UNE NOUVELLE VIE - recherche votre avis

Bonjour à tous,

Je me décide enfin de prendre le temps de me présenter. Je suis Aïssata 29ans, Moniteur Educateur ayant travaillé dans le champ du social et du handicap. Cette année je vais effectuer un cursus scolaire de 9 mois pour être Educatrice Spécialisé.
Mon compagnon Mickaël est fonctionnaire territoriale (technicien spectacle) mais aimerait changer de voie, son choix penche plus vers la menuiserie, soudeur ou être sur bateau (selon ses mots^^), d'ailleurs il compte passer son permis côtier et hautier.
Depuis maintenant 3ans, nous avons dans le projet de quitter Paris, la France. Nous aimerions donner à nos futurs enfants une vie épanouissante et près de la nature, trouver notre petit coin de paradis…
Mon choix c'est porté vers la Nouvelle Calédonie, étant grande amatrice de poisson, j'ai toujours voulu vivre sur île  :lol: , plus sérieusement (mais c'est vrai aussi), cette île nous a toujours attiré. Si tout va bien, dès Juillet prochain, nous serons parmis vous et participer à vos apéros d'expat que j'envie un peu…

J'aimerais avoir des infos concernant les secteurs qui recrutent (j'ai bien compris qu'il était long et difficile de travailler et que la priorité était réservé aux locaux ce qui est tout à fait normal) mais ai-je une chance en tant qu'éduc? et mon mari les métiers qu'ils visent recrutent ils?
Lorsque nous allons arrivés, nous nous installerons à Nouméa (qui apparament est très cher aussi) auriez vous des conseils à nous donner là dessus? sachant que peut-être nous ne resterons pas la-bas?
Bref si vous pouvez me communiquer tout votre savoir ce serait super sympa (même si je sais que je m'y prend tôt mais mieux vaut tard que jamais^^).

Je vous remercie d'avance
Aïssata

Bonjour
Alors etes vous en n.c
Nous aussi voulons partir on se donne 3 ans pour se preparer
Pouvez vous donner des infos de vitre experience svp.
Merci
Gaelle david et notre petite emy

coucou Gaellemy,

Nous ne sommes pas encore en Nouvelle Calédonie, cela fait bientôt 2 ans que nous préparons notre départ…  Si tout va bien le départ est prévu pour Juillet 2016!!
Sur ce forum  il y'a énormément de personnes qui pourront vous donner des conseils ne vous en faites pas pour ça^^

Je garde vos coordonnées.
Bonne journée

Bonjour Aissata.
Avec ma compagne, nous nous installons en Nouvelle Calédonie fin janvier. Nous avons vraiment hâte.
C'est le fruit d'une réflexion de 3 ans. Comme vous, on souhaite vivre autrement car nous ne supportons plus Paris...
Besoin de découvrir de nouvelles terres, une nouvelle culture et vivre dans un environnement plus sain.
On lâche même nos situations matérielles confortables pour la Calédonie et les calédoniens. C'est dire !
On recherche un confort plus naturel... La vie en Outre Mer m'a toujours attiré (ma mère est réunionnaise) et notre séjour sur le Caillou en 2013 nous a convaincu. Les calédoniens sont un peuple accueillant et ce pays est fabuleux.

Connais tu l'archipel ou y-allez vous à l'aventure totale ?

Perso, nous avons souhaité y aller 1 mois avant de faire notre choix définitif pour ressentir le territoire. Ca nous rassurait. Une fois là-bas, plus d'hésitations. C'était comme une évidence !!! Je me souviens encore le survol de la Grande Terre avant d'atterrir (SPLENDIDE), l'odeur et la chaleur ressenties une fois sorti de l'avion et ma première sortie à Nouméa (le lendemain après 12h de sommeil !!!) en footing le long de l'Anse Vata ... un bonheur au paradis !

Depuis, on se prépare, on met de l'argent de coté car la vie est chère et nous n'avons pas de travail sur place.
Mais le pays vaut l'aventure. Et puis, on a qu'une vie alors autant en profiter à fond.
Sur place, c'est quand même bien de connaitre du monde (des expact installés depuis un moment ou des locaux) qui peut te guider car le contexte local (social et économique) est particulier. Nous concernant, nous avons la chance de connaitre des calédoniens qui sont devenus de vrais amis et nous conseillent. C'est tellement important pour nous.

