Sécurité sociale Expat (Chomage / Autonomo)

Bonjour Micheyk

Pour être autonomo, pas besoin d'être résident, vous allez demander un NIE pour raisons économiques. De là, vous montez votre autonomo, cela vous permettra d'avoir des droits à la SS espagnole car vous allez y cotiser et donc, les portes de la carte de résidence s'ouvriront aussi.

Avoir une assurance santé intégrale dans le privé espagnol qui propose la même couverture que la SS espagnole est aussi une solution.

Cotiser à la CFE, ça marche aussi.


Maintenant, à vous de voir quelle sera la façon la moins onéreuse entre un autonomo, couverture santé du privé ou cotiser à la CFE pour obtenir votre Certificado de Registro de ciudadano de la UE (carte de résidence pour les européens ou encore NIE vert)

Cdt,
Chrystel

Bonjour,

Cette histoire me rappelle quelque chose ... Donc, il y a environ un an nous avions pris une assurance privée à la Mapfre pour nous 3 (le papa, la maman, et la fille de 5 ans)... Elle était moins cher que de se mettre en autonomo, couvrait de la même façon que la sécu, mais dans le privé ... Et on a eu le Certficado de résidence, mais non sans mal

Bon courage

Bonjour,

j'arrive un peu tardivement désolé, mais je viens de lire et je ne comprends pas bien, normalement si vous vous mettez en autonomo vous cotiser automatiquement à la sécurité sociale espagnole il me semble ? donc ça sert à quoi de cotiser en plus à la CFE si du moins c'est faisable ? Je me renseigne car justement ont va bientôt partir dans le but de faire notre affaire la bas mais j'aimerais conserver mon assurance santé en France....

Merci pour vos réponses :)

lolottazona :

Bonjour,

j'arrive un peu tardivement désolé, mais je viens de lire et je ne comprends pas bien, normalement si vous vous mettez en autonomo vous cotiser automatiquement à la sécurité sociale espagnole il me semble ? donc ça sert à quoi de cotiser en plus à la CFE si du moins c'est faisable ? Je me renseigne car justement ont va bientôt partir dans le but de faire notre affaire la bas mais j'aimerais conserver mon assurance santé en France....

Merci pour vos réponses :)

Si j'ai bien compris, ça vous permet de vous faire soigner aussi en France.

Oui mais la question n'est pas la, il me semble que en étant autonomo ont cotise déjà pour la SS espagnol... Donc je voit pas l’intérêt de payer du coup plus chère en gardant celle en France  :/ si c'est juste pour 2 voyages par ans en France par exemple...

La CFE donne accès aux soins privés, puisque c'est une assurance privée.

Avec la SS espagnole, on peut de toute manière se faire soigner partout en Europe lorsque l'on voyage, carte européenne oblige, comme pour la SS française ou équivalent.

Donc, je dirais que c'est plutôt un choix de confort... psychologique ?  :unsure

lolottazona :

Oui mais la question n'est pas la, il me semble que en étant autonomo ont cotise déjà pour la SS espagnol... [...]

Bonjour,

Bien sûr que vous cotisez en étant inscrit comme autónomo , voir https://www.serautonomo.net/prestacione … nomos.html

cdt

Bonjour,
J'y ai vécu 6 mois en 2017 "en touriste" et je voudrais retourner m'installer définitivement en Espagne en mars 2019. Je voudrais exercer en tant qu' "autonomio" et je sais qu'il faut obtenir le NIE. mais comment obtenir le NIE lorsqu'on arrive "sans emploi" ...
Pouvez-vous me dire dans quel sens je dois effectuer les démarches. MERCI

Lorsque l'on dépose une demande de NIE au consulat ils ne demandent pas où on bosse ni combien d'argent o' possède. Uniquement la raison de la demande

