Votre expérience du choc culturel au Vietnam

Bonjour à tous,

Vivre dans un autre pays implique de découvrir les différents éléments de sa culture. La maîtrise de tous les codes culturels est parfois le fruit d'un long apprentissage.

Comment cela s'est passé pour vous? Racontez-nous vos expériences du choc culturel au Vietnam, vos anecdotes, que vous ayez vécu un moment drôle ou embarrassant.

Quels sont vos conseils pour vivre en douceur cette transition?

Merci d'avance pour vos témoignages,

Christine

Modéré par kenjee il y a 3 ans
Raison : La promotion de sites / liens externes interdit sur le forum. Vous pouvez participé directement sur le forum

Xin Chao a tous

Le plus frappant est le " yes we can " : En Asie il est impossible de dire un " non" franc et brutal : consideré comme une impolitesse majeure, exiger une réponse négative monolithique directe humilie votre interlocuteur,puisqu'il " peut" toujours ; avec des " mais" et des "si", bien entendu. Il n'y a donc que des gradations infinies de " oui " a vos questions qui vont signifier " bien entendu " jusqu'a  " impossible" . La distinction est subtile .
D'autre part, le culte de l'individu, qui est si cher a nos coeurs d'Occidentaux,puisque nous considérons comme positif l'individu qui s'élève pour en faire profiter la masse : Absurde en Asie, ou c'est la masse qui éduque l'individu .(ne pas s'étonner que le communisme ai si bien fonctionné jadis ) Là,ne parlons plus de choc culturel, mais de barrière ! Très frustrant pour les deux parts. Mais la culture asiatique est bien plus vieille que la gréco-romaine... a bon entendeur...
Enfin, l'impermanence des choses . Les vietnamiens vont faire des efforts considérables pour améliorer leur sort,mais ne considèrent jamais le progrès comme acquis : Ainsi,ils peuvent se relever de chutes dont nous ne nous remettrions pas ... NB : Les vietnamiens peuvent être très "tactiles" . Bizarre pour nous ,venant d'une societé ou l'on ne se touche plus. On s'y fait. Salut a tous, soyez sages mais pas trop.

bonjour Romer,
j’adhère à tout, mais je demande plus d'explications sur le "tactile", pour éviter des malentendus
je suis nouveau membre aussi  souhaitons nous la bienvenue et avançons ensemble et toujours sage
william

Hi William, welcome on board. C'est vrai que ma phrase pourrait être équivoque, aïe ! ça pourrait signifier se faire tripoter quelque part, ou a la limite qu'on nous fasse les poches...Xin loi, je voulais dire qu'un vietnamien inconnu 2 heures avant peut très bien ,lors d'un dîner arrosé, vous mettre un bras sur les épaules ou vous masser la cuisse parce que vous lui êtes sympathique...j'ai gardé cette habitude ,qui m'a posé plus qu'un problème en Europe déja !
Ainsi William vous êtes "nouveau" ( Monsieur Tout Neuf disaient les Saigonnais ) ,moi je suis "ancien" du Viet nam, haha, je n'y suis plus ( parti en 2012 ) . mes premieres impressions de 1995 sont-elles encore valables en 2015 ? A voir avec plaisir . Le Viet Nam est une expérience extraordinaire. Good luck William

Bonjour Romer de Rome, je blaguais sur le côté " tactile " bien entendu, et aucun sous entendu pour les poches, je me disais que je n'avais pas encore rencontrer les  personne démonstratives ...
c'est une habitude chaleureuse des gens du sud et ma foi ça me convient

je suis un "mr tout neuf "  ( ong moi ! mais pour l'âge ong gia haha ) sur le blog, sinon j'ai la chance de me rendre très souvent au VN, et la capitale change chaque mois davantage .... je ne reconnais même pas le quartier ou je suis né, seule reste la rue .... alors les impressions de 1995 méritent d'être revisiter , coup au cœur garantie, tant mieux pour les habitants et beaucoup de nostalgie pour nous .
je partage le Viet Nam  avec les gens qui l'aiment
amts

