a votre décès vazha , votre epouse franco , malgache ( pension ) ...

bjr , un sujet d'actualité pour les vazhas marié avec une malgache , donc  qui est franco , malgache  vous , sur le territoire malgache , votre veuve (épouse) , touchera t'elle la pension de reversion comme en france ,,, OUI ????NON????  qui peut le dire ,                   .......     ou sur le territoire français ...... ou aussi voir avec d'autres origines , pas simplement malgache , merci ,           et si il y a des enfants de vous ... :unsure

Excellente question, merci de l'avoir posée !!!!!!!

Non "spécialiste" en ce domaine, ma compétence s'arrête là mais en toute logique je dirais que la veuve malgache sera considérée comme si elle était française à partir du moment où le mariage a été transcrit car la transcription est l'acte officiel montrant que la France a reconnu son existence.
Je pense qu'il faut bien faire une différence entre ce point précis et tout autre relatif à une malgache épouse d'un français car ici on ne parle que de droit à héritage (partage du gâteau) et que le monsieur ait eu comme épouse une française ou autre ne change rien au fait qu'il avait une épouse reconnue.
Vite les avis des pros, je meurs de satisfaire la curiosité qu'à fait naître en moi ce cher vazacool !!!!

yyoouupiiiiiiiiiii ,, merci serge que du bon pour moi ,,,  mis à part certains ou ...taines qui me saquent  sans rien comprendre   vas leur faire  :one  :up: comprendre !!!  :one  :one  :up:  :up:  :gloria  :whistle:  :top:

moi , je pense que toute femme etrangere marié à un français devient française donc ,,, veuve , égal pension de reversion ...............si c'est le cas pour une malgache ,,, jakkkkpoooottttt  :top: une demi retraite française à mada ,,, pas mal   


mais faut pas leur dire trop tot sinon(((((((((((( couicccc )))))))       :unsure

vazhacool :

moi , je pense que toute femme etrangere marié à un français devient française donc ,,, veuve , égal pension de reversion ...............si c'est le cas pour une malgache ,,, jakkkkpoooottttt  :top: une demi retraite française à mada ,,, pas mal   


mais faut pas leur dire trop tot sinon(((((((((((( couicccc )))))))       :unsure

"voyez-vous cher ami.."   :D
Bon, bref, rien que redire l'importance de la transcription.
A mon avis, aucun lien avec une éventuelle demande de double nationalité que peut faire madame. Si elle ne la demande pas, ou ne l'obtient pas, ça ne doit pas influer dans ce droit spécifique.
Par contre, si elle l'obtient, ça peut éventuellement être un plus qui (sait'on jamais) devoir être utilisé en cas de problème. Précision: il faut pour demander avoir dépassé 5 ans de mariage. :par:
Les gens prévoyants se marient avec un contrat de mariage et surtout ne pas oublier de faire noter son existence sur le livret de famille malgache.....inscription qui est reportée ensuite sur le livret de famille français lors de la transcription du mariage. Et bingo si vous voulez bien vous protéger et préparer.
De mon côté, je connais un notaire en France qui devrait pouvoir nous donner la "VF" (en sous-titré) HiHi !! :lol:
Cela ne nous empêche pas de questionner le consulat et faire la chasse aux textes de loi....... :/
Bon, continuons d'attendre l'avis de pros. :idontagree:

re , peut etre pour voir plus clair , je vais relancé ce sujet sur la destination , FRANCE , on vas voir si çà accroche plus , je vous tiens au courant . :cheers:

vazhacool :

re , peut etre pour voir plus clair , je vais relancé ce sujet sur la destination , FRANCE , on vas voir si çà accroche plus , je vous tiens au courant . :cheers:

OK, à bientôt alors.
:cheers:

re ,, slt je viens de tapé sur le net       (((   PENSION DE REVERSION     )))  tout est bien expliqué .mais il faut que la veuve  ,( ou veuf ???  ) est 55 ans ...     reponse       aussi sur les pacsés ou autres , voilà ......  :cheers:

vazhacool :

re ,, slt je viens de tapé sur le net       (((   PENSION DE REVERSION     )))  tout est bien expliqué .mais il faut que la veuve  ,( ou veuf ???  ) est 55 ans ...     reponse       aussi sur les pacsés ou autres , voilà ......  :cheers:

Coucou cher ami !!

