Guide des quartiers à Kuala Lumpur

Guide des quartiers a Kuala Lumpur
shutterstock.com
Actualisé 2022-04-06 14:54

Kuala Lumpur est une véritable mégalopole, entourée de banlieues et de quartiers si différents les uns des autres qu'ils donnent l'impression de se déplacer d'un pays à un autre. Certains de ces quartiers sont idéaux pour ceux qui souhaitent s'installer à Kuala Lumpur, d'autres sont dotés d'excellentes institutions scolaires, , d'espaces verts, de zones commerciales, de grands bâtiments, d'hôtels, de bars, de discothèques populaires ou de bons restaurants. La ville est généralement assez sûre, quel que soit l'endroit où vous vous trouvez. Néanmoins, les appartements, les immeubles et les quartiers d'expatriés sont souvent sécurisés par des barrières et des équipes de gardiennage 24 heures sur 24.

Kuala Lumpur, capitale historique et ancienne capitale administrative de la Malaisie, est sans conteste la ville la plus peuplée et la plus vaste du pays, avec ses 1 800 000 habitants et sa superficie de 243 kilomètres. Sa métropole, que les Malaisiens ont baptisée Vallée de Klang ou Grande Kuala Lumpur, est également le plus important centre urbain national, réunissant plus de 7 millions d'habitants et englobant plusieurs grandes villes adjacentes telles que Putrajaya, Cyberjaya, Puchong, Subang Jaya ou Petaling Jaya, entre autres.

L'histoire de la ville débute dans les années 1840, lorsque quelques prospecteurs chinois commencent à exploiter de riches gisements d'étains situés en pleine jungle, non loin du confluent des fleuves Kelang et Gombak. Le nom Kuala Lumpur est d'ailleurs une référence directe à sa situation géographique, puisqu'il signifie «  confluent marécageux » en malais. Durant plusieurs années, Kuala Lumpur ne fut qu'un petit village minier rassemblant les huttes en bambous des prospecteurs et quelques magasins. Le hameau se développe rapidement à partir de 1857, date à laquelle son emplacement entre les deux fleuves commence à servir de port d'embarquement pour l'étain destiné à l'exportation. Elle est encore de nos jours la ville qui connaît la croissance économique et urbaine la plus forte de toute l'Asie du Sud-Est.

La ville de Kuala Lumpur forme à elle seule un territoire fédéral enclavé au sein de l'État du Selangor. Le territoire est gouverné par un Datuk Bandar, ou Lord Maire. Elle est divisée en 11 districts : Bukit Bintang, Titiwangsa, Setiawangsa, Wangsa Maju, Batu, Kepong, Segambut, Lembah Pantai, Seputeh, Bandar Tun Razak et Cheras. Chacun de ces districts est lui-même divisé en plusieurs quartiers. Le centre-ville, plus connu sous le nom de KLCC pour Kuala Lumpur City Centre, forme son cœur financier et commercial.

KLCC

KLCC est un quartier animé, où les entreprises et les grattes-ciels avoisinent des sites culturels d'importance et les principaux points névralgiques de la ville. Il s'agit également du quartier où les loyers sont les plus élevés de Kuala Lumpur, mais également du pays.

La zone est reliée aux systèmes de transport public de Kuala Lumpur et comprend plusieurs écoles internationales, ainsi que le cœur commercial de KL. Les espaces de stationnement sont limités, étant donné que les embouteillages et la pollution sonore qui en résulte demeurent un problème pour les résidents et ceux qui s'y rendent pour travailler. Le quartier convient aux jeunes professionnels qui ne craignent pas de vivre dans un appartement à l'espace restreint pour profiter au maximum de la vie nocturne du centre-ville. KLCC abrite de nombreux restaurants, bars et boîtes de nuit très populaires auprès des Malaisiens comme des expatriés.

On y trouve par ailleurs le KLCC Park, un espace vert qui a été créé afin d'embellir les environs des Petronas Towers, les bâtiments les plus célèbres de la Malaisie, de véritables symboles nationaux qui furent les plus hautes tours du monde il y a quelques années.

Mont Kiara et Sri Hartamas

Mont Kiara est un quartier aisé à proximité de la ville. Il comprend des maisons, des bungalows et des condominiums de luxe. La zone est populaire auprès des expatriés pour ses écoles internationales et son isolement de l'agitation de la ville. De nombreux résidents de longue date choisissent cette région pour le confort qu'elle procure. Il y a plusieurs centres commerciaux, spas et centres de loisirs. Cependant, Mont Kiara n'est pas facilement accessible par les transports en commun en raison de son éloignement, et il est indispensable d'avoir une voiture pour se déplacer. Les habitants disposent de zones de stationnement désignées et la région est très sûre, grâce à aux regroupements clôturés prodiguant une atmosphère familiale.

Sri Hartamas, situé à la frontière du Mont Kiara, est souvent considéré comme un prolongement de ce quartier. Sri Hartamas rassemble un certain nombre de bâtiments de luxe. Cependant, la marche rapide du développement immobilier a eu pour conséquence la disponibilité de nombreux appartements restés vacants. Il est ainsi possible d'y négocier de meilleures offres auprès des promoteurs immobiliers ou des propriétaires fonciers, dans le cas où vous êtes enclins à acquérir un bien immobilier à Kuala Lumpur. Les résidents de Sri Hartamas ont également accès à Publika, un centre commercial et culturel où se déroulent de nombreux festivals et concerts. Le développement continu autour de la région implique cependant un niveau de pollution sonore assez élevé.