Bonjour.
1995-2015 oui beaucoup de choses ont changé, les immeubles poussent comme des champignons après la pluie on construit des autoroutes des hopitaux des aéroport, le Việt Nam s'habille de modernité mais en réalité le Việt Nam ne change pas les vietnamiens sont toujours tels que je les ai connus lorsque je suis venu pour la première fois dans ce pays en Février 1953. Choc culturel ? pour moi non je parlerais de choc visuel lorsqu'on découvre pour la première fois la foule asiatique toujours en mouvement, pour moi jeune francais pleine de mystères et de menaces aussi ( on a toujours un peu peur de l'inconnu ) ce qui m'a frappé aussi c'est l'odeur je devrais dire le parfum de Saigon, odeur d'humus et de nước mắm, ce parfum de Saigon a disparu peut-être absorbé par le béton.
Peut on parler de choc culturel je ne pense pas, la culture vietnamienne on ne la prend pas dans la figure comme une giffle on la découvre progressivement celà prend beaucoup de temps pour comprendre l'âme vietnamienne les vietnamiens sont pudiques et ne se livrent pas facilement aux étrangers il faut beaucoup de patience et aimer ce pays pour le comprendre.
J'aime ce pays et j'essaie de le comprendre.

René

bonjour René Claude,

j'en déduis que tu es notre mémoire alors ?
j'espère avoir la chance de reconnaître ce cher pays à travers toi et ton vécu,
j'ai pour ma part beaucoup de souvenir de mon enfance, jouer sans crainte dans la rue ...
les écoles avec la rigueur des sœurs, toute une éducation ...
porte toi bien et commence à rassembler les souvenirs ( si je puis me permettre ) pour nous les partager
amts
william

Scusi William ! Je savais pas que vous saviez ,sorry ! Ce n'est inscrit sur le front de personne...Allez voir la riviere Dong Nai pour moi, j'habitais là-bas...quelle nostalgie...le Viet Nam te brises le coeur

Saïgon sent la poubelle chaude, pourquoi le cacher ? Et chacun y trouve son compte en fragances idéales garanties

haha, je savais pas, j'ai seulement lu ...je suppose que pour moi c'est marqué william53 et dessous Meaux ?
je suis natif de SGN, je ne situe pas la rivière Dong Nai, si pas trop loin j'y manquerai pas, mais au programme 2 jours à Cap Saint Jacques pour les anciens .... sur les 3 que je passerai au VN
au plaisir, et bonne journée à la Ville Eternelle  :gloria

Bonjour Romer
Vous étiez où sur le fleuve ?
Il est grand c est le plus grand du Vietnam !!
Il prend sa source sur les montagnes de Dalat .
J habite justement sur le fleuve  à Long Phuoc .
Bien à toi
Éric

Bonjour.
En 60 ans même les odeurs ont changé ou bien est-ce moi qui ne les reconnait plus le temps nous fait idéaliser les choses du passé, la soupe chinoise que nous dégustions dans les gargottes de Dakao et qu'on nous vend maintenant sous sont nom vietnamien de miễn ou de mì selon que ce soit des pâtes de riz ou de blé n'ont plus le même gout, on n'entend plus parler le langage imagé des filles de bar de Dakao, Cholon, Virgile ou Phumi lieux de détente des militaires francais mais le Việt Nam a conservé ses traditions la facon de vivre des vietnamiens n'a pas changé on honore toujours l'hôtel des ancêtres, on dit toujours d'un nouveau né qu'il est laid pour éloigner de lui les "ma quý" on pratique toujours le "cúng" pour s'attirer les bonnes grâces des esprits. Les vietnamiens réussissent a faire coéxister le modernisme et les traditions.
Cordialement.

