire ce meme voyage ouvre les yeux et les oreilles. que ceux qui ont fait ce voyage viennent aussi partager et échanger leur propre experience.

Voici mon histoire et je vous assure tout de suite, c’est une histoire vraie. Rien de ce que je vais écrire ne sort de mon imagination ni d’un film chinois.

Un jour ou je suis tranquille assisse a la maison, je reçois le coup de fil de mon cousin (oui le même qui m’a présente ma technicienne de surface). Il me dit : te voila qui me harcèle pour un terrain a Kribi. J’ai une amie qui doit partir en France alors elle liquide le sien pour la somme de 1.5M CFA pour 500m2. Je lui demande de me donner plus d’informations, par exemple le quartier, la raison de la vente, les conditions de la vente, les coordonnées de la fille. (Déjà je vous le dit, je ne suis pas une experte en matière d’immobilier au Cameroun). Immédiatement donc je la contacte et on se fixe un rendez-vous pour le lendemain a la maison.

Le lendemain, je crois bien si je me rappelle, qu’il devait être 10 heures lorsqu’elle se présenta a la maison avec un monsieur donc sa présence n’était pas prévue a ce rendez-vous.
Je demande a mon interlocutrice de me raconter l’histoire de ce terrain. Sauf qu’a ma grande surprise, c’est le monsieur qui prend la parole donc voici en intégralité le récit :
« Moi mon prénom c’est X et je suis le copain de cette dame. Le terrain m’appartient et comme c’est ma copine j’ai décide de lui faire un cadeau. J’ai pris possession de cette parcelle de terrain d’un papa qui en fait me doit de l’argent et donc ne pouvant pas me payer, il a transférer le titre a mon nom. C’est une parcelle située a grand manga sur un terrain familial de (je en sais plus trop combien de m2) ». Il me montre la longue liste des frères et sœurs a qui appartient le terrain et me donne le papier du transfert.

Je demande le prix : 1.5M CFA plus les frais de ceci et les frais de cela. Je conclue la conversation en le disant que j’ai une connaissance qui travaille au domaine de Bonanjo s’ils peuvent me faire les copies de tous les documents comme ca demain je vais la voir ensuite je les recontacte pour que l’on planifie un voyage a Kribi afin de visiter le terrain.

Le jour suivant, je me lève pour rendre visite a mon contact et sur place je lui montre toute la documentation liée a ce dossier d’achat de terrain a Kribi. Des qu’il voit cela il me dit : ma sœur enlève tes pieds des problèmes. Tu vois la liste des gens qu’il y a sur ce document, ce sont en fait toutes les personnes qui doivent donner leur accord pour la vente de ce terrain. En plus de cela, tu devras « choko » chacun d’eux. Il y a parmi, les gens nés vers 1900 ooo, et les personnes décédée ooo, et les, et les. Intelligemment je décide donc de suspendre la transaction et après avoir pris congé de lui, je contacte mon cousin pour lui dire que je passe à son bureau lui faire le compte rendu.

(C’est ici que vous allez voir les choses de Dieu).
Quand j’arrive a son bureau, je le trouve avec un monsieur qu’il me présente comme étant le copain de la fille qui veut me vendre le terrain. Je lui dis : hum tu es certain que c’est son copain. Il me dit ekie comment le voici non. Je répète encore tu es certain mon frère que c’est son copain. Le gars rigole. Je leur dis mais : c’est le film de quoi que vous tournez, moi son copain je l’ai vu hier a la maison et il ne te ressemble pas du tout. Je raconte donc mon histoire de la veille. Le gars en écoutant cela est entrain de gonfler comme le tapioca blanc.

Qui a dit que la vengeance est un plat qui se mange chaud. 1,2,3 action.
Le vrai copain (je crois) de la fille fini par me raconter l’histoire de ce terrain donc voici les extraits : « la fille sort avec un mec en France qui lui a envoyé l’argent afin qu’elle monte le retrouver. Elle est go voir les gars d’Akwa qui font voyager et là-bas on l’a frappe. Maintenant elle ne sait pas comment lui dire qu’elle n’a plus cet argent pour ne pas qu’il pense qu’elle la fey, raison pour laquelle elle vend son terrain sassaye-sassaye ou plutôt, raison pour laquelle elle veut s’en débarrasser ». hummmm, mama Sarah oooo, le chef bandit est une femme.

Mon cousin et moi on a regarde son cousin genre pour lui dire : vous-même vous avez le cœur. J’ai ensuite contacte la fille pour la remercier mais que non merci le terrain ne m’intéresse plus.
Voila comment j’ai seulement vecu en direct et sans censure, la nouvelle version de la serie Dallas.
Et ca, c’est mon expérience au Cameroun

:lol:  :lol:  :lol:  :lol: Encore une histoire de sorcelerie pour rabaisser mon peuple comme seuls Malaiika and Lilianez en sont capable de produire... :lol:  :lol:  :lol:  Non la vous m'avez gagne!

