Decouvrir le vietnam et y vivre avec mon fils au moins 3 mois

Bonjour
Je m appelle Fanny d'origine franco-marocaine j ai 31 ans et un petit garçon de 14 mois. Séparée depuis quelques mois j aimerais changer de vie et offrir entre autre a mon fils la découverte de la culture vietnamienne et du pays en s y installant pour quelques mois voir plus si cela est possible. Je travaille depuis 10 ans en cdi dans le secteur de la communication internet a nantes (44) et j ai demande un congé sabbatique de 11 mois a compter du 1er novembre prochain.
Autodidacte dans les NTIC mon expérience professionnelle dans cette agence web m a permis d évoluer personnellement et ouvrir mon esprit a d autres cultures.

Bien entendu je pars avec le soutien et l approbation du papa de mon fils lui aussi très ouvert aux autres cultures et particulièrement a la culture asiatique.
Date officielles de notre voyage : 1/11/2014 au 1/10/2015
A noter : ma maman retraitee depuis 1 an veuve depuis 7 mois va surement se greffer a notre voyage pour quelques mois. Elle a travaille tte sa vie (30 ans) en tant qu assistante de gestion pour un groupe de travail temporaire, elle aime les gens, les rencontres, les voyages et bien entendu l asie.

Mes objectifs et contraintes :
- M installer au moins 3 mois au vietnam
- Trouver un emploi : dans le web (c est mon métier initial), dans la fitness (je suis en train de me former au concept lesmills) d ailleurs présent au vietnam,  dans l hôtellerie (j ai un bac hotelier) ou dans les relations commerciales (j ai un excellent relationnel et 10 ans d expérience pro).
- auto entrepreneur en france poly activite a mon job principal j aimerais en profiter pour développer des relations avec des viet professionnels du web et de la communication internet.
- Trouver un logement sur ho chi minh ou hanoi
- Impérativement inscrire Noam mon fils en crèche internationale ou anglaise ou viet
- obtenir un visa si possible d affaire plutôt que touristique histoire de ne pas etre contraintes avec des dates d entrées et de sorties fixes ou presque !

Pour info, j ai choisit de financer ce projet a titre perso a travers une double activite que je mene depuis pas mal de temps en France et qui va nous permettre de pouvoir vivre quelques mois desfois que je ne trouverais pas de travail. Plus vite je trouverais un travail plus j optimiserais l investissement financier personnel! Tres important pour une maman seule non cadre en france ;)

Bien entendu en lisant mon profil vous en saurez plus sur les autres raisons de ce " changement de vie" : les rencontres, la decouverte, le partage, l ouverture, l évolution de mon anglais (quasi nul a ce jour) et j en passe....

Mes différentes recherches me permettent de constater qu il va être difficile pour moi d obtenir un visa d affaire sans partenaires ou contacts locaux qui peuvent m aider.

Cet ete je pars 3 semaines avec ma maman et mon fils en vacances a phnom penh, siem reap et sianouk en vacances. Si mon emploi du temps actuel me le permets je vais nous faire faire des visas touristiques par correspondance pour aller passer quelques jours au vietnam et faire connaissance avec la population et les richesses du pays.

Mes questions seront les suivantes :
- avez vous des conseils ou recommandations globales a me transmettre sur le Vietnam ?
- Avec un enfant en bas age, avez vous plutot des lieux a me recommander que ce soit pour voyager comme pour vivre ?
- connaissez vous des creches ou accueils d enfants bilingues a prix raisonnables. J insiste sur cette notion de prix raisonnable car les ecoles et creches internationales etant souvent offertes a une certaine clientele ?
- connaissez vous des club de remise en forme qui propose des cours lesmills a hanoi ou ho chi minh ?
- depuis le cambodge pour aller a ho chi minh : vous me conseillez clairement l avion (45 min) ou le bus 12h ?
J attends pas forcement la reponse a toutes ces questions ici mais j espere pouvoir les trouver en communiquant sur le super forum d Expat.com ou en echangeant par Mp avec certains d entres vous.

Merci d avoir pris le temps de me lire.

Fanny et son fils Noam.