René

PS Romer: le VN brise les cœurs , ce n'est pas à mon niveau de membre débutant d' apporter la réponse, mais les Anciens du blog, avec des grades que je ne maîtrisent pas = vip, actif, fondateur et autres décorations que je suis loin d'atteindre compte tenu de mes pas  de débutant,    eux  auront la réponse qui va bien, je suis sur que le VN  d'aujourd’hui saura réparer ce cœur brisé, sinon j'aurai le plan B
je demande pardon aux Anciens pour mon impertinence toute admirative, et ne forme pas le souhait de les remplacer, j'ai encore à apprendre d'eux , autour d'un pot ...
amts à tous

William
Sache que les administrateurs sont ceux qui comme le nom le dit administrent le site et veillent au bon fonctionnement 👍😋
Les autres comme VIP ..... C est des personnes comme toi et moi qui essayons d apporter notre modeste contribution pour aider au mieux en fonction de notre savoir les personnes qui vivent ou passent par le Vietnam .
C est pas parce que je suis "ancien" "VIP" que j'ai plus de savoir que toi 😜
Sache que chaque jour nous apprenons et ce jusqu a la fin qui je l espère sera le plus tard possible hehehe 😜
Des foi il y a des choses que nous connaissons qui évolues , donc les "jeunes membres" sont là aussi pour nous conseiller et faire évoluer notre savoir .
Bien à toi
Éric

Bonjour,

pour ma part, un petit choc positif quand je suis venu la premiere fois à Danang en 2005. Il y'avait très peu d'étrangers à ce moment dans cette ville (ça a bien changé depuis !) et les gens me regardaient souvent avec curiosité (j'avais en plus une coupe de cheveux ... inhabituelle). Au début je ne savais pas trop comment réagir, mais quand j'ai compris que ce n'était que de la curiosité je m'en suis accommodé.

Sinon j'ai eu une fois un pépin avec ma moto, impossible de la démarrer en pleine rue un soir. En quelques minutes un ancien est venu m'aider, à regardé ma moto et l'a réparé. J'ai trouvé le geste vraiment formidable en me disant que pour la même chose en France, j'aurais surement galéré un moment et serais surement rentré à pieds...

En tout cas je le dis souvent, si on aime le Vietnam, il nous happe et reste à jamais dans notre coeur...

Maxime.

Bonjour tout le monde,

Moi, ce qui m'est arrivé en pleine poire la première fois en sortant de l'aéroport, c'est cette odeur de terre mouillée. A chaque fois, lorsque je reviens, je retrouve cette odeur et les souvenirs jaillissent alors. Mais aujourd'hui, sans doute par habitude, l'odeur est moins forte que les premières fois, et j'envie pour ça ceux qui arrivent pour la première fois au Viêtnam. Les veinards !!!

Cordialement.
Rodolphe.

Bonjour Rodolph38,

Idem pour moi en sortant de l'avion de la KLM en 94 j'ai eu l'impression de descendre dans une serre...
A l'époque il n'y avait que l'escalier pour descendre de l'avion et on marchait à pied jusqu'à l'aérogare...
Maintenant l'odeur a (presque) disparue on passe directement dans les tunels qui relient les avions à l'airport...
Bonne soirée.

Oui, et l'émeute de la foule à la sortie de l'aéroport, quand les familles viennent chercher les arrivants, se collants aux barrières pour voir en premier qui sort du hall !!! On dirait la sortie d'un concert des beatles ahahah :-)

mais aujourd hui c'est fini ... juste le plaisir de sentir le pays, peu importe l'odeur, la chaleur juste ce pays qui se réveille le matin ...
dis moi Rodolphe, tu m'avais parler d'hôtels à coté du REX, as tu des précisions sur la qualité, le prix ?
merci pour info et au plaisir de partager un verre si tu seras à Vung tau entre le 20 et 22/09 matin
amts
william

Salut William,
je descend souvent dans le même hôtel, il s'appelait RITA, mais le nom à changé depuis quelques années, et je ne me souviens jamais du nouveau nom. Il est sur Hoàng Hoa Than, sur la droite si tu vas en direction du casino, mais bien avant à 300 m du temple de la baleine si tu vois où se situe le temple, tu ne peux pas le manquer. L'hôtel est très propre, les chambres sont grandes et la nuit est à environ 400 000 vnd. Ils sont très sympas mais il n'y en a qu'un qui parle anglais. Mais c'est un mini hôtel, et contrairement au REX, il ne font pas à manger, mais c'est beaucoup mieux car les petits stands autour sont fabuleux, variés et pas cher. C'est pas super proche du REX, mais il y en a forcément du même style dans les environs.
Merci pour l'invitation mais je ne serai pas sur V T. Avec grand plaisir une prochaine fois j'espère.
Bon séjour,
Amicalement,
Rodolphe.

