hopital
Shutterstock.com
Actualisé le mois dernier

Comment fonctionne le système de santé québécois ? Pouvez-vous y accéder en cas de besoin ? Trouvez les réponses à vos questions dans cet article.

En arrivant au Québec, vous devez vous rendre à la Régie de l'assurance maladie du Québec (RAMQ), pour demander votre carte d'assurance maladie, appelée carte soleil. Cette carte donne accès aux services de santé couverts dans le cadre du régime de base de l'assurance maladie de la Province. Elle est accessible aux résidents permanents et aux titulaires d'un permis de travail, à l'exclusion du permis vacances-travail, ou d'études, à condition qu'ils résident au Québec plus de 183 jours dans l'année.

Certains médicaments et soins de santé, tels que l'orthodontie ou l'ostéopathie, ne sont pas pris en charge par le régime de base. Une complémentaire santé ou une assurance privée est conseillée. La plupart des employeurs fournissent des complémentaires santé. Vérifiez si votre entreprise est affiliée à une mutuelle. Vous serez obligé d'y souscrire au bout de trois mois en poste, sous peine de devoir rembourser la RAMQ.

Bon à savoir :

Si vous n'avez pas d'assurance complémentaire privée, vous serez obligé de souscrire l'assurance médicaments du régime public. Le montant à payer varie selon votre revenu familial net.

Obtenir une carte d'assurance maladie

La carte soleil vous assure la gratuité des soins de santé dans les établissements publics de santé. Pour obtenir un formulaire d'inscription, rendez-vous dans le bureau de la Régie le plus proche de votre domicile. On vous demandera de fournir certains documents : votre passeport, une preuve de votre statut d'immigration au Canada, votre certificat de sélection du Québec, etc.

Une photo d'identité dont les dimensions sont spécifiques à la RAMQ est également demandée. Vous pouvez la faire sur place dans certains bureaux de la Régie. Sinon, vous devrez vous rendre dans un supermarché et préciser que vous avez besoin d'une photo format RAMQ. Sur présentation de vos documents, vous recevrez une lettre concernant les informations liées à votre prise en charge par la RAMQ ainsi que la date de prise en charge. Vous obtiendrez ensuite votre carte soleil par la poste.

Si vous êtes originaire du Danemark, de la Finlande, de la France, de la Grèce, du Luxembourg, de la Norvège, du Portugal ou de la Suède, vous pouvez présenter une attestation d'affiliation dans le système de santé public de votre pays, à demander à votre caisse d'assurance maladie avant votre départ. Ce document vous permettra de bénéficier dès votre inscription de la RAMQ, alors qu'un délai de carence de trois mois s'applique aux autres demandeurs.

Assurez-vous de toujours avoir votre carte sur vous, de ne la prêter à personne et de ne pas la perdre. Vous pourriez perdre les avantages qu'elle vous procure si vous la prêtez à qui que ce soit. Des accusations criminelles pourraient également être portées contre vous et vous courrez le risque d'être expulsé du Canada. En cas de perte, vol ou détérioration de votre carte, des frais de 15 $ CA ou 25 $ CA vous seront demandés. Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site de la RAMQ.

Bon à savoir :

Si vous êtes touriste ou en PVT au Québec, vous ne serez pas couverts par la RAMQ et vous devrez souscrire à une assurance privée.

Assurance santé privée au Québec

Il est fortement recommandé aux expatriés de souscrire une assurance santé avant leur départ. Parmi les leaders mondiaux en matière d'assurance santé, on retrouve :

N'hésitez pas à prendre contact avec l'assureur de votre choix en fonction de vos besoins. Vous pouvez aussi obtenir gratuitement un devis sur notre page Assurance santé expatrié au Québec.

Où se faire soigner au Québec'?