Ces recherches, je l'ai ai faites depuis un bon moment et je crois que tu n'as pas bien lu toutes ces infos que tu as trouvé sur le net. Pourquoi ?
Parce que nulle part tu trouves le cas du couple mixte, à plus forte raison avec une épouse étrangère à 100%. Tout ce qu'ils donnent comme infos peut être valable pour ta femme (à condition qu'il y ait eu transcription du mariage, forcément) mais ne le précisent pas, donc.........
C'est pour ça que j'attends une réponse officielle émanant de l'autorité française concernée.
Bye et à bientôt,
:cheers:

àà ok autant pour moi alors ,   a suivre ,  :unsure  ;)

vazhacool :

re ,, slt je viens de tapé sur le net       (((   PENSION DE REVERSION     )))  tout est bien expliqué .mais il faut que la veuve  ,( ou veuf ???  ) est 55 ans ...     reponse       aussi sur les pacsés ou autres , voilà ......  :cheers:

Vous soulevez là un point essentiel, capital et qui, n'en doutons pas, va sonner le glas des mariages avec quarante et plus années d'écart entre les conjoints.

Quant les "jeunettes malgaches" vont découvrir, non seulement qu'ils faut qu'elles patientent un peu pour que leurs vieillards d'époux "calanchent" mais, en plus, qu'elles devront attendre d'avoir elles-mêmes cinquante-cinq ans pour toucher le "pactole" de la réversion de retraite, gageons que beaucoup d'entre elles ne regarderont plus les "vieux vazaha" de la même façon.

:(  :happy:  :sleep  :unsure  :joking:               AMEN           ((  do minous vaho biscoum  )))   :lol: ......... :mad:

vazhacool :

bjr , un sujet d'actualité pour les vazhas marié avec une malgache , donc  qui est franco , malgache  vous , sur le territoire malgache , votre veuve (épouse) , touchera t'elle la pension de reversion comme en france ,,, OUI ????NON????  qui peut le dire ,                   .......     ou sur le territoire français ...... ou aussi voir avec d'autres origines , pas simplement malgache , merci ,           et si il y a des enfants de vous ... :unsure

Enfin ça y est !!!
Je peux donc dire à présent sans raconter de blagues qu'officiellement une épouse étrangère (quel que soit le pays) a les mêmes droits qu'une française à condition que le mariage ait été transcrit.
Cela veut dire aussi que les jeunettes devront attendre de vieillir un peu....jusqu'à ces fameux 55 ans !!
Qui a dit (((coui.......c!!!!))) déjà ??.........
:lol:

Bonjour,
Si la nationalité n'est pas mentionnée, c'est que ce n'est pas un critère .cela serait discriminatoire.  Par contre, ce qui risque de freiner l'ardeur des jeunes donzelles, c'est que la pension sera proportionnelle avec le nombre de mois passés , en étant marié, avec le défunt. Et sera partagée avec les ex. Successives. En fin de course, le papy ne laisse pas grand chose. Et comme précisé plud haut, il faudra attendre les 55 ans pour en faire la demande.  L'esperance de vie des femmes gasy est de 52/55 ans.bien sûr, il y a des exceptions, mais il serait bon qu'elle réfléchissent avant de convoler avec un mort-vivant

Je confirme qu'une femme devenant veuve, doit attendre d'avoir 55 ans pour faire valoir son droit à la pension de réversion de son mari dcd, mais que en plus, pour cela, il faut qu'elle totalise plus d'années de mariage que la précédente femme de son mari....

Donc dur dur pour les jeunes prétendantes au mariage avec des vieux, lol, mais je ne pense pas que ce soit cela qui va stopper l'engouement de certaines jeunes femmes de désirer absolument se marier, car
pour beaucoup d'entre elles, c'est surtout profiter du moment présent qui les attirent, il n'y a pas vraiment de projets dans la durée, et très peu d'entre-elles ne connaissent pas ces choses là et/ou n'y pensent pas.