je ne suis pas un acharné des restau hôtel, je préfère le local à l'extérieur ... bon y a des risques pour l'estomac, mais j'ai les médoc haha
sinon, je prévois le 22 aprem à SGN, petite virée le soir parce que décollage de bonheur le lendemain
alors si dispo ?

Tu seras donc sur SAIGON le 22 apm ?
Tu me tiens au courant on boit un verre ensemble.
Amitiés.

Bonjour à Tous,

Choc culturel ??? ben non il y a eu un choc tout court... - quand on n' a jamais été en Asie, il faut être "détendu", physiquement détendu et psychologiquement, c'est à dire : être accessible à tout, y compris ce qui surprend, ce qui dérange, ce qui hérisse le poil sur les bras tout, absolument tout. - - J'ai mis peu de temps, mais je dois dire que j'avais gradué  ma facilité d'absorption sur XXL : je laissais venir tout... le bruit, le physique, les habitudes comme manger sur le trottoir, ne pas dire bonjour ni au-revoir, être dévisagée car nous non plus nous ne leur ressemblons pas, ne pas se mettre en colère lorsqu'on vous passe devant , dans la rue, aux caisses d'un supermarché, ne pas crier d'horreur devant un poisson coupé tout vivant au marché, ne pas se froisser quand on vous caresse les cheveux et pince la peau parce que c'est d'une autre couleur que la locale,.... et le résultat a été surprenant : devant mon calme (de l'extérieur je précise bien) les sourires timides sont apparus,  quelques mots en français et en anglais courageusement dits, même si parfaitement incompréhensibles pour moi, l'habitude de dire vite : "cam on, ou surtout "xin loi" lorsqu'on a l'impression qu'on s'aventure en terrain fangeux... ... et puis voilà, maintenant je me sens "collatérale" de ces gens pour qui j'ai eu tant de surprise et qui se sont avérés des personnes aimables et sérieuses. - Il y eu quelques désagréables, comme cette péronnelle sur Hang Dau à Hanoi qui m'a jeté un sac rempli de fringues sur l'arrière des mollets, tout heureuse de faire l'imbécile devant ses copines.. il y a eu à Saigon ce vieux pépé, tout récemment, qui avait peur de son dragon de femme et qui nous a dit qu'il ne nous servirait pas de café... ben pas grave, les jardins du 23 09 regorgent de gens super gentils qui nous installent vite fait, un bout de table basse, deux tabourets de nains, un parasol qu'on "emprunte" à un déjà installé....le tout au son d'une musique vietnamienne moderne que distille un vieux poste avec haut-parleur, sur le trottoir, devant un portail bleu d'une autre époque, qui s'ouvre pour laisser passer les motos des occupants.... et tout le monde qui se lève et  papote en nous souhaitant  tout le bonheur du monde... et nous attendent de pied ferme lors de notre retour...

Voilà le "choc" a été salutaire... j'y ai gagné une vie que j'aime.. des gens à qui je ne demande rien, qui ne me demandent rien, mais qui tout simplement embellissent ma retraite.

Cordialement - Hoankiem

je te confirme en arrivant le 20/09 et ensuite si mon programme est respecté pour vung tau haha
mais sur le 22 aprem à SGN ... je pense etre dans le quartier 1, et dîné dans le quartier 4 ...

l'art d'être heureux avec un rien  ;)