Bref, ne lâchez rien, essayez de créer quelques contacts sur place avant d'arriver pour ne pas être trop isolés une fois sur le Caillou et rdv aux apéro ;)

Au plaisir d'échanger avec vous.

Jerem

Bonjour Jerem, votre histoire me fait penser à la notre...si tout va bien nous serons sur le caillou un peu dans la même période que vous avec nos 2 petits mecs!!
Donc je vous souhaite bon courage et j'espère à l'année prochaine!

Les permis bateaux ne sont pas les mêmes ici qu'en métropole.
D'ailleurs il n'y a besoin d'un permis que pour les activités professionnelles. Il faudrait que ton compagnon se renseigne là-dessus, il risquerait de passer des permis pour rien.
J'ai le côtier, il ne me sert à rien ici, je ne peux pas travailler avec.

Partir avec deux petits monstres, c'est courageux. Bravo pour cette initiative. Je suis certain qu'ils se plairont là bas ;)
Restons en contact et prenons un verre à notre arrivée.
Bonne préparation.

C'est vrai que c'est une "difficulté" en plus du reste mais ils sont en bas-âge et n'auront aucun problème à quitter les copains (ils n'en ont pas réellement) ni la famille. Dans ce genre de changement de vie ce sont plus les adultes qui posent problème...rarement les enfants à mon avis et oui je pense qu'ils se plairont!! C'est d'ailleurs autant pour eux que pour nous que l'on souhaite changer de vie, quitter nos boulots respectifs et vendre la maison!!
Ce sera avec plaisor que l'on pourra se prendre en verre ensemble une fois sur place qfin de féter ces boulversements (et surtout j'en suis sur ce bonheur à venir)!! Bon courage.

je te confirmes que les enfant s'adaptent très vite ici , on est arrivé il y a un peu plus d'un an , avec une fille qui va avoir 10 ans la semaine prochaine , et ici elle est Super contente !

Stéphane

Hello Jeremsarah,

Avec mon copain, nous allons justement arriver à Nouméa le 21 janvier pour nous installer ! Vous arrivez quel jour ?

L'dée est un peu la même, on murit depuis 2 ans ce projet, et la vie à Paris nous étouffe. On cherchera une colloc dans une maison à Nouméa, et vous ?

On reste en contact ?  :)

Bonjour Jeremsarah, je viens de voir ton message merci pour les encouragements ! Serait il possible d'échanger nos adresses mails ?

Merci d'avance

Aïssata

Bonjour,

je voudrai savoir si finalement tu es partie en nouvelle calédonie et si oui, si tu as trouvé en tant qu'éducatrice spécialisée ?
Merci d'avance pour ta réponse !

Caroline

Attention, DANGER !
Il faut bien que quelqu'un se dévoue pour une tâche difficile, qui vous évitera peut-être de vous faire piéger par cette île lointaine, celle de dire la vérité crue et réelle...
La Nouvelle Calédonie est un piège, que cela soit clair, net et précis.
Bien sûr, la mer et le soleil sont des arguments de poids, par rapport au paysage de plus en plus désolant de la région Parisienne. Mais ne vous faites pas abuser, c'est un mirage que vous allez sans doute regretter amèrement.
Le coût de la vie y est énorme. Multipliez au moins par deux celui de France en Région Parisienne. N'imaginez même pas un départ si vous n'avez pas un contrat de travail signé, pour un salaire au moins double du vôtre, en France, NET. Ne pensez surtout pas que vous vous en tirerez toujours, personne ne vous aidera, et vous ne serez pas les bienvenus. Il existe une communauté d'expats sur Nouméa, des jeunes essentiellement, qui ne peuvent vivre qu'en colocation plus ou moins minables tellement les loyers sont élevés. Acheter un bien immobilier est tout simplement inimaginable. Beaucoup de jeunes débarquent, appâtés par des boites locales à l'honnêteté douteuse, avec des salaires trop faibles, et ne s'en sortent pas, sans même pouvoir économiser pour un billet de retour. Les transports en communs fonctionnent très mal, les horaires sont très fantaisistes. A Nouméa, attendre le bus en plein soleil peut parfois tourner au cauchemar. Il vous faut obligatoirement une voiture, et les prix sont incroyablement élevés. Les autos d'occasion sont des épaves non entretenues, le coût des pièces détachées malhonnête, quand elles ne sont pas simplement inexistantes. Les mécaniciens automobiles sont encore moins compétents qu'en métropole, si vous n'avez pas de bonnes bases en mécanique, et vous débrouiller seul, et quelqu'un en France pour vous expédier les pièces (les distributeurs type oscaro ne livrent pas en NC) vous ne pourrez pas rouler très longtemps. Le niveau scolaire est désespérant. La drogue douce circule à profusion, les gosses de riches fonctionnaires roulent en voitures sans permis et snobent tous les autres. Les plages de sable sont rares, le reste est de la mangrove vaseuse et pleine de moustiques. Sans avoir votre propre bateau de plaisance, oubliez les plaisirs de la mer.
Et enfin, le système de retraite n'est pas le même qu'en métropole, il vous manquera autant de trimestres de cotisation à votre retraite si vous avez déja eu une vie professionnelle en France métropolitaine.
Voilà, j'ai dit l'essentiel, nous y sommes restés deux ans, on ne regrette pas car ça a resserré nos liens familiaux et on est repartis avec un brave chien trouvé à la SPAnc, mais ce pays est une véritable catastrophe. Il y a beaucoup, beaucoup mieux ailleurs !
Fuyez !