Mais ce que je ne comprend pas, c'est pourquoi est ce toujours vous a que l'ont veut toujours arnaquer ou regarder avec mepris... I am really curious to know why.... Yeeh Maa leeee!!!!
les deux gens ci m'ont seulement depasse.

La mere ci... donc tu ne sais pas qu'on n'achete pas le terrain, comme on achete les beignets.... Yeeeeeeehhhhh...

Toi meme aussi la mere ci... tu dois etre dans le fey hein... quelqu'un vient pour te vendre un terrain de 500 m2  a Kribi a 1.5M et il vient avec son chaud gars et tu penses que c'est legit?... Yeeh maaa leee. 

Je commence a comprendre que mon peuple veut te ndem parceque tu as envis de le fey... quoi de plus normal...

Tres amicalement et sans animausite aucune

championssoccer :

:lol:

malaiika :

Je suis au Cameroun depuis environ un an et sur cette plate-forme je me permets de venir y raconter mes expériences de tous les jours. En écrivant mon quotidien,  je réalise que je ne suis pas seule a vivre ce que je vis. J’échange, je partage, on rigole, chacun y viens relater son vécu. Notre vécu d’expatrier qui avons  si longtemps planté nos  :lol:  :lol: arbres a l’étranger mais pour qui le Cameroun est resté cher a notre cœur. Que malgré les coups reçus, on s’accroche parce qu’on aime notre pays, parce qu’on croit a des lendemains meilleurs. Je ne dénonce pas, je n'accuse pas, non je raconte avec une plume tres légere mon experience afin que d'autres qui se prepare a faire ce meme voyage ouvre les yeux et les oreilles. que ceux qui ont fait ce voyage viennent aussi partager et échanger leur propre experience.

Voici mon histoire et je vous assure tout de suite, c’est une histoire vraie. Rien de ce que je vais écrire ne sort de mon imagination ni d’un film chinois.

Un jour ou je suis tranquille assisse a la maison, je reçois le coup de fil de mon cousin (oui le même qui m’a présente ma technicienne de surface). Il me dit : te voila qui me harcèle pour un terrain a Kribi. J’ai une amie qui doit partir en France alors elle liquide le sien pour la somme de 1.5M CFA pour 500m2. Je lui demande de me donner plus d’informations, par exemple le quartier, la raison de la vente, les conditions de la vente, les coordonnées de la fille. (Déjà je vous le dit, je ne suis pas une experte en matière d’immobilier au Cameroun). Immédiatement donc je la contacte et on se fixe un rendez-vous pour le lendemain a la maison.

Le lendemain, je crois bien si je me rappelle, qu’il devait être 10 heures lorsqu’elle se présenta a la maison avec un monsieur donc sa présence n’était pas prévue a ce rendez-vous.
Je demande a mon interlocutrice de me raconter l’histoire de ce terrain. Sauf qu’a ma grande surprise, c’est le monsieur qui prend la parole donc voici en intégralité le récit :
« Moi mon prénom c’est X et je suis le copain de cette dame. Le terrain m’appartient et comme c’est ma copine j’ai décide de lui faire un cadeau. J’ai pris possession de cette parcelle de terrain d’un papa qui en fait me doit de l’argent et donc ne pouvant pas me payer, il a transférer le titre a mon nom. C’est une parcelle située a grand manga sur un terrain familial de (je en sais plus trop combien de m2) ». Il me montre la longue liste des frères et sœurs a qui appartient le terrain et me donne le papier du transfert.

Je demande le prix : 1.5M CFA plus les frais de ceci et les frais de cela. Je conclue la conversation en le disant que j’ai une connaissance qui travaille au domaine de Bonanjo s’ils peuvent me faire les copies de tous les documents comme ca demain je vais la voir ensuite je les recontacte pour que l’on planifie un voyage a Kribi afin de visiter le terrain.

Le jour suivant, je me lève pour rendre visite a mon contact et sur place je lui montre toute la documentation liée a ce dossier d’achat de terrain a Kribi. Des qu’il voit cela il me dit : ma sœur enlève tes pieds des problèmes. Tu vois la liste des gens qu’il y a sur ce document, ce sont en fait toutes les personnes qui doivent donner leur accord pour la vente de ce terrain. En plus de cela, tu devras « choko » chacun d’eux. Il y a parmi, les gens nés vers 1900 ooo, et les personnes décédée ooo, et les, et les. Intelligemment je décide donc de suspendre la transaction et après avoir pris congé de lui, je contacte mon cousin pour lui dire que je passe à son bureau lui faire le compte rendu.

