C'est fini le compte poupança sans CIE (RNE) ?

J'ai appris que désormais sans le RNE c'est impossible le compte poupança, est-ce que c'est vrai ?



Merci à tous !

Bonjour,

Je ne savais pas qu'a la base c'était possible d'en ouvrir un sans le RNE pour les étrangers.Ce n'est pas nouveau à mon avis.

En principe on peut ouvrir un compte poupança lié à un compte bancaire pour les étrangers. Et pour ouvrir celui là, il faut, CPF, RNE, justif de domicile, justif de revenus, passeport à jour, etc.

Il existe il me semble, des comptes poupanças (compte de dépôts) pour les brésiliens avec leur RG et leur CPF.Ce doit être possible aussi pour les étrangers, mais avec tous les justifs.

Bonsoir Allspice !

Je suis brésilienne. Non, avant c’était possible le compte poupança (selon des expats au nord-ouest).
Il me semble que c’est fini cela aussi ! Mais je voulais le « texte de la loi » pour me certifier.

Amitiés

Bonjour,

Moi je vous dis que ce n'est pas possible d'ouvrir un compte nulle part sans avoir de justifs.Tout est lié au CPF et RG pour les brésiliens. Donc pour les étrangers, forcément le RNE et CPF.Ils doivent justifier de leur résidence légale au Brésil.

En plus des expats? Ils devaient avoir déjà un compte bancaire ne serait ce que pour recevoir leur salaire local et payer leurs factures et impôts.C'est obligatoire. Leurs boites ne les payent pas en cash, ni ne font de transferts de salaires à l'étranger.

Vous imaginez bien que les banques ne prendraient pas le risque d'ouvrir des comptes sans justifs à des etrangers de surcroît.

DE plus, cela me parait logique. La receita féderal à l'oeil partout.

http://www.brasil.gov.br/noticias/arqui … e-loterica

http://abdir.jusbrasil.com.br/noticias/ … e-com-ctps

Merci ! j'ai juste "entendu" et comme pour moi, les expats au nord ouest... il faut se méfier souvent... c'est un "peu" du baratin ce qu'ils disent alors.


Cordialement

Mais comme il y a en permanence des lois, des contre lois et cie, il faut se renseigner directement auprès d'une Banque sur les papiers à fournir, tout simplement. Car les grandes banques en principe les suivent à la lettre.

Et je me mefierai d'ouvrir un compte comme ça, sans qu'on me demande quoique ce soit sans docs officiels.

Même en France, pour ouvrir un compte il faut présenter un tas de trucs!
Cela dit j'ai vécu plusieurs années au Brésil sans compte local: je payais avec ma Carte de crédit et je retirais aussi de l'argent avec.

Je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée de "poupancer" en ce moment au Brésil, les taux ne suivant pas tout à fait l'inflation et le pouvoir ayant annoncé son intention de dévaluer à des fins de compétitivité: en ce moment il agit sur le plan monétaire pour maintenir le Réal sous la barre des 2.70. Dès qu'on s'en rapproche... une intervention (achat d'euros ou de dollars, surtout d'euros) pour refiler à 2.72 voire un peu moins.

Il est vrai que pas mal de Brésiliens ont juste des comptes "poupança" de dépôt. Cela a été fait pour permettre aux très petits salaires de déposer leur argent dessus, ils ont une carte qui permet les retraits ou certains paiement en débit.

Cela dit, pour l'ouvrir, il faut quand même donner des justifs. Car si la personne a besoin de faire des manips, ou réclamations sur ce compte, on lui demandera de toute façon de justifier son identité. Comme dans toutes les banques du monde.

Dans le lien que j'ai donné ci-dessus, datant de 2008, pour les étrangers en situation légale la carteira de trabalho permet soit disant, l'ouverture d'un compte, mais même s'ils n'ont pas encore le RNE, ils doivent au moins avoir un protocole j'imagine, sinon je ne vois pas comment ils peuvent être légaux et avoir une carteira de trabalho, sans RNE ni CPF, ni rien.   Donc, ce protocole devrait permettre l'ouverture d'un compte.

Protocole : c'est une bandelette de papier remise par la PF lorsqu'on dépose sa demande de résidence, avec un numéro et à conserver jusqu'à l'obtention de la carte plastique de résidence temporaire ou permanente.
C'est peut être cela qui a changé et que AnalisaSP a soulevé dans sa question. et ma réponse va à l'encontre je trouve.

Je m'étonne toutefois que les banques acceptent si facilement pour des étrangers l'ouverture d'un compte sur la base d'une carteira de trabalho comme justif unique, car sans la preuve jointe des paiements INSS (cotisations sécurité sociale), elle n'a aucune valeur, sachant qu'on écrit ce qu'on veut sur ce carnet.

Alors cela a peut être encore changé et que logiquement, sans RNE, ils se sont rendu compte que ce n'était pas une garantie et finalement sans RNE on n'ouvre plus de compte aux étrangers, le protocole ne garantissant pas l'aboutissement du dossier en visa temporaire ou permanent.

Le mieux serait de demander à une banque.

En parlant de compte bancaire :

J'ai demandé la cloture de mon compte brésilien, et transfert du solde en France. Aucun problème. Seulement, 4 jours plus tard, je reçois un relevé avec un solde débiteur. Je me demande alors comment cela est possible.