Bonjour,

Et oui, c'est vrai, une expérience sur deux d'expatriation sur le caillou se termine avec amertume. Votre ressenti, votre vécu avant de venir ici, puis ici, vous font regretter la métropole,les arguments que vous enoncez me semblent être ceux d'une personne mal informée avant sa venue ici. D'où l'utilité, aux "candidats  à l'expatriation" et quelque soit la destination, de lire tous les post des forums, de ne pas lire que ceux que l'on souhaite lire. Nul endroit n'est idyllique, parce que tout le monde est différent, les grands espaces désertiques sont un bonheur pour certains, un cauchemar pour d'autres.
La Nouvelle Calédonie est d'autant plus une destination assez particulière, renseignez vous bien, vous pouvez y vivre avec bonheur ou regretter dès votre arrivée !!

Tata
JP, plus de 4 ans ici et pas envie de revenir en métropole.

Ca m'a fait mal au coeur pour vous Andersson de lire votre témoignage.
C'est votre vécu ou votre ressenti.
Le mien est tout à fait différent mais on n'est pas tous fait pour vivre ici
Bonne continuation ;)

bonjour,

D'autres témoignages de personnes expatrié sur l’île.?
Je mettais fait à titre personnel une idée magique e l’île Maurice et sans regret j'abandonne mon projet.
Venir en nouvelle Calédonie était mon prochain  désire.

Bonjour à vous toutes et tous
Oh olalalala.. ..vous m inquiétez.. .ma fille a un CDI pour la mine de koro...voyages classe businesselle moi et deux chiens par transitaire animaux ce sont des terre neuve...container maritime ...maison et les divers frais payés par l employeur moi j3 suis retraitée. Départ prévu mi octobre. Je me pose tant et tant de questions ! Maison dans le sud ? Mais y'a st Louis ou on me dit danger...nous sommes plus brousse que ville...mais on me dit danger. ..on aime la mer et on me répond danger tricot rayé même sur la plage....en un mot on me dit danger partout....je n3 souhaite pas faire un aller et retour au bout de 3 mois....alors que faire ? Help !!
Merci de m avoir lue
Dominique

Je vis à Maré.... Sur les îles.... On est loin de la vie de Nouméa.... J ai des échos de France de la famille qui s inquiète pour nous, l île a voté à très grande majorité l indépendance.... Nous ici on vit une petite vie très tranquille.... Mon ressenti est complètement différent de ce que j ai lu au dessus... Mais c est vrai que je ne connais pas St Louis, je ne peux pas répondre à ta question précisément....

B9njour

Les indépendantistes ont gagné ? Concrètement ca va donner quoi comme climat avec les zoreilles ?
Merci

Bonjour Taladom,

Que de précipitation et de mauvaises informations,  remettons un peu d'ordre là-dedans!

Politique: c'était les élections provinciales, avec un corps électorale restreint ( que ceux qui sont originaires d'ici ou là depuis au moins 30 ans, on en pense ce qu'on en veut, mais c'est comme ca!) Les loyalistes, qui sont pour le rattachement à la France sont majoritaires. De plus, le programme kanak n'est pas non plus un truc diabolique, si vous avez compris cela comme ca, c'est une erreur, le bon sens  conduit sur un esprit de consensus, qui est plutôt la "norme" dans le pacifique sud.

