Découvrir le Portugal


Le Portugal est un pays riche culturellement, dans lequel il fait bon vivre si l'on a une situation correcte. Ce n’est pas pour rien que plus en plus de francophones décident de venir s’y installer, pour travailler ou pour couler des jours paisibles à la retraite.

Ce pays, à l’ouest de l’Espagne, a su marquer l’Histoire grâce à ses navigateurs de renoms qui sillonnèrent les mers lors d’épopées marchandes au XVe siècle, à ses grands noms littéraires (Pessoa, Saramago), ou à sa superbe musique (le Fado).

Pour les expatriés, c’est une destination qui allie douceur de vivre et multiples possibilités pour travailler, pour voyager, pour s’installer. Et si de nombreux Portugais ont quitté leur pays il y a quelques années pour s’installer en Europe (en France, en Suisse ou au Luxembourg principalement), ils sont de plus en plus nombreux à revenir dans leur patrie.

Le Portugal et ses 11 millions d’habitants pour une surface de 92 358 km² est un pays qui redevient attractif, après avoir subi une crise économique violente. En vous expatriant ici, vous découvrirez un peuple et une culture fascinante, qui a su préserver ses valeurs.

Voyons quelles sont les villes majeures et les principales caractéristiques du pays.

Les villes principales du Portugal

Lisbonne est la capitale du pays. En plein essor touristique et économique, c’est le pôle économique principal du pays et la ville la plus riche. Elle abrite l’aéroport principal du Portugal au cœur de la ville et les principaux ports maritimes. Autour de Lisbonne, de nombreuses villes annexes (Cacém, Amadora, Almada, Barreiro, Seixal, Montijo) viennent s’ajouter à la capitale pour former Le Grand Lisbonne. Le Tage borde la ville et vous aurez accès aux plages océaniques en quelques dizaines de minutes.

La seconde ville du pays est Porto, au Nord du pays. La ville est aussi entourée de nombreuses municipalités telles que Gondomar, Maia, Vila Nova de Gaia, et Matosinhos. Elle suit le même destin que Lisbonne, en attirant toujours plus de voyageurs et d’investisseurs. Son climat plus froid la rend moins agréable à vivre en hiver mais c’est une destination de choix notamment pour sa gastronomie et sa proximité avec la vallée du Douro.

Parmi les autres villes majeures du Portugal, on trouve Coimbra, réputée pour son université, Braga ou Setubal. Enfin, l’île de Madère et Funchal, sa ville principale sont facilement accessibles, tout comme les Açores. Ces deux endroits sont des régions autonomes dans lesquelles on parle portugais.

Parmi les régions les plus appréciées par les étrangers, en dehors des villes précitées, on trouve l’Algarve (au Sud) et l’Alentejo (à l’Est).

Le climat portugais

D’une manière générale, on dira qu’il fait bon vivre au Portugal.

Si les mois d’été sont extrêmement chauds, les températures sont douces en octobre, novembre, et au début du printemps. Seul l’hiver peut être assez pénible, avec beaucoup de pluie sur les côtes atlantiques, du vent et des températures fraîches. Les maisons ne sont pas forcément chauffées et il faudra donc prévoir l’achat de chauffage électrique ou de poêle pour ne pas souffrir de l’humidité, très présente. Seule la région de l’Algarve possède un microclimat que rend ses températures assez clémentes tout au long de l’année.

La situation politique et économique au Portugal

L’économie :

Les principaux secteurs d’activités sont l’agriculture, la viticulture, le marbre, la production de liège, l’industrie manufacturière, l’ingénierie mécanique, le textile, la construction, la métallurgie, le secteur automobile, le tourisme et le secteur tertiaire en général.

Si la crise n’a pas été sans conséquence sur le Portugal en général, ce petit pays continue de rayonner au niveau international, grâce à ses exportations. L’Europe représente son principal client, on compte également les États-Unis, les pays lusophones du monde (l’Angola, le Brésil, la Guinée-Bissau ou le Mozambique), et la Chine.

Le pays se redresse doucement de la crise économique qui l’a balayé. Le plan de sauvetage de la Troïka, signé en 2011, a permis au Portugal de retrouver le chemin de la croissance. Cependant, celle-ci devrait rester modeste en 2017 à cause notamment d’une baisse insuffisante du chômage, de l’instabilité de la zone Euro ainsi et d’un taux d’endettements chez les particuliers encore élevé.

La politique :

Le Portugal est régi par une politique démocratique, dont le chef de l’Etat actuel est M. Marcelo Rebelo de Sousa (depuis 2016).

Le gouvernement, dirigé par Antonio Costa est de formation socialiste et est soutenu par une coalition de gauche. Un retour à une croissance durable du pays reste le premier objectif de ce gouvernement.

Comment aller au Portugal ?

Selon votre lieu de départ, il existe de nombreuses façons de se rendre au Portugal : par avion, en voiture, en bateau, en bus.

En avion :

Le Portugal possède 4 aéroports internationaux: Lisbonne, Porto, Faro ou Funchal. Pour les vols internes, vous disposez des aérodromes suivants : Angra do Heroísmo – TER, Faro – FAO, Flores – FLW, Graciosa – GRW, Horta – HOR, Pico – PIX, Ponta Delgada – PDL, Porto Santo – PXO, , Santa Maria – SMA, et São Jorge – SJZ.

En bateau :

Si vous choisissez de passer par la mer pour vous rendre au Portugal, vous pourrez débarquer dans les ports suivants : Lagos (continent), Aveiro (continent), Porte de Vila do Conde (continent), Praia da Victoria, Porte da Povao de Varzim (continent), Vila Real de San Antonio (continent – frontière espagnole), Angra de Heroismo.

Par la route :

Il vous faudra passer obligatoirement par la France et l’Espagne, pour rejoindre le Portugal, à moins que vous ne passiez par le Maroc, avant de remonter par l’Espagne.

En bus :

Plusieurs compagnies de bus effectuent des trajets en direction du Portugal (eurolines.fr ; internorte.pt)

 Lien utile :

Europa.eu