accident
Shutterstock.com
Actualisé le mois dernier

Les accidents arrivent et on ne peut, hélas, les prevenir. Toutefois, cela ne veut pas dire que vous devriez prendre les choses à la légère, surtout si vous venez de vous installer dans un pays comme le Vietnam. Comme partout ailleurs, la prudence est de mise sur les routes en particulier. S'il vous arrivait un accident, ou en cas d'urgence, voici comment faire pour vous en sortir.

Au premier semestre de 2019, les accidents de la route on fait plus de 4 000 victimes au Vietnam. La bonne nouvelle, c'est que ces chiffres sont inférieurs à ceux de l'année précédente, ce qui signifie que la situation est en train de s'améliorer petit à petit. Assurez-vous, toutefois, de ne pas devenir vous-même un danger pour les autres.

Les accidents au Vietnam

En toutes circonstances, que vous soyez à vélo ou à moto, assurez-vous de porter un casque. Comme le Vietnam est toujours un pays en développement, le code de la route est sans doute différent de ce à quoi vous êtes habitué dans votre pays d'origine. Au Vietnam, les routes sont très fréquentées, voire encombrées, et bien souvent se frayer un chemin s'avère un véritable parcours du combattant. Cela ne signifie pas que vous devez vous montrer agressif, mais essayez de vous affirmer. Il convient de toujours votre klaxon pour prévenir d'un danger, mais n'en faites pas trop, sinon vos gestes seront interprétés comme de l'arrogance, voire de la grossièreté.

Dans les grandes villes vietnamiennes, la circulation est chaotique. Même si cela a l'air imprévisible et désorganisé, cette situation s'ajoute au charme du Vietnam. Heureusement, les grandes villes sont généralement trop encombrées pour que l'on puisse atteindre des vitesses dangereuses, donc un accident ne vous laissera probablement que quelques bosses et ecchymoses. En revanche, faites attention si vous partez de Hanoï ou de Hô-Chi-Minh-Ville. La plupart des locaux n'utilisent pas leurs indicateurs en conduisant, alors attendez-vous à des virages inattendus. Si ces habitudes vous mettent mal à l'aise, il est préférable de prendre un taxi.

Les urgences au Vietnam

Le Vietnam reste un pays relativement sûr à visiter à n'importe quel moment de l'année. Il est toutefois conseillé de prendre toutes les précautions nécessaires, en particulier pendant les saisons des moussons. En cas de doute, faites comme les locaux. En cas d'accident ou d'autres types d'urgences liés aux intempéries, il existe de nombreux hôpitaux internationaux disséminés à travers le pays.

Que faire en cas d'accident ou d'urgence ?

En cas d'accident, vous devez soit appeler le numéro d'urgence 115 ou vous rendre à l'hôpital le plus proche dans les plus brefs délais. Pour les bosses et les ecchymoses, vous pouvez avoir recours aux hôpitaux publics. Le paiement se fait sur place. Cependant, en raison de la barrière de langue, il est préférable de se faire accompagner par un Vietnamien qui vous servira d'interprète.

Les soins de santé au Vietnam

Sachez que les soins de santé dispensés par les hôpitaux internationaux au Vietnam sont coûteux. Il est donc recommandé de souscrire une assurance santé avant votre départ ou une fois sur place. Seven Corners et Allianz sont des leaders en matière d'assurance santé au Vietnam. Gardez en tête que l'absence d'une assurance santé entraînera une facture amère. Aussi, assurez-vous de vous faire vacciner contre la polio, les hépatites ainsi que d'autres maladies avant votre départ.

Assurer votre bien-être au Vietnam

Dans certains pays asiatiques, le rire est interprété comme un moyen d'apporter un peu de légèreté lors des situations embarrassantes ou des malentendus. Ne vous offusquez pas si votre interlocuteur commence à rire lorsque vous vous retrouvez dans une situation gênante. Dans la plupart des cas, ça n'a rien de personnel.

Pour vous assurer d'être sur la bonne voie, prenez du repos. Restez hydraté en buvant au moins deux litres d'eau par jour et essayez de consommer beaucoup de fruits et légumes. Cependant, faites en sorte de bien les laver avant de les consommer.

Lorsqu'un médicament vous est prescrit, ne dérogez pas aux instructions de dosage. Si vous portez des bandages, essayez de les changer quotidiennement et de garder la zone affectée aussi stérile que possible.

Le terme vietnamien pour pharmacie est « tiem thuoc ». Vous en trouverez à tous les coins de rue des villes du Vietnam.

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.