Étudier au Royaume-Uni

Étudier au Royaume-Uni
Shutterstock.com
Actualisé 2021-11-16 13:15

Le Royaume-Uni est l'une des destinations les plus populaires au monde pour les études supérieures. Aujourd'hui, huit universités britanniques figurent dans le top 50 des classements mondiaux, tandis que l'Université d'Oxford et l'Université de Cambridge se classent parmi les cinq meilleures au monde. 

Avec environ 400 universités et facultés, le Royaume-Uni propose un vaste éventail de sujets, couvrant tous les secteurs. Les recruteurs du monde entier apprécient les candidats à l'emploi détenteurs d'un diplôme émi par un établissement d'enseignement supérieur britannique. Du fait de la réputation du Royaume-Uni auprès des étudiants étrangers, les campus britanniques sont en réalité des pôles multiculturels et des centres d'échange de connaissances uniques en leur genre. 

Le système d'enseignement supérieur britannique

Au Royaume-Uni, l'enseignement supérieur est la prolongation de l'école secondaire (ou lycée). Concrètement, après le lycée, les jeunes britanniques passent un examen national de candidature à l'université. Les établissements d'enseignement supérieur diffèrent des universités, les premiers préparant les étudiants à l'obtention d'un diplôme alors que les seconds délivrent effectivement les diplômes.

Les changements de statut des universités et d'autres modifications législatives relatives à l'enseignement supérieur sont régis par la Further and Higher Education Act 1992 et la Companies Act 2006. 

Il existe deux catégories d'universités au Royaume-Uni : ceux appartenant au groupe Red Brick/Russel et ceux appartenant à la Metropolitan University.

Les universités du groupe Metropolitan proposent des cours pratiques, acceptent les notes inférieures et sont généralement mal classées. Toutefois, grâce aux cours pratiques, elles forment les étudiants désireux de rejoindre un secteur professionnel spécifique, nécessitant un savoir-faire en particulier.

Quant aux universités appartenant au groupe Redbrick/Russel, elles acceptent les candidats aux résultats scolaires élevés (les notes requises dépendent de l'université et du cursus choisi). La concurrence est féroce et serrée en raison d'un grand nombre de candidatures et de places limitées dans ces universités. Certaines institutions telles que Cambridge et Oxford sélectionnent les étudiants en fonction de leur dossier scolaire, leur essai et du résultat de leur entretien d'admission.

Une université peut proposer différents niveaux d'enseignement supérieur : Licence, Master, Doctorat. En outre, certaines d'entre elles délivrent des diplômes d'études supérieures (Postgraduate diplomas) et des diplômes professionnels pour les enseignants (Postgraduate Certificates of Education - PGCE).

Quant à la licence, il s'agit généralement d'un cursus de trois ans. Toutefois, il est possible de l'obtenir en quatre ans, à condition d'étudier en alternance, avec formation d'une année en entreprise.

Les masters durent généralement un an et lorsqu'ils sont basés sur la recherche, le délai est de deux ans.

Enfin, les doctorats s'étendent sur trois ans. 

Les universités conçoivent la plupart des programmes en toute indépendance du gouvernement. Toutefois, les enseignants sont supervisés par l'Office for Standards in Education and Children's Services and Skills (Ofsted). De son côté, l'Office for Fair Access (OfFA) gère les procédures d'admission de chaque université, favorisant un accès équitable à l'enseignement supérieur dans un souci d'inclusion. 

Important :

Si vous n'avez pas passé les examens GCE A-Level UK, vous pouvez être admis dans un programme de licence dans une université britannique sur la base de votre diplôme du Baccalauréat européen ou des SAT pour les États-Unis. De plus, vous devez bien maîtriser l'anglais et prouver votre niveau en fournissant une certification IELTS ou TOEFL. 

Admission à l'université au Royaume-Uni

Au Royaume-Uni, les candidatures pour les cours de premier cycle se font en ligne sur le site Web de l' UCAS (Universities and Colleges Admission Service). En plus du formulaire de demande, vous y trouverez également des informations complètes sur les procédures d'inscription.

Pour trouver les bons codes matières et remplir correctement votre formulaire, consultez l'annuaire des cours classés par matières. Pour trouver l'université adaptée à vos besoins et à vos projets, posez-vous les questions suivantes :

  • Quels cours vous intéressent ?
  • Quelles sont les notes nécessaires pour être accepté ?
  • Un entretien ou un essai est-il obligatoire ?
  • Pouvez-vous payer les frais de scolarité?
  • Quel est le coût de la vie, notamment en termes de logement ?
  • Existe-t-il des subventions et des bourses disponibles pour les étudiants internationaux?
  • Où est située l'université ? 
  • S'agit-il d'une université sur campus ou d'une université urbaine ? 

Vous aurez de meilleures chances d'admission en postulant auprès du maximum d'établissements possibles (cinq).

