Le système de santé au Royaume-Uni

Le système de santé au Royaume-Uni
Shutterstock.com
Actualisé 2021-11-19 10:50

Le Royaume-Uni dispose d'un système de santé universel financé par l'État depuis 1948. Le National Health Service (NHS) a vu le jour après la Seconde Guerre mondiale, dans le cadre d'une réforme de l'aide sociale conçue pour éliminer le chômage, la pauvreté et la maladie, et pour améliorer l'éducation. 

Les soins de santé au Royaume-Uni sont gratuits et financés par l'impôt sur le revenu (18 % de l'impôt sur le revenu d'un citoyen est consacré à la santé) et par la fiscalité générale. Les soins privés, soutenus par la souscription à une assurance maladie privée, existent, mais il s'agit toujours d'un secteur en développement peu répandu au Royaume-Uni. 

Le NHS

Le NHS comprend le National Health Services (Angleterre), le NHS Scotland, le NHS Wales et le Health and Social Care en Irlande du Nord. Le NHS est la fierté du peuple britannique, car il démontre la volonté du pays à privilégier la santé et le bien-être des citoyens avant les profits malgré les défis d'après-guerre.

Avant la fondation du NHS, les soins étaient disponibles pour les citoyens salariés, ceux financièrement aisés ou ceux soutenus par des organisations caritatives. Avec l'introduction du NHS, tout citoyen britannique est égal en la matière. 

Dans l'ensemble, le NHS est un système efficace et de qualité, qui permet aux Britanniques de mener une vie saine grâce à la prévention et à des traitements délivrés rapidement. L'agence publique fournit des services préventifs tels que des dépistages, des vaccinations, des soins de maternité, des soins de santé mentale, de réadaptation (par exemple, la physiothérapie), des soins palliatifs et des soins dentaires et oculaires lorsqu'ils sont considérés comme nécessaires. Les personnes ayant besoin d'équipements médicaux tels que des fauteuils roulants et des appareils auditifs peuvent en bénéficier via le NHS. 

En revanche, les hôpitaux publics souffrent souvent du manque d'équipements modernes et de personnel médical en raison d'un financement limité. Dans le même temps, les abus semblent peser sur le système, ce qui se traduit par des délais relativement longs pour les soins spécialisés et la chirurgie non urgente.  

Astuce :

Pour plus d'informations sur les soins de maternité, lisez l'article d'Expat.com traitant de la grossesse au Royaume-Uni

Bon à savoir :

Le gouvernement réglemente le nombre de places pour les diplômes de premier cycle en médecine et en dentisterie. Pour l'année universitaire 2018-2019, 6 700 places étaient disponibles pour des diplômes de médecine en Angleterre.

Il existe un plan visant à augmenter le nombre de créneaux de formation de premier cycle pour remédier à la pénurie de soignants.

Les diplômes de premier cycle sont financés par les étudiants, tandis que les quatre à six années restantes de formation médicale sont financées par le gouvernement.

Lien utile :

Application mobile NHS

Soins pour différentes catégories de patients

Le NHS se préoccupe des besoins individuels des patients et du type de soins dont ils ont besoin. Il s'efforce d'offrir les meilleurs services à chaque citoyen avec les moyens dont il dispose, souvent minimes. En témoignent les soutiens fournis aux patients vivant avec des troubles neurologiques à long terme, afin qu'ils continuent à mener une vie indépendante et à accéder à des spécialistes proches de leur domicile.

En outre, les personnes âgées se voient offrir un accès étendu aux services du NHS tels que des tests de vue gratuits, des dépistages mammaires pour les femmes, une vaccination annuelle contre la grippe et un accès accru aux soins dentaires.

Les patients atteints de maladies en phase terminale ont la possibilité de recevoir des soins à domicile ou d'être logés dans une structure spécialisée avec soins infirmiers.

Enfin et surtout, les personnes handicapées peuvent bénéficier d'une allocation de subsistance et d'une allocation d'assistance aux personnes handicapées, qui offre une aide aux soins personnels et à la mobilité.

Les soins privés

Les soins privés sont payants, mais permettent d'être pris en charge plus rapidement, complètement, au sein d'installations luxueuses et modernes.

Au Royaume-Uni, le système de santé privé continue de croître et gagne progressivement en popularité. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), 85 % des dépenses de santé au Royaume-Uni sont couvertes par le gouvernement et les 15 % restants par le secteur privé.