Bonjour Hubert,
Ton cas m'intéresse car je voudrais m'installer en Espagne en tant qu'autonimio. Comme j'ai lu tout et son contraire, je voudrais savoir dans quel sens faire les démarches. J'y ai vécu 6 mois en touriste en 2017 et je souhaiterais y retourner y vivre pour y travailler. Je sais qu'il faut obtenir le NIE. Pourrais-tu me guider sachant que j'ai une location à partir de mars 2019 et un compte ouvert a la Caixa et sans emploi puisque je veux être autonomio. Je ne sais  pas comment je vais obtenir le NIE sans justificatifs de revenus d'emploi ou de retraite, à part le dépôt bancaire... Si tu pouvais m'aider je t'en remercie par avance.

Télécharge les documents (2) nécessaire en tapant NIE sur Google puis prends rendez-vous avec le consulat de ta région et voilà
Ça coûte 10€

Le NIE n'est qu'un numéro d'identification au registre de étrangers. Il vous est donné dans un premier temps à titre provisoire pour une durée renouvelable de 3 mois sans nécessité de justificatif de revenus, seulement de domicile. Lorsque vous aurez votre inscription d'autonomo vous pourrez alors demander votre carte verte de résident. Ces démarches peuvent se faire sur place au commissariat de police le plus proche de votre domicile espagnol, en ayant pris soin avant de vous faire inscrire au Padron de l'ayuntamiento de votre ville de domicile et d'avoir pris un rendez-vous (cita previa) sur le site du commissariat.
Je vous conseille de prendre assez vite un bon gestor pour toutes vos démarches d'autonomo.
Bon courage et bienvenue

Aventuraa :

Le NIE n'est qu'un numéro d'identification au registre de étrangers. Il vous est donné dans un premier temps à titre provisoire pour une durée renouvelable de 3 mois.

Il n'y a plus de durée de validité du N.I.E qu'il n'y a donc plus lieu de renouveler.
Pour tout les reste, OK !

En remontant un peu dans l'historique des messages, j'ai le sentiment confus que certains pensent que le statut d'autonomo est un statut intéressant pour l'accès  à la SS. Mais il s'agit avant tout d'un statut professionnel qui entraîne des droits, l'accès à la SS, et des devoirs comme des taxes, des impôts, IVA et des charges sociales. Et rien de comparable avec les auto-entrepreneurs français, ici on paye des charges même si on ne gagne rien. Si vous ne montez pas une affaire et que vous ne mettez pas un bon coup de collier, ça présente plus de frais que d'intérêts.
D'autre part, ne comparez pas la SS espagnole et la française. Vous seriez terriblement déçus. Le seul moyen d'être bien pris en charge, rapidement et avec des équipements de qualité, c'est de prendre une assurance privée santé. Vous n'eviterez pas de payer les charges sociales et vous devrez payer une police d'assurance privée en plus, mais au moins vous pourrez accéder facilement aux soins. Sûrement plus simple que de payer quelque chose en France, surtout si vous n'y avez plus de domicile.

C'est bien de savoir qu'il n'y  pluscette durée de validité de 3 mois. Merci du renseignement @Serge 54. Mon premier NIE date de plus de 4 ans et je me rappelle d'avoir perdu pas mal de temps et de patience à chacun des renouvellements.

Aventuraa :

En remontant un peu dans l'historique des messages, j'ai le sentiment confus que certains pensent que le statut d'autonomo est un statut intéressant pour l'accès  à la SS. Mais il s'agit avant tout d'un statut professionnel qui entraîne des droits, l'accès à la SS, et des devoirs comme des taxes, des impôts, IVA et des charges sociales. Et rien de comparable avec les auto-entrepreneurs français, ici on paye des charges même si on ne gagne rien. Si vous ne montez pas une affaire et que vous ne mettez pas un bon coup de collier, ça présente plus de frais que d'intérêts.
D'autre part, ne comparez pas la SS espagnole et la française. Vous seriez terriblement déçus. Le seul moyen d'être bien pris en charge, rapidement et avec des équipements de qualité, c'est de prendre une assurance privée santé. Vous n'eviterez pas de payer les charges sociales et vous devrez payer une police d'assurance privée en plus, mais au moins vous pourrez accéder facilement aux soins. Sûrement plus simple que de payer quelque chose en France, surtout si vous n'y avez plus de domicile.

