Actu de la semaine : Un accord Maurice-France pour lutter contre la drogue

Actualités
  • shutterstock.com
Publié le 2024-02-23 à 07:02
Cette semaine a été marquée par le passage du cyclone Eleanor, un nouvel accord entre la France et Maurice, et la commémoration de la mort du chanteur Kaya.

Le cyclone Eleanor fait des ravages

Ce jeudi 22 février, la tempête Eleanor a causé des dégâts importants à travers l'île, forçant pas moins de 1084 personnes à chercher refuge dans divers centres d'accueil. La ministre de la Sécurité sociale, Fazila Jeewa-Daureeawoo, a assuré que des dispositions ont été prises pour fournir des repas aux réfugiés, sollicitant même l'aide des prisons pour garantir des repas chauds. Au total, ce sont pas moins de 10 000 foyers qui se sont retrouvés sans électricité pendant le passage du cyclone. Les endroits les plus touchés incluent Roche-Bois, Cité-La-Cure, et Baie-du-Tombeau, mais aussi des régions du nord comme Crève Coeur, Terre Rouge, et Pamplemousses.

Un accord Maurice-France pour lutter contre la drogue

Le gouvernement a donné son aval à la signature d'un accord technique crucial entre Maurice et la France pour intensifier la lutte contre la prolifération de la drogue et ses substances psychotropes. 

Cet accord stratégique vise à renforcer la coopération technique et opérationnelle entre Maurice et la France. Il prévoit des échanges d'informations, le partage des meilleures pratiques, et la mise en place de formations spécialisées, mettant ainsi l'accent sur le renforcement des compétences professionnelles, la promotion du soutien mutuel au niveau régional, et l'amélioration de la connaissance mutuelle des méthodologies et des procédures. 

Parallèlement, un accord distinct de coopération technique, portant sur l'échange d'informations sur la surveillance du trafic maritime et la formation du personnel, sera également signé entre les deux pays. Il vise à harmoniser les pratiques entre le Centre pour un échange d'informations plus rapide et efficace entre les deux centres instances.

Maurice commémore les vingt-cinq ans de la mort de Kaya

En ce 21 février, Maurice a commémoré la Journée nationale du Seggae en l'honneur de Joseph Réginald Topize, connu sous le nom de Kaya, décédé il y a exactement 25 ans. L'association 'Zardin Lamizik' a orchestré une série d'événements pour célébrer l'héritage du 'seggae man'. Un rassemblement émouvant a eu lieu à Roche-Bois, près du rond-point La Guitarre, où des sympathisants, des proches de Kaya, des artistes, des membres de sa famille et des militants de la cause Rastafari se sont réunis pour honorer sa mémoire.

La journée a débuté par des discussions passionnées sur l'importance de transmettre l'héritage de Kaya aux générations futures, soulignant la pertinence intemporelle de ses chansons abordant des thèmes tels que l'unité nationale, le dialogue intercommunautaire, les droits des femmes et l'identité mauricienne.  A suivi une marche symbolique vers le cimetière de Roche-Bois, marquée par le les sonoritées de « Ras Kouyon », chanson emblématique de l'artiste. Azaria Topize, fils de Kaya était présent, et a souligné l'injustice persistante vis-à-vis de la mort de son père, dont les circonstances  demeurent inconnues.