Saint Louis: la tribu terrible, oui, il ne faut pas se cacher derrière son petit doigt, parfois, la route est bloquée. personnellement, je n'ai jamais été bloqué à Saint Louis, mais je ne fais pas la route tous les jours non plus. Ces événement arrivent de temps en temps, générer par une dizaine d'idiots enivrés et drogués lorsqu'un de leur copain termine en prison ou lorsqu'un politique dit une ineptie.

Travailler à Goro (et non Koro), c'est le site industriel de Valé NC, avec son projet LUCY, c'est dans le grand sud du caillou, un paysage de terre rouge, très isolé et a 1h30 de Nouméa quand il fait beau!!
Si vous êtes embauché "VALE NC" vous pourrez prendre la navette maritime du personnel ValéNC de Nouméa / Goro, sinon, c'est la route. Cette route à pas mal été rénovée, mais reste tout de même longue, sinueuse et passage en radier. La deuxieme solution consiste à habiter les villages a coté de Goro, Yaté par exemple, en bord de mer.

Le tricot rayé est mortel pour l'homme: oui! et il y en a beaucoup ici, oui!! mais ce serpent a de toutes petites mâchoires et ne peut vous mordre qu'entre les doigts, de plus, il est très craintif et se sauvera dès qu'il vous verra, de mémoire et en 5 ans de présence, je n'ai jamais entendu qu'une personne était décédée suite a une piqure de tricot rayé.,. mais la dengue a tué plusieurs personnes, maladie transporté par le moustique tigre...

Mais avant tout, venir ici, c'est avec une autre idée que de faire "des sous pour des sous", là, c'est sûr, vous allez vite vouloir en repartir, ce n'est pas un coin touristique avec des "night clubs"  à tout bout de champ, ce n'est pas Miami. C'est une autre aventure, bien plus humaine, où des gens sont là depuis bien plus longtemps que vous, et qu'il faut respecter, qu'ils soit kanak, caldoche, vietnamien, wallisien, etc, si vous les considérer mal, sans respect, ils vous feront très vite comprendre qu'il est mieux de partir!! Au contraire, si vous prenez le temps de faire connaissance, de comprendre leur passé et  présent, de les écouter, alors ils vous le rendrons aussi, la vie sera bien plus agréable!

bonne lecture,
tata (au revoir en Calédonien)

JP

Bonjour

Et bien voilà une belle réponse et je vous en remercie !

J avais donc mal compris pour les élections. ..pardon.

L argent ? Non. L adaptation aux us et coutumes est normal et logique pour moi donc pas de souci !

Encore merci de m avoir répondu.. .belle nuit à vous

Tata

Je parlais du référendum du mois de novembre.... Et je voulais juste faire comprendre qu entre ce que je vis ici et le ressenti de mes proches en métropole il y a un énorme fossé 😉.
Je pense que c est toujours plus angoissant quand on est loin que quand on y est. Ma fille a 5 ans, et on ne sent nullement en danger ici...

Bonjour,
Je rejoins Aude et JP, je ne me sens pas du tout en danger ici, j'ai d'ailleurs choisi d'investir toute ma vie ici: maison, entreprise, enfants...

Merci a toi..
Hâte d arriver...

Dominique

jean pierre nouveau calédonien :

Bonjour Taladom,

Que de précipitation et de mauvaises informations,  remettons un peu d'ordre là-dedans!

Politique: c'était les élections provinciales, avec un corps électorale restreint ( que ceux qui sont originaires d'ici ou là depuis au moins 30 ans, on en pense ce qu'on en veut, mais c'est comme ca!) Les loyalistes, qui sont pour le rattachement à la France sont majoritaires. De plus, le programme kanak n'est pas non plus un truc diabolique, si vous avez compris cela comme ca, c'est une erreur, le bon sens  conduit sur un esprit de consensus, qui est plutôt la "norme" dans le pacifique sud.

Saint Louis: la tribu terrible, oui, il ne faut pas se cacher derrière son petit doigt, parfois, la route est bloquée. personnellement, je n'ai jamais été bloqué à Saint Louis, mais je ne fais pas la route tous les jours non plus. Ces événement arrivent de temps en temps, générer par une dizaine d'idiots enivrés et drogués lorsqu'un de leur copain termine en prison ou lorsqu'un politique dit une ineptie.

