Actualisé il y a 9 mois

Trouver un logement en Colombie n'est pas un problème, le choix du quartier est cependant important, pour des raisons de sécurité, mais aussi parce que les Colombiens sont joyeux, et dans certaines zones, la musique est ininterrompue du vendredi au lundi !

Louer un appartement ou une maison en Colombie

Il est parfois conseillé de louer un appartement plutôt qu'une maison, car les immeubles luxueux ont généralement un service de gardiennage. Il existe cependant des zones résidentielles très sures, en fait, le choix dépend surtout de votre budget et de votre mode de vie. Vous verrez des barreaux aux fenêtres, ils vous protègent d'éventuels voleurs, mais à l'origine, ils ont été mis en place par les Espagnols pour que les jeunes filles ne sortent pas en cachette la nuit avec leur amoureux ! Les villes sont divisées en quartiers numérotés. Il est souhaitable de vivre dans une zone 4, 5 ou 6, oubliez les quartiers 1 et 2.

Pour louer un appartement en Colombie (ou une maison), vous pouvez soit passer par une agence, soit traiter directement avec un particulier. Si vous pensez qu'une agence peut vous apporter des garanties, n'oubliez pas que si vous venez d'arriver dans le pays, vous êtes un étranger, et les Colombiens se tiennent la main... Une fois que vous y avez passé quelques années, vous savez (normalement) comment les gens communiquent, vous parlez bien la langue, vous connaissez les prix, bref, tout est différent !

Avec un particulier, il est plus facile de négocier, surtout lorsque vous proposez de payer trois ou six mois d'avance (ne faites pas cela si vous ne connaissez pas encore le pays). En passant par une agence, et en suivant la procédure officielle, vous devez fournir une preuve de vos revenus, deux relevés de compte bancaire, avoir deux garants (un est le propriétaire), une attestation d'emploi, et votre cédula de extranjería (référez-vous à notre article Formalités d'entrée en Colombie), elle est de toute manière obligatoire si vous restez plus de trois mois en Colombie.

Le contrat type de location est généralement d'un an et renouvelable, mais en Amérique latine, tout se négocie. La caution est variable, elle peut être d'un, deux, ou trois mois, et le loyer est payé d'avance. L'électricité, l'eau, le gaz et internet sont à votre charge, leur montant varie en fonction du quartier. Comptez en moyenne 25 euros d'eau, 25 euros d'électricité, et 5 euros de gaz pour un couple. Lors de l'état des lieux, notez tous les défauts, rayures sur le carrelage, peinture abîmée...

Le prix d'une location en Colombie varie grandement en fonction du quartier et de la ville. Évitez les endroits isolés et les maisons à proximité d'un champ de coca ! Vous pouvez trouver un studio ou un petit appartement bien placé en ville pour 200 à 300 euros, ensuite tout dépend de ce que vous recherchez. Un appartement luxueux dans l'un des meilleurs quartiers coûtera entre 600 et 800 euros voire plus. Sur Airbnb, il y a des offres de locations meublées au mois, ce qui peut se révéler intéressant dans un premier temps pour chercher la maison de vos rêves. Les prix vont entre 300 et 1 500 euros. Il existe également des apart-hôtels. Ce sont des studios ou petits appartements meublés avec cuisine et salle de bain, mais quelqu'un change vos draps et fait le ménage.

Si vous avez un budget serré, vous pouvez être logé chez l'habitant. Vous aurez ainsi une chambre dans un appartement ou une maison et pourrez utiliser la cuisine et les pièces communes. Ceci est une bonne manière pour un célibataire de se connecter directement avec les Colombiens et de se familiariser avec le pays. La colocation est très rare, pour louer un logement à plusieurs, vous devez commencer par rechercher les gens avec qui vous allez cohabiter. Attention ! La sous-location est interdite. Ne sous-louez pas, vous risquez de vous faire expulser et d'avoir une amende.

Acheter une maison ou un appartement en Colombie

La Colombie attire en ce moment de nombreux investisseurs. Pourquoi ? Parce qu’il est facile d'acheter des biens immobiliers. Si vous désirez acheter un appartement ou une maison dans ce pays, dépêchez-vous, car les prix montent !