Si la très grande majorité des jeunes accompagnantes (difficile de leur donner un statut tant qu'elles ne sont pas mariées) ignorent tout ou presque  de la réversion et de ses avantages, ce n'est pas le cas de l'infime minorité, essentiellement merina, qui est à même de maîtriser la complexité du système (autant de règles que de régimes). .... et disposent de relais ny andafy.

Tous les Malgaches ne sont pas Mérinas, et même si ceux-ci représentent l'élite (quoi que) les infos sont ouvertes aux autres au même titre

Toama :

et très peu d'entre-elles ne connaissent pas ces choses là et/ou n'y pensent pas.

Ne sous-estimez pas les capacités à apprendre, de même que la persévérance, de ces jeunes "prétendantes".

Je ne suis pas d'accord, car les prétendantes au mariage n'apprennent cela que une fois marié, et encore à condition d'en aborder la question, car personne ne leur expliquera, même pas leur futur époux qui en plus pour certains ne sont même pas au courant eux-même...

Toama :

Je ne suis pas d'accord, car les prétendantes au mariage n'apprennent cela que une fois marié, et encore à condition d'en aborder la question, car personne ne leur expliquera, même pas leur futur époux qui en plus pour certains ne sont même pas au courant eux-même...

C'est votre point de vue.

Je persiste, personnellement, à penser que les "prétendantes au mariage" sont, généralement, bien informées.

La famille, les copines, celles qui vivent déjà "andafy", sont là pour les renseigner et les conseiller.

Bonjour,
La logique est sauve...se marier c'est pour construire une famille, ce qui suppose faire des enfants..et là, le rapport avec les gasy est plus facile...sinon, madama est considérée "femme venale"pour être soft  ou sipa.
Les vazaha qui convolent ne s' imaginent pas tous que mariage implique zaza et pas seulement " zezette"

Désolé, mais je persiste à dire que la majorité des prétendantes au mariage ne sont pas informées de ces choses là.

Et Il y a plusieurs raison à cela, déjà les jeunes femmes, en général ne le savent pas, faute d'instruction suffisante, mis à part celles qui sont en fac de droit, et encore, de plus, je ne suis pas du tout persuadé que l'info passera entre toutes les filles, à part en cercle restreint, quant au prétendant de mari Français, si lui est follement amoureux, comme c'est souvent le cas, il se gardera bien d'en parler à sa future... de peur de la perdre avant le mariage, quant aux recommandations établies par le Consulat et dont les futurs époux ont connaissance,il n'y ait pas fait mention.

Le mieux à faire pour ces jeunes femmes nouvellement mariées à de vieux Messieurs, c'est de leur prendre une assurance vie, mais attention quand même...autant en restant à Mada, ils sont tranquille, autant en France ils ne le sont plus, car déjà la concurrence est rude, si madame voit un beau jeune homme de son âge, elle n'hésitera pas au plaisir d'y gouter...au détriment de son vieux mari, à plus forte raison si il y a des enfants reconnus et donc Français
le divorce est devenu facile pour ce genre de femmes, et tous les prétextes seront bons, avec l'aide des diverses asso de femmes qui existent dans toutes les villes, avec un enfant Français, la mère à le droit de rester sur le territoire.
Je le sais par ce que je suis passé par là... et je n'ais pas honte de le dire, bien heureusement ses trois enfants bien que reconnus par trois pères français différents, ne sont pas de moi...depuis, je suis remarié avec une autre femme, sauf que ce n'ais pas la même prestation, et elle, elle connaît tout !

Toama :

Désolé, mais je persiste à dire que la majorité des prétendantes au mariage ne sont pas informées de ces choses là.

Et Il y a plusieurs raison à cela, déjà les jeunes femmes, en général ne le savent pas, faute d'instruction suffisante, mis à part celles qui sont en fac de droit, et encore, de plus, je ne suis pas du tout persuadé que l'info passera entre toutes les filles, à part en cercle restreint, quant au prétendant de mari Français, si lui est follement amoureux, comme c'est souvent le cas, il se gardera bien d'en parler à sa future... de peur de la perdre avant le mariage, quant aux recommandations établies par le Consulat et dont les futurs époux ont connaissance,il n'y ait pas fait mention.

On peut, en effet, ne pas être du même avis.

