futurs retraités en mal de voyages

Bonjour,
en vue de ma prochaine retraite, j'ai décidé avec mon épouse de continuer à visiter le monde, 3 mois ici, 2 mois là, etc. La Colombie sera une de mes premières destinations et je cherche donc des informations sur ce projet:
Faut il un visa et si oui, où se le procurer?
quelle est la meilleure région à votre avis
quel budget faut il prévoir par mois ?
-pour se nourrir?
- se loger (une location de maison de préférence pour 3 mois avec une chambre)?
Bref le coût de la vie en général
Quelle est la mentalité des habitants envers les étrangers?
y a t il de la délinquance et si oui à quel degré ?
le français et l'anglais sont ils parlés fréquemment ?
la communauté française est elle importante et appréciée ?
nous sommes bien sûr ouverts à toutes vos remarques, appréciations et anecdotes
Merci pour vos réponses
Eric et Marie

Bonjour.
votre voyage ce bien passe, un Colombie Lanne 2018?

Je suis français
Je vis en  Colombie depuis 26 ans
Si je peux vous aider avec plaisir
Mon courrier est
***
A bientôt peut être

Modéré par Bhavna le mois dernier
Raison : Les coordonnées ne doivent pas être publiées sur le forum public. Cliquez sur la photo du membre pour accéder à la messagerie privée du site. Merci
Je vous invite à lire la charte du forum

Bonjour Eric et Marie

1. Faut il un visa et si oui, où se le procurer?
Un francais peut sejourner 90 jours, renouvelable une fois (soit 180 jours au total), sans visa. Le procesus initial des 90 jours de permanence est un simple tampon apposé par l'agent d'immigration a votre arrivée en Colombie, a l'aeroport. Completement transparent, donc.
Pour demander 90 jours supplémentaires, c'est une demande a faire aupres de Migración Colombia, la procedure est gratuite pour les ressortissants de l'espace Schengen, payante pour les autres.

2. quelle est la meilleure région à votre avis
Ma réponse: Ca dépend  :)  Vos gouts, vos attentes, vos habitudes de vie (plutot citadine ou rurale...). Personnellement j'habite Bogota et je m'y plait. Mais je suis un rat des villes.

3. quel budget faut il prévoir par mois ?
La aussi ca depend des régions et votre style de vie.
Le "probleme" en Colombie, c'est que la location meublée n'est pas tres répandue et coute un bras (car tournée vers le tourisme ou eventuellement les entreprises qui logent leurs expatriés dans les beaux quartiers).

4. pour se nourrir?
Encore une fois, ca dépend de votre capacité d'adaptation aux produits locaux, ou si vous etes attachés aux produits francais. En gros si vous voulez manger du fromage et de la charcuterie, vos petits plaisirs vous couteront tres cher.
Je dirai, en mangeant local, 5 ou 600.000 pesos pour deux.


5. se loger (une location de maison de préférence pour 3 mois avec une chambre)?
La plupart des contrats de location sont d'un an minimum. Ou alors il faut se tourner vers la location de vacances (cf le point 3). Par ailleurs, au moins dans les grandes villes (Bogota, Medellin, Cali, Cartagena), les proprietaires sont tres exigeants sur les garanties de location. C'est un peu comme louer a Paris. Meme parcours du combattant.
En dehors de ces considerations, tout dépend la ville et le quartier. Par exemple la ou je vis (un quartier residentiel de Bogota, avec un bon niveau de securité), un appartement d'une chambre (non meublé) se loue entre 1,3 et 1,5 millions de pesos. Entre 360 et 420 euros mensuels. Dans une ville moyenne on peut se loger pour la moitié de ce budget.

6. Bref le coût de la vie en général
Tout ce qui est main d'oeuvre, 3 fois moins cher qu'en France. Coiffeurs, taxis, ouvriers...
Nourriture environ moitié moins cher (si on consomme local).
Produits importés, high tech, electromenager... A peu pres egal a la France (parfois un peu moins, parfois un peu plus).

7. Quelle est la mentalité des habitants envers les étrangers?
Aucun probleme. Les Européens sont tres bien considérés, pas de racisme, parfois, en particulier hors des grandes villes, de la curiosité, les gens parfois posent des questions étranges, il faut le savoir, les francais nous avons cette reputation détre sale et de ne pas nous laver.

8. y a t il de la délinquance et si oui à quel degré ?
Statistiquement 10 fois plus elevée qu'en France. C'est le reel probleme de la Colombie.
Il faut oublier les risques d'enlevement facon Ingrid Bettancourt, ca c'est le passé, mais la Colombie est un pays extremement inegalitaire, la pauvreté est tres importante, et le passé violent du pays fait que la delinquance est tres présente, et violente. Ici on peut mourir d'une balle dans la tete pour refuser de donner son telephone portable a un delinquant, en particulier dans des villes comme Bogota, Medellin, Cali, Cartagena. Dans les petites villes, la delinquance de rue est tres peu presente, et si l'on vit une vie tranquille, il n'y a aucune raison de s'inquieter. Dans ces petites villes, il y a souvent des mafias liées a la production de drogue (ou exploitation miniere), mais ces personnes la ne cherchent pas de probleme du moment que l'on ne se mele pas de leurs affaires. Il faut simplement etre attentif a ses amitiés pour eviter de se frequenter les mauvaises personnes.

9. le français et l'anglais sont ils parlés fréquemment ?
Espagnol obligatoire. Francais, en trois ans de vie ici, je connais 2 Colombiens qui le parlent a peu pres correctement (capacité de maintenir une conversation). Un certain nombre qui ont pris quelques cours de francais au lycée.  Sinon, zero.
Anglais, parmis les jeunes (moins de 35 ans), certains s'en sortent. Au dela de 35 ans ca devient tres, tres rare.
Vraiment, espagnol obligatoire.

10. la communauté française est elle importante et appréciée ?
Importante, non. Il y a au moins dix fois plus d'anglophones que de francophones. De plus les Francais de Colombie ne forment pas une communauté tres soudée. A Bogota il y a bien les parents qui ont leurs enfants au lycée francais et qui ont des contacts, ou bien les employés de l'Ambassade, mais en dehors de cela, je sais pas. Personnellement je ne frequente pas de francais en Colombie. Je ne les fuis pas non plus mais je n'ai pas vraiment d'opportunité de connaitre des francais et de lier amitié. A Medellin il ya une communauté francaise assez importante aussi, et la taille plus limitée de la ville rend peut etre les contacts plus faciles.
Coté réputation, a part le fait qu'on a une reputation de gens qui ne se lavent pas, on est plutot appreciés, on est vu comme des gens éduqués, cultivés, fiables, mais un peu froids. Et une fois qu'ils nous connaissent, raleurs. Parce que c'est vrai qu'on est raleurs.

Bon j'avais pas vu que le message initial date de septembre 2018 avant de me lancer dans une longue reponse.
Ca servira a d'autres j'espere!

Nouvelle discussion