Travailler à Goro (et non Koro), c'est le site industriel de Valé NC, avec son projet LUCY, c'est dans le grand sud du caillou, un paysage de terre rouge, très isolé et a 1h30 de Nouméa quand il fait beau!!
Si vous êtes embauché "VALE NC" vous pourrez prendre la navette maritime du personnel ValéNC de Nouméa / Goro, sinon, c'est la route. Cette route à pas mal été rénovée, mais reste tout de même longue, sinueuse et passage en radier. La deuxieme solution consiste à habiter les villages a coté de Goro, Yaté par exemple, en bord de mer.

Le tricot rayé est mortel pour l'homme: oui! et il y en a beaucoup ici, oui!! mais ce serpent a de toutes petites mâchoires et ne peut vous mordre qu'entre les doigts, de plus, il est très craintif et se sauvera dès qu'il vous verra, de mémoire et en 5 ans de présence, je n'ai jamais entendu qu'une personne était décédée suite a une piqure de tricot rayé.,. mais la dengue a tué plusieurs personnes, maladie transporté par le moustique tigre...

Mais avant tout, venir ici, c'est avec une autre idée que de faire "des sous pour des sous", là, c'est sûr, vous allez vite vouloir en repartir, ce n'est pas un coin touristique avec des "night clubs"  à tout bout de champ, ce n'est pas Miami. C'est une autre aventure, bien plus humaine, où des gens sont là depuis bien plus longtemps que vous, et qu'il faut respecter, qu'ils soit kanak, caldoche, vietnamien, wallisien, etc, si vous les considérer mal, sans respect, ils vous feront très vite comprendre qu'il est mieux de partir!! Au contraire, si vous prenez le temps de faire connaissance, de comprendre leur passé et  présent, de les écouter, alors ils vous le rendrons aussi, la vie sera bien plus agréable!

bonne lecture,
tata (au revoir en Calédonien)

JP

Merci JP pour tes vécu et témoignage instructifs,
* Quel est , selon toi , l'avenir économique de la NC (Nickel en berne, ....cependant perspectives d'utiliser cette ressource pour les moteurs hybrides de voiture et autres, d'après NC la 1e), vie assez chère .....?
* l'avenir des relations "inter ethniques" sur l'île et la perspective (possible) d'indépendance de l'île , d'après les récentes élections provinciales) ?
MERCI

Bonjour
Je souhaiterais apporter mon humble contribution.
Cela fait 4 mois et demi que je suis sur l'île pour une mutation de 2 ans.
Comme tout nouvel endroit il faut un temps d'adaptation plus ou moins long selon les personnes.
La chose essentielle c'est quand on débarque ici, il faut oublié la façon de vivre en métropole car là, ça sera très dur de s'adapter.
Pour ma part après quelques déboires je m'y fait doucement mais sûrement.
Il y a pas mal de point positifs, un climat et une douceur de vivre inégalé. De belles balades à faire, des cultures à découvrir. Et un environnement enrichissant pour les enfants en particulier.

Cependant comme toute endroit il y a des points négatifs
L'éloignement avec la famille pas toujours facile à gérer, on est complètement à l'opposé sur terre donc pour garder les liens vives les applications, messenger, whatsapp etc. Pas tant de plages que ça avec quelques squales qui rodent (dernièrement ils ont tristement fait parler d'eux) en tant que père de famille on réfléchit pas 2 fois avant d'envoyer son enfant se baigner. Il y a aussi une certaine inégalité sociale assez dérangeante, on peut côtoyer des gens en voitures de luxe et voir pas si loin des gens qui vivent dans des cases en tôles...
peut-être aussi un manque de mixité, les communautés restent pas mal entres elles. Et une situation politique et sociale incertaine malgré tout.
La meilleure chose est de se faire sa propre opinion et de vivre ça comme une expérience qui apportera toujours un plus.

Bonjour Rodanat,

Ce qui suit n'est que mon point de vue, rien de plus.