Vitnamiens très tactiles ? Ah! non ce n'est pas du tout l'impression que j'ai constatée. C'est plustot l'inverse, le vietnamien n'aime pas du tout être touché. Dans la famille que je visite régulièrement, jamais j'ai vu la mère ou les enfants s'embrasser ou se toucher la main pour ce dire bonjour aurevoir ou quoi que ce soit. Dans cette famille il ya un enfant d'une dizaine d'années que j'aime beaucoup et on se taquine beaucoup mutuellement. Un jour en chahutant je l'ai serré contre moi et là j'ai constaté un réel rejet de sa part. J'ai vu qu'il avait réellement détesté mon geste. Dans la rue où ils habitent, les gens me connaissent bien. Chaque fois que je passe, je les taquine, en leur disant bonjour car j'essaie de leur toucher ,le bras, l'épaule ou le torse et quand ils voient mon bras s'avancer ils me prennent la main pour m'empêcher de les toucher. Un autre ex. qui m'a frappé: J'étais sur une plage et il y avait un père avec ses enfants quand vers 5h de l'après midi la mère est arrivée en venant de son travail je supose, elle n'a ni embrassé son mari, ni ses enfants. Ca me fait rebondir sur un fait que j'ai constaté, c'est que les vietnamiens sont très affectueux et là très tactiles, très bisous avec les bébés ou les très jeunes enfants mais dès qu'ils grandissent , je ne sais pas exactement quand ils cessent de les toucher.

L asiatique est pudique.
Ce que mes amis viet ici ne cessent de me dire, quand j embrasse ou prend ma femme vietnamienne ds mes bras.
Ils disent: au VN c'est contraire de la France,
Ici on pisse dehors, mais on embrasse sa femme à la maison.
Vous, vous embrassez vos femmes dans la rue, et vous pissez dans la maison........
Alors moi je réponds simplement en France il fait très froid dehors pour pisser à l aise.

sined34 :

Vitnamiens très tactiles ? Ah! non ce n'est pas du tout l'impression que j'ai constatée. C'est plustot l'inverse, le vietnamien n'aime pas du tout être touché. Dans la famille que je visite régulièrement, jamais j'ai vu la mère ou les enfants s'embrasser ou se toucher la main pour ce dire bonjour aurevoir ou quoi que ce soit. Dans cette famille il ya un enfant d'une dizaine d'années que j'aime beaucoup et on se taquine beaucoup mutuellement. Un jour en chahutant je l'ai serré contre moi et là j'ai constaté un réel rejet de sa part. J'ai vu qu'il avait réellement détesté mon geste. Dans la rue où ils habitent, les gens me connaissent bien. Chaque fois que je passe, je les taquine, en leur disant bonjour car j'essaie de leur toucher ,le bras, l'épaule ou le torse et quand ils voient mon bras s'avancer ils me prennent la main pour m'empêcher de les toucher. Un autre ex. qui m'a frappé: J'étais sur une plage et il y avait un père avec ses enfants quand vers 5h de l'après midi la mère est arrivée en venant de son travail je supose, elle n'a ni embrassé son mari, ni ses enfants. Ca me fait rebondir sur un fait que j'ai constaté, c'est que les vietnamiens sont très affectueux et là très tactiles, très bisous avec les bébés ou les très jeunes enfants mais dès qu'ils grandissent , je ne sais pas exactement quand ils cessent de les toucher.

Bonjour,

Parfaitement analysé... - Les Vietnamiens, à qui on le reproche d'ailleurs beaucoup quand on est touriste... ne disent quasiment ni bonjour ni merci , et ne s'embrassent pas en se quittant en famille : j'ai vu sous ma terrasse à Hanoi pendant des mois des petits enfants qui partaient avec leur père en moto, accompagnés par la grand mère : tout le monde se séparait sans animosité mais sans la moindre chaleur ni bisous. - Non le Vietnamien n'a pas été élevé comme ça.. il n'est ni méchant, ni mal élevé, il est comme ça tout simplement.... - je pense que c'est plus sensible au nord qu'au sud : l'influence ou les origines chinoises...peut être.

Il caline les petits, c'est vrai, mais cela  cesse, d'un coup, lorsqu'il rentre à l'école : les parents deviennent des "éducateurs" et des maitres au lieu d'être des copains cool.... - j'ai vu le changement s'effectuer sous mes yeux dans le cadre d'une famille d'amis.... je pense que ça doit intervenir vers les 5 ans.- les enfants me semblent traumatisés de ce changement brusque et je me demande si le caractère "dur" qu'on trouve aux Vietnamiens, ne provient pas de cette période de "chaud et froid"...

