Une future arrivante à MONTREAL

C'est décidé en 2012 je fais le grand plongeon : je quitte ma petite vie de parisienne, mon petit appart du 17e, mon boulot de Chef de Publicité pour une nouvelle vie au Canada et plus particulièrement Montréal pour commencer ! D'où ma venue sur ce blog où j'espère trouver un maximum d'infos, conseils, contacts etc.

donc A Bientôt !

Bonjour Lil_Lodie,

Bienvenue sur Expat.com! :)

J'ai déplacé la discussion sur le forum Montréal pour une meilleure visibilité.

N'hésitez pas à parcourir les différentes discussions sur le forum Montréal.

Tous mes voeux de réussite,
Christine

Slt Li-lodi :)

Moi aussi je compte faire le grand saut, je quitte mon poste de juriste pour également tenter ma chance au Canada, tout comme toi, dans 1 1er temps à Montréal! Tu pars quand exactement? Tu as déjà des pistes? Tu comptes rester combien de temps au Canada?

Bonjour,

ne quittez pas vos emplois illico vous avez bien au moins un an selon l'expérience des membres du site avant de savoir si vous pouvez tout plaquer ou non .... :P

Merci pour vos réponses !

Oui je commence à chercher à distance, mais je suis dans tous les cas obligée de partir avant fin 2012, sinon je perdrai le bénéfice de mon PVT obtenu. Donc si je ne trouve pas avant, je chercherai sur place ! :)

ah avec un PVT c'est différent... je n'avais pas vu! :P

Lil_Lodie :

Merci pour vos réponses !

Oui je commence à chercher à distance, mais je suis dans tous les cas obligée de partir avant fin 2012, sinon je perdrai le bénéfice de mon PVT obtenu. Donc si je ne trouve pas avant, je chercherai sur place ! :)

Bonjour,

Avez vous des renseignements sur des gens qui ont votre diplôme/expérience et qui ont réussi en 1 an à :
1 - Trouver un employeur pour quelqu'un qui ne reste potentiellement qu'un an
2 - Monter un permis de travail pendant cette année là
3 - Avoir un job au même niveau de responsabilité que celui avant immigration

Personnellement je trouve votre plan assez risqué, le PVT c'est bien pour un stage, jobine ou recherche d'emploi mais pour un vrai TAF ca me parait tendu.

Le temps que vous trouviez vos marques puis un employeur il se sera déjà passé 3 mois sinon plus (on embauche pas quelqu'un pour un poste requérant diplômes et responsabilités comme on embauche au Mac Do). Ensuite il vous faudra faire vos preuves ce qui peut prendre un bon 2 mois puis faire un permis de travail ca peut prendre 3 à 6 mois. C'est un pari risqué pour un employeur d'embaucher et d'intégrer un étranger qui risque de devoir s'absenter au bout d'un an pendant plusieurs mois le temps d'avoir des papiers pour revenir.

La plupart des gens qui se sont installés ici on fait soit directement la résidence permanente soit un permis de travail avec un employeur. Mais il faut pouvoir subvenir à ses besoins le temps que tout cela se fasse. Ce pourquoi je vous recommanderais plutot de venir en vacances pour trouver un employeur, passer les entretiens pis revenir bosser en France le temps des démarches.

cubidrinker :

Bonjour,

Avez vous des renseignements sur des gens qui ont votre diplôme/expérience et qui ont réussi en 1 an à :
1 - Trouver un employeur pour quelqu'un qui ne reste potentiellement qu'un an
2 - Monter un permis de travail pendant cette année là
3 - Avoir un job au même niveau de responsabilité que celui avant immigration

Personnellement je trouve votre plan assez risqué, le PVT c'est bien pour un stage, jobine ou recherche d'emploi mais pour un vrai TAF ca me parait tendu.

Le temps que vous trouviez vos marques puis un employeur il se sera déjà passé 3 mois sinon plus (on embauche pas quelqu'un pour un poste requérant diplômes et responsabilités comme on embauche au Mac Do). Ensuite il vous faudra faire vos preuves ce qui peut prendre un bon 2 mois puis faire un permis de travail ca peut prendre 3 à 6 mois. C'est un pari risqué pour un employeur d'embaucher et d'intégrer un étranger qui risque de devoir s'absenter au bout d'un an pendant plusieurs mois le temps d'avoir des papiers pour revenir.

La plupart des gens qui se sont installés ici on fait soit directement la résidence permanente soit un permis de travail avec un employeur. Mais il faut pouvoir subvenir à ses besoins le temps que tout cela se fasse. Ce pourquoi je vous recommanderais plutot de venir en vacances pour trouver un employeur, passer les entretiens pis revenir bosser en France le temps des démarches.

Merci Cubidrinker pour votre mail. J'ai encore un peu de mal avec le site que je découvre...Je réponds ici en espérant que vous aurez mon message.

En effet, j'ai une connaissance qui a réussi à trouver un emploi à Montréal dans la même branche que moi, autrement dit la communication événementielle, et cela dans le cadre d'un PVT.

Je vais lui demander plus d'infos à savoir si elle a obtenu ce poste APRES son arrivée à Montréal, ou si elle avait entrepris des recherches AVANT.

Je prévois dans tous les cas normalement de partir une dizaine de jours en vacances en repérage, vers Avril, comme vous me le conseillez, afin d'obtenir des contacts voir idéalement des entretiens. Pour un départ là bas par la suite, vers septembre/octobre. Et en profiter également pour repérer les quartiers de Montréal où je souhaiterai vivre etc.