Concernant l'avenir économique du caillou, je ne m'en fait pas de trop. Les métaux qui sont exploités ici devraient connaitre une seconde vague d’intérêt, due, comme vous le citez, aux nouvelles batteries de voitures hybrides ou électriques, avec le nickel (2 èmè réserve mondiale) et la cobalt, entre autre. Le projet "LUCY" de ValéNC  prouve bien que l'avenir est confiant, l'usine du Nord (KNS) commence a avoir une production plus stable et en augmentation, ce qui est bien. Une certaine incertitude (politique peut être) concernant le site de la SLN qui aujourd'hui est au centre de l'agglo Nouméenne, avec une belle place dans une rade bien située où certains verraient bien mieux des paquebots pleins de touristes plutot que des barges pleines de minerai! Voici donc le second nouveau pilier de l'économie: le tourisme, et il y a de quoi faire, puisque le caillou est quasiment sans structures dignes de ce nom, quand on arrive ici, on sent bien que le tourisme, ce n'est pas la première préoccupation !! Enfin, cela commence à changer, la mentalité évolue doucement, certainement due aussi à nos politiques locaux qui ne savent pas trop sur quel pied danser!!

L'avenir des habitants du caillou... Là, c'est une autre histoire! Je ne pense pas que les différentes ethnies fassent une grande bouffe ensemble et se sautent dans les bras l'un de l'autre! Ce n'est pas l'état d'esprit des différentes composantes, peut de mixité. Deux grands modes de vies assez différent: "en ville" et "en brousse", avec des politiciens qui entretiennent la différence entre ethnies (on a vu le résultat aux élections  provinciales où une 3ème communautés a fait entendre sa voie: les Wallis), et toujours autant d'incompréhension, voir une stigmatisation (surtout en ville). 
En brousse et sur les iles, c'est différent, moins de personnes au kilomètre-carré, on se côtoient dans la vie quotidienne plus souvent, mais des différences culturelles et toujours une certaine méfiance (entretenue encore une fois par les politiques d'un coté comme de l'autre) font qu'on vie plus côte à côte qu'ensemble. mes voisins sont kanaks, wallis, caldoches, javanais, métro, on se dit tous bonjour avec un vrai sourire franc et sincère, mais jamais on n'a bu l'apéro ensemble. Les gamins (qui sont le reflet de ce que disent leurs parents !!) qui viennent à la maison ont parfois quelques lapsus révélateurs... on est bien des "zoreilles" !!
L'indépendance... oui, non, peut-être... bien ou mal? Si on considère que le désir d'indépendance est celui des kanaks uniquement (et pas celui qui considérerait tous ceux qui vivent ici), est actuellement utopique, c'est plus une politique anticolonialiste, pas vraiment constructrice, plutot une vengeance, et les politiques kanaks actuels (qui sont aussi de "vieux croûtons" qui datent des événements et profitent bien des largesse de la France) n'ont pas de volonté franche ou de capacité à diriger un petit pays.  C'est peut être aussi dû à une certaine mentalité: dans une tribu, le bien individuel n'existe pas vraiment, c'est le bien commun, lorsque qqun a une maison, un terrain, lors du décès du mari, c'est au chef ou grand chef de décider de la suite, l'épouse n'hérite  pas systématiquement des biens,(même si cela tant à être modifié, mais doit être une démarche des époux), c'est un autre mode de fonctionnement.
On commence seulement à voir quelques "jeunes" politiciens kanak, avec toujours une idée d'indépendance, des capacités à prendre en main l'avenir du pays, mais les "vieux croûtons" s'accrochent bien aux sièges!!
Une autre idée d'indépendance est celle de l'indépendance de tous les calédoniens, tous ceux qui vivent ici depuis un certain temps, normalement, cela devrait faire un bon consensus, mais la crainte de ne plus avoir le soutient d'une grande nation comme la France, face au géant chinois juste à coté d'ici qui ferait bien main basse sur le stock de nickel, fait que c'est plus délicat, il y a donc des projets d'indépendance-association mais c'est loin de faire l'unanimité, on veut bien le beurre et l'argent du beurre, mais sans que la France mette trop le nez dans les affaires locales!!
Enfin ceux qui souhaitent purement et simplement le rattachement à la France, de manière inconditionnelle, (ce qui effraient les kanaks, les wallis, les caldoches et certains qui verraient leur monopole être agressé par la concurrence), mais protégerait de manière sûr le caillou contre des velléitées  chinoises, garantiraient une certaine sécurité économique, mais un risque de perte de l'identité "calédonienne".
Les politiques "vieux croûtons" du coté loyaliste sont aussi bien accrochés sur leur siège, même si, en apparence, lors des dernières élections, ils ont montré que de nouvelles têtes intégraient les listes, avec des gens capables mais encore trop jeune pour diriger un petit pays.
Les politiciens , ceux qui ont vécu les événements, d'un coté comme de l'autre, restent assez campés sur leurs positions et leurs acquis (qui peuvent être financier aussi !!) , ca fait 30 ans que ca dure et que, tant qu'ils seront aux commandes du pays, peu de choses bougeront, le climat de "chiens de faïence" est entretenu. De nouvelles têtes commencent à émerger, avec des idées différentes , qu'elles soient indépendantiste ou non, mais cette décisions, a mon avis ce n'est pas pour maintenant, et ce, malgré les deux référendums qui restent à venir en 2020 et 2022, parce qu'un référendum ne fera qu'attiser la différence, et de résoudra pas le problème de différences ethniques.