(C’est ici que vous allez voir les choses de Dieu).
Quand j’arrive a son bureau, je le trouve avec un monsieur qu’il me présente comme étant le copain de la fille qui veut me vendre le terrain. Je lui dis : hum tu es certain que c’est son copain. Il me dit ekie comment le voici non. Je répète encore tu es certain mon frère que c’est son copain. Le gars rigole. Je leur dis mais : c’est le film de quoi que vous tournez, moi son copain je l’ai vu hier a la maison et il ne te ressemble pas du tout. Je raconte donc mon histoire de la veille. Le gars en écoutant cela est entrain de gonfler comme le tapioca blanc.

Qui a dit que la vengeance est un plat qui se mange chaud. 1,2,3 action.
Le vrai copain (je crois) de la fille fini par me raconter l’histoire de ce terrain donc voici les extraits : « la fille sort avec un mec en France qui lui a envoyé l’argent afin qu’elle monte le retrouver. Elle est go voir les gars d’Akwa qui font voyager et là-bas on l’a frappe. Maintenant elle ne sait pas comment lui dire qu’elle n’a plus cet argent pour ne pas qu’il pense qu’elle la fey, raison pour laquelle elle vend son terrain sassaye-sassaye ou plutôt, raison pour laquelle elle veut s’en débarrasser ». hummmm, mama Sarah oooo, le chef bandit est une femme.

Mon cousin et moi on a regarde son cousin genre pour lui dire : vous-même vous avez le cœur. J’ai ensuite contacte la fille pour la remercier mais que non merci le terrain ne m’intéresse plus.
Voila comment j’ai seulement vecu en direct et sans censure, la nouvelle version de la serie Dallas.
Et ca, c’est mon expérience au Cameroun

:lol:  :lol:  :lol:  :lol: Encore une histoire de sorcelerie pour rabaisser mon peuple comme seuls Malaiika and Lilianez en sont capable de produire... :lol:  :lol:  :lol:  Non la vous m'avez gagne!

Mais ce que je ne comprend pas, c'est pourquoi est ce toujours vous a que l'ont veut toujours arnaquer ou regarder avec mepris... I am really curious to know why.... Yeeh Maa leeee!!!!
les deux gens ci m'ont seulement depasse.

La mere ci... donc tu ne sais pas qu'on n'achete pas le terrain, comme on achete les beignets.... Yeeeeeeehhhhh...

Toi meme aussi la mere ci... tu dois etre dans le fey hein... quelqu'un vient pour te vendre un terrain de 500 m2  a Kribi a 1.5M et il vient avec son chaud gars et tu penses que c'est legit?... Yeeh maaa leee. 

Je commence a comprendre que mon peuple veut te ndem parceque tu as envis de le fey... quoi de plus normal...

Tres amicalement et sans animausite aucune

Et puéril en plus...!!!

Je le vois chaque jour, et le constate aussi sur ce forum : toute critique est toujours l'objet de réponses pseudo-patriotiques qui sont complètement déplacées.
Ce n'est pas mépriser un peuple que de souligner ce qui ne marche pas chez lui et qui peut être amélioré ! Chaque intervenant ici partage une chose avec les autres : il a un projet dans ce pays. Qu'il soit né ici, ailleurs ou qu'il souhaite y retourner. Donc cela suppose au minimum un certain amour de cette terre et de ses habitants.
Aimer ce n'est cependant pas se contenter de se fondre sans remous dans la masse, tête baissée en abandonnant tout ce qu'on connaissait avant. L'esprit critique est une qualité, voyez-vous ? C'est ce qui distingue le citoyen éclairé du mouton. Je le constate aussi souvent, sur place : ceux qui s'informent, s'ouvrent l'esprit, se forment sont ceux qui voient le mieux ce qui ne va pas dans ce pays, et donc sont à même d'envisager des solutions pour améliorer les choses. Les expatriés de la diaspora font parti de ceux-là. Ils ont constaté de visu les avantages d'un régime de sécurisation de la propriété foncière, de l'absence de corruption des autorités, de la tolérance, de la laïcité, de la politique de santé publique, de l'accès à l'éducation, d'un régime de sécurité sociale... toutes ces choses qu'on aimerait voir ici.
A l'évidence ce n'est  pas en place, et loin de l'être. Nier ça en traitant les esprits critiques d'anti-patriotes c'est participer à la stagnation du pays, et donc de son peuple. Pourtant ce peuple mérite mieux, et si vous l'aimez vous feriez mieux de l'aider à se relever plutôt que de monter sur vos grands chevaux nationaux. Rejeter la faute d'une situation sur les autres, sur les étrangers, sur les colons c'est surtout avouer son impuissance. Je sais que c'est un quasi discours officiel, des rumeurs malsaines qu'on laisse soigneusement diffuser sur l'insécurité exogène, sur la captation des richesses. Pourtant qui empêche les infiltrations et les achats massifs de terre ? Et puis les colons... franchement ça existe encore ça ? Après 56 ans d'indépendance ?
Refuser la critique c'est typique de ceux qui se complaisent dans ce système. Les résistance au changement sont nombreuses, car personne ne veut céder un pouce de son autorité qui lui rapporte tant.
Pendant ce temps, des gens sont spoliés de leur terre sans pouvoir broncher, des gens meurent devant les hôpitaux car il leur manque 2.000 F pour entrer, des accidents se produisent chaque jour sur des routes vétustes et honteusement dégradées, les flics rançonnent à chaque carrefour...
Dire ça n'est pas anti-patriotique, c'est espérer mieux pour les Camerounais. C'est vrai que ça arrive partout, mais tout est question de proportions, et de savoir enfin ce qui est acceptable en 2016 ou pas.

