Projet ouverture patisserie salon thé

Bonjour à tous,

Dans l'optique d'ouverture d'une patisserie coffee shop donc un espace salon thé dégustation places assises, ventes de patisseries assez variées ainsi que viennoiseries et plats salés pour le lunch midi, sans oublier les boissons chaudes ( café, chocolat, thé).

Je recherche un à deux associés pour ce projet, de préférence du metier donc patissier avec de l'experience qui maitrise bien travail en vue de multitudes gammes qui sera proposées à la boutique.

Vu l'investissement qu'il faudra au départ (loyer boutique, agencement, travaux, frais d'avocats, trésorerie d'avance environ 6 mois- 1 an et que les associés puissent se verser leurs salaires en attendant que le business commence à faire du bénéfice !
Nous ferons appel à un groupe d'investisseurs (j'ai déjà les contacts par le biais d'associations business angels) qui sera majoritaire mais ensuite nous pourrons augmenter nos parts dans l'entreprise par l'achat de parts dans le business.

Si vous convenez au profil et que cette aventure vous interesse, merci de me contacter !

Bonjour ,
J aimerais en savoir un peu plus n hésitez pas à ME contacter via mail

xxx

Cordialement

Modéré par Bhavna il y a 3 ans
Raison : Veuillez ne pas publier vos coordonnées sur le forum svp. Echangez les via la messagerie privée. Merci
Je vous invite à lire la charte du forum

Bonjour,

Juste une conseil (car je vois que c'est pour New York visiblement), faites une bonne etude de marche car c'est du vu et revu par ici!
Donc il ne vaut mieux pas se louper vu l'investissement  ;)

Bonjour

Je sais tres bien qu'aux USA il est primordiale d'avoir un espace dégustation particulièrement sur New York, et le breakfast et lunch qu'il faut servir c'est l'amérique que ca soit dans n'importe quel états unis ca sera partout pareille.....

Et niveau concurrents ca ne pose pas de problème vu que mes patisseries que je servirais seront à l'image de mon affaire, pour infos Payard s'etait installé face à la Maison Kayser dans la mème rue et bien au contraire les clients ramènent d'autres clients ils ne désemplissent pas bien au contraire !

Allez voir toutes les patisseries françaises sur NY et vous verrez qu'au départ c'est toutes le mème concept mise à part les produits à déguster qui sont differents.


La ville de NY ca reste là où la marge est la plus rentable pour le chiffre d'affaire, je sais que Maison Kayser fait plus de $5 millions chiffre d'affaire par an dans chaque de ses boutiques; Ladurée fait $35.000 chiffre d'affaire par jour par ses emplacements sur les quartiers très huppés à NY.
Mème si  je fais 1/8ème au départ au bout d'une 1 année de leurs CA par an ca sera très rentable pour moi

Bonjour, il y a aussi Dominique Ansel qui fait a du succès. http://dominiqueansel.com/ Sinon, je ne sais pas si tu as vu cette interview? http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplaye … 79029.html

PastryNY :

Bonjour

Je sais tres bien qu'aux USA il est primordiale d'avoir un espace dégustation particulièrement sur New York, et le breakfast et lunch qu'il faut servir c'est l'amérique que ca soit dans n'importe quel états unis ca sera partout pareille.....

Pas d'accord. Justement New York n'est pas vraiment comme partout ailleurs.
Et il est bien de reperer le bon quartier afin de proposer un coin "degustation" car a Manhattan par exemple, les gens ne se posent pas vraiment en salon de the pour le ptit dej et/ou lunch.
A brooklyn par exemple (Greenpoint), c'est tres familial et il y a notamment une excellente patisserie/salon de the ou les gens vont en famille ou couple. Mais car c'est le quartier qui veut ca. les patisseries sont extremement cheres (car francaises) mais ce sont les seules qui ont vraiment le gout de celles que j'ai connues toute ma vie en France (plus que Kayser!). Donc la oui le concept serait parfait dans un coin plus familial.

Les americains, je les vois chaque jour (je bosse en plein centre de manhattan), ils prennent le le ptit dej et lunch dans les deli surtout.
J'ai un kayser en bas de mon taff, je n'y mets jamais les pieds. Je prefere le ptit dej sur le pouce a emporter.

