Se loger en Malaisie

Malaisie
Shutterstock.com
Actualisé 2018-08-06 15:16

Trouver un logement en Malaisie est relativement simple car il n'y a pas vraiment de pénurie de logement pour les étrangers. Beaucoup de gens qui viennent travailler seuls en Malaisie apprécient de partager un logement avec d'autres expatriés. Toutefois, si vous déménagez avec votre famille, il vaut mieux prendre le temps de déterminer où vous voulez vivre et dans quel type d'hébergement, car les contrats de location sont en général de deux ans et représentent donc un engagement à long terme.

Si vous avez un budget aisé, vous pouvez trouver parmi les logements les plus modernes et confortables dans le monde à un prix abordable, si on compare à d'autres grandes villes. Le pays se développant rapidement, il n'y a pas de pénurie d'infrastructure et les nouveaux bâtiments sont conçus avec tous les équipements souhaités. Beaucoup d'expatriés sont agréablement surpris du niveau de vie en Malaisie et, que vous soyez seul ou en famille, vous pouvez être sûr de trouver un logement qui réponde à vos besoins.

Acheter une propriété en Malaisie

Avec Singapour et Hong Kong, la Malaisie est l'un des trois pays en Asie où les étrangers peuvent acheter un bien immobilier en pleine propriété. De fait, certains expatriés considèrent cette opportunité car cette option est plus abordable que dans leur pays d'origine et est l'occasion de faire un bon investissement.

Tout le monde peut devenir propriétaire en Malaisie à partir du moment où ils ont les moyens financiers. En revanche, si vous faites partie du programme MM2H ou que vous avez une entreprise à Labuan, vous pouvez obtenir un prêt immobilier. Si c'est le cas, la banque évaluera la valeur du bien immobilier que vous souhaitez acheter. Les banques sont généralement disposées à proposer un prêt immobilier aux étrangers en fonction de cette évaluation, mais elles proposeront souvent un prêt entre 75% et 90% de la valeur totale de la propriété.

Les prix des maisons dans les zones populaires en Malaisie, comme Kuala Lumpur, Penang et Johor Bahru, se situent entre 300,000 RM à plus de 2 millions de RM. Pour environ 600,000 RM, vous pourrez probablement acheter un beau condo à proximité du centre-ville de Kuala Lumpur, alors qu'un pavillon à deux étages en banlieue coûtera environ 1 million de RM. Les prix sont sensiblement moins élevés si vous vous accommodez des quartiers moins populaires.

Louer une propriété en Malaisie

Si vous n'avez pas les moyens ou le désir d'acheter votre propre propriété en Malaisie, la meilleure solution est de louer un appartement, un condominium ou une propriété foncière, que ce soit un pavillon, une villa, une maison communautaire, une maison individuelle, une maison jumelée ou mitoyenne. La plupart des expatriés choisissent de louer un condominium, qui est un grand appartement avec divers équipements additionnels, comme une piscine, un jardin, un barbecue, une salle de gym, un terrain de sport, et une jolie réception avec des gardes de sécurité. Certains des condominiums les plus récents vont même jusqu'à offrir des installations telles qu'un sentier aventure, un rooftop, un labyrinthe aquatique, des cabanes dans les arbres et une salle de banquet.

La plupart des condominiums commencent à 55m² (souvent mentionné comme « studio condo »). Les condos peuvent en revanche faire plus de 180m² et être doté d'un jacuzzi, sauna et d'une grande piscine commune. Tout dépend de vos besoins et de votre budget.

Il est assez fréquent en Malaisie de devoir payer deux mois de loyer en avance au minimum, ainsi que la moitié d'un loyer pour couvrir les autres charges (d'eau, de gaz, d'électricité'¦). Les contrats sont en général d'un an minimum, mais les locataires doivent souvent signer un contrat de deux ans. Cependant, n'ayez pas peur de négocier les conditions de votre accord avec les propriétaires, car de nombreux propriétaires s'adaptent à diverses exigences, durées et budgets. Les contrats de location sont généralement assez standard et suivent un modèle général, mais il s'agit d'un engagement important et vous voudrez peut-être ajuster certaines conditions. Au-delà des frais de location, vous pouvez demander à ajouter les conditions suivantes : les options de stationnement, les modifications apportées à la propriété, les animaux domestiques, les invités, et l'entretien général.

Il est difficile de trouver des locations à court terme en Malaisie, et beaucoup de condominiums et d'immeubles sont de plus en plus stricts quant à AirBnB et aux autres locations à court terme. Certains condominiums refusent même l'accès aux visiteurs à courte durée ou l'option de sous-location, et des cartes d'accès sont souvent nécessaires à l'entrée des bâtiments et des parties communes pour prouver que vous êtes un véritable locataire. En conséquence, il sera plus facile de trouver un logement de courte durée dans une résidence indépendante et privée, ou de prolonger votre séjour à l'hôtel.