Par contre, les Vietnamiens sont "tactiles" vis à vis des étrangers, et surtout des étrangères dont la peau blanche les interpelle et il est courant que les femmes (pas les hommes) caressent, pincent, touchent à la dérobée nos bras, nos cheveux clairs.... - c'est pour leur porter chance : il ne faut pas s'en formaliser : c'est ainsi...

Vous avez parfaitement cerné ce manque de chaleur (apparente ??) j'ai même des amis vietnamiens que je connais de longue date, avec qui j'ai fait un long parcours de vie...et il ne me viendrait pas à l'idée de me manifester autrement que par un rapide bisou pour dire au-revoir, .... et j'ai même connu une période lointaine ou serrer la main pour dire bonjour à un Vietnamien, surtout de la part d'une femme, était peu apprécié et soulevait intérieurement les sourcils..... :( 

A chacun sa manière d'être, sa manière de faire.... à vrai dire, peut être eux s'étonnent-ils  de nous voir nous embrasser quatre fois à la méthode provinciale dans des manifestations débordantes...... :lol:

Bonne journée - cordialement - Hoankiem

Oui, ça m'est arrivé plusieurs fois de [e faire toucher le bras par des hommes ou des femmes mais c'est pas parce que ceux là étaient tactiles, c'était de la curiosité pur et simple. ils ne connaissent pas les poils et ceux là n'ont pu résister à l'envie de découvrir le touché du poil.

sined34 :

Oui, ça m'est arrivé plusieurs fois de [e faire toucher le bras par des hommes ou des femmes mais c'est pas parce que ceux là étaient tactiles, c'était de la curiosité pur et simple. ils ne connaissent pas les poils et ceux là n'ont pu résister à l'envie de découvrir le touché du poil.

Détrompez vous, ils connaissent les poils, moins que les Européens, mais ils connaissent, - c'est pour leur porter chance !!!

Ah! alors là, je suis bleufé. quelle chance ? celle te toucher un étranger ? de toucher du poil ?

Bonjour.
Hoankiem a écit :
Il caline les petits, c'est vrai, mais cela  cesse, d'un coup, lorsqu'il rentre à l'école : les parents deviennent des "éducateurs" et des maitres au lieu d'être des copains cool.... - j'ai vu le changement s'effectuer sous mes yeux dans le cadre d'une famille d'amis.... je pense que ça doit intervenir vers les 5 ans.- les enfants me semblent traumatisés de ce changement brusque et je me demande si le caractère "dur" qu'on trouve aux Vietnamiens, ne provient pas de cette période de "chaud et froid"..

C'est tout à fait vrai la mère vietnamienne est avant tout une éducatrice et inculque aux enfants le respect des ainés et l'obéissance, lorsque ma fille était petite j'ai souvent reproché à ma femme sa dureté et nous nous sommes souvent disputés à ce sujet, un jour elle m'a dit : lorsque je la corrige celà me fait surement plus mal qu'à elle mais si je ne lui donne pas une bonne éducation plus tard elle sera malheureuse. Je suis grand père d'une petite fille de 27 mois que nous adorons celà n'empêche pas sa mère et sa grand mère d'être rigides sur l'obéissance.
Par leur apparente froideur envers les enfants les parents vietnamien établissent une barrière de familiarité qu'il ne faut pas franchir celà ne signifie pas qu'ils ne les aiment pas.

sined34 a écrit:

Vitnamiens très tactiles ? Ah! non ce n'est pas du tout l'impression que j'ai constatée. C'est plustot l'inverse, le vietnamien n'aime pas du tout être touché. Dans la famille que je visite régulièrement, jamais j'ai vu la mère ou les enfants s'embrasser ou se toucher la main pour ce dire bonjour aurevoir ou quoi que ce soit. Dans cette famille il ya un enfant d'une dizaine d'années que j'aime beaucoup et on se taquine beaucoup mutuellement. Un jour en chahutant je l'ai serré contre moi et là j'ai constaté un réel rejet de sa part. J'ai vu qu'il avait réellement détesté mon geste. Dans la rue où ils habitent, les gens me connaissent bien. Chaque fois que je passe, je les taquine, en leur disant bonjour car j'essaie de leur toucher ,le bras, l'épaule ou le torse et quand ils voient mon bras s'avancer ils me prennent la main pour m'empêcher de les toucher.

