Visas pour les Émirats Arabes Unis

Visa pour les EAU
Shutterstock.com
Actualisé 2021-12-24 08:23

Les Émirats arabes unis représentent l'une des destinations les plus prisées au monde. Chaque année, 16 millions de personnes lui rendent visite et plus de 8 millions d'expatriés y habitent.

Loisirs, développement professionnel, opportunités commerciales, tourisme, les Émirats arabes unis sont généralement accueillants envers les visiteurs étrangers, aussi, les procédures de visa du pays sont assez simples.

Si vous prévoyez de vous rendre aux Émirats arabes unis ou si vous envisagez de vous y installer pour une longue période, voici ce qu'il faut savoir quant aux conditions d'entrée ainsi qu'aux options disponibles en matière de visa et de résidence pour construire votre vie aux EAU.

Cet article offre un aperçu des différents types de visas et de permis de séjour accordés par les EAU aux étrangers.

Voyager aux Émirats Arabes Unis

Les ressortissants de certains pays peuvent se rendre aux Émirats Arabes Unis :

Sans demander de visa au préalable : citoyen de l'un des pays membres du GCC (Gulf Cooperation Council), qui comprend le Royaume de Bahreïn, le Royaume d'Arabie saoudite, le Sultanat d'Oman, l'État du Qatar et l'État du Koweït.

Obtenir un visa gratuit de 30 jours à leur arrivée, renouvelable pour une durée similaire : Andorre - Australie - Brunei - Canada - Hong Kong - Irlande - Japon - Malaisie - Monaco - Nouvelle-Zélande - République populaire de Chine - Russie - Saint-Marin - Singapour - Corée du Sud - Royaume-Uni - États-Unis d'Amérique - Cité du Vatican

Obtenir un visa de visite à entrées multiples de 90 jours valide pendant six mois à compter de la date de délivrance pour un séjour de 90 jours : Autriche - Biélorussie - Belgique - Bulgarie - Croatie - Chypre - République tchèque - Danemark - Estonie - Finlande - France - Allemagne - Grèce - Hongrie - Islande - Lettonie - Liechtenstein - Lituanie - Luxembourg - Malte - Pays-Bas - Norvège - Pologne - Portugal - Roumanie - Russie - Seychelles - Slovaquie - Slovénie - Espagne - Suède - Suisse.

Important :

Aux EAU, il est illégal de travailler avec un visa touristique ou de visite. Pour travailler légalement dans le pays, il faut demander et obtenir un permis de travail et une résidence basée sur l'emploi.

Types de visas pour les Émirats Arabes Unis

Selon le but de votre voyage aux Émirats Arabes Unis, vous devrez demander un type de visa ou de permis de séjour spécifique. Ci-dessous, nous examinerons les types de visas les plus demandés pour les Émirats arabes unis ainsi que le permis de séjour.

Différents types de visas permettent d'entrer aux Émirats arabes unis :

Visa d'affaires : destiné aux entrepreneurs prévoyant un long séjour dans le pays. Leurs personnes à charge sont également éligibles si l'entrepreneur crée une entreprise dans le pays.

Visa touristique : l'un visa touristique les plus couramment demandés, il permet de séjourner pendant 30 jours ou 90 jours, avec des options d'entrée unique et multiple. Il peut être prolongé jusqu'à deux fois sans qu'il soit nécessaire de sortir du pays.

Visa étudiant : il permet de venir étudier aux EAU à condition que le bénéficiaire ait plus de 18 ans et réside aux EAU durant ses études supérieures. Des exceptions sont faites pour les étudiants exceptionnels, qui peuvent en obtenir un à long terme pendant 5 ans.

Visa de transit : il entre en scène dans le cadre d'escales à Dubaï ou à Abu Dhabi et se divise en deux catégories :

  • Le visa de 48 heures, gratuit
  • Le visa de 96 heures, qui coûte 50 AED

Le visa de transit est sponsorisé par les compagnies aériennes du passager et doit être obtenu et approuvé avant l'envol vers le pays de destination. De plus, il ne peut pas être prolongé.