Je sais bien qu'une procédure d'embauche pour un poste qualifié ne se fait pas en quelques jours comme "au Mc Do", puisque j'ai déjà passé plusieurs entretiens pour des postes en France au cours de ma (jeune) carrière et que j'ai donc pu voir à quel point le processus peut être long et que l'on doit rencontrer bien souvent au moins 3 ou 4 personnes avant d'avoir une réponse !

Mais vous faîtes bien de me l'avoir rappelé, cela me fait un peu descendre de mon nuage et me rappelle que trouver un poste au Canada dans mon secteur va me demander bcp de motivation, de démarche et de ténacité, tout comme en France ! Mais je suis 100 % motivée voir même plus :-)

Salut à tous,

Tout d'abord Lil_Lodie je veux bien ton poste à Paris, je te donne le mien à Yellowknife.
Blague à part je trouve que Margotcha et Cubidrinker ont tout à fait raison, ce sont de bons conseils.
Il faut bien garder en tête qu'un PVT n'est ni renouvelable, ni extensible. Ce qui veut donc dire que tu doit OBTENIR (et non demander) ta résidence permanente en moins de 12 mois en tenant compte effectivement de toutes les étapes à passer à commencer par trouver un employeur qui te sponsorise.
Tu as un PVT de la session 2011 ? Avec les nouvelles règles, à la condition que tu aies assisté au Salon Destination Canada en Novembre 2011, tu n'as plus besoin d'AMT/LMO pour demander ton CSQ, mais je ne sais pas si la Province Québec applique cette nouvelle procédure. Please, si quelqu'un sur ce forum peut confirmer ?
Pour trouver un boulot en communication évènementielle à Montréal, tu peux trouver ça en 1 semaine montre en main (c'est le cas d'un de mes copains) mais ce n'est pas un poste à responsabilité.
Enfin effectivement si tu comptes t'installer comme ça, peut-être te conviendrait-il mieux de demander ta RP à distance comme Landed Immigrant (je ne connais pas le nom en français, sorry), ça va prendre 1 an.
À méditer.

Les PVT que je connais on enchaîné avec un visa de travailleur temporaire grâce à leur employeur pour pouvoir ensuite faire la demande de RP. C'est pas garanti, nettement moins confortable que d'arriver avec la RP en main, mais possible.

INDIANLOVE :

Il faut bien garder en tête qu'un PVT n'est ni renouvelable, ni extensible. Ce qui veut donc dire que tu doit OBTENIR (et non demander) ta résidence permanente en moins de 12 mois en tenant compte effectivement de toutes les étapes à passer

tu peux prolonger un PVT par un visa de perfectionnement, maintenant appelé jeune professionel

donc 12 mois de PVT plus 18 mois de jeune pro cela fait 30 mois de présence... de plus le jeune pro une fois obtenu est très souvent admissible à un visa de travail... donc largement de quoi obtenir la RP et se créer un réseau professionel...

Lil, en fait je t'ai répondu en pensant à tous les autres qui souhaitent faire ce genre de projet. Effectivement, au bout de quelques années d'XP, on sait comme cela peut être long de recruter/se faire recruter.

Ta démarche de venir 10 jours quelques mois avant est bonne. Je te conseille d'organiser ces 10 jours aux petits oignons. Idéalement il te faudrait attaquer les recruteurs dès maintenant pour prendre rendez vous pour avril.

Sais-tu qu'on peut se pointer au culot à la réception des boites et poser son CV ou demander une séance d'information sur la boite ?

Du coup, entre les entretiens prévus et les visites improvisées, y'a moyen de pas s'ennuyer ! Avec un peu de chance, tu repartiras en France avec un process de recrutement en cours que tu finiras par téléphone (souvenirs souvenirs du dernier entretien, en calbut dans ma piole avec un cigare et un scotch - A ne pas faire en cas de skype of course).
Au final, tu pourrais très bien monter ton permis de travail avec un employeur pendant cet été et te servir de ton PVT comme variable d'ajustement.

C'est vrai que les recruteurs sont accessibles mais bien souvent ça ne débouche sur rien de concret. Les employeurs ont besoin de candidats qui sont installés avec un visa en régle. Ça fait toujours des contacts et un bon entrainement. Qui sait parfois ça débouche sur quelque chose mais ce n'est pas le process habituel.

Franco-canadien :

C'est vrai que les recruteurs sont accessibles mais bien souvent ça ne débouche sur rien de concret. Les employeurs ont besoin de candidats qui sont installés avec un visa en régle. Ça fait toujours des contacts et un bon entrainement. Qui sait parfois ça débouche sur quelque chose mais ce n'est pas le process habituel.

je ne sais pas si on parle de la même chose alors je vais juste préciser :

Dans le cas présent on parle de quelqu'un de diplômé et qualifié. Elle ne postule pas pour un job auquel n'importe qui peut tenter sa chance.
Tout dépend de l'industrie à laquelle on s'adresse. Je ne connais pas la situation dans le milieu publicitaire Montréalais. Dans le conseil en système d'information, si tu te pointe à la réception de ma boite avec un CV à la main, de l'expérience et une bonne présentation, tu auras ton premier entretien dans les 3 jours juste le temps de trouver quelqu'un de dispo pour te voir !
Après, ma boite tire du permis de travail plus vite que son ombre, je ne sais pas si c'est le cas pour les gros publicitaires de la place Montréalaise.

Nouvelle discussion