reconnaître un enfant .

je n'est pas voulu ecrire   quels avantages, quels inconvénients  dans le titre  pour  que ma question ne soit pas mal perçue .
un petit lalaki est en attente dans les prochaines heures ,( né hors mariage ,)
je connais la procedure pour faire reconnaitre l'enfant a l'ambassade , et je pense que j'irai .
ma compagne pinay hesite et n'est pas contre que je reconnaisse le baby , mais la famille semble faire  pression sur elle ,pour que baby soit uniquement Filipino et qu'il porte le nom de sa famille ,
je vais prendre rdv  a Manille avant les 30 jours  dés que j'ai les papiers ,et  demandé leur avis .
j'aimerai déjà connaitre  votre avis sur les avantages et inconvénients .
merci

Bon courage si la famille commence a magouiller derrière ton dos avec ta bonne femme, alors que le bébé n'est même pas encore né... 
Je suis passé par la, je connais la galère que c'est...
Mon seul conseil: prends vite une avocate ( une femme, j'insiste!) et fais le savoir a la famille, ca calmera leurs ardeurs malsaines...

oui je vais consulté une avocate ,
de toutes façon si je decide de reconnaître le baby  , je ne vais pas les prévenir avant......... de partir a Manille , ou je vais régulièrement  tous les mois .ce que je ne sais pas , se sont les avantages et ou inconvénients d'avoir la double nationalité pour l'enfant .

C'est tout benef pour l'enfant. Il aura 2 passeports et pourra aller partout. Il faut qu'il montre les 2 passeports en meme temps

Je rejoins Geo. Ton enfant aura tous les avantages du passeport Européen ( liberté de circulation dans tous les pays du monde, libre installation dans toute l'Europe, protections consulaires en cas de gros problème) et le seul avantage du passeport Philippin: pouvoir revenir aux Philippines sans visa...
A cause de sa mère filipina stupide et bornée, mon fils aîné n'a que le passeport Français...
Grace a des relations disons, de haut niveau, il a pu avoir un premier tampon de sortie ded Philiippines sur son passeport, ce qui lui permet désormais d'en sortir et d'y revenir pour les vacances...mais comme moi, il n'a que le visa touriste qu'il faut faire prolonger...
A 18 ans, libéré de sa mère toxique et toxico, il pourra demander lui même son passeport Philippin...

Mes filles ont la double nationalité belge et Philippines quand elles voyagent elles rentrent chez elles dans les deux sens. Sans compter tout les avantages dans pas mal de parties du monde pour les citoyens de l'union européenne...

Bon courage, ca te présage des jours heureux EN FAMILLES; Je mets un S car ils sont très envahissants. Si tu te sens la vocation d’être Papa et responsable, alors reconnait l'enfant, mais éloigne toi (éloignez vous) vite de cette famille, et élevez cet enfant dans le calme. Bien sur, double Nationalité.

merci Makai
bien vu pour la famille et l'avocat .
je vient de decouvrir en 3 phrases d'elle et apres 4 ans de relations ( 59 jours ,2 fois par ans ) une nouvelle facette de ma pinay  que je pensais   bien connaitre .
malgré l'avoir un peut éloignée géographiquement de la famille , il semble que le téléphone a bien fonctionner pour les conseils .
en bref , je vais devoir consulté , pour connaitre les droits que ma pinay a sur l'enfant si je le reconnais .
elle se dit toujours in love avec moi elle veut  continuer  la relation .elle a réaliser son reve ( dixit) avoir un baby avant 40 ans . pour le reste  I dont care dit elle .
je precise que il n'y pas pas la guerre dans le couple ,tout est  comme avant , juste des mises au point,
a suivre

Tout peut s'arranger, meme mal.

Salut,
Je ne sais pas où en est ta procédure avec l'avocate mais je te conseillerai de parler tranquillement avec ta femme avant de vous lancer dans des procédures judiciaires où l'enfant que vous attendez sera uniquement un jeu de ping-pong entre vous.

Ta conjointe doit savoir mettre des priorités et assumer une bonne fois pour toutes que toi et votre enfant êtes avant tout SA famille.

Je connais un peu ce problème de culture dans le couple et moi-même enceinte donc bientôt mère en couple depuis bientôt 8 ans avec mon homme, j'ai su mettre une distance entre ma famille et mon conjoint. Mon conjoint n'aura croisé ma famille (mes parents uniquement) que deux ou trois fois.

Dès lors que l'on laisse la famille s'immiscer dans notre relation, ça va toujours en vrille et ceux qui en souffrent généralement sont les enfants donc :

"Discute donc calmement avec chéri et explique-lui combien il est important que tu sois le père de l'enfant, aux yeux de la loi mais aussi auprès de cet enfant, qu'elle n'est pas la seule à détenir des droits sur lui. Qu'une dispute entre vous n'entraînera rien d'autre que des souffrances à votre enfant."

Bonne chance à toi et j'espère que ta chérie saura entendre raison.