Mais ce sera avec grand plaisir que j'irai dans ton etablissement quand il verra le jour. Bonne chance dans cette aventure!  ;)

PastryNY :

Vu l'investissement qu'il faudra au départ (loyer boutique, agencement, travaux, frais d'avocats, trésorerie d'avance environ 6 mois- 1 an et que les associés puissent se verser leurs salaires en attendant que le business commence à faire du bénéfice !

Quand une entreprise verse un ou des salaires, cela veut dire qu'elle dégage deja un benefice car pour payer le salaire il faut forcement que cet argent ait pu être généré quelque part et ce quelque part, ce sont les profits.

Je m'explique si vous n'avez pas compris: dans la somme d'investissement de départ il y aura le calcul des salaires des associés.

Comme vous pouvez le savoir avant de faire du bénéfice il faut 6 mois voir 1 an suivant quartier rentable et donc pour couvrir ces temps d'attentes l'argent de tresorerie sur le compte sera spécialement pour les salaire (employés, associés).

C'est marrant, en sortant en pause dej a l'instant je vens de voir une patisserie/salon de the qui vient tout juste d'ouvir.
Ca s'appelle Chanson New York. Il y a de belles baguettes campagnardes!

Bonjour ,
Je reviens vers vous pour ME contacter
xxx
Cordialement

Modéré par Bhavna il y a 3 ans
Raison : Veuillez ne pas publier vos coordonnées sur le forum svp. Echangez les via la messagerie privée. Merci
Je vous invite à lire la charte du forum

Sinon, je suis allé quelque fois chez Paris Baguette à Time Square (sur 3 étages) et à Flushing. C'est une entreprise Coréenne. Il y a plusieurs chaines de boulangeries françaises qui sont Coréennes en fait. Manhattan est un peu saturé et le loyer va manger tes bénéfices. Sur Brooklyn, il y a beaucoup d'endroit indépendants ou de petites chaines, car Starbucks est encore peu implanté. Dans ton domaine, tu ne dois pas miser sur une seule location (trop risqué).  Dans ton business plan pour les investisseurs, c'est mieux si tu montres que tu vas ensuite que tu vas avoir d'autres implantations par la suite.  Par rapport à Kayser ou à Lenotre, leur succès viens aussi du fait  que ce sont des marques connues. Donc prévoir un budget conséquent pour le marketing pour ton branding. Aussi, pas besoin d'associé au début si tu as des investisseurs. Si ils sont intéressés, ils t'aideront à trouver un salarié ou un partenaire expérimenté. Une erreur serait de raisonner à la Française en terme d'investisseur (s), car c'est totalement différent (USA vs France).

Quand je pense que paris Baguette est meme arrive a.... paris...  :lol:

C'est quand meme dommage !

PastryNY :

Je m'explique si vous n'avez pas compris: dans la somme d'investissement de départ il y aura le calcul des salaires des associés.

Comme vous pouvez le savoir avant de faire du bénéfice il faut 6 mois voir 1 an suivant quartier rentable et donc pour couvrir ces temps d'attentes l'argent de tresorerie sur le compte sera spécialement pour les salaire (employés, associés).

J'avais bien compris, cependant il faut bien savoir que ca te coutera moins cher de ne rien verser en salaire et ce tant que tu ne généreras pas suffisamment de profit, au lieu de puiser dans la trésorerie car il faudra payer les charges liées aux salaires payes tout comme pour les salariés qui devront payer de l'impôt sur le revenu.

En meme temps, ici la tresorie c est le ners dr la guerre. En France, les fournisseurs peuvent etre paye a 90 jours facilement. Les salaires sont payé mensuellement et les 1ere charges sociales sont a payer au trimestre. Il n y a que le loyer et grosses installations a decaisser a des echeanches courtes. Ici, c est pas ça... Les employe sont payé ts les 15 jours ou a la semaine, pour le loyer c est souvent pour une nvelle boite 3 mois d avance et les fournisseur sont payé cash via une credit card donc avec un mois de credit. Ts les investisseurs qui veulent creer une boite doivent le savoir. Dc le cashflow est la ligne la plus importante ds le business et dans le book. Payer des salaires a des associés qui ont eux meme avancé l argent est a mon sens pas pertinent. Mais bon comme je ne connais le plan d investissement je parle peut etre trop vite.

stevenmika :