voila, ces propos n'engage que moi, d'autre personnes auront d'autres analyses, d'autres points de vus, et c'est normal !!

Bonne lecture,
tata

JP

jean pierre nouveau calédonien :

Bonjour Rodanat,

Ce qui suit n'est que mon point de vue, rien de plus.

Concernant l'avenir économique du caillou, je ne m'en fait pas de trop. Les métaux qui sont exploités ici devraient connaitre une seconde vague d’intérêt, due, comme vous le citez, aux nouvelles batteries de voitures hybrides ou électriques, avec le nickel (2 èmè réserve mondiale) et la cobalt, entre autre. Le projet "LUCY" de ValéNC  prouve bien que l'avenir est confiant, l'usine du Nord (KNS) commence a avoir une production plus stable et en augmentation, ce qui est bien. Une certaine incertitude (politique peut être) concernant le site de la SLN qui aujourd'hui est au centre de l'agglo Nouméenne, avec une belle place dans une rade bien située où certains verraient bien mieux des paquebots pleins de touristes plutot que des barges pleines de minerai! Voici donc le second nouveau pilier de l'économie: le tourisme, et il y a de quoi faire, puisque le caillou est quasiment sans structures dignes de ce nom, quand on arrive ici, on sent bien que le tourisme, ce n'est pas la première préoccupation !! Enfin, cela commence à changer, la mentalité évolue doucement, certainement due aussi à nos politiques locaux qui ne savent pas trop sur quel pied danser!!

L'avenir des habitants du caillou... Là, c'est une autre histoire! Je ne pense pas que les différentes ethnies fassent une grande bouffe ensemble et se sautent dans les bras l'un de l'autre! Ce n'est pas l'état d'esprit des différentes composantes, peut de mixité. Deux grands modes de vies assez différent: "en ville" et "en brousse", avec des politiciens qui entretiennent la différence entre ethnies (on a vu le résultat aux élections  provinciales où une 3ème communautés a fait entendre sa voie: les Wallis), et toujours autant d'incompréhension, voir une stigmatisation (surtout en ville). 
En brousse et sur les iles, c'est différent, moins de personnes au kilomètre-carré, on se côtoient dans la vie quotidienne plus souvent, mais des différences culturelles et toujours une certaine méfiance (entretenue encore une fois par les politiques d'un coté comme de l'autre) font qu'on vie plus côte à côte qu'ensemble. mes voisins sont kanaks, wallis, caldoches, javanais, métro, on se dit tous bonjour avec un vrai sourire franc et sincère, mais jamais on n'a bu l'apéro ensemble. Les gamins (qui sont le reflet de ce que disent leurs parents !!) qui viennent à la maison ont parfois quelques lapsus révélateurs... on est bien des "zoreilles" !!
L'indépendance... oui, non, peut-être... bien ou mal? Si on considère que le désir d'indépendance est celui des kanaks uniquement (et pas celui qui considérerait tous ceux qui vivent ici), est actuellement utopique, c'est plus une politique anticolonialiste, pas vraiment constructrice, plutot une vengeance, et les politiques kanaks actuels (qui sont aussi de "vieux croûtons" qui datent des événements et profitent bien des largesse de la France) n'ont pas de volonté franche ou de capacité à diriger un petit pays.  C'est peut être aussi dû à une certaine mentalité: dans une tribu, le bien individuel n'existe pas vraiment, c'est le bien commun, lorsque qqun a une maison, un terrain, lors du décès du mari, c'est au chef ou grand chef de décider de la suite, l'épouse n'hérite  pas systématiquement des biens,(même si cela tant à être modifié, mais doit être une démarche des époux), c'est un autre mode de fonctionnement.
On commence seulement à voir quelques "jeunes" politiciens kanak, avec toujours une idée d'indépendance, des capacités à prendre en main l'avenir du pays, mais les "vieux croûtons" s'accrochent bien aux sièges!!
Une autre idée d'indépendance est celle de l'indépendance de tous les calédoniens, tous ceux qui vivent ici depuis un certain temps, normalement, cela devrait faire un bon consensus, mais la crainte de ne plus avoir le soutient d'une grande nation comme la France, face au géant chinois juste à coté d'ici qui ferait bien main basse sur le stock de nickel, fait que c'est plus délicat, il y a donc des projets d'indépendance-association mais c'est loin de faire l'unanimité, on veut bien le beurre et l'argent du beurre, mais sans que la France mette trop le nez dans les affaires locales!!
Enfin ceux qui souhaitent purement et simplement le rattachement à la France, de manière inconditionnelle, (ce qui effraient les kanaks, les wallis, les caldoches et certains qui verraient leur monopole être agressé par la concurrence), mais protégerait de manière sûr le caillou contre des velléitées  chinoises, garantiraient une certaine sécurité économique, mais un risque de perte de l'identité "calédonienne".
Les politiques "vieux croûtons" du coté loyaliste sont aussi bien accrochés sur leur siège, même si, en apparence, lors des dernières élections, ils ont montré que de nouvelles têtes intégraient les listes, avec des gens capables mais encore trop jeune pour diriger un petit pays.
Les politiciens , ceux qui ont vécu les événements, d'un coté comme de l'autre, restent assez campés sur leurs positions et leurs acquis (qui peuvent être financier aussi !!) , ca fait 30 ans que ca dure et que, tant qu'ils seront aux commandes du pays, peu de choses bougeront, le climat de "chiens de faïence" est entretenu. De nouvelles têtes commencent à émerger, avec des idées différentes , qu'elles soient indépendantiste ou non, mais cette décisions, a mon avis ce n'est pas pour maintenant, et ce, malgré les deux référendums qui restent à venir en 2020 et 2022, parce qu'un référendum ne fera qu'attiser la différence, et de résoudra pas le problème de différences ethniques.