La réaction du garcon me semble tout à fait normale et je pense qu'à son âge j'aurais réagit de la même facon si un étranger m'avait serré dans ses bras. De même les gens que vous ne connaissez que de vue à qui vous voulez toucher le torse.
Les vietnamiens peuvent se montrer tactiles envers les membres de leur famille ou des amis mais très rarement dans les lieux publics comme dit Patrick on s'embrasse chez soi et on pisse dans la rue.
À propos d'embrasser, les vietnamiens n'embrassent pas avec les lèvres mais avec le nez, ils posent le nez sur votre visage et inspirent.
Cordialement.

René

sined34 :

Ah! alors là, je suis bleufé. quelle chance ? celle te toucher un étranger ? de toucher du poil ?

Oui de toucher un européen, un blanc sans doute.... - Tous les Viets-kieu vous le diront - et d'ailleurs, on me "tripote" du nord au sud..... hahaha, et ceux qui n'ont pas le courage de le faire, envoies leurs gamins le faire pour eux....

Bonjour.
Vous devez vraiment avoir quelque chose de de spécial car en plus de 20 ans de Việt Nam je n'ai pas souvenir que l'on vienne me toucher dans la rue.
Cordialement.

René

reneclaude :

Bonjour.
Vous devez vraiment avoir quelque chose de de spécial car en plus de 20 ans de Việt Nam je n'ai pas souvenir que l'on vienne me toucher dans la rue.
Cordialement.

René

Bonjour René,

De toutes manières, pour moi, on ne tripote que les femmes.... - enfin c'est mon expérience - Certaines touristes  s'en sont plaintes sur d'autres forums où je vais, et je leur ai répondu ce qui est : c'est à dire que c'est pour porter  chance de toucher une blanche, à tout le moins une européenne.... -mon mari me dit que ce ne sont que les femmes, et petites filles, qui viennent ainsi chercher la chance.... en nous la souhaitant également....... -

Je suis très souriante, avenante je crois qu'on peut dire, je n'ai aucune difficulté pour se faire car j'aime ce peuple, et je pense que ça se sent peut être aussi un peu..... et l'attrait de mes cheveux clairs inspire aussi.... c'est surtout lorsque je suis assise dans un bus local que les jeunes filles et jeunes femmes qui sont debout, en profitent pour passer leurs doigts tout du long dans ma chevelure..( arrivé de nombreuses fois).c'est gentil, c'est souriant, je n'y vois rien qui choque , la première fois, ça m'a surprise, mais mon mari m'avait prévenue.

Sinon je vous assure, je n'ai rien de spécial et je ne distribue pas de bonbons, ni rien d'attirant... :P

Bonne journée - amicalement - Hoankiem

Bonjour,
je pense que "tactile" veut dire par exemple que deux amis hommes peuvent se promener mains dans la mains sans etre taxés de  Homos ( ce qui ne va veut pas dire qu il n 'existe pas d homo au Vietnam, ce qui est plutot normal pour toutes les sociétés )
entre jeunes filles, des adolescents  c 'est idem , sans que personne ne trouve amormal , à redire
cette attitude
Cependant en arrivant en France , les vietnamiens ,conscients que cela peut etre "mal" vu , évitent de le faire
Mais d autres gestes sont à éviter au VN , le fait de caresser la tete , les cheveux d un enfants ( sauf ceux de la famille) ce n 'est pas conseillé .
mais si vous le faites on vous agressera pas non plus ;on vous comprendra que'en occident ce n 'est rien qu un geste plus ou moins affectif .
TZ

Nouvelle discussion