Si vous êtes malades au Québec, vous pouvez vous rendre dans une clinique «'sans rendez-vous'». Malgré l'appellation «'sans rendez-vous'», certaines de ces cliniques exigent que vous appeliez la veille ou tôt le matin pour vous réserver une place. Dans d'autres, vous devrez simplement arriver tôt le matin et espérer voir un médecin avant la fermeture. Selon le fonctionnement de la clinique, vous pourriez attendre plusieurs heures sur place avant de voir le médecin. Il existe également des cliniques privées dans lesquelles la prise en charge est plus rapide, cependant, les soins ne sont pas remboursés. Les étudiants peuvent également se rendre gratuitement à la clinique de leur université. C'est souvent plus rapide, car ces cliniques n'acceptent que les étudiants et le personnel de l'université.

Une autre solution consiste à vous rendre à l'hôpital. L'avantage étant que vous pourrez réaliser sur place tous les examens nécessaires. Toutefois, les délais d'attente pour être pris en charge sont extrêmement longs : vous pouvez passer toute la journée, voire toute la nuit, à attendre.

Une troisième solution consiste à vous rapprocher d'un médecin de famille auprès de qui vous pourrez prendre rendez-vous directement, plutôt que d'aller en clinique. Étant donné que le Québec fait face à une pénurie de médecins de famille, le gouvernement a mis en place, en avril 2016, un Guichet d'accès à un médecin de famille, sur Internet. En vous inscrivant sur ce guichet, vous intégrerez une liste d'attente et un médecin vous sera attribué dès que possible. Là aussi, les délais sont très longs : comptez environ un an et demi si vous n'avez pas de problèmes de santé particulier.

Bon à savoir :

Certaines cliniques n'acceptent pas de recevoir de nouveaux patients. Pour connaître la liste des cliniques sans rendez-vous qui acceptent de nouveaux patients et pour tout savoir des horaires, des délais d'attente et des jours d'ouverture des cliniques, vous pouvez consulter les sites clinique.bonjour-sante.ca et sante.gouv.qc.ca. Le site bonjour-santé.ca vous permet également de prendre rendez-vous dans une clinique sans-rendez si vous n'avez pas de médecin de famille, mais vous devrez payer au minimum 17,25 $ pour bénéficier de ce service.

Être enceinte au Québec

Les résidentes temporaires ayant un visa de touriste ou un Permis vacances-travail (PVT) ne peuvent pas bénéficier de la RAMQ. Si elles tombent enceintes, elles devront payer tous les frais de suivi de grossesse et d'accouchement et avoir leur propre couverture de santé. Ces frais peuvent dépasser 10 000 $, mais ils varient selon le type d'accouchement choisi et les soins nécessaires. En revanche, les résidentes permanentes et les femmes ayant un permis de travail autre que le PVT bénéficient de l'assurance maladie du Québec et n'auront pas à payer les frais liés à la grossesse et à l'accouchement.

Au Québec, il est possible d'accoucher à l'hôpital, dans une maison de naissance et à domicile. Le suivi de grossesse débute au troisième mois. Si vous souhaitez accoucher à l'hôpital, vous devez contacter le CLSC le plus proche de chez vous pour organiser votre suivi de grossesse. Ce suivi sera dans ce cas réalisé par un médecin. Une liste des CLSC est disponible sur le site sante.gouv.qc.ca. Les maisons de naissance sont des établissements dans lesquels n'officient que des sages-femmes. Ainsi, l'accouchement dans une maison de naissance ou au domicile est réservé aux femmes dont la grossesse ne présente aucun risque. Si vous souhaitez accoucher dans une maison de naissance, contactez directement celle qui vous intéresse. Sachez que l'on peut aussi accoucher à l'hôpital avec une sage-femme qui exerce habituellement dans une maison de naissance. Ce sont également les sages-femmes qui réalisent les accouchements à domicile.

L'enfant qui naît au Québec obtient la nationalité canadienne, mais venir au Québec uniquement pour y accoucher est strictement interdit. De plus, les parents devront s'acquitter des frais médicaux. Après l'accouchement, vous pourrez bénéficier de la visite d'infirmières ou d'une sage-femme à domicile pendant quelques temps. Plusieurs organismes offrent également du soutien à l'allaitement. N'hésitez pas à demander des renseignements à l'hôpital ou à la maison de naissance où vous accoucherez.

Liens utiles :

Régie Assurance Maladie du Québec - RAMQ
Ministère de la Santé du Québec - informations générales sur le réseau de la santé

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.