Je demande des explications, et on me dit que ce sont les frais des nouvelles CB et de cloture!

C'est pas du gros n'importe quoi ça? Lors de la cloture(opération tout de même spéciale avec surement un protocole spécial de vérification des encours et autres formalités), le gérant de mon compte ne pouvait il pas déjà calculer ces frais et les déduire du solde à transférer au lieu de me balancer un relevé négatif 4 jours après?
Et maintenant, ils vont rester avec leur débit sur les bras, sauf que je vais recevoir des relevés chaque mois avec les "juros". Aucune réponse à nos réclamations!

De plus, me facturer des CB que je n'utiliserai plus, (puisque plus de compte et annulées)  avant la date d'expiration de celles que j'avais en cours. Donc on me facture des CB neuves après la cloture. D'ailleurs, ils me les auraient facturées dans le transfert, que j'aurai aussi réclamé le remboursement.

En fait, il faut tout regarder, verifier, contre vérifier. Car c'est pas donné au brésil les frais bancaires!

Benj77,

J'ai ouvert des comptes poupança liés (c'est autant qu'on veut et gratuit) à mon compte bancaire, non pas spécialement pour faire des petits, mais juste pour faire des budgets séparés.

Au début, moi aussi j'utilisai ma CB française, mais il était alors rare de trouver des distributeurs qui acceptent la visa internationnale. Aujourd'hui, c'est nettement plus courant, mais pas évident.

De toute façon, il était obligatoire étant salarié au Brésil d'avoir un compte bancaire pour recevoir son salaire. C'était aussi plus pratique pour les prélèvements automatiques des factures locales.

Sans compter sur les frais de change à chaque sortie d'argent.
Lorsqu'on vit sur place en permanence, c'est tout de même plus simple. Par contre, il faut se méfier des conditions et tarifs si on est à découvert. C'est nettement plus cher qu'en France!

Le système bancaire au Brésil est complexe et différent du français. Autant avec les chéquiers que les CB. Les paiements en débit ou crédit, les parcelles, etc....
Il faut vraiment faire attention.

Pour ceux qui ignorent le mode de vie brésilien: tout le monde vit à crédit, il est rarissime qu'un achat se fasse au comptant. Des fois même, le touriste est étonné du faible prix d'un objet à vendre et il se précipite pour l'acheter. Il n'a pas lu en tout petit ce qui suit le nombre (exemple)
150 R$ x 10 "sem juros"

C'est à dire que l'objet vaut... 1.500 R$ sans intérêt, mais si vous payez comptant on vous fait souvent une ristourne et dans pas mal de magasin du Brésil "informel" (en gros, Nord et Nordeste) si vous payez en cash on vous en refait encore une.

Exemple vécu récemment:  trois hamacs, 150 R$ en trois fois, trois fois 50. Je demande "en une fois"? "Ah je vous les fais à 140". J'ajoute "je paye "com dinheiro"... "OK rabais de 10%". donc 126 R$.
Cela dit, le Brésil n'est pas le Maroc, ce n'est pas un grand souk. Le gérant vous propose un rabais, vous le prenez, mais inutile d'insister pour obtenir plus (sauf rare exception, mais ça fait un peu rat)

Même des achats ou des notes de restaurant relativement modestes peuvent être payés en trois fois... avec un compte brésilien. Pas mal de vendeurs ignorent que ça ne colle pas avec une carte étrangère et proposent "parcelar?" avant que ça ne plante. Donc si vous avez un compte extérieur, refusez cette option.

C'est ce qui explique que nombre de Brésiliens sont complètement asphyxiés financièrement avec ces crédits qui se superposent, et les rues sont remplies d'/!\ I AM A STUPID SPAMMER /!\s personnels pour tous ceux qui ont des revenus même modestes, mais garantis (pensionistas INSS, militaires, fonctionnaires, etc) aux intérêts très élevés.

[at] allspice.

Même en France les frais de clôture d'un compte en banque sont parfois délirants. Donc, le vider au maximum avant, au besoin déclarer la carte perdue, et résilier quan dil n'y a quasiment plus rien dessus

Je n'avais aucun probleme avec ce qu'il y avait sur mon compte, ni pour le transfert.
J'ai expliqué assez clairement, qu'ils m'ont facturé des frais de cloture et CB, (en justifiant que je quittais le Brésil), après cloture.

D'ailleurs tous les débits automatiques ont été annulés, toutes les factures payées (cloture 4 mois après notre départ au cas où).

Alors qu'ils auraient dû les soustraire(ces frais) du montant à transferer(dans lequel les frais de transfert et change ont bien été débités).
Et dans ces frais après coup, il y a 2 CB nouvelles non justifiées (celles en cours au moment de la cloture étaient encore valides pour 2 ans)et inutiles ? puisque je n'ai plus de compte. Et qu'ils n'ont pas ma nouvelle adresse.

Maintenant j'ai quoi? toujours un compte cloturé mais fantôme et avec un solde débiteur?
Je pense que ça s'appelle du fout....de G...! ou de l'incompétence bancaire. OU du vol....

Alors avec mon RNE et CPF à ma prochaine visite au Brésil je risque un problème si pas résolu avant.

Nouvelle discussion