Les contrats de location

La location est parfois incluse dans les contrats de travail pour expatriés, et cela vaut le coup de le négocier si vous le pouvez. En revanche, si vous êtes en charge de louer votre logement par vous-même, vous devrez présenter votre contrat d'embauche, votre permis de travail et votre visa à votre potentiel propriétaire. Si l'un de ces documents a une date d'expiration avant la fin de votre bail, l'autorisation peut vous être refusée. Vous devrez également fournir des références, des contacts ou la recommandation d'un ancien propriétaire.

Tous les contrats de location ont des clauses de sortie, et il est important de les lire attentivement et de comprendre les termes avant de signer tout document. Si vous rompez une clause du contrat, le propriétaire peut réclamer une compensation et il est probable que votre acompte ne soit pas remboursé.

Si vous et votre propriétaire souhaitez signer le bail, un inventaire sera dressé pour détailler l'état du logement et de l'ensemble du mobilier. Il est important d'énumérer tous les petits détails afin de ne pas être tenu pour responsable des problèmes à l'expiration du bail.

Les frais de location

Les frais de location variant en fonction du type de logement, de la ville et du quartier. Les logements dans le centre de Kuala Lumpur coûtent beaucoup plus cher qu'en banlieue, et même certains logements en périphérie de Kuala Lumpur peuvent être plus chers que dans le centre d'autres villes comme Ipoh.

En comparant dans des zones similaires, une villa ou un grand pavillon sera sûrement plus cher d'un condominium standard, et un condominium sera plus cher qu'un appartement. En revanche, l'emplacement a la plus grande influence sur les frais de location à travers la Malaisie. Vous ne pourrez sans doute pas trouver un condo standard à Kuala Lumpur pour moins de 2,000 RM par mois, et un condo plus luxueux vous coûtera environ 5,000 RM par mois. Les condos de luxe près des Petronas Twin Towers peuvent facilement atteindre 15,000 RM par mois.

Si vous recherchez un logement de courte durée, attendez-vous à payer un loyer mensuel plus élevé que si vous signez pour un bail de longue durée.

Beaucoup d'expatriés choisissent des logements meublés s'ils ne comptent pas rester en Malaisie pour une longue période. En revanche, les logements non meublés sont considérablement moins chers. Si vous comptez vous installer pour plus d'un an, il est éventuellement intéressant d'acheter vos propres meubles et de louer un logement non meublé. Certains logements non meublés restent équipés en électroménager, comme le frigo et la machine à laver.

Les charges sont en général payées par le locataire et sont facturées séparément du loyer, mais elles restent en principe sous le nom du propriétaire. En revanche, le propriétaire est responsable du paiement de tous les frais liés au logement.

Quand vous signez le bail, attendez-vous à payer des frais de notaire, qui sont basés sur un pourcentage du loyer annuel.

Trouver un logement en Malaisie

La colocation de chambre ou d'appartement est courante pour les jeunes étrangers qui déménagent en Malaisie par leurs propres moyens, car c'est un moyen facile de réduire les coûts et de rencontrer des nouvelles personnes. Si vous souhaitez partager un logement, vous pouvez faire vos recherches sur de nombreux sites.

Si vous déménagez en famille ou que vous avez un budget confortable, il est conseillé de contacter une agence immobilière qui vous aidera à trouver un logement qui corresponde à vos attentes.

Assurance logement

En tant que locataire, vous voudrez peut-être assurer vos biens contre le vol, le feu et d'autres dommages, et en tant que propriétaire, vous voudrez probablement être assuré que vous êtes couvert en cas de catastrophe.

Il existe trois principaux types d'assurance que vous pouvez acheter pour protéger votre maison et vos biens si vous en êtes propriétaire : un contrat de base en cas d'incendie, un contrat de propriétaire ou un contrat de résident. Le contrat de base contre les incendies couvre les pertes ou dommages causés par un incendie, une explosion ou un éclair. Le contrat de propriété offre une couverture supplémentaire au contrat de base contre les incendies, y compris la perte ou les dommages dus aux inondations. Le contrat de résident couvre le contenu de votre logement et les blessures mortelles, mais ne couvre pas les dommages du logement en lui-même.

Si vous possédez une copropriété, comme un appartement, l'entreprise qui gère le bâtiment doit souscrire une assurance sous un contrat principal, donc assurez-vous de vérifier que cela a été fait en demandant une copie du certificat d'assurance individuelle pour votre propriété.

Liens utiles :

Iproperty
Mudah
Ibilik - Colocation en Malaisie
Star Property

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.