Visa de retraite : destiné aux personnes de plus de 55 ans et valide pendant une période de 5 ans. Il peut être renouvelé si les critères d'éligibilité sont remplis.

Permis d'entrée pour patient : il permet aux étrangers d'entrer avec leurs accompagnateurs dans le cadre d'un traitement médical aux EAU. Il est sponsorisé par l'établissement médical (public et privé) qui accueille le patient de se divise en deux catégories, à savoir le permis à entrer unique pour traitement et le permis à entrées multiples pour traitement.

Visa de résident : il s'adresse aux étrangers employés aux EAU.

Demander un visa aux Émirats Arabes Unis

La demande de visa pour les Émirats Arabes Unis se fait grâce au parrainage soit d'un résident du pays, soit d'une entreprise telle qu'une agence de voyage, une compagnie aérienne, un hôtel ou un voyagiste.

La demande peut être faite soit en ligne, soit auprès de l'ambassade ou au consulat des Émirats arabes unis de votre-le d'origine du demandeur, voire depuis les Émirats arabes unis par un tiers résident.

Visas de travail aux Émirats Arabes Unis

S'il s'agit d'une expatriation professionnelle aux Émirats Arabes Unis, il faut demander un visa de résidence, qui sera lié au permis de travail. Dans le cadre de la demande, il faut présenter une offre d'emploi valide ou un contrat de travail proposé par une entreprise basée aux Émirats arabes unis.

Les visas de travail aux EAU sont délivrés par le Human Resources and Emiratisation (MOHRE) et le General Directorate of Residency and Foreigners Affairs (GDFRA)

Le visa de résidence et le permis de travail sont généralement accordés pour une période d'un ou deux ans.

Dans la plupart des cas, votre employeur aux Émirats arabes unis se charge des procédures de candidature ainsi que des coûts associés. Toutefois, avant de suivre les procédures, ils doivent s'assurer que l'emploi proposé se conforme aux quotas de travailleurs étrangers dans leur domaine.

Comment demander un permis de travail aux Émirats Arabes Unis ?

Les Émirats arabes unis accordent le permis de travail à travers le Human Resources and Emiratisation (MOHRE). Si l'emploi concerné par la demande remplit toutes les conditions requises, l'employeur peut demander un permis de travail valable pendant 2 mois, pour son salarié étranger.

Une fois l'emploi approuvé, le bénéficiaire obtient un visa de travail (souvent appelé visa rose - pink visa). Dans la plupart des cas, ce visa est à récupérer directement à l'aéroport. Une fois entré dans le pays, le bénéficiaire dispose de deux mois pour conclure le processus de demande de résidence.

Le bénéficiaire du visa rose dispose de 2 mois pour suivre les étapes suivantes, avec l'accompagnement de son employeur :

  • Passage d'un test médical

Bon à savoir :

Les personnes souffrant de maladies sexuellement transmissibles telles que le VIH ne sont pas éligibles au permis de travail aux Émirats arabes unis, tout comme les personnes testées positives pour la tuberculose, qui fait l'objet d'une radiographie de dépistage.

  • Réception de la carte d'identité émiratie 
  • Réception de la carte de travail 
  • Application du permis de travail sous la forme d'un tampon sur le passeport du travailleur

Une fois le permis de séjour valide en poche, le bénéficiaire peut faire venir sa famille aux Émirats arabes unis en parrainant leur visa. Il peut également ouvrir un compte bancaire et récupérer sa carte d'identité Émirats dans les dix jours.

En ce qui concerne les coûts liés au processus de demande de visa, ceux-ci doivent être pris en charge par l'employeur. Quant au montant à payer, il dépend des spécificités de l'emploi.

En plus des frais de candidature, l'employeur doit également prendre en compte d'autres frais connexes : examen médical, frais d'obtention d'une carte d'identité Émirats, pour ne citer que ces dépenses.