P.S : Je sais que c'est dur de vivre avec une personne qui ne partage pas ta culture et que cela peut entraîner plusieurs conflits mais avec deux adultes intelligents, je pense que l'on est capable de s'en sortir et de faire de nos enfants de magnifiques personnes.

Bonjour à tous,

Je vais juste aussi parler de mon expérience. 
Ce n'est ni pour ramener à moi, ni à prendre au pied de la lettre, mais juste pour information.

Après la naissance de nôtre fils (En mariage) ma femme à commencé à chercher certains prétextes/excuses pour garder l'enfant à elle seul, bien évidemment avec la bénédiction de la famille. Chose qu'elle a réussi à obtenir.

Si il y a de l'argent qui coule à flot, je pense qu'il n'y devrai avoir aucuns soucis au niveau de l’enfant.

Reconnaitre l'enfant à la naissance, c'est avant tout assumer et avoir le désir d'un enfant.
Mais derrière tout ça, peut se cacher des galères qui verront le jour au fil du temps.
L’éducation de l'enfant sera en fonction de la culture du pays ou il vivra. 

Une dernière chose, après la naissance, bien vérifié l’authenticité du certificat de naissance de l'enfant, et bien vérifier que les informations sur le certificat soient correcte.   

Bon courage, et bonne suite.

Aldo

Bravo Aldo pour ton courage de parler de ton expérience paternelle douloureuse aux Philippines.
Aldo dit un truc essentiel: l'education de l'enfant sera en fonction de la culture du pays ou il vivra.
Vous aurez tous beau vous agiter et vous parer de grands principes sur le bi culturalisme, le bi linguisme etc, vos cultures Française et Européennes ne pèseront pas lourd dans un bain permanent de culture Philippine et votre enfant appartiendra a sa famille Philippine, pas a vous et plus tard, il appartiendra a la culture Philippine, pas a la votre.   
Même les enfants de notre regretté Domy ( Patrick), homme de lettres francophone jusqu'au bout des ongles, ne parlent pas un mot de Français et sont 100% Philippins.
Pour ma part, je vois combien il est difficile a mon fils de 14 ans, qui a grandi 13 ans aux Philippines, de s'adapter a ma culture franco-polynesienne, a Tahiti...culture pourtant a bien des égards plus proche de la culture Philippine, climat presque identique etc...il est courageux et motivé, mais sa souffrance a vivre loin de son univers Philippin est réelle et les dernières vacances aux Philippines ont été pour lui une bouffée d'oxygene...Toutefois, il commence a comprendre et a comparer: l'ecole Française,    plus intéressante, ou la parole est plus libre, les activités sportives et culturelles accessibles a tous, la gratuité de toutes sortes de choses, des accès a la plage a la cantine scolaire, la médecine également, accessible a tous...il commence a avoir une vision politique des choses et un regard plus critique sur les Philippines ( la saleté, la pollution, l'argent roi, les parasites familiaux...)
Tout ca pour dire que l'aventure qui consiste a avoir des enfants avec une Philippina est loin d'être un long fleuve tranquille...

Makai :

Vous aurez tous beau vous agiter et vous parer de grands principes sur le bi culturalisme, le bi linguisme etc, vos cultures Française et Européennes ne pèseront pas lourd dans un bain permanent de culture Philippine et votre enfant appartiendra a sa famille Philippine, pas a vous et plus tard, il appartiendra a la culture Philippine, pas a la votre.

C'est faux Makai. Le multi linguisme et le multiculturalisme sont une realite. Mais c'est tres exigeant pour les parents par rapport au mono linguisme, mono culturalisme... la solution de facilite pour les parents est de n'utiliser qu'une langue, c'est une erreur fondamentale a mon avis.

geolefrench :
Makai :

Vous aurez tous beau vous agiter et vous parer de grands principes sur le bi culturalisme, le bi linguisme etc, vos cultures Française et Européennes ne pèseront pas lourd dans un bain permanent de culture Philippine et votre enfant appartiendra a sa famille Philippine, pas a vous et plus tard, il appartiendra a la culture Philippine, pas a la votre.

C'est faux Makai. Le multi linguisme et le multiculturalisme sont une realite. Mais c'est tres exigeant pour les parents par rapport au mono linguisme, mono culturalisme... la solution de facilite pour les parents est de n'utiliser qu'une langue, c'est une erreur fondamentale a mon avis.

Pour nous Occidentaux, je pense qu'il est plus simple d'intégré la notion de l’interculturel, ce qui n'est pas toujours le cas avec certains pays.

Les Philippines est un pays précaire qui va continuer de se développer, malgré le problème climatique.
Je pense que cette population n'a pas comme nous, Occidentaux, la notion de l'interculturel au quotidien.

On ne peut pas imposer des changements, mais je trouve plus intéressant d'être dans une optique de partage culturel, sans forcément vouloir changer avec de grands discours.

Bonne suite :)

Dans l'absolu tu as raison Geo, mais n'oublions pas que pour beaucoup de ces pères d'enfants bi nationaux que nous sommes, a la différence culturelle abyssale qui sépare les univers des deux géniteurs, s'ajoute un gouffre social, la plupart d'entre nous n'ayant pas fait nos bébés avec des bourgeoises filipina bien éduquées, mais avec des pauvresses quasi ignorantes d'autre chose que la realite des bidonvilles ou des villages misereux de province...
Du coup, donner une éducation correcte a nos enfants sur place aux Philippines est une entreprise plus qu'hasardeuse...