Assurez-vous qu'au moins l'un d'entre eux accepte les élèves avec des notes inférieures comme plan de secours, surtout si vous avez des notes assez basses.

Gardez à l'esprit que la concurrence est rude et que plus vos notes sont basses, plus il est difficile de battre la concurrence.

Les formulaires de candidature doivent être retournés au plus tard le 1er septembre et le 15 janvier de l'année précédant le début d'un nouveau calendrier académique (15 octobre pour l'Université de Cambridge et d'Oxford, ou si vous faites des études de médecine).

Si vous n'avez pas encore reçu vos notes, vous pouvez toujours postuler via UCAS, et si vous êtes accepté, vous recevrez une offre provisoire à condition d'avoir obtenu les notes requises.

Les étudiants de troisième cycle peuvent postuler directement auprès de l'université de leur choix s'ils remplissent les conditions requises.

Voici une liste de contrôle pour postuler à une université britannique : 

  • Connaître les dates limites ;
  • Remplir le formulaire de candidature avec soin et demander conseil si besoin ;
  • Rédiger une lettre d'intention personnelle convaincante ;
  • Obtenir vos informations académiques ;

Étudiants provenant de l'UE et hors UE au Royaume-Uni

Les étudiants étrangers choisissent le Royaume-Uni pour ses normes élevées en matière d'éducation supérieure, la reconnaissance et le respect que suscite le diplôme britannique dans le monde entier, un atout extraordinaire sur le CV.

De plus, il faut moins de temps pour obtenir un diplôme britannique, qui coûte également moins cher que les diplômes américains, par exemple. Tous ces arguments expliquent l'importance de la communauté étudiante étrangère au Royaume-Uni !

Choisir une université britannique est une tâche difficile et nécessite des recherches minutieuses. Pensez aux classements universitaires, qui couvrent un large éventail d'éléments tels que la satisfaction des étudiants et l'efficacité de l'enseignement.

N'oubliez pas de rechercher des informations quant au classement de l'université qui vous intéresse sur le cursus que vous souhaitez suivre. Cela peut se faire à travers les groupes d'anciens élèves, à rechercher sur les réseaux sociaux, par la lecture des avis d'anciens élèves ou en contactant les étudiants actuels afin d'obtenir leurs ressentis. Expat.com possède une communauté d'expatriés florissante au Royaume-Uni avec laquelle vous pouvez entrer en contact via le forum et vous renseigner sur l'université de votre choix. 

Astuce :

Il n'est pas toujours possible pour les étudiants étrangers d'assister aux journées portes ouvertes universitaires, en particulier dans le contexte actuel de restrictions sanitaires. Toutefois, ce type d'évènement permet de mieux appréhender la culture de l'université, son environnement, de se faire un avis plus précis sur ses envies, ses aspirations, etc.

Bon à savoir :

Le British Council organise régulièrement des événements liés à l'enseignement supérieur dans les 40 pays où il opère. Ces événements permettent de rencontrer le personnel universitaire, d'assister à des présentations, rencontrer des spécialistes UCAS et d'en savoir plus sur l'expérience universitaire au Royaume-Uni. L'entrée à ces événements est généralement gratuite, mais l'inscription en ligne peut être requise.

Visas étudiants

Les étudiants étrangers et européens âgés de 16 ans ou plus acceptés dans une université britannique doivent demander un visa étudiant auprès de l'ambassade ou du consulat britannique de leur pays d'origine.

L'université doit détenir les accréditations nécessaires pour parrainer des étudiants étrangers, en étant inscrite au registre des sponsors.

Ainsi, pour soumettre votre demande de visa étudiant, vous devez présenter l'offre inconditionnelle envoyée par université reconnue et détenant une licence de sponsor, un numéro de référence de confirmation d'acceptation aux études (CAS). Vous devez également prouver que vous êtes apte à subvenir financièrement à vos frais universitaires et à vos besoins durant vos études, votre niveau d'anglais et vous acquitter des frais santé au Royaume-Uni (UK healthcare). 

Si vous demandez un visa étudiant en dehors du Royaume-Uni, vous pouvez postuler six mois ou moins avant le début du cours.

Ce visa coûte 348 £ si la demande se fait depuis l'extérieur du Royaume-Uni et 475 £ si elle se fait directement au Royaume-Uni. Il est généralement valable entre deux et cinq ans, selon le cursus et l'âge du demandeur.

Sa délivrance ou la réponse en cas de rejet prend trois semaines.

Une fois en votre possession, vous pouvez vous rendre au Royaume-Uni un mois avant le début des cours universitaires. 

Bon à savoir :

Le visa étudiant peut être prolongé, transformé en un visa d'études supérieures de deux ans, ou peut remplacer un autre visa si le demandeur est déjà au Royaume-Uni.

Liens utiles :

Registre des sponsors accrédités

Healthcare UK pour les étudiants étrangers 

Frais universitaires et prêts étudiants au Royaume-Uni

Les frais universitaires sont assez élevés au Royaume-Uni, cependant, les étudiants peuvent bénéficier de bourses offertes par certaines universités ou des organisations privées ainsi que de prêts étudiants financés par le gouvernement.

