telephone portable
Shutterstock.com
Actualisé il y a 5 mois

Il existe 12 opérateurs de téléphonie mobile en Nouvelle-Calédonie, et bien qu'il n'y ait que 270 000 habitants, on dénombre plus de 360 000 téléphones mobiles actifs ! En ce qui concerne internet, l’île est, depuis 2008, connectée à l'Australie par câble avec une liaison en fibre optique, mais pour en profiter, vous devez impérativement avoir une ligne de téléphone fixe.

La téléphonie en Nouvelle-Calédonie

Une fois que vous êtes arrivé sur l’île de l'éternel printemps, l'une des premières choses à faire est d'avoir un numéro de téléphone, aussi bien pour rester en contact avec votre famille que pour faciliter vos démarches. Le plus rapide est d'obtenir un numéro de mobile, cela peut s'effectuer immédiatement, mais n'oubliez pas de faire débloquer votre téléphone avant de partir !

Le plus difficile est de faire un choix entre les différents fournisseurs de réseau, il y en a 12 ! Si vous avez des amis sur le caillou ou si vous allez y travailler, demandez à vos contacts de vous recommander un opérateur, car il n'y a pas d'énormes différences entre les prix et les prestations, il y a cependant des promotions ponctuelles intéressantes. Pour la téléphonie mobile, vous avez le choix entre :

  • Free ;
  • Prixtel ;
  • Numéricable ;
  • NRJ Mobile ;
  • Virgin Mobile ;
  • B&You ;
  • La Poste mobile ;
  • Red ;
  • Sosh ;
  • Bouygues ;
  • SFR ;
  • Orange.

À titre d'exemple, vous paierez avec Sosh 10 euros par mois pour des appels illimités, des SMS et MMS illimités, et 50 mégas d'internet. Pour 15 euros par mois, vous aurez les appels, SMS et MMS illimités, mais avec 50 gigas pour surfer sur internet. Red propose en ce moment des appels, SMS et MMS illimités avec 30 gigas d'internet pour 10 euros par mois. Pour 8 euros, vous aurez des appels, SMS et MMS illimités avec 20 mégas chez B&You. Vous aurez généralement le choix entre forfait bloqué, ouvert, horaire et jeune 18-25.

En arrivant avec votre téléphone débloqué, vous avez la possibilité d'acheter des cartes prépayées non rechargeables. Vous grattez, composez le numéro et le code, et hop, vous pouvez appeler votre belle-maman ! Ceci n'est pas économique du tout, il est bien sûr beaucoup plus intéressant de souscrire un abonnement. En ayant un téléphone, vous avez simplement besoin du réseau, mais vous pouvez aussi choisir un plan avec un téléphone tout neuf.

Pour une ligne fixe, vous devez vous adresser au service clientèle de l'OPT (Office des Postes et télécommunications) en composant le « 1 000 ». Il existe une option prépayée avec des cartes à 1 050 francs CFP (environ 9 euros), un forfait bloqué à 9 euros par mois, un forfait MODETEL pour quelques centimes de plus et le forfait DOMITEL à 18 euros par mois. Les trois dernières formules ont une option « OPTimo ADSL », option indispensable pour avoir internet (voyez un peu plus bas). Les services incluent la messagerie vocale, les conversations à 3, le renvoi d'appel en local et l'indication d'appel en attente, il y a d'autres services en fonction du forfait choisi.

Si votre logement n'a jamais été relié au réseau auparavant, vous devez payer 10 000 francs CFP de frais d'installation (environ 85 euros), mais si le raccordement existe, vous n'aurez que 5 000 francs CFP à débourser. Dans le cas où vous reprendriez un bail, essayez de faire votre demande de ligne avant que le précédent locataire ne résilie son abonnement, normalement, vous n'avez ainsi rien à payer !