Vous semblez prendre ces jeunes filles pour des "demeurées".

Tout au contraire, elles se renseignent, les informations circulent.

Quand ce ne sont pas les "vieux messieurs" qui utilisent eux-mêmes l'argument, "ah, tu verras, quand nous serons mariés, tu seras tranquille et même si je viens à mourir, tu toucheras une partie de ma retraite".

Je ne les prends pas pour des demeurées, Monsieur, mais essayez donc de faire un sondage vous même et vous serez surpris, et encore une fois, par ce que ces questions sont rarement évoquées, sinon ce que leur disent leur vieux futur maris pour les rassurer, sans aller plus loin.
Et puis j'ai dis tout ce que j'avais à dire la-dessus, sans prétendre tout connaître, après chacun est libre de penser, faire et dire ce qu'il veut.

La je suis plutot d'accord avec Toama.

Nombreuses sont celles qui pensent qu'elles vont hériter de tous les biens de leur mari au décès de celui-ci.

Bonjour,
Dans tous les cas, elles héritent des biens qui sont à Madagascar. ... bien mobilier et immobilier.

Ah ben ça c'est sûr, tout ce que l'ont investit ici, c'est à perte, déjà en tant qu'étranger, on a pas le droit d'acheter, le moindre bout de terrain, because terre des ancêtres.

Bonjour,

A mon avis, vous avez tous raison !
Suivant la classe sociale, donc le niveau intellectuel et des connaissances plus ou moins étendues, mais aussi le lieu d'implantation géographique, il y a des filles qui savent tout et d'autres qui sont de grosses ignorantes. Cela me semble être une évidence.
Juste une petite rectification sur ce qu'à écrit plus haut Toama:
"Je confirme qu'une femme devenant veuve, doit attendre d'avoir 55 ans pour faire valoir son droit à la pension de réversion de son mari dcd, mais que en plus, pour cela, il faut qu'elle totalise plus d'années de mariage que la précédente femme de son mari...."
Cette dernière partie est une fausse information.
Avoir ou non plus d'années de mariage que la précédente ne rentre pas du tout en ligne de compte pour le droit à la réversion. En cas de plusieurs épouses dans la vie de l'homme, le montant de réversion sera partagé en pourcentages suivant le nombre d'années de mariage que chaque prétendante aura eu avec cet homme.
Dernier détail aussi: pour toucher la pension de réversion, la (les) prétendante doit en faire la demande. Tant que cela n'est pas fait, rien du tout ! Ce n'est pas un automatisme, donc à elle de savoir (apprendre) que son ex est décédé..........

Oui, tout à fait d'accord, d'ailleurs quelqu'un d'autre me l'avait dit, dont mon épouse, mais je manquais d'information à ce sujet.

Quant au fait que la ou les ex épouse(s), en fassent la demande, encore faut-il qu'elles soit(ent) prévenue(s) du décès de leur ex époux, effectivement.

Par contre, pouvez-vous m'indiquer où je pourrai trouver les textes de loi y faisant référence,

Je vous remercie pour ces précisions, que tous les retraités ou candidats à la retraite devraient  connaître.

:lol:  l'homme meurt la femme hérite de la terre... sinon quand vous serez mort qu'est ce que vous en avez à faire que votre femme vive avec votre argent...
Laurence  :)

Cela reste votre point de vue...

Mais en ce qui me concerne, tout ce que j'ai fait faire et construire avec ma compagne, qui est également la mère de notre fils, n'ait pas sujet à arrêt total ou destruction après mon décès, lol, bien qu'une fois mort, effectivement, en ce qui me concerne, j'en ais plus rien à faire, mais je ne vois pas pourquoi ils ne profiteraient pas de ce que je peux leur laisser, vous avez une façon bizarre d'appréhender les choses ? à moins que ce sois par jalousie envers les femmes Malagasy, franchement, je ne comprends pas cette façon de penser...

Vous ne savez pas lire Toama  ;)  qu'en avez vous à faire que votre compagne hérite de tout ? c'était la question posée pour ceux qui s'inquiètent si c'est par amour ou intérêt  :P bien au contraire "grand bien leur fasse" si elle peuvent en profiter. Laurence   :)

Toama :

Oui, tout à fait d'accord, d'ailleurs quelqu'un d'autre me l'avait dit, dont mon épouse, mais je manquais d'information à ce sujet.