D'accord avec vous pour le statut d'autonomo qui est en fait l'équivalent du statut des artisans en France, des indépendants en Belgique.
Par contre, je suis plus nuancé sur la SS et la qualité des soins. Tout dépend de votre centre de salud et de l'hôpital qui y est attaché. Ma femme a dû faire appel à eux par deux fois et bien que non résident, les soins y ont très bien été donnés. Tout a été pris en charge par la SS grâce à la carte européenne de soin, le remboursement des soins étant pris en charge par la SS belge par un mécanisme que j'ignore.

L'europe Serge.... La SS espagnole refacture à votre mutuelle Belge  ;)
C'est le même principe avec le transfert des droits par le S1 pour les résidents. Ils sont soignés apparemment gratuitement par la SS espagnole mais celle ci présentera ensuite la facture à la SS de votre pays d'origine.

Évidemment vous parlez là du système hospitalier quand on a une assurance étrangère. Mais quand vous avez uniquement la SS d'un résident autónomo en Espagne les choses se compliquent. Vous n'avez pas le choix de votre médecin, ou d'en changer facilement si celui qui vous est désigné ne vous convient pas. Un rdv chez un spécialiste ou pour un examen en plateau technique, est un parcours du combattant ou la lenteur prédomine et il vous faut d'abord passer par la consultation générale. Quant aux prescriptions, si elles sont renouvelables c'est à la date fixée sur l'ordonnance, avant c'est trop tôt, après c'est trop tard. Mais vous avez raison, tout est pris en charge totalement sauf : les soins dentaires, les soins spécialisés tels que semelles orthopédiques, lunettes, chiropracteur etc. Bref, je réitère si vous voulez un bon suivi médical facile quand vous n'avez plus accès à une assurance de votre pays d'origine, il vaut mieux rendre une assurance santé privée.

Hola Aventuraa

Cela dépend en fait sur quel medico de cabecera vous tombez... C'est comme partout y compris dans le privé, vous pouvez avoir des bons ou des mauvais médecins.
Je vous l'accorde pour certaines spécialités il est préférable d'avoir recours au privé mais dans l'ensemble, sur le forum vous trouverez beaucoup de témoignages et retours positifs sur le système de santé public espagnol publiés par des résidents en Espagne

Chrystel :

L'europe Serge.... La SS espagnole refacture à votre mutuelle Belge  ;)
C'est le même principe avec le transfert des droits par le S1 pour les résidents. Ils sont soignés apparemment gratuitement par la SS espagnole mais celle ci présentera ensuite la facture à la SS de votre pays d'origine.

Initialement, l'UE n'avait strictement rien à voir la dedans, elle s'est contentée d'uniformiser les conventions bilatérales qui existaient déjà entre la plupart des pays européens (mais pas que).
Ceci dit, je ne connais pas le mécanisme des remboursements entre SS. Est-ce au marc le franc ? Je le pense pour les soins lors des séjours temporaires, mais quid en cas de transfert des droits lors de l'expatriation d'un retraité, ou d'un travailleur expatrié qui continue à travailler dans son pays ? Ce volet dépend-t-il de la convention bilatérale ? Est-ce la cotisation sociale prélevée par le pays d'origine qui est reversée au pays de résidence, ou chaque acte médical fait-il l'objet d'une refacturation ?
La question a déjà été posée sur le forum, mais aucune réponse n'a jamais été apportée.
Comme je suis curieux par nature, j'aimerais que quelqu'un apporte la réponse...

Nouvelle discussion