Bon sujet malika,

Ah l'affaire des terrains au pays c'est toute une histoire.
J'ai achété un terrain il ya quelques années sur dla; pas assez de moyens pour construire, je laisse le terrain 2ans sans clôture ( erreur N0 1) sans titré (erreur N0 2); Je reviens la 3éme année pour investir sur le terrain, que vois je 2 freres qui st entrain de monter une maison; lorsque je leur brandis la preuve de mon achat (passage chez le notaire, chef du village, signature et autre) les 2 freres sortent la machettes et autres; j'ai eu la vie sauve car j'etait venu accompagnée; De suite je constitue le dossier du titre; etant la premiere a cheté je n'ai pas eu trop de soucis mais fallait mouiller les agents. le titre sortit je suis toujours en justice avec les 2 freres ( entretps ils ont finir de construire et ils y resident avec leur famille); 3 ans de procédures; je recupere mon terrain avec les dommages que les freres doivent me payer;
Mon huissier et quelques gendarmes sont là; on fait executer la decision du tribunal; les freres et leurs familles ( femmes et enfants) pleurent, ddent pardont, souhaitent qu'on les laisse 3 mois afin de chercher un logement; je dit niet; car je les avais prevenus que c'est un terrain bien placé et chers par csq le prix de 2 millions qu'ils ont payé c'est celui de l'escroquerie;
Tout a été detruit et j'a recuperé mon bien; 4 ans de perdu avec bcp d'argent;
Conclusion, si tu achetes un bien  pense à faire une clôture, indique proprieté privé, faire immediatement ton titre foncier( car si j'avais le titre lors de la premiere descende, je n'allais pas au tribunal je sollicitais juste les forces de l'ordre avec un huissier pour les deguepir car ils occupent un bien privée; j'aurais gagné 4 ans)

Hydro_Ydé :

Je le vois chaque jour, et le constate aussi sur ce forum : toute critique est toujours l'objet de réponses pseudo-patriotiques qui sont complètement déplacées.
Ce n'est pas mépriser un peuple que de souligner ce qui ne marche pas chez lui et qui peut être amélioré ! Chaque intervenant ici partage une chose avec les autres : il a un projet dans ce pays. Qu'il soit né ici, ailleurs ou qu'il souhaite y retourner. Donc cela suppose au minimum un certain amour de cette terre et de ses habitants.
Aimer ce n'est cependant pas se contenter de se fondre sans remous dans la masse, tête baissée en abandonnant tout ce qu'on connaissait avant. L'esprit critique est une qualité, voyez-vous ? C'est ce qui distingue le citoyen éclairé du mouton. Je le constate aussi souvent, sur place : ceux qui s'informent, s'ouvrent l'esprit, se forment sont ceux qui voient le mieux ce qui ne va pas dans ce pays, et donc sont à même d'envisager des solutions pour améliorer les choses. Les expatriés de la diaspora font parti de ceux-là. Ils ont constaté de visu les avantages d'un régime de sécurisation de la propriété foncière, de l'absence de corruption des autorités, de la tolérance, de la laïcité, de la politique de santé publique, de l'accès à l'éducation, d'un régime de sécurité sociale... toutes ces choses qu'on aimerait voir ici.
A l'évidence ce n'est  pas en place, et loin de l'être. Nier ça en traitant les esprits critiques d'anti-patriotes c'est participer à la stagnation du pays, et donc de son peuple. Pourtant ce peuple mérite mieux, et si vous l'aimez vous feriez mieux de l'aider à se relever plutôt que de monter sur vos grands chevaux nationaux. Rejeter la faute d'une situation sur les autres, sur les étrangers, sur les colons c'est surtout avouer son impuissance. Je sais que c'est un quasi discours officiel, des rumeurs malsaines qu'on laisse soigneusement diffuser sur l'insécurité exogène, sur la captation des richesses. Pourtant qui empêche les infiltrations et les achats massifs de terre ? Et puis les colons... franchement ça existe encore ça ? Après 56 ans d'indépendance ?
Refuser la critique c'est typique de ceux qui se complaisent dans ce système. Les résistance au changement sont nombreuses, car personne ne veut céder un pouce de son autorité qui lui rapporte tant.
Pendant ce temps, des gens sont spoliés de leur terre sans pouvoir broncher, des gens meurent devant les hôpitaux car il leur manque 2.000 F pour entrer, des accidents se produisent chaque jour sur des routes vétustes et honteusement dégradées, les flics rançonnent à chaque carrefour...
Dire ça n'est pas anti-patriotique, c'est espérer mieux pour les Camerounais. C'est vrai que ça arrive partout, mais tout est question de proportions, et de savoir enfin ce qui est acceptable en 2016 ou pas.

