Visa de tourisme au Québec

visa de tourisme
Shutterstock.com
Actualisé 2021-10-15 14:09

Voici quelques informations qui vous guideront lors de la présentation d'une demande de visa de touriste au Québec.

Chaque année, plus de 35 millions de personnes se rendent au Canada en tant que visiteur. Vous pouvez visiter le Canada en tant que touriste pour profiter des nombreuses opportunités que le pays a à offrir, incluant les visites à la famille et aux amis. Vous pouvez aussi effectuer des voyages d'affaires au Canada, en vue de chercher de nouvelles opportunités, pour investir, ou pour faire avancer des relations d'affaires existantes.

Bon à savoir :

Depuis l'automne 2016, les voyageurs à destination du Canada, pour une durée de moins de 6 mois, qui sont dispensés d'une demande de visa de visiteur, doivent obtenir une autorisation de voyage électronique (AVE). Cette autorisation est indispensable pour les ressortissants d'une cinquantaine de pays.

Présenter une demande

Vous devez satisfaire certaines exigences de base pour pouvoir visiter le Canada. Il vous faut, en premier lieu, vérifier si vous avez besoin d'un visa ou d'une AVE pour entrer au Canada. La procédure d'AVE est très simple et requiert peu de documents, tandis que la procédure de demande de visa de visiteur est plus exigeante.

Si vous vous trouvez déjà au Canada en tant que résident temporaire, vous pouvez présenter une demande avant votre départ pour pouvoir retourner au Canada ultérieurement.

Il est conseillé de vérifier les délais de traitement. La plupart des demandes de visa de visiteurs sont traitées dans un délai de quelques semaines. Ce délai varie selon les bureaux de visa. L'AVE s'obtient normalement en moins de 72 heures.

Bon à savoir :

La plupart des demandeurs de résidence permanente, visa de visiteur, permis d'études et permis de travail doivent dorénavant fournir leurs données biométriques. Si vous avez déjà fourni ces données dans le cadre d'une autre demande de visa ou de permis, celles-ci restent valides pendant 10 ans.

A l'arrivée

Il faut se préparer pour l'arrivée et savoir à quoi vous devez vous attendre à votre entrée au Canada. Une fois sur le sol canadien, vous serez accueilli par un agent de l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC). Cette institution s'occupe de protéger les frontières et les points d'entrée du pays. Vous trouverez d'autres renseignements sur le site web de l'ASFC.

L'agent vous demandera votre passeport ou vos titres de voyage. Il faut que vous les ayez en votre possession à votre arrivée : ne les mettez pas dans vos valises. L'agent vous posera quelques questions, même si vous n'avez pas besoin d'un visa pour entrer au Canada. Il s'assurera que vous répondez aux conditions d'entrée au Québec et que vous avez l'intention de rentrer dans votre pays à la fin de votre séjour autorisé. Il peut vous demander une preuve de billet retour ou, si vous restez pour de longues vacances, une preuve que vous avez les fonds suffisants pour subsister à vos besoins pendant la durée de votre séjour. Ces procédures ne devraient prendre que quelques minutes.

Si l'entrée au Québec vous est refusée, cela voudra dire que vous avez fourni des informations fausses ou incomplètes. Il se peut aussi que l'agent ne soit pas convaincu que vous comptiez rentrer dans votre pays à la fin de votre séjour. Vous devrez le convaincre de votre bonne foi.

Procédures à l'immigration

Dans certains cas plutôt rares, un agent d'immigration au point d'entrée peut vous demander de déposer une caution sous forme d'argent comptant, afin de garantir que vous respecterez certaines conditions durant votre visite au Canada. L'agent fixe le montant de cette caution en tenant compte de vos ressources financières et d'autres critères prévus dans le Règlement sur l'immigration et la protection des réfugiés.

Les enfants de moins de 18 ans doivent être en possession d'une pièce d'identité valide. Si vous voyagez avec un enfant mineur dont vous n'êtes ni le parent ni le tuteur, vous devez avoir une lettre d'autorisation du parent ou du tuteur de l'enfant. Si vous êtes l'unique tuteur de l'enfant, vous devez avoir en main les documents qui démontrent qu'il n'a aucun autre tuteur.

Durée du séjour

L'agent d'immigration au point d'entrée estampillera votre passeport et vous indiquera la durée permise de votre séjour au Canada. La période habituelle est six mois, mais l'agent peut décider de la limiter à trois mois ou moins, afin de ne couvrir que l'objectif principal de votre visite. N'hésitez pas à poser des questions si vous avez des doutes à ce sujet.

Si vous ne respectez pas les conditions de votre séjour, les autorités vous demanderont de quitter le pays. Toutefois, ceux à qui l'on demande de quitter le Canada ont droit à une audition impartiale en vue de faire réviser la décision.

Prolonger votre séjour

Si vous voulez prolonger votre séjour, vous devez présenter une demande au moins 30 jours avant l'expiration de votre statut de résident temporaire. Ceci est valable si vous souhaitez étudier ou travailler plus longtemps au Québec, ou changer de type de permis, ou modifier les conditions de votre permis.

Les parents et grands-parents de citoyens canadiens et de résidents permanents peuvent déposer une demande de Super Visa pour les Parents et Grand Parents. Ce visa spécial permet de visiter le Canada, pour une période de deux ans, sans avoir besoin de renouveler son statut.

Visiter le Québec en temps de covid

Le Canada, dont fait partie le Québec, a rouvert ses frontières aux voyageurs internationaux pleinement vaccinés le 7 septembre 2021. Pour être considéré comme pleinement vacciné, vous devez avoir reçu deux doses d'un vaccin reconnu par le Canada -sauf pour le vaccin Johnson&Johnson -, même si vous avez déjà eu la covid. Si vous n'êtes pas vacciné, vous pourriez être autorisé à entrer au Québec si vous prouvez que votre voyage n'est pas discrétionnaire. Cela pourrait être votre cas, par exemple, si vous accompagnez votre époux qui s'installe dans la Province ou si vous rejoignez un membre de votre famille immédiate installé au Québec. Avant le départ, vous devrez exposer votre situation à un agent d'Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) via le formulaire disponible sur leur site et obtenir une autorisation de voyage. Sans cette autorisation, vous ne serez pas autorisé à monter dans l'avion. Selon votre situation, vous pourriez avoir à respecter une quarantaine et à vous faire tester une fois sur le sol québécois. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site Canada.ca, section IRCC.

Liens utiles :

Visiter le Canada en touriste
Visiter le Canada pour affaires

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.