Les frais universitaires peuvent atteindre 38 000 £ par an pour un étudiant étranger à temps plein et premier cycle, contre 9 250 £ par an pour les étudiants britanniques.

Ces frais couvrent les conférences et les séminaires, l'accès aux bibliothèques du campus et aux installations telles que les laboratoires. Les éléments suivants restent à la charge des étudiants : les manuels, les frais de subsistance et les sorties non obligatoires.

Pour les études de niveau Master, le coût va de 11 000 à 50 000 £. Les étudiants qui envisagent de demander une aide pour les frais de scolarité et de subsistance ou le financement d'une recherche doivent rechercher leurs options dès le début, les dates limites pour les bourses étant parfois antérieures aux dates de début du cours.

Important :

Les frais varient d'une université à l'autre, aussi, il est conseillé de budgétiser vos études supérieures au Royaume-Uni après avoir consulté le bureau des étudiants étrangers de votre université. Les offres d'acceptation sont liées au paiement des frais universitaires. 

Il existe plusieurs bourses destinées à financer les frais de subsistance et universitaires. Si parfois les termes sont utilisés de manière interchangeable, ces bourses ne couvrent pas toutes les mêmes postes de dépense.

Il existe, par exemple, une bourse à destination des étudiants qui excellent dans les domaines académique, sportif ou musical, qui couvre les frais de scolarité et une partie ou la totalité des frais de subsistance.

Il existe également une autre bourse qui permet de couvrir certains frais de subsistance, attribuée aux étudiants issus de foyers à faible revenu, aux étudiants ayant des personnes à charge, aux étudiants issus de milieux sous-représentés ou aux étudiants handicapés à titre de paiement unique.

Quant aux prêts étudiants du gouvernement britannique, certains peuvent couvrir les frais universitaires, d'autres, les frais de subsistance pour le loyer, les transports, les livres et d'autres dépenses.

Les prêts étudiants britanniques doivent être remboursés à la fin des études de l'emprunteur, une fois que ce dernier a trouvé un emploi dont les revenus dépassent un certain montant. Par conséquent, le montant mensuel remboursé est basé sur le revenu du diplômé, et non sur le montant qu'il a emprunté. 

Astuce :

Si vous avez besoin d'un financement, recherchez les options mises en place par les entreprises et organismes appartenant au secteur professionnel qui vous intéresse (par exemple, ingénierie, technologie, science, etc.). Pensez également à vous rapprocher des organismes de bienfaisance qui travaillent avec des groupes proches de vos intérêts professionnels. 

Liens utiles :

Funding and support from UK Research and Innovation

Horizon Europe Research and innovation funding programme

Changements pour les étudiants de l'UE en raison du Brexit

Les étudiants provenant de l'UE (à l'exception des citoyens irlandais) arrivant au Royaume-Uni pour l'année universitaire 2021-2022 après le 31 décembre 2020 ne sont pas éligibles aux bourses pour les frais universitaires ou les prêts pour financer les frais de scolarité.

De plus, comme tous les étudiants étrangers, les étudiants en provenance de l'UE doivent demander un visa étudiant, qui couvre la durée de leur cursus. Ce visa peut être remplacé par un visa d'études supérieures de deux ans à la fin de leurs études et sur preuve qu'ils répondent à des exigences spécifiques. S'ils trouvent un emploi, ils peuvent demander un visa de travail.

Le montant des frais universitaires pour les étudiants étrangers dépend de l'université, du diplôme et du cursus. Par conséquent, les étudiants acceptés doivent contacter l'université et se renseigner sur les frais. 

Bon à savoir :

Les nouveaux étudiants européens arrivant au Royaume-Uni pour l'année universitaire 2021-2022 ne sont pas éligibles aux prêts pour frais de scolarité. De plus, il appartient à chaque université d'attribuer des bourses aux étudiants européens. 

Bon à savoir :

Les diplômes universitaires britanniques seront toujours reconnus dans l'UE après le Brexit.

Important :

Toute référence aux étudiants de l'UE n'inclut pas les citoyens irlandais, dont les droits sont préservés dans le cadre des dispositions relatives à la zone de voyage commune (Common Travel Area - CTA).

Lien utile :

Visa d'études supérieures

Travailler en tant qu'étudiant et diplômé au Royaume-Uni

À l'expiration de votre visa étudiant, vous pouvez demander un visa de travail, à condition d'obtenir le parrainage d'un employeur. Retrouvez des informations plus étendues dans l'article d'Expat.com, intitulé Travailler au Royaume-Uni.

Bon à savoir :

Le visa étudiant au Royaume-Uni permet à son détenteur de travailler jusqu'à 20 heures par semaine.

Liens utiles :

UK Student Visa

UCAS 

Student finance

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.