voila, ces propos n'engage que moi, d'autre personnes auront d'autres analyses, d'autres points de vus, et c'est normal !!

Bonne lecture,
tata

JP

Bonjour JP et merci pour ce témoignage assez complet,
Je te livre , à mon tour, mes réflexions sur ce sujet important
* Concernant le Nickel: l'intérêt de cette ressource/manne est de maintenir et même créer des emplois
alors que le Tourisme :  Aléatoire (cherté de la vie,entre autres, mais pourquoi pas/ Concurrence forte de la Polynésie (le rêve du paradis...les vahinés ,etc... :lol: .)
* "Jamais bu l'apéro ensemble? "Pas grave .....On ne peut pas forcer le naturel, tant les modes de vie, le "mental", la spiritualité sont souvent  aux antipodes .....tant qu'il n'y a pas d'affrontements inter ethniques (quoique....?) La présence d'un état tutélaire est (peut être) le seul garant de la paix
(je vais passer pour un affreux colonialiste) :o
*  "on veut bien le beurre et l'argent du beurre, mais sans que la France mette trop le nez dans les affaires locales!!" .....et c'est là ou le bât blesse (peut être?)
* "contre des velléitées  chinoises, garantiraient une certaine sécurité économique, mais un risque de perte de l'identité "calédonienne". Je crois vraiment  que L'identité calédonienne ne disparaïtra pas, ,dans le cas d'une l'indépendance -association. Au contraire.. Un peuple ne peut pas mourrir ainsi ......sauf dans la forêt amazonienne , déforestée à souhait, comme tu le sais
* Dans tout celà, il se pourrait bien que l'indépendance (avec ou sans association avec la France)  voie le jour dans les années à venir .
Wait and see ,
Tata

Re.
Ceci n'est que mon avis bien entendu.
Pour moi l'avenir se situe plus dans une cohabitation si possible paisible plutôt qu'un destin commun. Et ça sera déjà très bien.
Des fois il faut savoir faire table rase du passé pour avancer. Est ce que la Calédonie le fera? Vaste question...La méfiance entre les populations est bien visible selon mon petit recul. La Calédonie n'est pas un modèle de mixité... même en métropole elle est beaucoup plus présente. Il y a encore du travail...

Nouvelle discussion