***
Bon sang personne n'a jamais dit que decrieer ces maux c'est etre anti patriotique... Tout comme il est aussi que nous n'avions jamais dit que ces maux n'existent que certaines personnes nees sur cette terre et qui ont la resposabilite de diriger ce peuple vers des paturages meilleurs en sont en partie responsable... Nous disons que c'est l'endroit ou ces maux sont decries qui pose probleme.

Si j'ai un voisin qui a pris pour habitude de me mepriser, m'humilier, m'exploiter, de spolier ma famille et d'organiser toutes sortes de destabilisation de ma famille enfin d'en prendre le control. Lorsque j'ai des problemes dans ma famille, ce n'est pas chez ce voisin que je vais courrir me plaindre...

C'est trop facile de toujours nous faire croire que si notre peuple est en grande difficulte c'est toujours de sa faute... Vous qui denoncier ici. Cela a t il changer quelque chose? Que non! Alors arreter d'aller voir le voisin et de lui raconter n'importe quoi sur notre vaillant peuple parceque ce voisin vous a permis de vivre quelques jours chez lui et vous a couvert de toutes ces oppulences, alors que c'est ce voisin qui est responsable de la destabilisation de votre maison.

Vous voulez vraiment changez les choses, quand vous etes chez le voisin, prenez le temps de lui dire droit dans les yeux, qu'il est la raison de tous malheurs et humiliations que subit votre famille et que vous etes determine avous battre jusqu'au bout pour que votre famille connaisse le meme bonheur que la sienne... Les imperfections de votre famille gardez les en interne et resolvez les en interne. C'est tout ce que nous disons et la est tout le sens de notre combat.

Tres amicalement et sans animausite aucune...

berclos :

Bon sujet malika,

Ah l'affaire des terrains au pays c'est toute une histoire.
J'ai achété un terrain il ya quelques années sur dla; pas assez de moyens pour construire, je laisse le terrain 2ans sans clôture ( erreur N0 1) sans titré (erreur N0 2); Je reviens la 3éme année pour investir sur le terrain, que vois je 2 freres qui st entrain de monter une maison; lorsque je leur brandis la preuve de mon achat (passage chez le notaire, chef du village, signature et autre) les 2 freres sortent la machettes et autres; j'ai eu la vie sauve car j'etait venu accompagnée; De suite je constitue le dossier du titre; etant la premiere a cheté je n'ai pas eu trop de soucis mais fallait mouiller les agents. le titre sortit je suis toujours en justice avec les 2 freres ( entretps ils ont finir de construire et ils y resident avec leur famille); 3 ans de procédures; je recupere mon terrain avec les dommages que les freres doivent me payer;
Mon huissier et quelques gendarmes sont là; on fait executer la decision du tribunal; les freres et leurs familles ( femmes et enfants) pleurent, ddent pardont, souhaitent qu'on les laisse 3 mois afin de chercher un logement; je dit niet; car je les avais prevenus que c'est un terrain bien placé et chers par csq le prix de 2 millions qu'ils ont payé c'est celui de l'escroquerie;
Tout a été detruit et j'a recuperé mon bien; 4 ans de perdu avec bcp d'argent;
Conclusion, si tu achetes un bien  pense à faire une clôture, indique proprieté privé, faire immediatement ton titre foncier( car si j'avais le titre lors de la premiere descende, je n'allais pas au tribunal je sollicitais juste les forces de l'ordre avec un huissier pour les deguepir car ils occupent un bien privée; j'aurais gagné 4 ans)

Berclos,
Que tu sois a jamais benis... Pour cette contribution honnete, simple et precise... Sans rentrer dans le tralala du snobisme made in Malaiika, tu demontres que quand on est injustement traite, mon peuple a les moyens de nous rentre justice...
De part ta contribution, tu demontres que Notres Nation, La terre de nos ancetres, n'est pas le far west mais une terre de justice et de paix... De part cette contribution tu eleves mon peuple, tu montre que la civilisation, c'est nous.
Un jour tu auras les honneurs de mon peuple, car par cette contribution tu viens de lui donner du sourire et tordre le coups a Malaiika et Co qui de par leur post font croire au monde entier que mon peuple c'est rien d'autre que feneantise, escroquerie et anarchisme.

Encore une fois MERCI!