Parmi les assureurs pour la médecine privée du Royaume-Uni, citons BUPA, AVIVA (l'une des plus grandes compagnies d'assurance au monde), AXA et Medicare International. 

Attention :

Les bénéficiaires d'assurance maladie privée doivent toujours se rendre dans un hôpital du NHS pour les services d'urgence. 

Bon à savoir :

Si vous avez décroché un emploi au Royaume-Uni, vous pouvez bénéficier d'une assurance maladie privée dans le cadre de votre contrat. Contactez votre service RH pour plus d'informations. Si vos finances vous le permettent, vous pouvez également contracter une assurance privée de manière indépendante, quel que soit votre employeur.  

Assurance santé au Royaume-Uni

Si vous souhaitez contracter une assurance maladie privée au Royaume-Uni, vous pourrez choisir entre un large éventail de compagnies. Certaines mutuelles de santé peuvent couvrir vos besoins immédiatement, sans période de carence. 

Parmi les leaders mondiaux en matière d'assurance santé, on retrouve :

N'hésitez pas à prendre contact avec l'assureur de votre choix en fonction de vos besoins. Vous pouvez aussi obtenir gratuitement un devis sur notre page Assurance santé expatrié au Royaume-Uni.

Services de santé régionaux au Royaume-Uni

Comme mentionné précédemment, les services de santé au Royaume-Uni sont gérés au niveau national, ils ne diffèrent donc pas d'une région à l'autre. Les établissements de santé disponibles dépendent généralement du lieu de résidence. Les grandes villes et leurs alentours sont desservis par de nombreux hôpitaux publics, dentistes, centres d'accueil, ainsi que des médecins généralistes. Il y a toujours un médecin généraliste et un hôpital à distance raisonnable des zones peuplées dans les petites villes et villages.

Bon à savoir :

Indiquez votre code postal dans l'outil de recherche du NHS pour trouver l'établissement de santé le plus proche.

COVID-19 au Royaume-Uni

Au moment de la rédaction de cet article, plus de 49,4 millions de personnes ont reçu leur première dose de vaccination et 45 millions leur deuxième dose, tandis que les cas quotidiens de COVID-19 atteignent 39 962. Malgré l'assouplissement des mesures de distanciation sociale, la COVID-19 reste un risque grave pour la santé, et la population est invitée à faire preuve de prudence pour se protéger, protéger les autres et empêcher la propagation du virus. Ainsi, même si le gouvernement a révoqué les mesures strictes en place depuis environ un an, il est toujours conseillé à la population de se réunir à l'extérieur, de rester chez elle et de faire un test PCR en cas de symptômes. Elle est également invitée à porter un masque facial dans les endroits surpeuplés, y compris les transports en commun et de se laver les mains régulièrement. 

Aucun vaccin n'est efficace à 100 %, toutefois, tous les vaccins COVID-19 devraient offrir un certain degré de protection. Toute personne vivant au Royaume-Uni a le droit à la vaccination gratuite contre la COVID-19, au traitement contre la COVID-19 et au dépistage de la COVID-19 malgré son statut d'immigration et le droit de (ou pas) rester dans le pays.

Bien qu'il soit conseillé de s'inscrire auprès d'un médecin généraliste pour accéder au vaccin contre la COVID-19, les personnes qui n'ont pas de numéro NHS ou qui ne sont pas inscrites auprès d'un médecin généraliste ont toujours droit à des vaccinations gratuites contre la COVID-19. Elles peuvent se faire vacciner sans rendez-vous ou prendre rendez-vous en tant que patientes non enregistrées auprès d'un cabinet de médecin généraliste local. 

Les directives du gouvernement pour combattre la COVID-19 ont été traduites dans différentes langues (par exemple, arabe, farsi, hindi, somali, ourdou, etc.). Accédez aux documents traduits ici. Médecins du Monde a également traduit des informations destinées aux patients dans plus de 50 langues, ici

Attention :

Si vous avez 18 ans ou plus, prenez rendez-vous en ligne via ce lien. La vaccination se déroule dans un centre de vaccination, une pharmacie, un hôpital ou un cabinet de médecin généraliste. 