Bonjour Fanny
Pour répondre globalement a vos questions;
-Saigon(HCM city)/Phnom Penh fait 7h de bus et pas 12h.La route est en excellent etat,pas besoin d'avion.
-Il vaut mieux parler Anglais pour vivre au Vn,car j'en ai vu des Francais qui ne parlent que la langue de Molière et qui galèrent.
-Pour la creche,il existe plein de creches privées allant de la nounou qui suspend une pancarte devant la maison jusqu'aux creches internationales.Une creche internationale coute dans les 350 euros/mois.Les creches d'etat n'acceptent pas les étrangers.
-Pour le treadmill(?).California est le gymnase de chaine américaine le plus répandu a saigon,qui pourrait etre interessée par votre profil.
-Pour l'hotellerie,adressez vous aux chaines americaines et francaises telles que Sheraton,Sofitel etc
-Je vous conseille de prendre vivement une assurance de rapatriement.Je viens d'avoir un accident de moto qui m'a couté dans les 2000 euros,le tout a mes frais.Saigon est une ville tres dangereuse quant a la circulation.J'en ai vu des fractures et autres causés par les mobylettes a l'hosto.
Je pense que Hanoi est beaucoup plus joli,convivial et moins dnagereux quant a la circulation que Saigon,maintenant a vous de vous faire une idée une fois ici.
Quant aux salaires,ne vous faites pas d'illusions.je suis d'origine vietnamienne et je parle couramment Anglais et Francais.On ne pourra jamais retrouver un salaire ne serait ce le smic francais ici.
Bien a vous

Bonjour Tanhuong,

Désolée d'apprendre que tu as eu un accident de moto, assez sérieux d'après ce que je lis. - J'espère que tu n'auras pas de séquelles et je te souhaite un bon rétablissement.

Pour les questions posées par notre co-forumiste, je pense que ce sera en effet assez difficile : on n'ose pas dire que le Vietnam n'est pas forcément la destination souhaitable en pareil cas car, au final, la chance existe et chaque cas est différent... Je pense néanmoins qu'il ne faut pas poser trop d'illusions sur des projets - un début de commencement au bout de trois mois éventuellement, pourrait montrer les difficultés à cette jeune femme...

Meilleure santé. et rétablissement rapide .- bien cordialement - Hoankiem

Bonjour Tanphuong,

Merci pour vos infos. Elles m'éclairent encore plus sur le vietnam et mes projets.
Je vous souhaite également un bon rétablissement ! J'espère que vous n'avez rien de grave. Effectivement, dans plusieurs pays d'Asie on à tendance à passer que le déplacement en scoot est easy (location à pas cher, c'est pratique etc...) et on a aussi l'impression qu'il n'y a jamais d'accident, or c'est pas la réalité et quand il y'à accident, souvent çà fait mal. J'ai pu voir çà à Bangkok.

D'ailleurs, concernant la partie : Santé, assurance, assurance rapatriement, croyez-moi c'est une des 1ère choses que je verrouille désormais avant tout déplacement à l'international.
J'ai eu l'occasion en septembre dernier de faire rapatrier le père de mon fils d'Ethiopie. Je dis bien " de faire " car ce fut le parcours du combattant et cela même avec l'excellente assurance rapatriement de Visa Premier.
Mon conjoint en parfait santé à son départ à chopper une bactérie au poumon.
Alors en plus d'avoir l'assurance (le formulaire au format PDF) toujours dans votre boîte mail, connaitre les rouages de ce genre de contrat n'est pas du luxe. Je peux vous dire que nous sommes passés par toutes les phases :
Il manque si et çà comme document (copie de ses papiers d'id, copie des billets d'avion, donc le dossier reste en stand-by le temps de l'envoi), ensuite envoi vers un des hopitaux partenaires d'addis ou je peux vous dire que plus vous y rester plus l'hopital est content rémunéré par la compagnie, quand aux conditions n'en parlons pas. Bref, j'ai du alerter et faire un " souk " pas possible auprès des autorités françaises sur place pour que ma compagnie se bouge le derrière. Ils n'avaient à la fin qu'une hâte que mon conjoint quitte leur pays. Et je ne vous dis pas que la situation aurait pu être pire car mon conjoint a eu la chance d'être entouré d'amis locaux chez qui il résidait et qui ont beaucoup aidé grâce à leurs différents échanges avec les Dr et autres. Bref....