Bangsar

Bangsar est un autre quartier très apprécié des expatriés en raison de l'atmosphère animée et de l'esprit communautaire qui y règne. La rue Jalan Telawi de Bangsar est parsemée de cafés éclectiques, de boutiques sympathiques et de restaurants branchés. Elle fait d'ailleurs des endroits à visiter absolument si l'on souhaite découvrir toute la richesse de la gastronomie en Malaisie. La région est habitée aussi bien par des étrangers et des locaux, créant ainsi un mélange de cultures. Les propriétés communes comprennent des maisons ou des bungalows, sans oublier quelques appartements avec infrastructures publiques flambant neuves. La région est desservie par l'hôpital de Pantai, fréquenté par les expatriés. Le quartier comprend également quelques écoles primaires et secondaires, dont un établissement qui propose un enseignement de type Montessori, My Montessori School. Celle-ci est fréquentée principalement par des enfants d'expatriés, mais pas uniquement. En bref, Bangsar est un quartier de Kuala Lumpur très apprécié pour son calme et sa sécurité, mais aussi pour son multiculturalisme et les délicieux parfums de nourriture qui émanent de ses restaurants.

TTDI

Taman Tun Dr. Ismael (TTDI) est un quartier de maisons et d'immeubles résidentiels clôturés. Connue pour ses propriétés spacieuses, ses parcs et ses espaces verts qui rehaussent considérablement la qualité de vie au sein de cette zone urbaine, la région est habitée par une majorité de citoyens locaux. Quelques expatriés y ont aussi élu domicile au fil des années. La location mensuelle des appartements et autres résidences qui s'y trouvent commence à partir de 2 500 RM, et peut aller jusqu'à plus de 30 000 RM dans les cas de logements les plus luxueux du quartier. La zone est reliée au réseau de bus, et est peut-être bien adaptée pour ceux qui cherchent à s'éloigner du rythme effréné de la ville.

Damansara Heights

Damansara Heights est une autre zone prospère avoisinant Mont Kiara et Bangsar. Situé sur une hauteur, ce quartier est apprécié pour les magnifiques vues de la ville qu'elle offre, mais aussi de sa proximité avec KLCC. Les prix de location se situent entre 1 800 et 6 600 RM, ce qui les rend relativement chers. Damansara Heights est cependant une zone confortable, calme et sûre avec une excellente accessibilité, ce qui justifie donc les coûts de location. La zone abrite des écoles internationales, et l'ambiance à la fois tranquille et familiale qui y règne en fait l'un des endroits les plus agréables de Kuala Lumpur, mais également l'un des plus plébiscités par les étrangers.

Ampang

Situé non loin du centre-ville, Ampang est un quartier de Kuala Lumpur connu pour sa richesse historique, sa culture et son côté chic. On y trouve quelques magnifiques lacs, et de vieux bâtiments de style colonial y côtoient des immeubles et habitations de style plus moderne. Les habitants de Kuala Lumpur surnomment Ampang le quartier des ambassades, étant donné qu'il abrite plusieurs d'entre elles, notamment celles de France, du Royaume-Uni, de Russie et de Chine. Le quartier est très prisé par les expatriés mais aussi par les touristes pour sa beauté. Ces derniers s'y rendent la plupart du temps pour visiter la National Art Gallery ou le centre Istana Budaya, ou Palais de la Culture. On joue dans cette salle de spectacle renommée des pièces de théâtre, des opéras, ou encore des concerts classiques prodigués par des artistes locaux ou internationaux.

Bukit Bintang

Réunissant trois des artères principales de Kuala Lumpur (Jalan Bukit Bintang, Jalan Pugu et Jalan Sultan Ismail), Bukit Bintang est l'un des quartiers les plus populaires de la ville. On y trouve de nombreux restaurants, bars, cafés et centres commerciaux, ce qui en fait un lieu prisé par les expatriés et les jeunes branchés qui résident en ville. Le nom Bukit Bintang signifie “ colline des étoiles “ en malais. Vous pouvez y déguster de succulents plats locaux auprès de quelques-uns des marchands de rue les plus réputés de la ville.

Chinatown

La plupart des grandes villes internationales comprennent un quartier chinois, et Kuala Lumpur ne fait pas exception à cette règle. Il faut savoir que la ville contient la plus forte densité d'habitants d'origine chinoise (43%, contre 45% de Malais). Le quartier abrite le célèbre marché central de Kuala Lumpur, véritable bazar à ciel ouvert qui permet de découvrir toute l'authenticité de la culture malaisienne et acheter un nombre incalculable d'articles à petits prix, ainsi que quelques temples anciens comme le Sri Maha Mariamman, le Guand Di ou le Sin Sze Sia.

Little India

De son vrai nom Brickfields, le quartier indien de Kuala Lumpur offre un vrai dépaysement à ceux qui le visitent. Y vivent plus de 40 000 habitants d'origine Sri Lankaise, ce pays étant l'une des principales sources d'immigration en Malaisien. On y trouve de nombreuses boutiques de vêtements pas chers, le centre commercial Sogo, l'un des plus fameux de la ville, ou encore un superbe marché aux fleurs. Il s'agit d'un lieu incontournable et très coloré de Kuala Lumpur qu'il faut absolument visiter pour s'imprégner d'une partie importante de la culture locale de Kuala Lumpur. Little India est très animé le samedi, jour ou plusieurs des marchés qu'abrite le quartier ouvrent leurs portes.

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.