Actualisé l'année dernière

Dans cet article, nous détaillons l’organisation des transports dans le pays, afin que vous sachiez comment vous déplacer une fois au Portugal !

Les transports au Portugal sont relativement bien organisés, et que ce soit en ville avec les transports en communs, ou sur la route en bus ou en voiture, vous irez où bon vous semble sans mal et sans trop dépenser.

Le réseau de bus (Autocarro)

Le réseau de bus au Portugal est particulièrement bien conçu, et se révèle très pratique pour la plupart des trajets.

Plusieurs entreprises proposent leurs services et les départs sont très fréquents. La plus connue est la Rede Expressos. Vous pourrez arpenter le Portugal en bus sans mal et en dépensant peu. En effet, les prix sont plus qu’abordables et vous pouvez bénéficier de réduction sur vos billets en les réservant à l’avance, sur internet et en achetant directement l’aller-retour.

C’est un moyen de transport très utilisé par les Portugais, travailleurs ou étudiants des grandes villes, qui empruntent les bus pour regagner leur domicile les weekends. Pour les voyageurs itinérants, c’est une façon simple et pratique de découvrir le pays !

Un trajet aller-retour en bus Porto-Lisbonne/Lisbonne-Porto (environ 300 km) vous coûtera en moyenne 30 euros, pour un voyage d’à peu près 3h.

Depuis les plus grandes villes, des sociétés vous proposent également des trajets en bus vers d’autres villes européennes.

Le train (Comboio)

Au Portugal, vous trouverez plusieurs catégories de trains.

La première, l’Alfa Pendular, est l’équivalent du TGV français. Apprécié pour son confort et sa rapidité, ce train relie Faro à Braga, soit l’extrême Sud à l’extrême Nord du Portugal. De plus, il passe par les villes les plus importantes, parmi lesquelles Porto, Coimbra et Lisbonne, la capitale.

Vous avez ensuite les Inter-Regionais, les Regionais et les Intercidades. Ces trains sont fréquents et les trajets sont relativement peu chers. Les lignes desservent la majeure partie des villes et villages portugais.

Enfin, à Lisbonne, Porto et Coimbra, vous trouverez des trains de ville (Comboios Urbanos) qui vous permettent de rejoindre la banlieue proche ou les plages. Bien souvent, vous pouvez utiliser vos tickets ou abonnements de bus urbains pour voyager avec ces trains.

En règle générale, vous n’aurez aucun mal à vous orienter dans les gares, les indications sont bonnes et le personnel aidant. De plus, sachez que les retards ou les grèves sont peu fréquents, mais existent bel et bien.

Le réseau routier

Le Portugal affiche un réseau routier en très bon état qui couvre l’ensemble du pays.

Le pays possède des routes principales signalées par la mention IP (pour itinéraire principal), mais aussi des IC (itinéraires complémentaires), sur lesquelles la vitesse maximale autorisée est de 100 km/h. Notez également que sur l’IP 4 et l’IP 5, à trois voies, vous avez obligation d’allumer vos feux de croisement, de jour comme de nuit.

Les routes nationales, quant à elles, signalées par la mention N, ainsi que les routes municipales, M, sont praticables à 90 km/h maximum. Enfin, les autoroutes ou autoestrada, signalées par la lettre A, croisées avec les autoroutes européennes (E), sont limitées à 120 km/h et payantes.

Concernant cette dernière information, notez que le Portugal supprime progressivement les péages traditionnels à barrière, au profit de modèles électroniques. En effet, les automobilistes doivent désormais être équipés d’un pass électronique. Pour savoir si l’autoroute que vous empruntez est soumise à ce dispositif, cherchez le panneau indiquant Electronic Toll Only.

De plus, sachez que sur certaines routes nationales comme la marginal qui longe la côte, un système de radar détecte les excès de vitesses et fera stopper le chauffard avec un feu rouge immédiat.

Comment payer le péage ?

Il y a plusieurs solutions :

  • Vous pouvez acquérir un boitier électronique (Via Verde) qui vous permet de passer les péages sans vous arrêter. Il coûte environ 30 euros (c’est une caution remboursable) et vous serez débité des prix des péages 2 semaines après votre passage.
  • Avec le système Electronic Toll Only ; soit vous achetez des cartes prépayées de 5, 10, 20 ou 40 euros qui vous activerez sur le site ; soit vous insérez votre CB dans la machine, qui enregistrera le numéro. A partir de là, vous pouvez circuler sans restriction sur les routes portugaises et vous recevrez la facture chez vous (la CB étant liée à votre plaque d’immatriculation).
  • Directement au péage, en monnaie ou en carte, lorsque vous vous trouvez face à un péage traditionnel. Ils sont de moins en moins fréquents.
  • Si vous louez votre voiture, le loueur vous fournira un petit boitier électronique (Via Verde) qui vous permettra de passer les péages automatiquement. Généralement, la location de cet appareil vous est facturée par jour d’utilisation.

 Liens utiles :

Comboios de Portugal
Rede Expressos
Portugal Tolls
Estradas
Transportes publicos

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.