Autrement, chouette pour la salle américaine, je vais voir ce qu'il en est et voir même s'ils ont un site web, quand aux chaînes hôtelières idem.
Les crèches internationales, effectivement, c'est pas donné, maintenant j'imagine que comme au Cambodge ou en Thailande ils doit en exister à moins de 350/mois.
Concernant, le salaire auquel on peut prétendre au Vn je ne leurre pas c'est d'ailleurs pour çà que je précise que ce projet est d'abord organisé dans le cadre d'un financement personnel. Maintenant et selon moi c'est aussi une expérience de vie que de voir ce que c'est que de travailler plus de 40H/semaine pour même pas 400.

Pour le bus, super, merci pour l'info. Concernant le trajet, le connais-tu et y'à t'il de beaux paysages à admirer ?.

A bientôt

Fanny

Bonjour Fanee.

Globalement je suis d'accord avec Tanphương, j'ajouterai quelques conseils concernant le bébé ( j'ai une petite fille de 13 mois, fille de ma fille ) bien que vietnamienne née au Việt Nam elle souffre de la chaleur alors il ne faut pas hésiter à couvrir votre enfant et à l'hydrater souvent, sortez le de préférence en fin d'après midi, protégez le des moustiques qui sont friants de la peau des bébés.
Pour le trajet Phnom Penh - Saigon pas grand chose à signaler à part la traversée du Mékong par ferry, vous restez dans le bus pendant la traversée mais en attendant le bateau vous pouvez descendre et prendre quelques belles photos. Deuxième arrêt à la frontière vous devez impérativement avoir votre visa.
Je ne suis pas d'accord avec Tanphương pour Hà Nội les gens ne sont pas souriants voir limite agressifs et la circulation est tout aussi dangereuse qu'à Saigon aux heures de pointe.
Au vu de vos références dans des domaines variés je pense que vous n'aurez pas trop de peine à trouver un emploi, beaucoup viennent en Asie sans réelles qualifications et galèrent, l'Asie n'est plus le paradis des aventuriers que j'ai connu dans les années 50.
Bonne chance.
Cordialement.
René

Hà Nội les gens ne sont pas souriants voir limite agressifs et la circulation est tout aussi dangereuse qu'à Saigon aux heures de pointe.

Bonjour renéclaude,

Chacun a son avis basé sur tant de critères... que ça ne vaut pas la peine de les énumérer...  -

A midi, votre réflexon m'est revenue en tête alors que nous sortions de notre déjeuner et que deux jeunes filles, que nous ne connaissons pas, nous ont souri, tendu la main, montré leur palanche chargée d'ananas, sans aucune animosité ni obligation et nous ont gentimeent salué lorsque nous sommes partis sans acheter.... - A mon czafé habituel, près de O Quan Trong, le jeune homme qui sert nos cafés tous les jours, se précipitent pour nous apporter, gratis, un verre de thé glacé, avec sourires qui ne se départit jamais, - Alors nous avons pensé à vous et mon mari me dit que tout simplement il faut être "sur le même niveau" qu'eux...Il doit y avoir du vrai : habillés comme eux, mêmes tongs ou assimilés, même endroit pour se restaurer et ... mêmes pratique, en l'occurence, r

Hà Nội les gens ne sont pas souriants voir limite agressifs et la circulation est tout aussi dangereuse qu'à Saigon aux heures de pointe.

Bonjour renéclaude,

Chacun a son avis basé sur tant de critères... que ça ne vaut pas la peine de les énumérer...  -

A midi, votre réflexon m'est revenue en tête alors que nous sortions de notre déjeuner et que deux jeunes filles, que nous ne connaissons pas, nous ont souri, tendu la main, montré leur palanche chargée d'ananas, sans aucune animosité ni obligation et nous ont gentiment salués lorsque nous sommes partis sans acheter.... - A mon café habituel, près de O Quan Trong, le jeune homme qui sert nos cafés tous les jours, se précipite pour nous apporter, gratis, un verre de thé glacé, avec sourire qui ne se départit jamais, - Alors nous avons pensé à vous et mon mari me dit que tout simplement il faut être "sur le même niveau" qu'eux...Il doit y avoir du vrai : habillés comme eux, mêmes tongs ou assimilés, même endroit pour se restaurer et ... mêmes pratique, en l'occurence, ramener une hop pour le soir, ou prendre le bus local..Je reconnais que les Hanoïens sont moins expansifs que les gens du sud qui ont, par définition, extravertis,  mais ça n'en fait pas pour autant des gens agressifs.. oh non.. (à part comme mon vendeur d'objets de minorités, mais ça on ne peut éviter d'avoir des mal-poilés..)