Liens utiles :

Situation COVID-19 dans votre région

Réservez votre vaccination COVID-19 (aucun statut d'immigration n'est nécessaire)

Soins pour les expatriés

Les expatriés et leurs personnes à charge détenteurs d'un visa valide pour un minimum de six mois peuvent être soignés gratuitement au Royaume-Uni grâce au NHS.

Les nouveaux expatriés au Royaume-Uni doivent quant à eux s'inscrire auprès d'un médecin généraliste local afin de recevoir des soins primaires avant d'être référés à un spécialiste, si nécessaire.

Notez que toutes les personnes présentes sur le sol britannique peuvent s'inscrire gratuitement auprès d'un médecin généraliste sans avoir à présenter de justificatif de domicile ou de statut d'immigration. Néanmoins, il n'est pas toujours possible de s'inscrire auprès du médecin généraliste le plus proche, de nombreux cabinets ayant atteint leur capacité maximale et ne pouvant accepter de nouvelles inscriptions.

Certaines zones sont dotées de centres sans rendez-vous où il est possible de se présenter à tout moment pendant les heures d'ouverture sans rendez-vous ni inscription. 

L'inscription auprès d'un médecin généraliste génère l'obtention d'un numéro NHS, ceci après avoir passé un entretien, rempli certains documents, présenté un numéro d'assurance nationale (généralement obtenu avec le permis de séjour biométrique) et démontré sa résidence.

Une fois ces étapes accomplies, le numéro personnel NHS est envoyé par courrier ou en ligne sous quelques jours.

Le numéro NHS est composé de dix chiffres, unique pour chaque patient. Ce matricule permet au personnel du NHS d'identifier les patients et de retrouver leurs dossiers médicaux. Notez que la détention d'un numéro NHS n'octroie pas automatiquement la gratuité des services NHS. Dans certains cas, les patients doivent s'acquitter de frais d'ordonnances, payer les soins dentaires, les soins oculaires, etc. 

Important :

Un chirurgien généraliste peut refuser d'ajouter un nouveau venu sur sa liste de patients lorsqu'il a atteint sa limite autorisée. Si tel est le cas, contactez le Primary Care Trust de votre région pour trouver des alternatives. Si vous avez besoin d'une aide médicale d'urgence, vous devez vous rendre directement à l'hôpital.

Important :

Vous pouvez accéder aux services NHS sans numéro NHS. 

Liens utiles: 

Permis de séjour biométrique

Trouver un médecin généraliste

Obtenir votre numéro NHS

Cartes d'assurance maladie 

Les citoyens provenant de l'UE étaient auparavant couverts au Royaume-Uni par le biais de leur carte européenne d'assurance maladie (CEAM), et leurs frais de santé étaient facturés selon les mêmes termes et conditions que les ressortissants britanniques.

Étant donné le contexte du Brexit, si vous possédez une CEAM, elle sera valable jusqu'à la date d'expiration inscrite sur la carte. Avant son expiration, commencez le processus de remplacement par les nouvelles variantes : la UK EHIC ou UK GHIC (Global Health Insurance Card). Pour demander l'une de ces cartes, vous devez vivre légalement au Royaume-Uni. 

La carte permet à son détenteur d'accéder aux soins médicaux nécessaires, sans avoir à les reporter à votre retour au pays, si un professionnel de santé décide que vos soins sont urgents (accidents, maladie préexistante (p. ex., chimiothérapie), surveillance d'affections préexistantes, soins de maternité, dialyse). 

Bon à savoir :

La carte d'assurance maladie est gratuite. 

Attention :

La carte ne remplace pas l'assurance voyage, qui couvre tous les frais y compris en cas de rapatriement. 

Liens utiles :

Carte européenne d'assurance maladie 

UK EHIC et UK GHIC

Numéros d'urgence au Royaume-Uni

Si vous avez besoin de soins médicaux urgents au Royaume-Uni, ne contactez pas un médecin généraliste. Rendez-vous directement au service d'urgence (A&E) de l'hôpital local ou appelez les numéros d'urgence suivants :

999 : pour la police, les services d'ambulance, les pompiers ou les garde-côtes.

111 : pour une aide médicale urgente par téléphone afin qu'il vous soit conseillé de vous rendre à l'A&E ou de procéder aux premiers soins. 

Astuce :

Pour savoir quoi faire en cas d'urgence au Royaume-Uni, veuillez lire l'article intitulé « Les contacts d'urgence au Royaume-Uni », d'Expat.com.

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.