Depuis 2006, un étranger avec un passeport en règle peut faire l'acquisition d'un bien immobilier en Colombie de la même façon qu'un Colombien. D'après l'instruction #04 du 11 janvier 2006, la cédula de extranjería n'est pas nécessaire, mais il faut le visa approprié. En ce qui concerne les visas, consultez notre article Visas pour la Colombie. Voici les règles établies par la Superintendance des sociétés de Colombie :

  • Il faut commencer par concrétiser l'opération avec une promesa de compraventa de inmuebles (promesse de vente) faite devant un notaire. Ne versez pas d'arrhes avant de l'avoir signée avec le vendeur.
  • Tout étranger désirant acheter une propriété en Colombie est obligé d'utiliser un intermediario de mercado cambiario (intermédiaire du marché des changes). Il s'agit d'une institution financière autorisée par le gouvernement pour mener à bien les transferts internationaux et le change des devises.
  • L'investisseur est dans l'obligation de se rendre sur place pour signer la Déclaration de change, connue spécifiquement comme le Formulaire n° 4, ce document peut être fourni par l'intermédiaire du marché des changes.
  • L'acheteur (ou la personne autorisée légalement devant un notaire) doit se rendre à la Banque de la république ou au Département des changes internationaux pour remplir le formulaire connu sous le nom de Registro de la operación cambiaria (Registre de l'opération de change). Il faut ici fournir un comprobante de crédito (attestation de crédit) dans le cas où l'achat se fasse à crédit ou avec des paiements mensuels. Il faut ensuite l'Acte de fiducie ou une copie du contrat de promesse de vente signé.
  • Après avoir rempli le formulaire n° 4, une limite de trois mois est posée à l'enregistrement de l'opération bancaire. Une prorogation de trois mois au maximum peut être accordée par la Banque de la république en remplissant le formulaire n° 17.
  • La separación del inmueble (séparation de l'immeuble) est la matérialisation de la transaction. Il s'agit d'un reçu de paiement.

Le non-respect de la procédure expliquée ci-dessus entraînera des amendes allant jusqu'à 200 % de la valeur de la transaction.

Habiter en Colombie

La Colombie est un pays où il fait bon vivre, mais vous devez vous adapter au mode de vie local. Les étrangers sont toujours bienvenus en Colombie quand ils s'intègrent, mais s'ils veulent que les choses se déroulent comme dans leur pays d'origine, ils se heurtent à de nombreux problèmes, comme dans tous les pays d'Amérique latine où les gens sont fiers de leurs traditions et de leur mode de vie.

L'électricité est livrée avec une tension de 110 volts en 60 Hertz. Dans le cas d'une location, demandez s'il y a de l'eau chaude, car c'est loin d'être toujours le cas. Les équipements vidéos sont au standard américain, NTSC. Il existe différents fournisseurs de téléphonie, de télévision câblée et pour internet. Ce dernier est d'ailleurs assez cher !

Pour payer vos factures, rendez-vous dans une banque ou dans un supermarché. Si vous avez un compte en banque (indispensable pour une réelle expatriation), vous pouvez payer par téléphone, internet, ou aux guichets automatiques.

Avoir une employée de maison est chose courante. Elle fait la vaisselle, le ménage, lave votre linge et s'occupe de la maintenance basique de votre maison. Vous pouvez trouver quelqu'un venant de manière informelle ou déclarer une employée, dans ce cas, vous devez payer les prestations sociales, une prime de transport, l'assurance pour risques professionnels et les cotisations retraites. De nombreuses familles colombiennes ont une employée interne qui a sa chambre et des horaires de travail fixes.

Trouver un logement en Colombie

Consultez les petites annonces dans les journaux ou sur internet, les offres de location ou de vente sont nombreuses. Vous trouverez quelques sites internet dans notre section Liens utiles un peu plus bas.

Communiquez directement ! Le bouche-à-oreille fonctionne très bien, surtout en ce qui concerne les locations. Parlez à vos connaissances, rendez-vous à l'Alliance française, très présente en Colombie, et parlez avec les petits commerçants, ils connaissent bien la vie de leur quartier. Les barmans et les serveurs des bars et restaurants ont parfois aussi de bons plans. N'oubliez pas qu'en Amérique latine, la vraie communication de personne à personne est beaucoup plus importante que les réseaux sociaux sur internet, et les Colombiens seront enchantés de partager leurs infos avec vous.

 Attention :

N'oubliez pas que les Colombiens sont joyeux et que si votre voisin est bruyant, vous ne vous ferez pas des amis en vous plaignant, au contraire... Choisissez donc bien votre voisinage, les étrangers ont d'ailleurs tendance à se regrouper dans des zones spécifiques généralement assez calmes et surveillées.

 Liens utiles :

OLX
Fincaraíz
Annonces de locations en Colombie – Encuentra 24
Annonces du journal El Tiempo
Masificados
La promesse d'achat-vente
Acheter un bien immobilier en Colombie
France diplomatie
Hébergement en Colombie

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.