Quant à la circulation, je pense, et l'ai déjà dit, qu'ils vont moins vite en motos qu'à Saigon, et que, excusez-moi, mais je pense qu'ils sont plus adroits sur leur engin, anticipant l'iincident ou l'accident à venir - je vous ai donné mon "score" - 11 ans bientôt à Hanoi , 0 accident, Saigon 9 mois , 3 chocs plein fouet qui auraient pû et dû être évités...peut être la vitesse ?? peut être le fait de ne pas faire aussi  attention à "l'autre".

Bonne journée - cordialement - Hoankiem

Bonjour renéclaude,

Mes excuses pour l'envoi de ce message tronqué qui est parti tout seul.... et que je ne sais pas annuler.....

Cordialement - Hoankiem

Bonjour Hoankiem.
Puisque vous aimez les anecdotes en voici quelques unes.
Il y a environ 2 ans je me rends à Hà Nội avec ma fille pour une demande de visa Shengen, arrivés à l'hôtel que j'avais reservé on nous a fait attendre dans le hall jusqu'à 1h30 que le vietnamien qui occpait la chambre veuille bien la libérer ( Manque de savoir vivre ). Ensuite nous prenons un taxi appelé par l'hôtel pour nous rendre au consulat au bout d'un temps qui m'a paru assez long je me suis rendu compte que le taxi tournait en rond je lui ais demandé s'il savait ou se trouvait l'Ambassade au lieu de s'excuser il s'est mis à nous insulter ( agressivité ) nous avons du changer de taxi. Je ne vous parlerai pas du marchand qui me tourne le dos quand je lui demande le prix d'un objet, Même ma femme vietnamienne n'aime pas cette ville. Quand à la circulation prétendre que les vietnamiens du Nord sont plus adroits et anticipent mieux que ceux du Sud me parait un peu farfelu.
En y regardant bien et compte tenu de la circulation il y a peu d'accidents graves en ville que ce soit au Nord ou au Sud.
Quand à être sur le même niveau que les vietnamiens je vous rappelle que dans le village ou je vis avec ma famille vietnamienne je suis le seul étranger qu'à la maison nous parlons vietnamien, que j'ai 22 ans d'Asie dont une bonne partie au Việt Nam ce n'est pas la même expérience que d'y vivre à temps partiel à l'hôtel dans les quartiers routards. Il y a des expériences qui ne se comparent pas.
Cordialement.
René

reneclaude :

Bonjour Hoankiem.
Puisque vous aimez les anecdotes en voici quelques unes.
Il y a environ 2 ans je me rends à Hà Nội avec ma fille pour une demande de visa Shengen, arrivés à l'hôtel que j'avais reservé on nous a fait attendre dans le hall jusqu'à 1h30 que le vietnamien qui occpait la chambre veuille bien la libérer ( Manque de savoir vivre ). Ensuite nous prenons un taxi appelé par l'hôtel pour nous rendre au consulat au bout d'un temps qui m'a paru assez long je me suis rendu compte que le taxi tournait en rond je lui ais demandé s'il savait ou se trouvait l'Ambassade au lieu de s'excuser il s'est mis à nous insulter ( agressivité ) nous avons du changer de taxi. Je ne vous parlerai pas du marchand qui me tourne le dos quand je lui demande le prix d'un objet, Même ma femme vietnamienne n'aime pas cette ville. Quand à la circulation prétendre que les vietnamiens du Nord sont plus adroits et anticipent mieux que ceux du Sud me parait un peu farfelu.
En y regardant bien et compte tenu de la circulation il y a peu d'accidents graves en ville que ce soit au Nord ou au Sud.
Quand à être sur le même niveau que les vietnamiens je vous rappelle que dans le village ou je vis avec ma famille vietnamienne je suis le seul étranger qu'à la maison nous parlons vietnamien, que j'ai 22 ans d'Asie dont une bonne partie au Việt Nam ce n'est pas la même expérience que d'y vivre à temps partiel à l'hôtel dans les quartiers routards. Il y a des expériences qui ne se comparent pas.
Cordialement.
René

Bonsoir,

Cool, cool, renéclaude - il n'y avait aucune atteinte personnelle en disant qu'il fallait se mettre de niveau.... - c'était juste une constatation qui se vérifie souvent et qui améliore bien les rapports humains.