Quant au fait que la ou les ex épouse(s), en fassent la demande, encore faut-il qu'elles soit(ent) prévenue(s) du décès de leur ex époux, effectivement.

Par contre, pouvez-vous m'indiquer où je pourrai trouver les textes de loi y faisant référence,

Je vous remercie pour ces précisions, que tous les retraités ou candidats à la retraite devraient  connaître.

Bonsoir Toama,

J'ai posé la question directement au service public qui m'a répondu clairement (copier-coller):
"Il n'existe ni condition de nationalité, ni condition de vie en France pour bénéficier de la pension de réversion."
J'avais d'autre part trouvé un texte à ce sujet mais malheureusement je suis super occupé en ce moment et je dois le rechercher (manque de temps pendant quelques jours).
Vous pouvez être certain que l'information que j'ai donné est bien exacte.
Cordialement,
:cheers:

Ben non, je ne dois pas savoir lire :cool: désolé, mauvaise interprétation de votre commentaire, premier degré...et réaction à chaud et un peu énervée, because autres problèmes à gérer.

Je vous crois, cher Monsieur, et je vous en remercie.

Mais surtout, faites pour vous ! il n'y a pas péril en la demeure.

Sincère salutation à votre endroit, Monsieur.

Toama :

Quant au fait que la ou les ex épouse(s), en fassent la demande, encore faut-il qu'elles soit(ent) prévenue(s) du décès de leur ex époux, effectivement.

Je vous répondrai en vous racontant la triste fin d'un "vazaha" décédé à MORONDAVA il y a quelques mois.

Lassé des infidélités de son épouse - amants, "jombily" -, celui ci avait choisi de quitter ANTANANARIVO pour s'installer à MORONDAVA.

Il y est mort dans des conditions semble-t-il suspectes.

Que croyez-vous que fit l'épouse lorsqu'elle fut prévenue du décès de son mari ?

Et bien elle le laissa se faire enterrer "comme un chien" à MORONDAVA et s'en fut au CONSULAT DE FRANCE à  TANANARIVE pour se renseigner sur les modalités de la succession de son feu mari.

Ne mettez-pas toutes les femmes Malgaches dans le même sac, s'il vous plaît ! des p**** comme celles que vous citez
il y en a partout même en France... et je suis bien placé pour le savoir... c'est bien malheureux ce qui est arrivé, mais ce monsieur qui est décédé aurait du réagir plus vite et se faire aider, surtout ici, c'était sûrement plus facile qu'en France, car une fois là bas, ce n'ait plus pareil, les femmes ont tous les droits...

Bonjour
Tu dis , réagir.  Explique comment, de façon pragmatique, sortir sans trop de casse de ces situations.
Il n'est affirmé nulle part que les vehivavy gasy soient toutes des " p**** " . Les escroqueries aux unions sont quand même fréquentes quand on prend en compte le faible nombre de residents vazaha.  On parle souvent de 20000  français. La réalité semble plus faible vu le nombre important de karana qui  ont des doubles ( ou plus ) nationalités. 
Les comparaisons avec la France sont ridicules. Essaie en France de soudoyer un juge, la protection juridique des ressortissants étrangers est une réalité en France.  A Madagascar. ..c'est une pratique souvent dénoncée .

Bonjour
Je te signale que jai été marié une première fois à une femme Gasy hors vu son comportement
nous avons divorcé, je ne veux pas métaler sur ce sujet, cest perso, mais cest vrai que les femmes étrangères ont tous les droits, surtout si elles sont mère denfants reconnus par des pères Français.

Dautre part je nais pas fait de comparaison avec la France, jai seulement voulu dire quil y avait des cas semblables

Toama :

surtout ici, c'était sûrement plus facile qu'en France, car une fois là bas, ce n'ait plus pareil, les femmes ont tous les droits...

Pas d'accord  :P les textes de loi s'appliquent sans distinction de "sexe" après que l'on ne soit pas d'accord avec un jugement c'est un autre débat... Laurence  :)

Nouvelle discussion