Comment entreprendre à l'étranger à l'ère post COVID-19

  • jeune entrepreneur
    Shutterstock.com
Article
Publié le 2020-07-01 12:00

La crise de COVID-19 s'est avéré un véritable boost pour le domaine de l'entrepreneuriat sous toutes ses formes, compte tenu de la fragilité du marché du travail international. Déjà, ces derniers mois passés en confinement ont entraîné une véritable explosion d’idées innovantes, permettant à des milliers de personnes autour du globe de se forger une nouvelle carrière d'entrepreneur tout en proposant des services hors du commun. Pour la plupart, il s'agissait tout simplement de mettre en œuvre les compétences qu'ils avaient déjà et de les mettre en avant en utilisant principalement la technologie. Quelles sont, aujourd'hui, les idées qui vous permettront de vous démarquer des autres et de réussir ? Expat.com vous propose quelques pistes.

5 idées à développer dans votre pays d'accueil

Les applications mobiles

Aujourd'hui, tout est possible en un simple clic, et nous l'avons tous compris. D'ailleurs, ces quelques derniers mois ont occasionné la création d'un millier d'applications mobiles en tous genres, que ce soit pour le divertissement, le shopping en ligne, la santé et le bien-être, ou plus innovant encore, repérer les endroits où il n'y a pas de risques de COVID-19 ! Les idées sont si nombreuses qu'elles vont vous donner le tournis. Et vous ? Avez-vous une idée innovante que vous souhaiteriez développer et mettre à profit de la population de votre pays d'accueil ? Les entreprises sont également très nombreuses à rechercher des développeurs d'applications mobiles freelance dans différents domaines. Alors, qu'attendez-vous pour tenter votre chance ?

Un studio virtuel

La crise sanitaire internationale a contraint les salles de sport et de remise en forme, ainsi que les clubs et autres types de studios à mettre la clef sous le paillasson. Il n’empêche que les spécialistes du domaines ont choisi de ne pas jeter l’éponge, même si le public ne pouvait pas venir à eux. Grâce à un ordinateur portable ou un smartphone et une très bonne connexion internet, il est possible de créer votre propre studio : de chant, de danse, de musique, de sport ou de remise en forme, de méditation ou de yoga... La liste est non exhaustive. Il suffit d'aménager votre espace et de vous inscrire sur l'une des applications de visioconférence comme Zoom et le tour est joué ! Parmi les avantages d'avoir un studio en ligne c'est le fait que vous n'aurez pas besoin d'un grand espace. Aussi, il n'y a aucune limite sur le nombre d’élèves que vous pouvez avoir.

Les services de santé en ligne

La santé est plus que jamais une priorité en cette période de crise sanitaire, d'autant que les hôpitaux sont aujourd'hui un endroit à risques élevés. Si vous avez des compétences dans le domaine, la consultation en ligne peut s’avérer une option intéressante. Pensez à retenir les services d'un développeur expérimenté pour vous aider à développer une application mobile facilement accessible et utilisable afin d'offrir un service optimal.

Les services de livraison à domicile

Même si les commerces et restaurants reprennent leurs activités graduellement, de nombreuses personnes hésitent toujours à se rendre dans des endroits publiques et les centres commerciaux, que ce soit pour s'alimenter ou faire du shopping. Pourquoi ne pas en profiter pour lancer un service de livraison à domicile ? Il peut s'agir de la livraison de nourriture prêt-à-emporter, de vêtements, de médicaments ou encore d'appareils électroménagers. Une fois que vous aurez développé votre application mobile, vous pourrez rechercher des partenariat avec les commerces de votre ville ou de votre pays d'accueil et, ainsi, tout assurer en un simple coup de fil ou en un clic.

Les cours en ligne

Si vous êtes à l’étranger et que vous venez de perdre votre emploi ou que vous avez été temporairement mis à pied, pas de panique ! Dépendant de votre domaine de compétences, vous pourriez proposer des cours en ligne. Il peut s'agir de cours de langues ou d'informatique, parmi plein d'autres options. Si vous êtes enseignant, pensez à proposer vos services aux parents qui sont toujours sceptiques à envoyer leurs enfants à l’école compte tenu de la situation actuelle. D'ailleurs, avec pas mal de parents qui ont déjà repris le chemin du travail, l’école à la maison par des professionnels est en train de prendre de l'ampleur aux quatre coins du monde. Une fois que votre activité a pris son envol et que vous vous êtes fait une renommée, vous pourrez engager d'autres collaborateurs.

Les meilleures destinations pour entreprendre après la crise

Sans surprise, selon le dernier rapport publié par Startup Genome, les meilleurs écosystèmes entrepreneuriaux se trouvent, notamment, dans la Sillicon Valley, ainsi que dans les grandes villes comme New York, Londres, Beijing, Boston, Shanghai, Seattle, ainsi que Stockholm. Parmi les écosystèmes émergents, on retrouve Mumbai, Jakarta, Zurich, Helsinki, Guangzhou, ainsi que Barcelone et Madrid. Cependant, il existe pas mal d’opportunités intéressantes, ainsi que des mesures visant à booster dans l'entrepreneuriat dans d'autres endroits auxquels vous n'avez peut-être pas pensés.

A titre d'exemple, la ville de Busan, en Corée du Sud, abrite une soixantaine d'incubateurs de startups dont vous pourrez profiter. Qui plus est, les entreprises spécialisées dans les hautes technologies sont entièrement exemptées de la taxe sur les sociétés. La provision d'un budget de 150 millions de dollars en guise de subventions aux petites entreprises souffrant des répercussions de la crise de COVID-19 témoigne également de l’intérêt que porte la ville à son écosystème entrepreneurial. A Manille, capitale des Philippines, les petites entreprises sont en train de bénéficier d'un programme de subventions leur permettant de retenir leurs employés durant la crise. Un programme de réhabilitation financière a également été mise sur pied afin de fournir des prêts aux micro entreprises et aux petites entreprises, sans compter les subventions destinées aux incubateurs et aux accélérateurs.

Si c'est en Allemagne que vous souhaitez démarrer vos activités, sachez que le gouvernement garantit entièrement les prêts allant jusqu’à 540 000 $ pour les entreprises ayant moins de 50 salariés. La ville de Francfort peut, quant à elle, se targuer de disposer de 32 incubateurs, 10 accélérateurs et près d'une trentaine d'espaces de cotravail. L'on y trouve également plus de 3 500 investisseurs providentiels, tandis que la Nouvelle-Zélande en compte un millier. Les entrepreneurs souhaitant créer une entreprise en Nouvelle-Zélande sont éligibles pour le fonds d'investissement de 300 millions de dollars destiné aux toutes nouvelles startups. La ville de Calgary, au Canada, est un autre endroit à fort potentiel pour les aspirants entrepreneurs grâce à la rapidité du traitement des dossiers via le Startup Visa Stream.

1 Commentaire
jbkattie
jbkattie
il y a 2 semaines

Très bel article! C'est vrai que l'après COVID sera très importante. Les habitudes t la manière de travailler changera. Je pense aussi qu'il serait bien de faire un article sur aussi ces espaces atypiques qui accueillent les entrepeneurs. Pour moi ces structures ont un rôle prépondérant à jouer dans l'après-Covid 19

Répondre