Je ne trouve pas d'intérêt à se disputer : ce n'est pas du tout ma nature : - et puis, savez-vous, je ne vis pas dans les quartiers routard des villes, j'ai même une famille et des amis qui ne parlent que vietnamien avec nous..., mais je viens sur les forums pour essayer d'aider par mes petites connaissances, pas pour raconter ma vie réelle...que peu de gens connaissent.- d'ailleurs je ne rencontre patriquement jamais les forumistes...

Allez, restons bons amis, je suis bien certaine que vous êtes quelqu'un de très intéressant...et vous savez, tout comme moi, que les Vietnamiens n'aiment pas les démonstrations publiques.

Bonne soirée - cordialement - Hoankiem

RenéClaude,

Bonjour,

En découvrant votre profil, je constate que vos activités principales sont le sport et la plage.
Etant en train de me former au fitness et ayant comme rêve de pouvoir dispenser quelques cours en extérieur en asie ou en salle, pourriez-vous m'en dire plus sur les sports que vous pratiquez au Vietnam ?
Adepte ou professionnel du sport.
Si cela n'est pas trop indiscret (car l'expérience de vie des autres m'intéresse), puis-je vous demander qu'avez vous fait au Vietnam entre 53 et 55 ?
Qu'avez vous fait pendant 9 ans en Thailande ? Ainsi qu'au Maroc et en Algérie ?
Ces expatriations étaient elle liées au plan professionnel ou pas du tout.

Merci pour vos réponses
Fanny

Bonjour Fanee.
Ce que j'ai fait au Việt Nam de 53 à 55 ? C'était la guerre d'Indochine et je faisait partie de ce qu'on appelait le corps expéditionaire. Au Maroc je travaillais pour l'ONMT ( Office National Marocain du Tourisme ) et en Algérie pour l'ONAT ( Office National Algérien du Tourisme ) comme vous voyez j'étais dans le tourisme ou plus exactement l'hôtellerie ou j'ai occupé plusieurs fonctions pour le compte de ces 2 organismes. J'ai fait un retour au Việt Nam en 1993 m'y suis marié en 1995.
Question sport on peut dire que je suis un professionnel puisque diplômé d'État et que j'enseigne depuis 1970 mais toujours à titre bénévole, la discipline que je pratique est le Karaté et depuis quelques années le Ko-Budo, avant mon départ pour la Thailande j'étais arbitre national de la fédération vietnamienne, en Thailande j'avais ouvert un club qui n'a pas connu un grand succès. Actuellement je continue a enseigner mais de facon ponctuelle dans différents clubs.
Voilà vous savez tout.
J'éspère que vous vous plairez au Việt Nam vous verrez c'est un pays magnifique peuplé de gens formidables.
Cordialement.
René

Rebonjour Renéclaude,

Merci pour vos réponses et pour votre réactivité.
ok, maintenant je sais tout, comme quoi, tout est possible. Je suis moi aussi diplômé en hôtellerie restauration (bac hôtelier), je travaille en agence de com, et je suis en train de passer une certification de fitness. Je ne connais pas les arts martiaux, le père de mon fils ayant pourtant pratiqué plusieurs années à Nantes de la Boxe Martiale. Pour compléter mon " parcours sportif " une initiation au Vietnam pourrait être chouette ;) A bon entendeur et on ne sait jamais si un jour vous dispensez un cours et que je suis dans le coin.
J'imagine que les Viet sont formidables. J'espère avoir l'occasion de pouvoir un jour y aller au moins en vacances, mais pour le moment pour plus, cela me semble compliqué.
Bonne soirée.
Fanny

Nouvelle discussion