Tres amicalement et sans animausite aucune

championssoccer :

****

Argument ultime des grands sûrs d'eux-même assis sur leur certitudes. Et no comment sur tes références philosophico-comiques.
***

championssoccer :

Tres amicalement et sans animausite aucune...

Signature bien antinomique avec le texte hargneux qui précède.
S'il te plait ANIMOSITÉ c'est mieux, laisse les animaux en dehors de ta colère.

Du calme les gars svp du calme concentrons nous sur le sujet de Malaika

championssoccer :
berclos :

Bon sujet malika,

Ah l'affaire des terrains au pays c'est toute une histoire.
J'ai achété un terrain il ya quelques années sur dla; pas assez de moyens pour construire, je laisse le terrain 2ans sans clôture ( erreur N0 1) sans titré (erreur N0 2); Je reviens la 3éme année pour investir sur le terrain, que vois je 2 freres qui st entrain de monter une maison; lorsque je leur brandis la preuve de mon achat (passage chez le notaire, chef du village, signature et autre) les 2 freres sortent la machettes et autres; j'ai eu la vie sauve car j'etait venu accompagnée; De suite je constitue le dossier du titre; etant la premiere a cheté je n'ai pas eu trop de soucis mais fallait mouiller les agents. le titre sortit je suis toujours en justice avec les 2 freres ( entretps ils ont finir de construire et ils y resident avec leur famille); 3 ans de procédures; je recupere mon terrain avec les dommages que les freres doivent me payer;
Mon huissier et quelques gendarmes sont là; on fait executer la decision du tribunal; les freres et leurs familles ( femmes et enfants) pleurent, ddent pardont, souhaitent qu'on les laisse 3 mois afin de chercher un logement; je dit niet; car je les avais prevenus que c'est un terrain bien placé et chers par csq le prix de 2 millions qu'ils ont payé c'est celui de l'escroquerie;
Tout a été detruit et j'a recuperé mon bien; 4 ans de perdu avec bcp d'argent;
Conclusion, si tu achetes un bien  pense à faire une clôture, indique proprieté privé, faire immediatement ton titre foncier( car si j'avais le titre lors de la premiere descende, je n'allais pas au tribunal je sollicitais juste les forces de l'ordre avec un huissier pour les deguepir car ils occupent un bien privée; j'aurais gagné 4 ans)

Berclos,
Que tu sois a jamais benis... Pour cette contribution honnete, simple et precise... Sans rentrer dans le tralala du snobisme made in Malaiika, tu demontres que quand on est injustement traite, mon peuple a les moyens de nous rentre justice...
De part ta contribution, tu demontres que Notres Nation, La terre de nos ancetres, n'est pas le far west mais une terre de justice et de paix... De part cette contribution tu eleves mon peuple, tu montre que la civilisation, c'est nous.
Un jour tu auras les honneurs de mon peuple, car par cette contribution tu viens de lui donner du sourire et tordre le coups a Malaiika et Co qui de par leur post font croire au monde entier que mon peuple c'est rien d'autre que feneantise, escroquerie et anarchisme.

Encore une fois MERCI!

Je réitère : tu es vraiment ridicule...

J'espère que tu es allé montrer tes biceps patriotiques aux chinois, qui "volent" les terrains de TES ancêtres...

Tres amicalement et sans animausite aucune

Le plus triste dans ce genre de réponse c'est le manque total de fond. La haine de l'autre supplante toute forme de réflexion. Aucune analyse. Un mal unique désigné et une communauté pointée du doigt. Quand la simplification et la hargne est revendiquée comme mode de pensée, aucune discussion ni progrès n'est possible.
Pour moi ça s'arrête là. Ni la bonne volonté, ni le calme ne sont là dans ce monologue buté.
Et dire qu'on ne parlait à la base que de partager ici l'expérience la plus répandue chez ceux qui veulent construire : vouloir écarter tous les escrocs.

comme je l'avais dit
on commence bien, puis pugilat puis retour au calme.
:D

bonsoir, j'ai un terrain que l'on vend à oyom-abang face camp sonel titré à un seul nom, le propriétaire vis en europe depuis plus de 30ans c'est un grand frère que je connais très bien il me l'a confié comme démarcheur, donc si quelqu'un est intéressé il  me fais signe on va chez son notaire, si sérieux il prend le premier vol, de belgique pour le cameroun, mais après avoir verser une caution qui confirme son engagement, le terrain à une superficie de 1400m2. c'est sérieux pas d'arnaque

Quand vous donnez la scene au fou du roi, il se croit alors important plus que le roi et commence a faire son spectacle en ne se rendant pas compte que les spectateurs ont deja quitte la salle.

Je crois qu'il faut arreter de donner de l'importance aux propos stupidement betes du patriote plus que les patriotes et revenir au plus important: partager nos experiences du Cameroun positives ou negatives. Le fait de tout le temps repondre a ses messages negatifs vous enleve votre energie, vous enerve, deplace le sujet et fais oublier la vrai raison du post: partager et informer.