J'en ai toujours voulu a ma mere qui ne m'a jamais enseigne le tagalog durant mon enfance en France. Mon pere disait que le plus important etait le francais et comme ma mere parlait parfaitement le francais, j'ai ete eleve en monolangue avec l'anglais scolaire. Quand je revenais aux PH pour les vacances, je me sentais plutot isole, seuls qq cousins n'avaient pas le nose bleed et me parlaient en anglais. Mais j'ai vu que mes neveux et cousins francais dont les parents etaient binationaux parlaient parfaitement les deux langues. Seul un de mes cousins a connu un echec linguistique car au moment de sa petite enfance il y avait de l'eau dans le gaz dans le couple de ses parents. Le trauma bloque l'apprentissage.
Voyant les succes linguistiques autour de moi on a decide ma femme et moi d'en faire de meme pour nos enfants. Ma femme n'est pas  d'origine bourgeoise mais tres bien eduquee. Nos enfants sont quadrilingues (francais, anglais, tagalog et bisaya). Mais attention, cela demande aux parents une grande vigilance surtout au debut. Chaque parent doit parler sa langue maternelle en continu avec l'enfant des sa naissance, sans attendre un hypothetique age. Par ailleurs les parents peuvent se parler avec une 3e langue. Ca permet a l'enfant d'etre trilingue avant le jardin d'enfant. Mais ca suppose aussi que chaque parent comprenne le basique de la langue maternelle de l'autre pour eviter les secrets avec l'enfant par exemple. Bref ca suppose que les parents s'investissent dans l'apprentissage des langues.

À mon humble avis, la pauvreté dont vous faites état peut certainement contribuer au gouffre du couple mais pas assez pour cautionner la bêtise d'une personne. Être pauvre n'empêche pas une personne d'être intelligente et d'avoir des valeurs auxquelles tenir même si cette personne a passé toute sa vie dans un bidonville.

Mon conjoint est français et nettement plus âgé que moi, il a une vision et une expérience de la vie complètement différente de la mienne. Rien que cela entraîne des mésententes entre nous alors, lorsqu'il s'agit de nos différences culturelles, cela peut mener au clash mais l'un et l'autre savons remettre les choses en perspective (surtout lui, je l'avoue).

Il connaît ma culture et je connais la sienne. Nous avons adopté la culture de l'un et de l'autre. Il ne s'agit pas simplement de culture culinaire mais aussi de valeurs culturelles. C'est un ensemble et cela permet de mieux comprendre l'autre ainsi que ses réactions ou pensées.

Ce que lui et moi avons souvent remarqué dans les couples mixtes, c'est que beaucoup se mariaient bien trop vite et faisaient automatiquement des enfants et la grande majorité que nous avons connu ont fini par se séparer. Résultat : les premiers à souffrir sont les enfants.

La cause d'un tel échec c'est la précipitation, le goût de l'exotisme et surtout de la facilité car avouons-le, beaucoup n'ont pas été difficiles à séduire.

Dans mon cas, chéri et moi ne sommes pas mariés. Huit ans ensemble et ce n'est que récemment que nous avons décidé de fonder une famille car nous nous sentions assez prêts, nous sentions que nous nous connaissions assez pour que nos différences ne soient pas une faiblesse et un obstacle pour notre enfant.

Il faut du temps pour apprendre à connaitre une personne de même culture que soi, encore plus pour une personne qui ne partage pas la nôtre et surtout si s'ajoute une différence sociale ou différence d'âge.

Concernant l'éducation d'un enfant de parents mixtes, je dirais qu'il n'aura aucun problème à se baigner dans les deux cultures si seulement et seulement si les parents lui apprennent SES cultures dès la naissance.
Notre enfant n'aura aucun problème sur ce plan car chéri et moi nous nous étions mis d'accord sur la manière dont nous allions l'élever et je pense à cela sera une force pour lui dans l'avenir car cela favorise l'ouverture d'esprit.

Après, chacun peut penser différemment.

Ma chere Bellasrelay, attendons l'epreuve des faits dans quelques années...j'ai aussi connu cette période d'idealisme...mais les réalités socio culturelles m'ont rapidement réveillé...

Je suis bien d'accord avec toi, et cela marche très bien.
Mon aine, 11 ans parle Cebuano (Visaya), Tagalog, Francais et maintenant Anglais.
Celui de 4 ans parle Cebuano et comprend (basic) le Francais et l'Anglais. Pas encore de cours en Tagalog pour l'instant.

Quant a la question originaire posée, oui tu dois impérativement reconnaitre ton enfant et faire en sorte qu'il ait la double nationalité, cela lui donnera beaucoup d'atouts supplémentaires dans la vie, puis on ne sait jamais ce que la vie reserve.

Bien cordialement,

Denis.

Nouvelle discussion