Lorsque le titre de séjour est proche de sa date d'expiration, l'employeur doit demander son renouvellement. En règle générale, un délai de grâce de 30 jours est accordé après l'expiration du droit de résidence, ce qui permet au bénéficiaire du visa de séjourner dans le pays et de prendre des dispositions pour renouveler son permis de travail.

Si le séjour dépasse le délai de grâce autorisé et sans renouvellement du permis de séjour, le contrevenant est éligible à une amende de 25 AED par jour (pour les six premiers mois), 50 AED (pour les six mois suivants) et 100 AED (au-delà d'un séjour illégal dépassant un an).

Bon à savoir :

Les emplois aux Émirats arabes unis sont généralement divisés en cinq niveaux de compétence.

Les emplois des niveaux un à trois sont des emplois dits “de col blanc” (dans les affaires, la médecine, le marketing, la finance, etc.). Sont admissibles à ces postes les personnes possédant les diplômes et certifications connexes appropriés, qui prouvent leur expertise dans le domaine.

La plupart des entreprises acceptent les diplômes émis dans le pays d'origine du candidat. D'ailleurs, les qualifications internationales sont généralement très bien reçues aux EAU. Dans certains cas, il peut être demandé qu'un diplôme soit évalué par le ministère de l'Éducation.

En ce qui concerne la langue, les candidats doivent posséder une bonne maîtrise de l'anglais, ceci pour la plupart des postes. La connaissance de l'arabe donne certainement un avantage sur les autres candidats et les efforts pour apprendre la langue sont très appréciés.

Visa familial aux Émirats Arabes Unis

Lorsqu'un expatrié dispose d'un permis de séjour valide aux Émirats Arabes Unis, il est autorisé à parrainer les visas pour les membres de sa famille, mais à condition de gagner au moins 4 000 AED par mois.

Les bénéficiaires des visas parrainés sont autorisés à séjourner pendant un à trois ans, en fonction de la durée du contrat de travail de leur parrain.

Golden Visa aux Émirats Arabes Unis

Le programme Golden Visa permet aux étrangers de demander une résidence de longue durée aux Émirats Arabes Unis en investissant dans l'économie du pays :

  • Un investissement de 5 millions d'AED permet de demander un permis de séjour de cinq ans
  • Un investissement de 10 millions d'AED permet de demander une résidence de dix ans

La résidence de dix ans est également ouverte aux personnes possédant des talents peu courants et dans des domaines spécifiques (généralement des médecins, inventeurs et autres spécialistes de haut niveau). Il existe des réglementations spécifiques permettant de classer ces talents.

Visa de retraite aux Émirats Arabes Unis

Les étrangers âgés de plus de 55 ans peuvent demander un visa de retraite aux Emirats Arabes Unis, soumis à un ensemble d'exigences spécifiques :

  • Le demandeur doit posséder une épargne d'au moins 1 million d'AED
  • Il doit avoir un revenu d'au moins 20 000 AED par mois
  • Il doit également investir dans un bien immobilier d'une valeur minimale de 2 millions d'AED aux Emirats Arabes Unis

Important

Bien que cet article vise à fournir des informations complètes et à jour sur les visas et permis de séjour pour les Émirats arabes unis, les lois peuvent changer à tout moment dans chaque émirat. C'est pourquoi, nous vous recommandons fortement de vous référer au site officiel de la General Directorate of Residency and Foreigners Affairs (GDFRA) de l'émirat dans lequel vous vous rendez avant de finaliser votre projet.

Liens utiles :

Abu Dhabi Government Services
General Directorate of Residency and Foreigners Affairs (GDFRA), Dubai
General Directorate of Residency and Foreigners Affairs (GDFRA), Sharjah
Ajman Government Portal
General Directorate of Residency and Foreigners Affairs (GDFRA),Ras Al Khaimah
General Directorate of Residency and Foreigners Affairs (GDFRA),Fujairah

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.