Quand la fourmie parle, si la giraffe se met a son niveau, la fourmie finie par croire qu'elles sont egales.

Cher(es) membres d'Expat.com svp ne perdons pas le temps dans des discutes sans fondement aucun et concentrons nous sur ce qui est essentiel. le Cameroun va mal, tres mal alors, lorsqu'on vient sur cet espace dire que notre pays va mal, c'est pour eviter a d'autres de faire des erreurs evitables. C'est pour parler et voir que l'on est pas seule dans cette situation, c'est pour echanger afin de trouver des solutions durables. Que l'on vous traite de colons, d'esclavagistes, de vendus et j'en passe. Pas grave, venez faire comme moi et raconter votre experience. Vous verrez alors que vous n'etes pas seul(e).

Ce site est utile a beaucoup de personnes et ce sont des gens comme (je ne prononce pas le nom) qui font fuir certains qui en ont juste marre des post qui finissent par etre des ring de box ou, au lieu de les informer ont les met au defi de se battre pour montrer qui est plus patriote que l'autre.

De grace, revenons a l'essentiel

theolin30 :

bonsoir, j'ai un terrain que l'on vend à oyom-abang face camp sonel titré à un seul nom, le propriétaire vis en europe depuis plus de 30ans c'est un grand frère que je connais très bien il me l'a confié comme démarcheur, donc si quelqu'un est intéressé il  me fais signe on va chez son notaire, si sérieux il prend le premier vol, de belgique pour le cameroun, mais après avoir verser une caution qui confirme son engagement, le terrain à une superficie de 1400m2. c'est sérieux pas d'arnaque

Hum,, pourquoi verser une caution?!!!
suspect...

lilianez :
theolin30 :

bonsoir, j'ai un terrain que l'on vend à oyom-abang face camp sonel titré à un seul nom, le propriétaire vis en europe depuis plus de 30ans c'est un grand frère que je connais très bien il me l'a confié comme démarcheur, donc si quelqu'un est intéressé il  me fais signe on va chez son notaire, si sérieux il prend le premier vol, de belgique pour le cameroun, mais après avoir verser une caution qui confirme son engagement, le terrain à une superficie de 1400m2. c'est sérieux pas d'arnaque

Hum,, pourquoi verser une caution?!!!
suspect...

... pour que le vendeur belge puisse payer son billet d'avion

hum...affaire de terrain au Cameroun oooo faut lire les post sur ce forum.

Peut-etre que c'est vrai, peut-etre que c'est faut mais deja affaire de caution doit sonner l'alarme a celui ou celle qui est interesse (e). La caution pourrait etre de 100.000 ou meme 200.000 Cfa. Vous vous dites alors que c'est peu demande mais gardez en tete que cette somme pour quelqu'un qui n'a pas 100Fcfa c'est beaucoup.

De plus, tentez de multipliez 100.000 Fcfa (1 arnaques) x 100.000 Fcfa (10 arnaques). Oui, le peu pour vous devient beaucoup pour eux.

Meme si vous demandez le numero du mec qui vit en Belgique il est fort probable que c'est bonnet-blanc, blanc-bonnet

On n'achete pas un terrain dans ce pays comme on le ferait en occident. Dirigez vous vers la Maetur.

Pascal S :
lilianez :
theolin30 :

bonsoir, j'ai un terrain que l'on vend à oyom-abang face camp sonel titré à un seul nom, le propriétaire vis en europe depuis plus de 30ans c'est un grand frère que je connais très bien il me l'a confié comme démarcheur, donc si quelqu'un est intéressé il  me fais signe on va chez son notaire, si sérieux il prend le premier vol, de belgique pour le cameroun, mais après avoir verser une caution qui confirme son engagement, le terrain à une superficie de 1400m2. c'est sérieux pas d'arnaque

Hum,, pourquoi verser une caution?!!!
suspect...

... pour que le vendeur belge puisse payer son billet d'avion

Encore une vision camerounaise des affaires...
Et si finalement, le client ne conclut pas l'affaire, parce qu'il a la liberté de trouver mieux ailleurs? On lui rembourse sa caution? Moi, je sens de l'arnaque...

J'aimerais mieux me tromper et me diriger vers un terrain qui ne présente pas déjà, de suspicions...

Ce qu'il faudra m'expliquer, c'est pourquoi championssoccer fréquente un forum d'expatriés s'il n'aime pas les expatriés... Après tout, la vie est courte, et il y a beaucoup de choses plus importantes à faire sur cette terre que de dire et de répéter aux gens qu'on est pas d'accord avec eux !