Les fournisseurs d'internet en Nouvelle-Calédonie

Depuis le premier trimestre 2008, les antennes satellites de France Télécom ont cédé la place au câble sous-marin (nommé « Gondwana 1 ») déployé par Alcatel et reliant Nouméa à Sydney, en Australie. Pour connecter votre ordinateur à internet sans passer par le réseau de votre téléphone mobile, vous devez installer une ligne de téléphone fixe, et elle doit être opérationnelle. Pour cela, adressez-vous au service clientèle de l'OPT, comme mentionné un peu plus haut.

Il existe 4 fournisseurs d'accès à internet en Nouvelle-Calédonie, Lagoon, MLS, Nautile, et Can'L. À quelques francs près, ces FAI offrent des prestations similaires, mais des offres promotionnelles apparaissent de temps en temps, tout au long de l'année. Ils vous proposeront trois possibilités :

  • l'accès à internet limité et la téléphonie VoIP ;
  • l'accès à internet illimité et la téléphonie VoIP ;
  • l'accès à internet illimité, une « box » pour regarder la télévision et la téléphonie VoIP.

Les tarifs en vigueur sont en relation avec l'option choisie, cela peut aller de moins de 20 euros à presque 100 euros par mois. Sur une île isolée, vous comprenez bien que les infrastructures ne sont peut-être pas celles auxquelles vous êtes habitué, ne cherchez pas à comparer la vitesse de connexion à celle que vous auriez à Tokyo, mais en vivant dans un petit paradis, on passe généralement un peu moins de temps face aux écrans.

La Poste en Nouvelle-Calédonie

Le service postal est assuré par l'OPT. Il y a 53 agences sur le territoire, celle de Nouméa est située à Port Plaisance, 2 rue Paul Montchovet, le numéro de téléphone est le « 1 000 ». L'envoi d'une lettre (20 g maximum) locale (depuis et vers la Nouvelle-Calédonie) coûte 75 francs CFP (environ 0,60 euro), vers l'extérieur, il y a trois zones géographiques et il s'agit d'un régime prioritaire, en zone 1, le prix est de 85 francs CFP (0,70 euro), 110 en zone 2 (0,90 euro) et 150 en zone 3 (1,25 euro). Les tarifs augmentent ensuite en fonction du poids.

Pour faire des envois vers l'Europe ou l'Australie, il existe un régime particulier appelé « écoaérien ». Jusqu'à 100 g vous payez alors 220 francs CFP (1,85 euro) pour l'Australie et 250 (2,10 euros) pour l'Europe. Les tarifs augmentent tous les 100 g jusqu'à un maximum de 2 kg. Vous pouvez sinon faire appel aux services de compagnies privées comme Fedex qui a des bureaux à Nouméa.

Les médias en Nouvelle Calédonie

Outre les journaux qui paraissent en métropole que vous pourrez trouver facilement, il existe des parutions locales que vous pouvez feuilleter à la plage en sirotant un jus de fruits.

  • Le Demain : c'est un hebdomadaire gratuit
  • Les nouvelles calédoniennes : il s'agit de l'unique quotidien couvrant tout le territoire
  • Sortir : un mensuel gratuit sur les activités culturelles et les loisirs
  • Le chien bleu : un journal satirique
  • Paru-vendu : des petites annonces
  • Le gratuit : des petites annonces variées

Lorsque vous désirez écouter de la musique locale, vous pouvez profiter des radios, certaines sont très populaires.

  • RFO est la radio de la Nouvelle-Calédonie
  • Radio océane est particulièrement écoutée
  • NRJ est appréciée par les jeunes
  • Radio rythme bleu est anti-indépendantiste
  • Radio Djiido est indépendantiste

 Bon à savoir :

L'indicatif téléphonique de la Nouvelle-Calédonie est le 687. Lorsque vous appelez la France métropolitaine depuis la Nouvelle-Calédonie, vous payez 14 centimes vers un poste fixe et 28 centimes vers un téléphone mobile.

 Liens utiles :

Internet en Nouvelle-Calédonie
L'OPT
La téléphonie mobile en Nouvelle-Calédonie
Association de défense des consommateurs de Nouvelle-Calédonie
Fedex

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.