Trouver un emploi à Séoul
shutterstock.com
Actualisé il y a 2 semaines

La vague Hallyu et la position économique de la Corée du Sud, tant en Asie que sur le plan mondial, ont rendu ce pays attractif pour les candidats à l’expatriation. Le nombre d’étrangers cherchant un emploi à Séoul, ville la plus peuplée de Corée du sud, est en augmentation, néanmoins, l’embauche n’est pas une chose aisée.

Avec un PIB de 1 531 billion de dollars US, d’après les estimations de la banque mondiale, la Corée du Sud se place dans les 15 meilleurs PIB mondiaux. La capitale du pays du matin calme centralise une grande partie des bâtiments publics coréens et des sièges d’entreprises nationales comme internationales, et est également le bassin d’emplois le plus attractif du pays.

La recherche d’emploi à Séoul

En 2019, les moyens les plus répandus pour trouver un emploi à Séoul sont numériques mais il ne faut pas exclure les méthodes plus traditionnelles.

Les chambres de commerce en Corée du Sud :

La chambre de commerce française de Séoul met régulièrement à jour sa page internet dédiée aux offres d’emplois qui lui sont transmises par les entreprises cherchant à embaucher un étranger, une grosses partie des offres sont localisées à Séoul. Vous pouvez également consulter les pages de chambres de commerce d’autres nationalités dès lors que les langues utilisées pour le travail à Séoul seront dans l’immense majorité des cas l’anglais et le coréen.

Les Volontariats Internationaux :

Le site internet officiel dédié aux Volontariats Internationaux (V.I) regroupe les offres en fonction de la région qui vous intéresserait, il peut donc être intéressant pour un candidat à l’expatriation de consulter le site régulièrement. De plus, le cadre des V.I, bien que soumis à des conditions d’accès, offre une expérience encadrée par des règles et salaires établis en France afin de garantir un niveau de vie satisfaisant et adapté en fonction du pays concerné..

Les sites internet de recherche d’emploi :

Les sites internet de recherche d’emploi internationaux et coréen vous seront d’une grande aide, il est possible de citer Indeed, Xpat jobs et même Craiglist, néanmoins ce dernier doit être considéré avec prudence, les offres qu’il regroupe n’étant pas toujours sérieuses.

Les journaux coréens et agences de recrutements.

Le Korea Times peut proposer des offres d’emploi dans ses annonces, il vous sera possible de consulter aussi bien la version papier en Corée du Sud que le site internet du journal.

Enfin, vous aurez la possibilité de passer par une agence de recrutement comme Manpower Korea ou reedglobal et Kelly Services.

Le réseau

Pour les étrangers, trouver un travail donnant accès à un visa n’est pas chose aisée et il ne faut pas sous estimer les opportunités dont vous pourrez profiter au travers des différentes rencontres que vous avez fait ou que vous ferez sur place. Il sera donc important de participer à des événements dédiés ou profiter des conférences pour agrandir votre cercle.

Les codes de la recherche d’emploi à Séoul

Avant de débuter votre recherche d’emploi, il vous faudra vous doter d’un CV et d’une lettre de motivation que vous enverrez par mail ou par papier pour répondre aux offres d’emploi. En cas d’envoi numérique pensez à rédiger vos documents dans des polices basiques afin d’éviter les incompatibilités de systèmes entre les ordinateurs français et coréens.

Votre CV et votre lettre de motivation doivent être les plus précis possible et définir vos projets professionnels ainsi que vos expériences passées. N’enjolivez pas la vérité, les employeurs coréens sont susceptibles de faire toutes les vérifications possibles et vous ne gagneriez rien à vous trouver confronté à une information falsifiée.

Afin de maximiser vos chances, pensez à inclure une photo d’identité à votre CV, il pourrait même être judicieux de penser à une photo professionnelle faite en studio comme beaucoup de coréens mais, ce n’est pas indispensable. Finalement, le CV et la lettre de motivation doivent être traduits au moins en anglais et si possible en coréen.

Si votre candidature débouche sur un entretien, il est bon de faire imprimer des cartes de visites avant la rencontre afin de pouvoir les tendre aux recruteurs (en tenant la carte à deux mains) au moment des présentations. Renseignez vous le plus possible sur la société vous recevant et montrez aux recruteurs que vous connaissez l’entreprise qui s’intéresse à vous tout en vous présentant vous, et les apports que vous pourriez amener à la structure.

Votre comportement doit être calme et démontrer votre motivation pour le travail proposé aussi bien que votre envie d’intégrer l’entreprise. En tant qu’étranger, adopter les codes de présentation coréens seront les bienvenus et feront preuve de votre capacité d’adaptation. Sachez par ailleurs que la poignée de main n’est pas de rigueur en Corée du Sud, à moins que votre recruteur ne vous y invite, dès lors les salutations se font par une inclinaison respectueuse de la tête et des épaules.

 Liens utiles:

Civiweb
Indeed
Xpatjobs
Koreatimes
Manpower 
Reedglobal 
Kelly services
Korea times

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.