Merci à malaiika, lilianez, WE BUILD, Hydro_Ydé, berclos et aux autres pour leur participation constructive à ce forum.

il n'a pas de problème de billet d'avion...

la caution que l'on verse c'est pour votre engagement...si vous êtes sérieux!

theolin30 :

la caution que l'on verse c'est pour votre engagement...si vous êtes sérieux!

Et si dix personnes sont intéressées, elles payent toutes la caution? Et vous  remboursez?

Puis, on n'est pas obligé d'acheter, seulement parce qu'on s'est intéressé au bien. Où est la liberté de choix?

Demander une caution en aval, pour moi, c'est comme bcp de chose que j'ai remarqué au Cameroun : une autre amorce d'arnaque!!!

J'ai voulu louer une maison à Ebolowa pour six mois, pour une loyer de 250 000 francs par mois. On m'a demandé une caution de 400 000 francs. Je trouvais cela cohérent sauf, qu'on m'a expliquée que cette caution servirait à refaire la peinture de  la maison...

J'ai voulu être sur la même ligne que mon interlocuteur, sur le mot "caution", que cette somme servait de garantie en cas de dommage suite à notre occupation ou, de loyers impayés et, qu'en cas de préjudice, c'est seulement en ce moment là, que cette caution serait utilisée, à prorata du préjudice. Dans le cas contraire, cette caution devrait m'être restituée, et non à être utilisée pour embellir la maison.

En tout cas, j'ai laissé tomber cette maison, justement à cause de cette histoire de caution.

J'ai trouvé une autre maison. J'ai payé la caution d'entrée mais, lorsque je suis partie, je n'ai rien détérioré mais, ma propriétaire ne m'a pas rendue ma caution. Je n'ai eu aucune explication mais, comme je n'aime pas les histoires, j'ai avalé ma frustration et laissé tomber, pour garder une bonne relation avec la propriétaire. Bien m'en a pris car, notre bonne relation a permis, à me garder un logement libre, longtemps avant que je n'arrive au pays. J'ai appris que le locataire qui était avant moi, est parti fâché car, la caution ne lui a pas été restituée...

Mais, comme je sais déjà cela, je vais trouver un autre moyen de me faire rembourser ma caution. Pour l'instant, j'ai gardé la maison pour y laisser mes affaires.

Voilà pourquoi je tique sur votre demande de caution, connaissant déjà un peu la logique et la mentalité camerounaise. Alors, venir mettre sur ce site, que vous réclamez une caution à toute personne intéressée par le terrain, pour sécuriser son engagement....

Trouvez un autre terme, s'il vous plaît mais pas la caution. Puis, on ne demande pas à l'acheteur potentiel une somme d'argent, alors qu'il n'a pas encore vu et se prononcer sur le bien...

Bonjour à toutes et à tous,

J'ai du enlever quelques posts pour le bon déroulement de ce fil. Je vous rappel l'esprit du site en 3 mots : l'entraide, respect et convivialité.

Merci,
Christine

Bonsoir à tous et toutes,

J'ai lu avec beaucoup d'attention les posts des uns et des autres concernant l'épineux problème d'acquisition de terrains au Cameroun, et je dois avouer que ce n'est pas surprenant de constater que les gens se font arnaquer, ou même subissent des dommages considérables.

Pour aider un peu, ce que je pourrais dire c'est que si vous occupez une parcelle du domaine national que vous avez mise en valeur avant 1974, vous avez la possibilité de demander une immatriculation directe à l'administration compétente. Depuis 1974, Si vous souhaitez acquérir un terrain titré ou non au Cameroun, vous avez l'obligation de recourir aux services d'un Notaire territorialement compétent à l'effet d'établir et de vous servir votre titre foncier. Généralement les Notaires connaissent la procédure à suivre. Assurez-vous que vous avez payé le prix d'achat du terrain et frais divers par devant Notaire qui vous délivrera un reçu d'encaissement ou tout autre document faisant foi. Soyez libres de choisir votre Notaire, le vendeur du terrain ne doit en aucun cas vous influencer ou vous obliger à aller devant son Notaire.

Selon la loi, aucun vendeur ne doit céder ou louer un terrain dont il n'est pas propriétaire en vertu d'un titre foncier. Donc soyez vigilants, n'achetez pas de terrains non immatriculés, sinon la procédure d'obtention de votre titre foncier serait plus longue et compliquée. Si vous souhaitez acheter un terrain immatriculé, assurez-vous que le nom du vendeur réel (et non le démarcheur) figure bien sur le titre foncier en sa qualité de propriétaire, au besoin il ne faut pas hésiter à demander un certificat de propriété du terrain qui vous est proposé à la conservation foncière.

Et puis avant de se décider à prendre un terrain quelconque qui vous intéresse, ayez souvent le réflexe de faire appel éventuellement aux services d'un Avocat ou Conseil juridique qui mènera de véritables investigations (même si elles semblent minimes) autour du terrain concerné.

Ma modeste contribution.

Nouvelle discussion