Bonjour, il y a aussi Dominique Ansel qui a du succès. http://dominiqueansel.com

Je me disais que je connaissais son nom, bien sur, c'est ses cronuts qui ont fait le tour du web. Donc un boulanger un peu à part, les médias n'ont pas arrêté de parler de lui

Oui et cela ne s'arrête pas le chiffre d'affaire est ahurissant. Récent news. http://www.foodandwine.com/chefs/domini … astry-chef

Pour les coffee shop/pastry shop; j'en ai vu marcher d'autre pas, ça tient à:
- emplacement, et donc loyer, il fauta la bonne adéquation loyer/potentiel,
- qualité du produit et atmosphère du lieu. Perso je pense que "le pain quotidien" a super bien réussi cette association,
- accueil. 10 mauvais avis sur Yelp et c'est ma barré.

Par contre, je ne sais pas si vous avez des demandes de visas en vue su ce business (E2 par exemple) mais le montage ou les business angels sont majoritaires, ça risque de compliquer les choses dans ce cas à mon avis.

Bonjour,

Pour le montage du dossier investissement pour les USA un avocat d'immigration m'a conseillé.....

Il a conseille de payer un salaire aux associés ?

Moi c'est surout les business angels majoritaires qui me genent. S'il s'agit d'un visa E2, le detenteur du visa doit avoir mini 50% des parts. Or, je ne pense pas que le but soit de demander un visa aux business angels ? Mais c'est peut être un autre visa.

Si l'investissement est très élevé, il y a des montages possibles, mais un avocat en immigration ne sait pas faire. Pour ma part, lorsque, je voulais reprendre une entreprise d'édition à NYC avec l'aide d'un investisseur (investissement à 7 chiffres) en étant minoritaire, l'avocat en immigration serait venu après l'avocat d'affaires.

En faites les investisseurs sponsorisent ils versent la somme total sur un compte bancaire de chaque associé en France ; exemple levée de 300.000 Euros = 3 associés = 100.000 Euros chacun à transferer chacun sur son compte société US pour visa.

Le contrat se fait en France avec les business angels et il ne figureront pas dans le status de la société aux US mais seulement dans le contrat association en France.
J'espère m'etre bien expliqué....

Là, c'est clair ! Impressionné de trouver des business angels Français assez "couillus" (désolé, c'est le seul mot qui me vient à l'esprit) pour faire ce type de montage en France pour un business aux USA. Bravo, vous avez du être convaicants !!!

Merci, en faites ca reste leur metier ils s'occupent de sponsoriser les start up qui veulent demarrer à l'etranger. Par contre en faites c'est comme si on allé voir une banque sans les intérets mais il faudra bien remboursé les investisseurs un moment donné donc ils n'y perdent pas en retour !

Quelqu'un sait comment ça se passe par rapport au nombre de part de chaque associé en action dans la société ?

1/3 1/3 1/3 si c'est un visa E2, ca va être problematique à mon avis. A deux, pas des soucis : 50/50 , c'est OK pour un visa chacun mais à 3, va falloir être inventif. C'est un point à creuser avec votre avocat.

Il faudra être majoritaire (je ne sais pas si c'est 50% ou plus de 50% des parts à détenir pour le E2, Objectifusa pourra te le confirmer). Pour les autres, il faudra demander un E2 essential employee.  Il faudra faire un choix concernant celui qui aura le E2 investisseur en fonction des profils de chacun pour être sûr de pouvoir les sponsoriser). Pour la répartition des parts, il faudra être inventif au niveau du pacte d'actionnaire (exemple, si chiffre d'affaires de x atteint après un an, un actionnaire aura le droit de recheter des parts sociales ou des actions à un prix x...).

stevenmika :

Il faudra être majoritaire (je ne sais pas si c'est 50% ou plus de 50% des parts à détenir pour le E2, Objectifusa pourra te le confirmer). Pour les autres, il faudra demander un E2 essential employee.  Il faudra faire un choix concernant celui qui aura le E2 investisseur en fonction des profils de chacun pour être sûr de pouvoir les sponsoriser).

Je crois me souvenir que pour le E2 il faille être l'actionnaire majoritaire, soit détente au moins 51% des parts.

Non, 50% est OK. On peut donc avoir 2 E2 investor différent (50/50) et un E2 essential employee par exemple. J'ai déjà eu ce cas précis pour un beau resto. Passé sans problème. Clairement le point à voir avec votre avocat en immigration.

Nouvelle discussion