douane
Shutterstock.com
Actualisé le mois dernier

Mieux vaut se renseigner quant aux produits autorisés ou non en soute et en cabine, avant de vous envoler pour le Japon. Il existe un certain nombre de biens interdits à l’importation, de biens nécessitant une déclaration, de biens nécessitant le paiement de taxes, ainsi que des biens en franchise de droits pouvant être achetés dans l’aéroport.

Les produits exemptés de taxe à l’achat et à l’importation au Japon

Un certain nombre d'articles sont disponibles à l'achat et à la livraison en franchise douanière, mais vous serez limité en quantité :

  • Alcool : 3 bouteilles (75 cl)
  • Parfums : 60 cl
  • Tabac : 500 grammes
  • Cigares : 100 cigares
  • Cigarettes : 400 cigarettes
  • Autres types de tabac : 500 grammes

Tous les autres produits ne doivent pas dépasser la valeur totale de 200 000¥

 Attention :

Si vous envisagez d'acheter ou d'importer plus que des quantités limitées pour l'un de ces produits, vous devrez faire une déclaration et une taxe sera appliquée.

Produits restreints et interdits au Japon

Le Japon, comme les autres pays, possède une liste de produits interdits à l’importation. Si vous apportez l'un de ces produits, vous pourriez subir de graves conséquences judiciaires.

Les produits interdits d’importation au Japon sont :

  • Drogues, stimulants et stupéfiants : ceci inclut certains médicaments sur ordonnance. N’hésitez pas à contacter les services douaniers en cas de doute.
  • Toutes les armes à feu, y compris les pièces et munitions
  • Explosifs
  • Matériaux pour armes chimiques
  • Germes à utiliser pour le bioterrorisme
  • Pièces de monnaie contrefaites, modifiées ou imitées, billets de banque, billets de banque ou cartes de crédit falsifiées
  • Matériaux considérés comme obscènes ou immoraux
  • Articles portant atteinte aux droits de propriété intellectuelle

Les produits suivants peuvent être autorisés avec certaines restrictions :

  • Plantes et animaux
  • Certains produits alimentaires tels que la viande, les fruits et les légumes (si vous prévoyez d’importer des produits alimentaires, il est préférable de vérifier s'ils sont interdits ou limités),
  • Produits pharmaceutiques : vous pouvez apporter jusqu’à un mois de traitement. Pour plus de renseignements, contactez les services santé présents dans les aéroports de Narita, du Kansai, de Naha.
  • Produits de beauté

Déclarations douanières au Japon

Certains articles, même s'ils ne sont ni interdits ni restreints, nécessitent une déclaration pour pouvoir être importés au Japon. Vous devez, par exemple, déclarer toutes vos devises. Vous devrez d’ailleurs préciser si leur montant dépasse 1 000 000 ¥.

Procédures aéroportuaires au Japon

Tous les visiteurs au Japon sont tenus de remplir un formulaire de déclaration. Celui-ci est généralement remis aux passagers dans l'avion avant leur arrivée, mais peut également être retiré au service des douanes. Vous l’avez l’obligation de remplir le formulaire, sous peine d’amende.

Une fois le formulaire rempli, vous pouvez passer par deux types de voies : l'une tournée à ceux qui n'ont rien à déclarer (aucun article assujetti à la taxe, articles restreints ou interdits) et l'autre, réservée aux passagers ayant des biens à déclarer.

 Liens utiles :

Douanes japonaises
Ambassade du Japon en France

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.